Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

L'Ineos Grenadier repoussé à 2022

La rumeur avait été dans un premier temps infirmée par Ineos, mais le constructeur anglais se voit désormais dans l'obligation d'annoncer que la sortie de son premier véhicule, le 4x4 Grenadier, ne pourra pas se faire en 2021.

L'Ineos Grenadier repoussé à 2022

Les temps sont durs pour les 4x4, les vrais, les durs, les tatoués. Entre les politiques fiscales castratrices et des accès en milieu naturel de plus en plus restreints, la clientèle qui faisait autrefois le succès des Nissan Patrol, Toyota Land Cruiser, Mitsubishi Pajero et autres Jeep Cherokee s'est raréfiée. Et le segment des franchisseurs avec.

L'arrivée d'un tout nouveau modèle parti d'une feuille blanche est donc un évènement. Mais il faudra finalement se montrer un peu plus patient. La sortie de l'Ineos Grenadier, prévue en 2021, est repoussée d'un an.

Le lancement commercial aura lieu durant l'été de l'année prochaine. L'Ineos Grenadier, qui sera assemblé en France, dans l'ancienne usine de Smart, est pour l'instant produit en présérie et en petite quantité par Magna-Steyr qui, et c'est plutôt cocasse, produit aussi le Mercedes Classe G, le rival le plus direct pour le 4x4 britannique. Celui-ci fera appel à des mécaniques BMW en essence et diesel avec des moteurs six cylindres associés à la boîte automatique ZF. Le châssis échelle et la transmission intégrale seront quant à eux spécifiques.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (25)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

C'est pas bien grave... Sauf peut-être pour l'emploi

Oui et sur ce point on peut être inquiet, surtout à moyen termes, quid des volumes d’un tel véhicule à notre époque ?

Par

Le grand gagnant dans l'histoire restera Mercedes ... qui a réussi à refiler une usine à un autre "constructeur" en s'évitant la casse sociale et la mauvaise image de marque qui en découle.

Ca risque de défiler dans les rues d'Hambach dans quelques années ...

Par

En réponse à CruchotCars

Oui et sur ce point on peut être inquiet, surtout à moyen termes, quid des volumes d’un tel véhicule à notre époque ?

Land rover a longtemps vendus 20 000 exemplaires de Defender chaque année.

quand Fiat a lancé l'Iveco Massif au début des années 2000, le marché annuel européen des 4x4 "rustiques" était de plus de 50 000 véhicules !

Ineos a annoncé vouloir vendre annuellement 20 000 exemplaires de son véhicule, ça semble réalisable, avec un réseau de vente ... et c'est bien là le problème, parce qu'aussi bien Santana avec son PS10 que Fiat avec l'Iveco Massif et le Campagnola (la version chassis court) ce sont plantés à cause du réseau de distribution défaillant / absent.

Par

(..)Celui-ci fera appel à des mécaniques BMW en essence et diesel avec des moteurs six cylindres associés à la boîte automatique ZF.(..)

Pour les vendre en France, ils feront comme Suzuki avec son Jimny?

Sans quoi, on imagine facile le montant du malus... :cyp:

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

C'est pas bien grave... Sauf peut-être pour l'emploi

Au moins, ce 4x4 permettra d'emporter davantage d'employés à Pôle Emploi que la petite Smart... :cyp:

Plus sérieusement, si j'étais l'un des salariés, je n'attendrais pas pour chercher un travail ailleurs, avant que tous ne décident d'en faire subitement autant par la force des choses. :cyp:

Par

En réponse à manu.lille

Land rover a longtemps vendus 20 000 exemplaires de Defender chaque année.

quand Fiat a lancé l'Iveco Massif au début des années 2000, le marché annuel européen des 4x4 "rustiques" était de plus de 50 000 véhicules !

Ineos a annoncé vouloir vendre annuellement 20 000 exemplaires de son véhicule, ça semble réalisable, avec un réseau de vente ... et c'est bien là le problème, parce qu'aussi bien Santana avec son PS10 que Fiat avec l'Iveco Massif et le Campagnola (la version chassis court) ce sont plantés à cause du réseau de distribution défaillant / absent.

Si c'est du rustique pas cher, oui, ils pourront trouver des acheteurs dans le monde entier là où les aspects de co2 et malus sont aux abonnés absents.

En revanche, si c'est du haut de gamme ou du moins vendu très cher, je ne vois pas trop les débouchés, à part un peu dans les émirats... Mais pour ça, faut pas se louper sur la qualité.

Par

On sait tous parfaitement que le projet ne survivra pas après les présidentielles! Ce qui est scandaleux c'est qu'on le maintient en vie avec la subvention des français pour endormir les francais!

Par

En réponse à manu.lille

Land rover a longtemps vendus 20 000 exemplaires de Defender chaque année.

quand Fiat a lancé l'Iveco Massif au début des années 2000, le marché annuel européen des 4x4 "rustiques" était de plus de 50 000 véhicules !

Ineos a annoncé vouloir vendre annuellement 20 000 exemplaires de son véhicule, ça semble réalisable, avec un réseau de vente ... et c'est bien là le problème, parce qu'aussi bien Santana avec son PS10 que Fiat avec l'Iveco Massif et le Campagnola (la version chassis court) ce sont plantés à cause du réseau de distribution défaillant / absent.

technique faite par Isuzu: d'abord en magasins de matériel d'agriculture (concession tracteurs et autre engins) puis au fil du développement on ouvre des concessions de marque

Par

Le principe d'un 4x4 a l'ancienne, le concept est bon pour l'armee la police les pompiers et cettain chantier, a condition d'avoir un prix de depart bas. Le hic pourquoi developper un vehicule alorsvqu'il existe un mercedes g, le nouveau defender, la jeep des patrol l200,etc etc. L'idee du grenadier a germer dans un bars sont patron aurait du investir son troplein de fric ailleur

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire