Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Kia pourrait produire des voitures électriques en Europe

Kia pourrait produire des voitures électriques en Europe

Pour éviter les problèmes d'approvisionnement de la part de fournisseurs comme LG, et pour réduire l'empreinte carbone, Kia pourrait produire des voitures électriques sur le sol européen afin de les vendre directement sur place. Mais rien n'est encore décidé.

Pour l'instant, les clients de Kia e-Niro et e-Soul doivent s'armer de patience, et, surtout, attendre que leur véhicule soit acheminé de Corée du Sud. Le constructeur asiatique importe en effet ses voitures électrifiées de l'autre bout de la planète, ce qui peut évidemment poser un problème de morale et d'environnement pour Kia qui, comme d'autres, mise sur l'écomobilité.

Le directeur de Kia Europe, Emilio Herrera, a toutefois confié à nos confrères d'Automotive News que la marque réfléchissait à implanter une production de voitures électriques en Europe, pour deux raisons : réduire l'empreinte carbone de l'acheminement, et éviter les soucis d'approvisionnement avec LG, notamment, qui fournit les batteries (LG réfléchit aussi à une production européenne).

En plus de réduire l'impact sur l'environnement de ses voitures électriques, Kia Europe dépendrait un peu moins de la maison mère : "aujourd'hui, notre problème n'est pas de savoir si oui ou non nous pouvons vendre ces autos, mais plutôt combien va-t-on pouvoir en obtenir de la Corée", a précisé Emilio Herrera.

Il existe en effet des "quotas" pour ces modèles spécifiques assemblés en nombre moins importants que les voitures thermiques, et Kia Europe dépend inévitablement de la Corée du Sud pour les e-Soul et e-Niro.

 

    Mots clés :

  • Kia

SPONSORISE

Actualité Kia

Toute l'actualité

Forum Kia

Commentaires (13)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

LG blabla en Europe.

Kia blabla en Europe.

Les mines de métaux et de lithium sont en Europe ?

Quelles conséquences de leur extraction sur l'environnement ?

Et le recyclage ?

Ils feraient mieux de ne pas communiquer sur ce genre de projets, et tout faire en douce tant il y aurait à redire.

Soit disant pour ''l'emprunte écologique'' et avoir bonne conscience.

Que du blabla...

:jap:

Par

En réponse à Pays du Matin Frais

LG blabla en Europe.

Kia blabla en Europe.

Les mines de métaux et de lithium sont en Europe ?

Quelles conséquences de leur extraction sur l'environnement ?

Et le recyclage ?

Ils feraient mieux de ne pas communiquer sur ce genre de projets, et tout faire en douce tant il y aurait à redire.

Soit disant pour ''l'emprunte écologique'' et avoir bonne conscience.

Que du blabla...

:jap:

Ils imitent Toy et ils ont raison. Tu veux améliorer ton image de marque tout en payant moins de droits de douane? Produis localement.

Tu veux participer à l'avenir de la mobilité individuelle? Fabrique des VE. Les batteries évoluent à un rythme que l'on n'a jamais vu dans les technologies thermiques (que ce soit moteur, raffinage, extraction...). La quantité de cobalt (1er responsable au Congo à la fois d'un désastre écolo et humain) utilisée par VE a déjà été divisée par 2 en à peine 5 ans. Ca va évidemment continuer à évoluer, et plus vite encore au vu des fortunes investies dans la recherche/développement.

Par

En réponse à Philippe2446

Ils imitent Toy et ils ont raison. Tu veux améliorer ton image de marque tout en payant moins de droits de douane? Produis localement.

Tu veux participer à l'avenir de la mobilité individuelle? Fabrique des VE. Les batteries évoluent à un rythme que l'on n'a jamais vu dans les technologies thermiques (que ce soit moteur, raffinage, extraction...). La quantité de cobalt (1er responsable au Congo à la fois d'un désastre écolo et humain) utilisée par VE a déjà été divisée par 2 en à peine 5 ans. Ca va évidemment continuer à évoluer, et plus vite encore au vu des fortunes investies dans la recherche/développement.

C'est clair , les batteries vont évoluer comme toutes les technos mises au point par l'humanité , d'autant que les batteries n'étaient jusqu'à maintenant dédiées qu'aux gadgets types smartphones , outils sans fil ect ... depuis la perspective de la voiture et le stockage d'énergie la recherche s'emballe .

Si Kia est décidé à produire ds nos contrées pourquoi pas ! on va pas craché sur le boulot .

Par

En réponse à Philippe2446

Ils imitent Toy et ils ont raison. Tu veux améliorer ton image de marque tout en payant moins de droits de douane? Produis localement.

Tu veux participer à l'avenir de la mobilité individuelle? Fabrique des VE. Les batteries évoluent à un rythme que l'on n'a jamais vu dans les technologies thermiques (que ce soit moteur, raffinage, extraction...). La quantité de cobalt (1er responsable au Congo à la fois d'un désastre écolo et humain) utilisée par VE a déjà été divisée par 2 en à peine 5 ans. Ca va évidemment continuer à évoluer, et plus vite encore au vu des fortunes investies dans la recherche/développement.

Tout à fait :

DES BATTERIES SANS COBALT EN 2025

SK Innovation prévoit également de signer prochainement un accord en vue de la construction de sa deuxième usine de batteries en Chine, premier marché mondial pour les véhicules électriques, a déclaré YS Yoon.

La société a démarré en août la construction de son premier site chinois dans le cadre d'une coentreprise avec Beijing Electronics Holding et BAIC Motor et prévoit d'y investir jusqu'à cinq milliards de yuans (660 millions d'euros) d'ici 2020.

SK Innovation entend par ailleurs réduire la teneur en cobalt de ses batteries à 5% d'ici 2022 contre 10% actuellement, le minerai étant extrait dans des conditions difficiles et soumis à des fluctuations importantes de prix.

Panasonic a déclaré en mai travailler sur une batterie dépourvue de cobalt.

Le cobalt est principalement extrait en République démocratique du Congo, mais SK Innovation s'approvisionne également en cobalt en Australie et extrait le minerai à partir de piles usagées, a déclaré YS Yoon.

"Je pense que nous n'aurons plus besoin d'obtenir du cobalt frais après 2025", a-t-il déclaré. (Avec Edward Taylor à Francfort Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

https://investir.lesechos.fr/actions/actualites/exclusif-sk-innovation-discute-de-coentreprises-avec-vw-et-des-chinois-1840414.php

Par §Eno173GT

Il y aurait éventuellement un intérêt écologique en fonction du mode de production de l'électricité du pays qui accueillerait l'usine de batteries mais faut pas se leurrer, l'intérêt écologique, Kia en a strictement rien à foutre comparé à l'intérêt économique de produire des véhicules en Europe pour éviter les complications administratives (douanières principalement).

Le coût de la main d’œuvre en Slovaquie (par exemple) est peut être moins élevé que celui en Corée du Sud ... double bonus.

Par §Eno173GT

En réponse à nicotdi

Tout à fait :

DES BATTERIES SANS COBALT EN 2025

SK Innovation prévoit également de signer prochainement un accord en vue de la construction de sa deuxième usine de batteries en Chine, premier marché mondial pour les véhicules électriques, a déclaré YS Yoon.

La société a démarré en août la construction de son premier site chinois dans le cadre d'une coentreprise avec Beijing Electronics Holding et BAIC Motor et prévoit d'y investir jusqu'à cinq milliards de yuans (660 millions d'euros) d'ici 2020.

SK Innovation entend par ailleurs réduire la teneur en cobalt de ses batteries à 5% d'ici 2022 contre 10% actuellement, le minerai étant extrait dans des conditions difficiles et soumis à des fluctuations importantes de prix.

Panasonic a déclaré en mai travailler sur une batterie dépourvue de cobalt.

Le cobalt est principalement extrait en République démocratique du Congo, mais SK Innovation s'approvisionne également en cobalt en Australie et extrait le minerai à partir de piles usagées, a déclaré YS Yoon.

"Je pense que nous n'aurons plus besoin d'obtenir du cobalt frais après 2025", a-t-il déclaré. (Avec Edward Taylor à Francfort Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

https://investir.lesechos.fr/actions/actualites/exclusif-sk-innovation-discute-de-coentreprises-avec-vw-et-des-chinois-1840414.php

Le principal argument de limiter le cobalt reste économique ... ca coute cher. Le fait qu'il soit extrait dans des conditions déplorables en RDC via des accords quasi mafieux entre le gouvernement et des entreprises peu recommandables ne pèse pas lourd dans la balance ...

On pourrait aussi parler du cout hydrologique de l'extraction de lithium aussi ...

Mais bon, si toutes les prophéties sur les avancées des batteries se réalisaient, on aurait des batteries de la taille d'un timbre poste qui permettrait de faire des milliards de km sans recharger depuis la fin des années 90.

La technologie lithium et les recherches sur les batteries (et les annonces foireuses régulières) existent depuis la moitié des années 90.

On en entend plus parler (ou le sujet vous intéresse plus ?) depuis les voitures électriques mais les téléphones / ordinateurs portables avaient les mêmes problèmes d'autonomie depuis bien longtemps.

J'ai même souvenir de proto de PAC a hydrogène pour des ordis portables depuis presque 20 ans.

Au hasard, le même type d'annonce de Dreamer : Initialement attendues pour 2004 / 2005, les piles à combustible développées par Nec et destinées aux PC portables ne seront commercialisées qu'en 2007.

Ouais ouais ... 2004 puis 2007 ... lol ... on est en 2019 non ?

Par

c'est ballot de proposer des électriques aux prix bien positionnés par rapport à la concurrence, et ne pas être capable de répondre à la demande... :bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

c'est ballot de proposer des électriques aux prix bien positionnés par rapport à la concurrence, et ne pas être capable de répondre à la demande... :bah:

Certains constructeurs y vont pour dire d'y aller (dans la full électrique) sans forcément y croire, et tombent finalement sur des benêts qui achètent en masse.

:jap:

Par

Avant de bien vivre en 'avion, les bobos écolos, n'oublient jamais de prendre de la poudre de perlimpinpin.

Un geste utile pour soulager tous les maux de la terre.

Par

En réponse à §Eno173GT

Il y aurait éventuellement un intérêt écologique en fonction du mode de production de l'électricité du pays qui accueillerait l'usine de batteries mais faut pas se leurrer, l'intérêt écologique, Kia en a strictement rien à foutre comparé à l'intérêt économique de produire des véhicules en Europe pour éviter les complications administratives (douanières principalement).

Le coût de la main d’œuvre en Slovaquie (par exemple) est peut être moins élevé que celui en Corée du Sud ... double bonus.

Et l'acheteur final n'en a rien à foutre de l'écologie, la plupart du temps. Il va voir son portefeuille, l'image qu'une voiture écolo va lui donner, mais l'écologie, il s'en fout.

Résultat : on va tous crever :)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire