Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Hyundai abandonne à son tour le moteur diesel

Dans Futurs modèles / Autres actu futurs modèles

Annonce finalement peu surprenante et plutôt logique : Hyundai annonce l'abandon du développement du moteur diesel. Les blocs actuels continueront d'être vendus quelques années avant de disparaître.

Hyundai abandonne à son tour le moteur diesel

Ce genre d'annonce devrait se multiplier dans les mois et années à venir. Avec l'arrivée de la nouvelle plateforme d'électriques E-GMP et de la Ioniq 45, le constructeur coréen se dirige un peu plus vers les voitures électrifiées, abandonnant le diesel qui n'a de toute façon jamais été la grosse spécialité de la marque.

Le média Korea JoongAng Daily explique que Hyundai abandonne dès aujourd'hui le développement des moteurs diesels. La famille de moteurs diesels spécifiques Hyundai était plutôt réduite, et cantonnée en France à la série des blocs "U", vendus sous l'appellation CRDI.

Seul le développement des moteurs essence va se poursuivre puisqu'ils vont servir encore quelques années sur les hybrides et hybrides rechargeables pour faire la transition vers le tout électrique.

Hyundai n'est pas seul puisque bon nombre de marques généralistes vont arrêter la recherche et le développement dans ce moteur qui garde pourtant de l'intérêt pour les gros rouleurs. Ceux-là devront donc se tourner vers les marques haut de gamme ou décider de franchir le pas vers l'hybride et l'électrique.

 

SPONSORISE

Actualité Hyundai

Toute l'actualité

Forum Hyundai

Commentaires (72)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ouffff enfin, et vu leur côté motoriste en diesel valait mieux qu'ils arrêtent :bien:

Par

RIP mazout. :frown:

Par

Entre le bruit, les vibrations et le plein qui pue, j'ai été bien content le jour où j'ai arrêté le mazout. L'essence est beaucoup plus agréable à l'usage.

Mais je comprends que pour les gros rouleurs le diesel reste la meilleure solution.

Par

Entre favoriser à fond le diesel par des lois, et ne plus en faire du tout, il y a peut-être un intermédiaire.

Le diesel peut rester intéressant pour certains usages (vrp dans une grande région), pour lesquels un électrique est à la rue.

Par

En réponse à E911V

Entre le bruit, les vibrations et le plein qui pue, j'ai été bien content le jour où j'ai arrêté le mazout. L'essence est beaucoup plus agréable à l'usage.

Mais je comprends que pour les gros rouleurs le diesel reste la meilleure solution.

Côté reprise, rien n'offrira jamais l'agrément d'un bon turboD, sauf une essence avec un malus > 20K ou une hybride / full électrique qu'il faudra recharger tous les 30 / 200km

Par

la marque va donc encore gagner quelques points en fiabilité. ça sera dur de faire mieux après !

Par

En réponse à Hellcat

Côté reprise, rien n'offrira jamais l'agrément d'un bon turboD, sauf une essence avec un malus > 20K ou une hybride / full électrique qu'il faudra recharger tous les 30 / 200km

quand tu parles agrément, tu parles reprises sans doute ?

Parce que silence de fonctionnement, souplesse et élasticité du moteur, absence de vibration et j'en passe, je trouve pour ma part l'agrément de l'essence nettement supérieur.

Donc à part pour celui qui en a vraiment besoin, le moteur essence a davantage de qualités.

Cherry on the cake : c'est moins cher à l'achat et à l'usage, et surtout beaucoup plus fiable !

Par

En réponse à Acura

Entre favoriser à fond le diesel par des lois, et ne plus en faire du tout, il y a peut-être un intermédiaire.

Le diesel peut rester intéressant pour certains usages (vrp dans une grande région), pour lesquels un électrique est à la rue.

la loi de l'offre et la demande surtout. C'est principalement en Europe qu'on roule au gazout.

Ailleurs dans le monde, le fuel lourd est réservé aux engins pour lesquels il a été conçu : les poids lourds, les bateaux, etc.

Par

En réponse à Hellcat

Côté reprise, rien n'offrira jamais l'agrément d'un bon turboD, sauf une essence avec un malus > 20K ou une hybride / full électrique qu'il faudra recharger tous les 30 / 200km

Franchement c'est peut-être défendable coté environnement encore que j'attends que l'on démontre que les mécaniques turbo essence sont plus vertueuses, mais question agrément non, en boite auto et à partir de deux litres de cylindrée les reprises sont agréables et sans jamais avoir besoin d'essorer le compte tours, quant à la consommation l'essence à performances égales ne peut pas y prétendre, loin s'en faut.

Par

En réponse à Président Lincoln

quand tu parles agrément, tu parles reprises sans doute ?

Parce que silence de fonctionnement, souplesse et élasticité du moteur, absence de vibration et j'en passe, je trouve pour ma part l'agrément de l'essence nettement supérieur.

Donc à part pour celui qui en a vraiment besoin, le moteur essence a davantage de qualités.

Cherry on the cake : c'est moins cher à l'achat et à l'usage, et surtout beaucoup plus fiable !

En fait, à choisir pour moi c'est l'électrique, encore mieux que l'essence.

Je ne reviendrai jamais en arrière tellement le confort de conduite est supérieur.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire