Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Entre 5 000 € et 10 000 € : diversification

Les meilleurs cabriolets d'occasion, de moins de 5 000 à plus de 20 000 €

En passant au-dessus des 5 000 €, et a fortiori en s'approchant des 10 000 €, le choix se diversifie, et on commence à pouvoir toucher des autos plus récentes, mais aussi plus cotées, et plus sympas en termes d'image ou de conduite.

 

La BMW Série 3 E46 cabriolet

Les meilleurs cabriolets d'occasion, de moins de 5 000 à plus de 20 000 €

Oui, pour moins de 10 000 €, et moins encore, on peut s'offrir un des plus beaux cabriolets jamais sorti chez BMW, la génération E46 (2000-2007). Il est vrai que sa ligne est assez unanimement reconnue comme étant très pure et équilibrée, à la fois classe et sportive. Mais le poids plus important par rapport à la berline grève les performances, ce qui encourage à privilégier des motorisations plus puissantes.

Ainsi, on vous conseille les versions 320Ci (170 ch), 325Ci (192 ch) voire 330Ci (231 ch), et pas la plus frêle 318Ci. Toutes peuvent se trouver sous les 10 000 €, mais avec des kilométrages conséquents, ce qui ne doit pas forcément faire peur, la robustesse de ces 6 cylindres en ligne essence étant avérée, si bien entretenus. Pour environ 9 000 €, on trouve des 320Ci de 2002-2003 avec 200 000 km en moyenne. Pour le même prix, un 325Ci ou 330Ci est accessible, pas forcément plus kilométré d'ailleurs. On constate que les prix sont peu ou prou les mêmes malgré les différences de puissance.

La sonorité des moteurs est en tout cas réjouissante, les performances de très suffisantes à sportives, l'habitabilité correcte pour 4 adultes (pas des grands à l'arrière). Et ce modèle commence à prendre de la valeur en occasion (phénomène youngtimer). Alors même il est ou sera touché par les restrictions de circulation, il peut s'envisager comme un investissement.

 

La Mazda MX-5 II (NB)

Les meilleurs cabriolets d'occasion, de moins de 5 000 à plus de 20 000 €

Dans le domaine du cabriolet, et du roadster, plus particulièrement, la Mazda Mx-5 est une institution. Et non sans raison. Car depuis le début c'est une auto qui donne énormément de sensations, pour un prix contenu et une puissance qui n'a pas besoin d'être très élevée. Son architecture propulsion n'étant pas étrangère à cela.

Si aujourd'hui la première génération, dite "NA" semble tout de même très rustique, ses prix s'envolent déjà sur le marché de l'occasion, pour les beaux exemplaires. Mais la seconde génération se trouve encore à des tarifs corrects, mais attention ça monte...

La MX-5 "NB" a existé en 1.6 110 ch et 1.8 140/145 ch. En annonce et pour le budget, on trouve essentiellement des 1.6 110 ch, en finition Elegance. Et preuve qu'elle est courue, pour le même prix de 7 000 € qu'une Peugeot 207 CC de 2011 (ci-dessous), on aura au mieux un modèle 2002/2003 ! Il affichera en moyenne 150 000 km. Plus proche de 10 000 €, on pourra trouver un modèle de même âge, mais plus proche des 100 000 km.

On trouve même des modèles de 3e génération. Pourquoi pas, mais ce dernier a pris du poids et s'est embourgeoisé, il n'est pas le plus recherché par les fans.

 

La Peugeot 207 CC

Les meilleurs cabriolets d'occasion, de moins de 5 000 à plus de 20 000 €

Remplaçante de la 206 CC, elle fait mieux que sa devancière dans tous les domaines. Mieux présentée, mieux finie, mieux équipée, mieux insonorisée. Et aussi plus confortable. Par contre, elle prend 200 kg sur la balance, ce qui grève le comportement routier, moins agile que la 206, et les consommations.

La fiabilité a été problématique en début de carrière, aussi bien en diesel qu'en essence. Mais les exemplaires aujourd'hui sur la route ont été fiabilisés. On surveillera tout de même les exemplaires à faible kilométrage, doté du 1.6 essence 120 ch ou THP 150, surtout si rien n'a été remplacé côté chaîne de distribution, son point faible. Le toit électrique en dur ne pose pas trop de souci.

Pour presque 10 000 €, on peut trouver des exemplaires 2011 (donc Crit'Air 1 !) dotés du 1.6 VTI 120 ch, qui auront parfois moins de 70 000 km. Voire des diesels 1.6 HDI 112, pour les très gros rouleurs qui n'habitent pas proche d'une ZFE (zone de faibles émissions). Pour 7 500 €, beaucoup de diesels HDI 110 ch, pas forcément à privilégier, et quelques THP 150/156 ch de 2007/2008, affichant en moyenne moins de 100 000 km (distribution à surveiller nous l'avons dit).

Et on peut descendre à des tarifs proches des 5 000 €, avec des modèles 2007/2008 en VTI 120 ch, 130 000 km environ, ou diesels mais plus proches des 180 000 km.

 

 

La Renault Wind

Les meilleurs cabriolets d'occasion, de moins de 5 000 à plus de 20 000 €

Avouons-le, on ne choisira pas la Renault Wind pour son image. Elle a fait un flop au niveau des ventes, et ce n'est pas pour rien. Boudée, surtout à cause de son look de batracien, elle ne manque cependant pas de qualités, en premier lieu ses tarifs, très abordables par rapport aux prestations, justement à cause de son manque de succès.

La Wind est également astucieuse, avec son toit en dur, qui se range et se déploie en 12 secondes seulement, de manière rotative, comme une... Ferrari 575 Superamerica ! Elle possède un vrai grand coffre, qui reste conséquent une fois le toit rangé, puisqu'il ne change tout simplement pas de volume (270 litres).

Alors bien sûr, la qualité de finition n'est pas extraordinaire, mais l'équipement est complet, et les motorisations sont les plus puissantes disponibles dans la gamme des citadines Renault (elle se base sur la Twingo).

Ainsi, pour le budget, on trouvera des modèles, pour un peu moins de 10 000 €, qui seront de 2011 à 2014, avec parfois moins de 60 000 km et moteur 1.2 TCe 100 ch. En montant à 100 000 km, le prix tombe à 7 000 €. Ce qui reste une affaire. Si l'on cherche un modèle doté du 1.6 16v 133 ch, celui de la Twingo R.S., il faudra faire preuve de plus de patience, mais on en trouve autour de 7 500 €, pour 75 000 km en moyenne, année 2010 ou 2011. C'est un modèle qui a vraiment du caractère à la conduite.

Vous aurez noté qu'on peut donc accéder à des modèles qui bénéficient d'une vignette Crit'Air 1, ce qui n'est pas donné à tous les modèles dans ce budget, au contraire.

 

La Volkswagen Golf 6 cabriolet

Les meilleurs cabriolets d'occasion, de moins de 5 000 à plus de 20 000 €

Si ce n'est pas la déclinaison de carrosserie que l'on voit le plus, elle existe bel et bien en cabriolet cette génération de Golf, contrairement à sa devancière la Golf 5. Et ses tarifs deviennent abordables, puisqu'ils ne sont pas supérieurs, pour certains, à ceux de la Golf 4 cabriolet, bien plus ancienne.

Par contre, pas d'exemplaires proches des 5 000 €, il faut monter à minimum 7 500 € pour trouver les premiers exemplaires, de 2011, diesels 1.6 TDI 105 (un diesel assez agricole...) affichant pas loin de 200 000 km. Mais pour 9 000 € on trouve ces mêmes modèles avec 160 000 km, ou de très rares 1.2 TSI 105 affichant à peine plus de 100 000 km. Pas un foudre de guerre, mais pour cruiser, cela suffit.

La Golf 6 cabriolet est une auto confortable, globalement bien équipée dans cette variante de carrosserie cabriolet car souvent proposée en finition haute Carat, et l'habitabilité est conforme à celle d'un cabrio compact, c'est-à-dire très moyenne pour les passagers arrière et les bagages. La fiabilité est très bonne en diesel, les consommations basses. En essence, chaîne de distribution et turbo sont à surveiller.

 

D'autres bons choix : Audi A4 cabriolet, DS 3 Convertible, Fiat 500 C, Mercedes SLK 1, etc.

En savoir plus sur : Renault Megane 2 Coupe Cabriolet

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire