Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

L'usine Stellantis de Rennes de nouveau mise en pause

Dans Economie / Politique / Industrie

Olivier Cottrel

C’est un nouveau coup dur pour l’usine Stellantis de La Janais, près de Rennes, et ses employés. Le site, qui compte 2 000 salariés va à nouveau devoir stopper la production des Peugeot 5008 et Citroën C5 Aircross, la faute à la pénurie de semi-conducteurs. Une pause qui durera jusqu’au 1er juillet prochain.

Le site Stellantis de Rennes de nouveau à l'arrêt.
Le site Stellantis de Rennes de nouveau à l'arrêt.

La nouvelle vient de tomber. L’usine Stellantis de Rennes-La-Janais, va être mise à l’arrêt dès ce soir, et ce jusqu’au 1er juillet prochain en raison de la pénurie de semi-conducteurs.

Une mauvaise nouvelle pour les quelque 2 000 salariés du site de production du groupe multi-national, de nouveau impactés par la pénurie qui touche de nombreux composants électroniques indispensables à la production des véhicules. Dans le cas des Peugeot 5008 et Citroën C5 Aircross produits sur le site, le manque de pièces concernerait notamment les autoradios des véhicules.

Selon le service communication de l’usine, relayé par l’AFP : « c'est un phénomène qui est indépendant de notre volonté et auquel on ne peut malheureusement pas faire grand-chose. On a une coupure franche et on reprendra. »

Stellantis précise également qu’un dispositif de formation sera mis en place pour les salariés pendant l’arrêt de la production des véhicules afin : « de monter les gens en compétence, de ne pas les laisser sans activité avec des pertes de salaires. »

Pour la CFDT, qui a réagi à travers un communiqué, l’arrêt était « malheureusement prévisible » alors même que l’usine de Sochaux est déjà à l’arrêt depuis une semaine.

Parmi les principales usines de Stellantis en France, le site de Rennes-La-Janais est donc une nouvelle fois à l’arrêt, victime d’une crise qui dure depuis maintenant plus de deux ans.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire