Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

L'avalanche des reportages pour et contre la voiture électrique

Dans Nouveautés / Autres actu nouveautés

Si vous étiez perdu et sceptique sur le dilemme du supposé avantage écologie des voitures électriques face aux thermiques, vous risquez de l'être encore plus en ce moment, avec les reportages sur ce thème épineux.

L'avalanche des reportages pour et contre la voiture électrique

Vous êtes perdus ? Rassurez-vous, vous n'êtes pas seul. Le tiraillement incessant du monde des transports à tous les niveaux entre le (supposé) côté écologique des véhicules électriques et leur impact sur l'environnement a entraîné de nombreux automobilistes à perdre la tête, et ne plus savoir que faire pour protéger leur planète bien aimée. Plus sérieusement, se déplacer pollue, quoi que l'on fasse, mais les défenseurs de la voiture électrique (à batterie, il faut bien le préciser) affirment que sur sa vie, un modèle électrique est moins polluant que le meilleur des thermiques. Les études scientifiques montreront finalement que cela dépend fortement de l'endroit où vous rechargez : en France, vous êtes plutôt écolo, en Pologne, beaucoup moins.

De l'autre, les habitués de l'or noir estiment qu'une batterie est un désastre, que les fameuses "terres rares" (qui seraient finalement plus importantes dans un catalyseur de véhicules diesel ou essence que dans un véhicule électrique) détruisent des régions entières, et que la voiture électrique ne résout rien.

Alors que penser ? Comme toujours dans ce genre de débat complexe et aux paramètres multiples, la vérité est quelque part au milieu, et jamais aux extrêmes. Ni blanc, ni noir, mais un peu entre les deux. Et pour se faire une idée, la "mode" actuelle est aux reportages démontant les vérités pré-conçues, montrant l'envers du décor, affichant au grand jour la réalité du terrain.

Histoire de bien vous perdre un peu plus, voici donc deux reportages à regarder pour vous faire un avis. Le premier, "A contresens", est signé Marc Muller, un journaliste de la RTS (télévision suisse) qui a sillonné le monde, des mines de cobalt aux sociétés de recyclage des batteries en Europe. Et de l'autre, "La face cachée des énergies vertes", de Guillaume Pitron, journaliste spécialisé en géopolitique et matières premières. Il montre notamment les mauvais côtés de la révolution verte.

Que penser de tout ça ? Voiture électrique, ou pas ? Regardez les deux reportages, et faites-vous un avis en prenant un peu de recul, ce qui n'est décidément pas très facile en cette année 2020 chargée en information. Ah, et histoire de vous perdre encore un peu plus, prenez du temps pour regarder "La face cachée du pétrole".

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (289)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La propagande pro électrique ne passe pas partout

Par

Une fois de plus, l'usage que l'on fait de SA voiture doit être le fil conducteur d'un nouveau choix. Le choix de la technologie vient ensuite. A chacun de réfléchir même si c'est tombé en désuétude depuis que la publicité est partout, même sur France Inter.

Par

L'électrique pollue moins que le thermique sur la vie du véhicule. En France, cette pollution sera énormément réduite mais c'est sûr qu'en Pologne, le gain sera minime.

On sait qu'il faut parcourir entre 30000 km et 50000 km suivant les pays et les modèles pour que l'électrique soit plus vertueux que le thermique (étude publiée par Le Monde). Or ces kilométrages sont largement dépassés dans une grande majorité des cas.

Certes l'électrique n'est en aucun cas une solution durable, mais elle permet tout de même de gagner une première partie de la baisse de nos émissions. Il faudra ensuite développer un autre carburant, l'hydrogène semble en bonne voie uniquement s'il est produit par électrolyse d'origine renouvelable.

Mais on n'est clairement pas au bout de tunnel...

Par

En réponse à Ajneda

L'électrique pollue moins que le thermique sur la vie du véhicule. En France, cette pollution sera énormément réduite mais c'est sûr qu'en Pologne, le gain sera minime.

On sait qu'il faut parcourir entre 30000 km et 50000 km suivant les pays et les modèles pour que l'électrique soit plus vertueux que le thermique (étude publiée par Le Monde). Or ces kilométrages sont largement dépassés dans une grande majorité des cas.

Certes l'électrique n'est en aucun cas une solution durable, mais elle permet tout de même de gagner une première partie de la baisse de nos émissions. Il faudra ensuite développer un autre carburant, l'hydrogène semble en bonne voie uniquement s'il est produit par électrolyse d'origine renouvelable.

Mais on n'est clairement pas au bout de tunnel...

Concernant l’hydrogène pour les VP, tu vas pouvoir attendre que les poules aient des dents :cubitus:

Par

Monsieur le journaliste si vous mettez un lien pour un reportage de Guillaume Pitron (orienté) mettez également celui de M Muller ... un peu d'équité ... non ?

http://www.lemanbleu.ch/fr/News/La-voiture-electrique-un-desastre-environnemental.html

Par

"De l'autre, les habitués de l'or noir estiment qu'une batterie est un désastre, que les fameuses "terres rares" (qui seraient finalement plus importantes dans un catalyseur de véhicules diesel ou essence que dans un véhicule électrique) "

Eh oui quand on prend le temps de faire des recherches or de Facedebouc et autres décérébreurs de cerveaux, on trouve des choses surprenantes véritablement argumentées

Par

On vas etre claire, aucune energie dans l'histoire de l'humanité à eu un impacte plus negatif sur l'environement.

Que l'on parle d'ecologie, de géopolitique, de respect des droits humains, de lutte contre la misère......

.

Meme le nucleaire , en prenant en compte les 4 ou cinq incidents majeurs de l’histoire et les deux bombes atomiques

ne peut pas en dire autant.

Par

le VE est simplement moins pire que le thermique

Construire un engin mécanique sera, qu'il fasse bzz bzz ou vroom vroom, polluera

Par

Je pense que les débats "pro-électrique" ou "pro-thermique" sont arrivés à maturité, en tous cas sur ce site spécialisé.Il n'est plus question de débattre mais de choisir lors de son prochain achat, en fonction de ses besoins réels et non occasionnels . Ceux qui cèderont à l'appel de la mode ambiante, de la peur de ne pouvoir rentrer dans certaines villes ou des propositions uniques chez certains constructeurs devront l'assumer quel qu'en soit le prix.:bah:

Par

En réponse à nous75again

On vas etre claire, aucune energie dans l'histoire de l'humanité à eu un impacte plus negatif sur l'environement.

Que l'on parle d'ecologie, de géopolitique, de respect des droits humains, de lutte contre la misère......

.

Meme le nucleaire , en prenant en compte les 4 ou cinq incidents majeurs de l’histoire et les deux bombes atomiques

ne peut pas en dire autant.

"On vas etre claire, aucune energie dans l'histoire de l'humanité à eu un impacte plus negatif sur l'environement. Que l'on parle d'ecologie, de géopolitique, de respect des droits humains, de lutte contre la misère..."

Tu parles de quelle énergie ? Moi j'ai mon idée, mais c'est pour éviter toute ambiguïté... il y a des esprits retors sur ce site...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire