Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

La conduite autonome au travers des derniers concepts Peugeot e-Legend, Renault EZ Ultimo et DS X E-Tense

Dans Futurs modèles / Concept-cars

Les stands des constructeurs français au Mondial 2018 montraient chacun (Citroën mis à part) une vision de l’automobile du futur, électrique, connectée et surtout, autonome. Oui mais pas de la même manière, chacun y allant de son interprétation de ce que sera la délégation de conduite, le rapport à l’automobile et les évolutions d’usages. Retour sur un trio passionnant.

Peugeot e-Legend.
Peugeot e-Legend.

Conduite à la carte ou navette à emprunter, voilà comment on pourrait résumer les grandes options possibles pour le futur de la conduite autonome, incarnées respectivement par les concept-cars de Peugeot (e-Legend) et DS (X E-Tense) d’un côté, et Renault (EZ-Ultimo) de l’autre. On pourrait mais ce serait bien trop simple. Car chacun des constructeurs y a mis sa patte pour réfléchir en profondeur à ce que pourrait bien devenir une automobile de demain, voire après-demain.

  Peugeot e-Legend : volant à prendre ou à laisser

La conduite autonome au travers des derniers concepts Peugeot e-Legend, Renault EZ Ultimo et DS X E-Tense

Commençons par la version la plus proche de nous dans le temps. Il s’agit de la Peugeot e-Legend, star incontestée du salon qui, bien au-delà de son design craquant en forme de réincarnation nostalgique du coupé 504 des années 70, dit justement comment l’automobile peut être vécue comme un objet passionnel dans les temps futurs. En d’autres termes, une carrosserie et une somme de détails intérieurs puissamment séduisants et issus de l’histoire de la marque rassurent sur l’aspect « automobile classique » et non vaisseau d’auto-partage comme le concept du stand d’en face au Mondial de l’Automobile, chez Renault.

L’e-Legend opte en fait pour un compromis déjà vu maintes et maintes fois, jusque dans des films de promo d’anticipation de General Motors dès les années 50 ! Le volant peut ainsi être au choix déployé en position normale pour les phases de conduite active, voire sportive (340 kW et un 0 à 100 km/h en moins de 4 s), ou rétracté dans le tableau de bord pour se faire littéralement oublier quand l’auto se charge de la conduite, en toute autonomie. C’est en fait ce que nous verrons apparaître en premier (sans la spectaculaire cinématique du volant), simple prolongement des aides à la conduite de niveau 2 actuelles, avec au niveau 3, prochaine étape attendue dès l’an prochain, la possibilité de lâcher le volant dans certaines phases de conduite, typiquement sur autoroute et/ou dans les bouchons.

Comme pour prolonger ce mélange des genres permanent, les spécialistes couleurs et matières on mélangé des matériaux nobles (bois, velours…) travaillés par des artisans français et des affichages virtuels sur les quelque 16 écrans que comporte l’habitacle, recréant visuellement dans certains cas des grains d’essences de bois rares par exemple. Et pour le guidage vocal, il est possible de choisir la voix de Gilles Vidal, le patron du design de la marque, en personne ! L’occasion de rappeler que l’interaction vocale va prendre de plus en plus de place à l’avenir, comme le prouve chez Peugeot le contrat signé avec Sounhound, spécialiste de l’intelligence conversationnelle, dont les premières applications viendront d’ici 2 ans. Quant à la sono signée Focal, elle peut séparer les sources sonores, customisées pour chacune des places à bord.

Cerise sur le gâteau, en phases de conduite active, l’immense écran de 49 pouces étrangement situé sous la planche de bord peut montrer une vue de la route. Dans le même registre de vue panoramique, mais pour les phases autonomes, DS a prévu un plancher transparent. Une chose est sûre, les designers se sont lâchés et cela fait plaisir à découvrir dans les moindres détails !

Probabilité de mise en production : 50 %

 

La conduite autonome au travers des derniers concepts Peugeot e-Legend, Renault EZ Ultimo et DS X E-Tense
La conduite autonome au travers des derniers concepts Peugeot e-Legend, Renault EZ Ultimo et DS X E-Tense

 

 DS X E-Tense : choisir son camp

La conduite autonome au travers des derniers concepts Peugeot e-Legend, Renault EZ Ultimo et DS X E-Tense
La conduite autonome au travers des derniers concepts Peugeot e-Legend, Renault EZ Ultimo et DS X E-Tense

 DS l’affirme clairement, on parle ici de l’horizon 2035 avec ce concept étrange et complexe visuellement, représentation physique de la dichotomie annoncée de la conduite. Car au lieu de choisir sa phase de conduite ou de non-conduite dans le siège conducteur, il faut ici changer de baquet. Littéralement séparées, les phases autonomes se font du côté droit de l’auto, dans un cocon deux places fermé, tandis que la conduite active tend vers le pilotage avec un cockpit ouvert et la priorité donnée aux sensations. Une façon de grossir le trait pour mieux communiquer sur un avenir qui ne sera pas à 100 % autonome.

C’est aussi un excellent laboratoire de design pour la marque premium française qui cherche à asseoir sa personnalité au travers d’une originalité voulue comme un manifeste. Et c’est réussi, voilà un concept qui ne peut laisser indifférent, d’autant que son traitement de détails est particulièrement riche.

La conduite autonome au travers des derniers concepts Peugeot e-Legend, Renault EZ Ultimo et DS X E-Tense

Ainsi, côté pilotage, nous voici dans une ambiance de cuir, carbone, bois et métal. A la demande, entre 400 et 1 000 kW (!) seraient disponibles pour assurer des sensations fortes au pilote. A contrario, côté salon, le fauteuil devient massant et ventilé tandis que l’installation Hi-Fi du français Focal optimise précisément sa sonorité à chaque mouvement de tête. Luxe, calme et volupté sont au programme, tandis que l’interface avec le système de bord est assurée via une commande holographique. Beaucoup de virtuel dans ce concept qui est une représentation pure, sans ambitions de préfigurer quelque modèle de série que ce soit.

Taux de fantasme : 100 %

 

Renault EZ-Ultimo : chauffeur, ramenez-moi au palace !

La conduite autonome au travers des derniers concepts Peugeot e-Legend, Renault EZ Ultimo et DS X E-Tense

Avec Renault, on saute directement à la phase suivante : les voitures 100 % autonomes, conçues comme des transports privatisables ou partageables. L’EZ-Ultimo en est la version fantasmée en haut de gamme absolu, couronnant une série de concepts pensés très sérieusement pour répondre à toutes les problématiques spécifiques de la mobilité autonome, des hommes comme des marchandises. En l’occurrence, il s’agit ici de la clientèle haut de gamme des compagnies aériennes, voyageant en classe affaires, des clients de palaces ou autres voyageurs au fort pouvoir d’achat, qui attendent des prestations premium.

Pas de conduite au programme, uniquement du service de premier ordre, des matériaux nobles (bois, cuir et même marbre) et des offres de divertissement : Renault rappelle opportunément qu’il se destine à commercialiser des offres dans ce sens, un mouvement initié avec la prise de participation au magazine Challenges…

La conduite autonome au travers des derniers concepts Peugeot e-Legend, Renault EZ Ultimo et DS X E-Tense
La conduite autonome au travers des derniers concepts Peugeot e-Legend, Renault EZ Ultimo et DS X E-Tense

 Le véhicule peut aussi accompagner de riches clients dans leur shopping de luxe, avec la garantie qu’il ne seront pas guidés dans leurs choix de boutiques par la présence d’un membre de sa famille à la caisse. Quoique : Renault s’associant désormais avec Google, on est en droit de se demander de quelle manière les passagers seront amenés vers tel ou tel lieu, contenu numérique ou boutique. Décidément, l’avenir est plein de questions, et pas uniquement sur l’aspect conduite pure.

Véracité : 30 %

 

LES FICHES TECHNIQUES
  Peugeot e-Legend DS X E-Tense Renault EZ-Ultimo
Propulsion 100 % électrique 100 % électrique 100 % électrique
Puissance 340 kW 400 à 1 000 kW Non dévoilé
Possibilité de conduite Oui Oui Non
Nombre de places 4 3 3
Longueur totale 4,65 m 4,75 m 5,80 m

 

 

En savoir plus sur : Peugeot E-legend

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les 3 sont de très belles réalisations dans un style différent.

La Peugeot donne envie … de la croiser sur routes ! On imagine moins croiser la DS du fait de sa configuration.

Le cas de la Renault est intéressant : il y a bien longtemps que l'on attend plus Renault dans le domaine du grand luxe, et pourtant avant la seconde guerre mondiale la marque proposait aussi des autos de très haut de gamme ! Je trouve cette interprétation particulièrement évocatrice et un blason des plus prestigieux pourrait orner son capot en toute légitimité.

Par

le meilleur concept des trois reste la Renault

Par

évidemment des caisses qu'on verra jamais sur les routes..

normal que ce soit rino ou psa...

le petit 3 cylindre..;

çà le fera pas sur un hdg!!

la plus belle et facilement adaptable.. c'est le coupé peugeot!!

avec un bon v6 3L... et un moteur électrique...

avec 300+ 150 cv.. çà le ferait!!

Par

Le E-Legend plus beau concept du salon . A produire de toute urgence .

Par

L'UE vient d'enterrer les V6 avec les nouveaux objectifs de CO2...

Par

En réponse à gignac31

évidemment des caisses qu'on verra jamais sur les routes..

normal que ce soit rino ou psa...

le petit 3 cylindre..;

çà le fera pas sur un hdg!!

la plus belle et facilement adaptable.. c'est le coupé peugeot!!

avec un bon v6 3L... et un moteur électrique...

avec 300+ 150 cv.. çà le ferait!!

si la Peugeot devait finalement être commercialisée (visiblement ça serait en réflexion), ça sera clairement en mode full électrique à un prix très élevé (70 ou 80 k € ?) mais avec une vraie bonne autonomie à l'image de ce propose Tesla.

bref, aucunement une hybride v6.

Par

Bon les mecs, on n'a rien inventé hein?! En 1986 (de mémoire... ou était-ce en 1982?! J'ai un trou), une certaine Pontiac faisait la même chose... bon c'était une série spéciale retravaillée par le petit artisan du coin, un certain... Wilton Knight, je crois...

... bon, allez, je sors

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire