Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Diego Maradona, de la Renault Fuego à la Ferrari F40

Dans Faits divers & Insolite / People

Le "dieu" argentin du football, Diego Maradona, nous a quittés aujourd'hui. L'homme était connu pour son côté excessif et fêtard, mais aussi pour ses nombreuses automobiles, de la Fiat Europa à la Ferrari F40 en passant... par la Renault Fuego.

Diego Maradona, de la Renault Fuego à la Ferrari F40

Diego Maradona était érigé au statut de demi-dieu dans son pays d'origine, l'Argentine, où il séjournait encore aujourd'hui, dernier jour de son existence tumultueuse, ponctuée d'un but marqué de la main "inoubliable", d'exploits sportifs, mais aussi d'une vie privée compliquée et une hygiène de vie pas des plus recommandables.

"Mara" a tout vécu, tout vaincu, tout connu, et... tout conduit, ou presque. De ses débuts en Fiat 128 Europa, acquise au début des années 80, tout juste avant de rejoindre le club de Barcelone. Une voiture qu'il vendra deux ans plus tard mais qu'il retrouvera en 2008 en Argentine, du côté de Buenos Aires. Il faut également rappeler que l'Argentin avait acquis une Porsche 924 d'occasion à cette période. Toujours au début des années 80, ses fans lui offrirent carrément une Mercedes 500 SLC à moteur V8, achetée... au concessionnaire Juan Manuel Fangio. Cela ne s'invente pas. La liste se rallonge avec un passage chez Ford sur une Sierra XR4, qui fut en grande partie utilisée par son père.

Evidemment, les revenus ont vite grimpé pour Diego Maradona, et la taille du garage a augmenté en conséquence. La période la plus faste fut celle de Naples. Le garage de Maradona sur sa période italienne aurait pu faire pâlir d'envie n'importe quel passionné automobile.

Diego Maradona, de la Renault Fuego à la Ferrari F40

Maradona commença à s'intéresser aux Ferrari, mais attention : il fallait qu'elles soient noires ! Pas la couleur la plus demandée pour des autos du cheval cabré, mais qu'importe. Une exception a ainsi été faite par Ferrari avec une auto noire en sortie d'usine (une Testarossa). En revanche, Ferrari refusa de produire une F40 noire pour Maradona, qui dut se contenter d'un exemplaire rouge. Mais à la livraison, l'homme fut surpris de ne trouver aucun élément de confort : climatisation, stéréo, rien... furieux, Maradona aurait affirmé "mettez-vous la au ***".

Maradona l'éclectique

Par la suite, Maradona enchaîna les clubs, aussi bien en tant que joueur sur sa fin de carrière qu'entraîneur, du Moyen-Orient à la Biélorussie. En Argentine, il avait acheté une Renault Fuego GTA Max neuve. Il lui arrivait de sortir en Porsche, comme en Mitsubishi Montero.

Diego Maradona, de la Renault Fuego à la Ferrari F40

L'homme a accumulé des engins aussi fous et décalés que son caractère : Ferrari F355 d'abord (deux exemplaires achetés en Italie au milieu des années 90), puis Mini Cooper S de première génération, BMW i8, Rolls-Royce Ghost et enfin BMW M4 plus récemment.

Diego Maradona, de la Renault Fuego à la Ferrari F40

Vous n'imaginez pas Maradona aussi "instable" dans ses goûts et ses achats ? Alors, pour vous convaincre définitivement, sachez qu'il avait également été surpris au volant d'un... camion Scania 360.

 

SPONSORISE

Actualité Ferrari

Toute l'actualité

Forum Ferrari

Commentaires (22)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La Scania lui va tellement bien, avec la F40

Par

comme quoi, le trop plein d'argent dans le football rend vraiment instable...:bah:

et rouler en Ferrari tout en ayant été un fan de Fidel Castro... pas de doute, il en fumait de la bonne...

dommage de finir ainsi...

ceci dit, la fin de notre rugbyman n'est pas plus réjouissante, pour des raisons pas très claires, d'ailleurs...

Par

En réponse à fedoismyname

comme quoi, le trop plein d'argent dans le football rend vraiment instable...:bah:

et rouler en Ferrari tout en ayant été un fan de Fidel Castro... pas de doute, il en fumait de la bonne...

dommage de finir ainsi...

ceci dit, la fin de notre rugbyman n'est pas plus réjouissante, pour des raisons pas très claires, d'ailleurs...

Une autre époque les années80, la mafia a tué Maradona à coup chantage et de drogue , aujourd'hui ça serait impossible tellement un joueur de foot coûte cher la première des choses c'est de le bichonner pour qui soit en forme.

Par

Cela dit vivre jusqu'à 60 ans après tout ce qu'il s'est mis dans le corps, ,drogue, alcool, médicament c'est un exploit.

Par

En réponse à ff317

Commentaire supprimé.

vu ton agressivité permanente, tu dois avoir quelques complexes à compenser ou à refouler.

tu es pathétique mon gars.

Par

En réponse à fedoismyname

comme quoi, le trop plein d'argent dans le football rend vraiment instable...:bah:

et rouler en Ferrari tout en ayant été un fan de Fidel Castro... pas de doute, il en fumait de la bonne...

dommage de finir ainsi...

ceci dit, la fin de notre rugbyman n'est pas plus réjouissante, pour des raisons pas très claires, d'ailleurs...

Pour Dominici je crois ques des pbs avec son club et enfance douloureuse perte de sa soeur etc etc...lui avait une hygiene de vie ceci dit.

De toute façon pour en arriver là oui il y avait forcement un truc!

Par

Pour l'histoire de la Fuego il faut savoir qu'en Argentine la marque Renault est très populaire avec de nombreux modèles qui ont subsisté après leur arrêt en Europe.

Il y a eu des versions de r18 et autres bien au delà de leur commercialisation sur le vieux continent et dans des versions bien plus haut de gamme avec des finitions et des motorisations supérieures à ce que l'on a connu.

Savez vous que la Clio Williams a été produite à bien plus d'exemplaires que ce que on veut nous faire croire? Oui, en Argentine cette Clio vendue dans des versions non numérotées en grand nombre.

Par

En réponse à fedoismyname

comme quoi, le trop plein d'argent dans le football rend vraiment instable...:bah:

et rouler en Ferrari tout en ayant été un fan de Fidel Castro... pas de doute, il en fumait de la bonne...

dommage de finir ainsi...

ceci dit, la fin de notre rugbyman n'est pas plus réjouissante, pour des raisons pas très claires, d'ailleurs...

Pas forcément.

Un N'golo Kante par exemple à su rester simple malgré l'argent et le succès.

Accessoirement il est super fort Kirikou balle au pied !

Après forcément quand on vient d'en bas et que l'on a grandi dans un milieu difficile, parfois l'argent est un cadeau empoisonné car elle fait perdre les repères.

Moi je sais très bien que si demain je devenais multimillionnaire, je péterais pas un câble. A part pour les voitures :biggrin:, je garderais un train de vie relativement sobre.

Par

je me rappelle le match retour TFC naples...

le tfc avait éliminé Naples au péno.... à l'époque une super équipe le tfc...

Marcico, Passi, Stopyra, Bergeroo… et surtout un petit jeune à l'époque despeyrou... aidé par le vicieu tarantini l'argentin..

maradona avait passé son temps au sol...

et il avait loupé son tir au but en fin de match...

à l'époque un grand tfc...

un peu genre l'athletico de madrid...

des laborieux mais une vrai équipe...!!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire