Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

La Citroën Méhari fête ses 50 ans

Dans Rétro / Autres actu rétro

En mai 68, les manifestants scandaient "sous les pavés, la plage". Citroën dévoilait à ce moment-là l'auto idéale pour aller au bord de la mer, la désormais célèbre Méhari ! Retour en images sur son histoire.

Voiture de plein air, la Méhari n'a pas fait ses débuts dans un salon, mais à Deauville. Sa présentation n'a toutefois pas eu un grand retentissement médiatique : elle a eu lieu le 11 mai 1968, au moment des événements de Mai 68.
Voiture de plein air, la Méhari n'a pas fait ses débuts dans un salon, mais à Deauville. Sa présentation n'a toutefois pas eu un grand retentissement médiatique : elle a eu lieu le 11 mai 1968, au moment des événements de Mai 68.
La Méhari est fortement inspirée d'une voiture à l'idée similaire. Il s'agit de la « Baby-brousse », conçue sur la base de la 2CV et dotée d'une carrosserie simple, mais en tôle. Cet engin a été imaginé par deux industriels français expatriés en Côte d'Ivoire et a connu un grand succès, avec plus de 30 000 exemplaires fabriqués à Abidjan !
La Méhari est fortement inspirée d'une voiture à l'idée similaire. Il s'agit de la « Baby-brousse », conçue sur la base de la 2CV et dotée d'une carrosserie simple, mais en tôle. Cet engin a été imaginé par deux industriels français expatriés en Côte d'Ivoire et a connu un grand succès, avec plus de 30 000 exemplaires fabriqués à Abidjan !
C'est Roland de la Poype qui est à l'origine de la Méhari. Pilote de chasse français pendant la seconde guerre mondiale, il est devenu par la suite un pionnier de la plasturgie. Il a eu l'idée de concevoir une voiture de loisirs avec une carrosserie en ABS, un polymère thermoplastique qui est à la fois léger et résistant aux chocs.
C'est Roland de la Poype qui est à l'origine de la Méhari. Pilote de chasse français pendant la seconde guerre mondiale, il est devenu par la suite un pionnier de la plasturgie. Il a eu l'idée de concevoir une voiture de loisirs avec une carrosserie en ABS, un polymère thermoplastique qui est à la fois léger et résistant aux chocs.

Le premier prototype est basé sur une 2CV Fourgonnette utilisée dans l'usine de Roland de la Poype, la SEAB. L'industriel imagine un kit carrosserie, le présente au président de Citroën. Ce dernier est séduit, souhaitant faire de l'engin un modèle de la gamme Citroën. La SEAB, qui était déjà un des fournisseurs des chevrons, est chargée de fabriquer la voiture. Au bout de quelques mois, l'auto sortira d'usines de Citroën. La carrosserie est accrochée à deux cadres métalliques, eux-mêmes boulonnés à la plate-forme. Le plastique est teinté dans la masse. 
Le premier prototype est basé sur une 2CV Fourgonnette utilisée dans l'usine de Roland de la Poype, la SEAB. L'industriel imagine un kit carrosserie, le présente au président de Citroën. Ce dernier est séduit, souhaitant faire de l'engin un modèle de la gamme Citroën. La SEAB, qui était déjà un des fournisseurs des chevrons, est chargée de fabriquer la voiture. Au bout de quelques mois, l'auto sortira d'usines de Citroën. La carrosserie est accrochée à deux cadres métalliques, eux-mêmes boulonnés à la plate-forme. Le plastique est teinté dans la masse. 
La Méhari a des airs de grand Mécano, avec des pièces reprises à d'autres Citroën. Le châssis est celui de la Dyane, le moteur et la boîte de vitesses proviennent de l'Ami 6. De petits éléments sont issus de la 2CV, comme le volant ou les phares. Les feux sont ceux du Type H.
La Méhari a des airs de grand Mécano, avec des pièces reprises à d'autres Citroën. Le châssis est celui de la Dyane, le moteur et la boîte de vitesses proviennent de l'Ami 6. De petits éléments sont issus de la 2CV, comme le volant ou les phares. Les feux sont ceux du Type H.
D'abord appelée Dyane 6 Méhari, la Méhari doit son nom à un dromadaire. Le nuancier comporte plusieurs teintes dont les noms font référence à des régions désertiques. Il y a par exemple le vert Tibesti (région du Tchad) ou le Beige Hoggar (massif montagneux au cœur du Sahara).
D'abord appelée Dyane 6 Méhari, la Méhari doit son nom à un dromadaire. Le nuancier comporte plusieurs teintes dont les noms font référence à des régions désertiques. Il y a par exemple le vert Tibesti (région du Tchad) ou le Beige Hoggar (massif montagneux au cœur du Sahara).
En 19 ans de carrière, il n'y aura eu que deux séries spéciales, dont une en France : l'Azur avec carrosserie bleue et blanche.
En 19 ans de carrière, il n'y aura eu que deux séries spéciales, dont une en France : l'Azur avec carrosserie bleue et blanche.
 Multi usages, de l'utilitaire à la voiture de bord de mer, la Méhari séduira divers publics
 Multi usages, de l'utilitaire à la voiture de bord de mer, la Méhari séduira divers publics
Les deux ingrédients du succès. D'un côté la simplicité : la conception basique rend la voiture peu onéreuse à l'usage et à l'entretien, l'intérieur peut être lavé au jet d'eau. De l'autre, il y a bien sûr le côté fun, avec un véhicule découvrable. Même le pare-brise peut se plier sur le capot.
Les deux ingrédients du succès. D'un côté la simplicité : la conception basique rend la voiture peu onéreuse à l'usage et à l'entretien, l'intérieur peut être lavé au jet d'eau. De l'autre, il y a bien sûr le côté fun, avec un véhicule découvrable. Même le pare-brise peut se plier sur le capot.
La Méhari a plusieurs fois fait partie du casting de la série « Les Gendarmes ». Elle sert à l'un des célèbres gags de la saga, dans « Le Gendarme et les Gendarmettes », où l'on voit Louis de Funès passer le volant à Michel Galabru en conduisant, au sens premier du terme !
La Méhari a plusieurs fois fait partie du casting de la série « Les Gendarmes ». Elle sert à l'un des célèbres gags de la saga, dans « Le Gendarme et les Gendarmettes », où l'on voit Louis de Funès passer le volant à Michel Galabru en conduisant, au sens premier du terme !

En 1979, Citroën lance une version 4x4 de la Méhari. L'armée s'en servira en 1981 comme véhicule militaire léger tout-terrain. Ce véhicule n'a qu'un seul moteur, avec un arbre de transmission. Logique ? Plutôt, mais pour être 4x4, la 2CV avait eu un moteur à l'avant et un moteur à l'arrière. De nos jours, la 4x4 est la déclinaison la plus recherchée.
En 1979, Citroën lance une version 4x4 de la Méhari. L'armée s'en servira en 1981 comme véhicule militaire léger tout-terrain. Ce véhicule n'a qu'un seul moteur, avec un arbre de transmission. Logique ? Plutôt, mais pour être 4x4, la 2CV avait eu un moteur à l'avant et un moteur à l'arrière. De nos jours, la 4x4 est la déclinaison la plus recherchée.
La production de la Méhari est stoppée en 1987. Un peu moins de 145 000 exemplaires ont été assemblés. Deux tiers de la production sont sortis des lignes de l'usine de Forest en Belgique.
La production de la Méhari est stoppée en 1987. Un peu moins de 145 000 exemplaires ont été assemblés. Deux tiers de la production sont sortis des lignes de l'usine de Forest en Belgique.
En 2015, Citroën a ressorti du placard l'appellation Méhari. La descendance est un engin 100 % électrique… qui n'est autre qu'un modèle de Bolloré restylé. L'esprit voiture de plage est conservé. Mais la mécanique rend la voiture chère et engendre beaucoup de contraintes d'utilisation. Pour fêter les 50 ans du modèle, Citroën a fait appel à Jean Charles de Castelbajac pour concevoir une « art car » sur la base de la e-Méhari. Chic… mais pas très en phase avec l'esprit de la Méhari originale.
En 2015, Citroën a ressorti du placard l'appellation Méhari. La descendance est un engin 100 % électrique… qui n'est autre qu'un modèle de Bolloré restylé. L'esprit voiture de plage est conservé. Mais la mécanique rend la voiture chère et engendre beaucoup de contraintes d'utilisation. Pour fêter les 50 ans du modèle, Citroën a fait appel à Jean Charles de Castelbajac pour concevoir une « art car » sur la base de la e-Méhari. Chic… mais pas très en phase avec l'esprit de la Méhari originale.

 

En savoir plus sur : Citroen Mehari

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (21)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Profil supprimé

Cette couleur jaune :love:

idéal pour hommes élégants habillés en pantalons moutarde :bien:

Par

La Méhari comme la Deuch c'est surtout une suspension unique, capable de les faire rivaliser avec des 4X4 purs et durs, grâce aussi à leur poids plume. Alors toute autre tentative de les remplacer sera vaine, fût-elle bariolée par un grand couturier, si on ne s'inspire pas de ces suspensions géniales ! :coolfuck:

Par

voilà ce qui représente la france en matière d'automobiles... certain pays on des vieilles Aston Martin, mustangs, Mercedes... france, meharie, deuch et 4l...

Par

En réponse à Wurchtsalat

voilà ce qui représente la france en matière d'automobiles... certain pays on des vieilles Aston Martin, mustangs, Mercedes... france, meharie, deuch et 4l...

ont*.

Par

En réponse à Wurchtsalat

voilà ce qui représente la france en matière d'automobiles... certain pays on des vieilles Aston Martin, mustangs, Mercedes... france, meharie, deuch et 4l...

L'histoire automobile française ne se résume évidemment pas à ça... c'est vraiment bas de plafond comme commentaire :areuh:

Par

En réponse à Wurchtsalat

ont*.

L'exil te tend les bras ! :-) Voyage en ami 6, of course, liebe !

Par

Ne pas oublier les CKD, comme par exemple, la Ranger (Uruguay) :

http://club.caradisiac.com/whealer/chevroen-121931/photo/citroen-mehari-uruguay-6575027.html

Par

Reprendre le nom Mehari avec un "e" devant pour cette chose électrique minable. Ils ne doutent de rien chez Citroën.

De plus avec des coloris douteux, rien de plus normal c'est dessiné par des couturiers.

Ça fait très crédible pour un constructeur né il y a bientôt 1 siècle (1919). J'espère que l'année prochaine pour leur 100 ans ils sortiront autre chose que des "playmobil cars"

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire