Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

La fin de l'impunité pour les Monégasques sur nos routes ?

Dans Faits divers & Insolite / Justice

André Lecondé

La fin de l'impunité pour les Monégasques sur nos routes ?

Alors que l’espace européen s’accorde pour qu’aucun conducteur ayant commis une infraction dans un des pays membres ne soit jamais oublié par la sanction, il est encore un bout de territoire qui jouit à ce titre d’une certaine impunité. Ce n’est pas un village gaulois mais plutôt une Principauté monégasque. Avoir une plaque d’immatriculation aux couleurs de Monaco, c’est comme décrocher le gros lot. Flashé, jamais vous ne recevrez la contravention. Mais de la Bretagne s’élève la colère d’un Procureur de la République qui pourrait tout changer…

La situation est la suivante : les autorités françaises n'ayant pas à leur disposition le fichier des cartes grises des véhicules immatriculés « MC », les conducteurs monégasques ne sont jamais inquiétés lorsqu'ils sont flashés sur les routes de l'Hexagone. Ces derniers ne sont pas si nombreux, mais ils sont très actifs lorsqu’il s’agit de faire crépiter les radars : un automobiliste monégasque a ainsi cumulé 384 amendes en 2016, dont plusieurs pour des excès de vitesse supérieurs à 60 km/h.

Les autorités ont dénombré 15 véhicules immatriculés à Monaco qui ont commis de plus de 100 infractions sur les routes de France en 2010. Dans le détail, 85 véhicules monégasques ont fait l'objet d'au moins 50 infractions routières en 2016 et 146 véhicules ont fait l'objet d'au moins 10 infractions, selon le quotidien Nice Matin. Des chiffres en augmentation par rapport à l'année précédente.

Au pays où les 80 km/h sont promis sur les axes secondaires pour dès cet été, on réagit. Le procureur de la République de Rennes, où est situé le Centre national de traitement automatisé des infractions routières, a en effet décidé de transmettre un certain nombre de dossiers au parquet général de Monaco. Plusieurs contrevenants ont reçu des convocations à la Sûreté publique de Monaco. Ils peuvent craindre des amendes. Mais aucun point ne leur sera retiré sur le permis de conduire…

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire