Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Magna Steyr, le fabricant de voitures méconnu

Dans Economie / Politique / Marché

Magna Steyr fait rarement parler de lui. Il s'agit pourtant d'un constructeur d'automobiles en Europe qui produit des modèles de différentes marques en Autriche. Et avec la voiture électrique, de nouveaux clients se montrent intéressés...

Magna Steyr, le fabricant de voitures méconnu

Vous avez peut-être lu le nom, ou déjà entendu parler de Magna Steyr. Ce fabricant autrichien d'automobiles, qui descend indirectement de l'industriel autrichien Steyr, et à Steyr Puch, la filiale dédiée à l'automobile. Discrète, mais plus vieille que bon nombre de constructeurs, puisqu'elle assemblait déjà des Fiat en partenariat avec la marque italienne.

En 1990, Steyr-Puch éclate et est réparti en plusieurs entités qui deviennent indépendantes, ou presque. La division automobile est reprise par le géant canadien Magna en 1998, qui accouche ainsi de Magna Steyr.

Du Mercedes Classe G...

Magna Steyr, le fabricant de voitures méconnu

Magna Steyr s'est d'abord fait connaître par la production du Mercedes Classe G. Mais les premières autos à passer par les lignes de production étaient les "Puch" 500 et 650, déclinées des Fiat éponymes. Steyr ira d'ailleurs jusqu'à proposer une 650 TR II destinée au rallye en 1965 avec un "gros" moteur et de nombreuses améliorations pour la puissance de 42 ch. Songez qu'à l'époque, la Fiat 500 avait deux fois moins de puissance !

La Puch 650
La Puch 650

C'est donc à la fin des années 70 que Mercedes passe un contrat avec Magna Steyr pour produire un 4x4 pour l'armée et les professionnels avec le Classe G. Des décennies plus tard, le 4x4 s'est embourgeoisé, mais il est toujours produit par Magna Steyr.

La Peugeot RCZ est passée par l'Autriche.
La Peugeot RCZ est passée par l'Autriche.

Puis arrivent les années 2000 et cette fameuse ère Magna-Steyr. A ce moment là, l'usine se diversifie et collabore carrément avec les constructeurs, non pas uniquement pour produire des autos, mais aussi pour les concevoir. Il faut bien que les ingénieurs puissent travailler en amont afin d'adapter les lignes de production à des voitures aussi diverses qu'une Peugeot RCZ, un BMW X3, une Mercedes SLS ou encore un Mini Countryman...

... aux voitures électriques

Magna Steyr a su s'adapter au monde automobile qui évolue à vitesse grand V. Et notamment aux voitures électriques, puisque l'Autrichien produit notamment l'I-Pace pour Jaguar, aux côtés des Toyota Supra et BMW Z4. 

Le SUV électrique Fisker Ocean
Le SUV électrique Fisker Ocean

Ce n'est qu'un début puisque de nouveaux contrats s'ouvrent pour Magna, avec, notamment, Fisker. Le constructeur, connu pour sa berline à panneaux solaires, va produire un SUV électrique, l'Ocean, qui sera justement assemblé en Autriche en sous-traitance.

Aujourd'hui, Magna Steyr produit le Jaguar I-Pace.
Aujourd'hui, Magna Steyr produit le Jaguar I-Pace.

Plus étonnant, Sony, qui avait dévoilé une drôle de berline électrique au CES de Las Vegas, a pris contact avec Magna Steyr qui devient le partenaire de développement et de production d'une auto qui, pourtant, ne devait pas être produite si l'on en croit les affirmations de départ chez Sony. 

Comme nous l'avons mentionné, le savoir-faire de Magna Steyr ne s'arrête pas à la production. La filiale autrichienne de Magna participe en effet activement au développement du Grenadier, le fameux 4x4 d'Ineos, qui sera produit en France, dans l'ancienne usine Smart. Cette fois, Magna Steyr ne produit rien, mais conçoit et développe.

La berline électrique de Sony a débuté ses essais en Europe.
La berline électrique de Sony a débuté ses essais en Europe.

D'ailleurs, Magna Steyr avait créé sa propre marque : Mila (pour "Magna Innovation Lightweight Auto"). Des concept-cars ont vu le jour ces 20 dernières années, toujours sur le même thème : la légèreté, et l'efficience. Le dernier en date, le coupé Mila Plus (2015), revendiquait 272 ch avec un trois cylindres hybride rechargeable.

Aujourd'hui, le patron de Magna Steyr en Autriche explique que "40 à 50 pour cent des commandes de développement sont déjà des véhicules électrifié". Nous ne parlons ici que du développement, et pas (encore) de la production. 

En 2020, Magna Steyr a subi une perte d'activité semblable à celle du reste de l'industrie automobile, notamment à cause du confinement en Autriche et de la fermeture de l'usine une partie de l'année. Mais en 2019, l'industriel avait produit 165 000 véhicules, et ce chiffre ne devrait cesser de croître dans les années à venir.

SPONSORISE

Actualité Mercedes

Toute l'actualité

Forum Mercedes

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire