Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Grand débat national : un site pour les automobilistes

Dans Economie / Politique / Politique

Florent Ferrière

Trouvant que les questions sur la mobilité et la sécurité routière sont négligées dans le grand débat, l'association 40 millions d'automobilistes a lancé un site pour demander l'avis des conducteurs.

Grand débat national : un site pour les automobilistes

Ils le font en permanence, mais cette fois, les Français sont officiellement invités à donner leur avis dans le cadre d'un grand débat national lancé par le Président de la République. Plusieurs centaines de débats ont déjà été programmées aux quatre coins du pays par des mairies, associations ou simples citoyens.

Un site internet a aussi été mis en ligne pour recueillir les doléances. Emmanuel Macron l'a promis : il ne doit pas y avoir de tabou pendant cette consultation. Tous les sujets sont donc permis. Mais à n'en pas douter, le thème qui va occuper la majeure partie des échanges est le pouvoir d'achat.

De son côté, l'association 40 millions d'automobilistes estime que les conducteurs vont être les grands oubliés du débat. Pourtant, dès sa première rencontre avec des maires, le chef de l'État a parlé d'eux, car il a été interrogé sur les 80 km/h, se disant ouvert à une adaptation de la mesure. Rebelote quelques jours après lors de son deuxième échange avec des maires. La baisse de la limitation de vitesse devrait donc être un thème incontournable du débat national, tout comme la fiscalité sur les carburants.

Trouvant tout de même que les questions de mobilité et de sécurité routière sont négligées, 40 millions d'automobilistes a donc mis en ligne un site, nommé simplement "le grand débat des automobilistes". L'association "invite tous les usagers de la route à venir exposer leurs inquiétudes, exprimer leurs avis" sur différents thèmes : 80 km/h, carburant, radars, état des routes, restrictions de circulation…

Mais Pierre Chasseray, le délégué général de l'association, indique que ce n'est pas juste un site pour "tout critiquer gratuitement", puisque "pour chaque problème soulevé, nous demandons aux automobilistes de réfléchir à des réponses adaptées". Une synthèse sera faite en mars et transmise à Emmanuel Macron.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire