Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

La folie kei-cars ! - Vidéo en direct du Salon de Tokyo 2019

Dans Salons / Salon de Tokyo

Au Japon, on les voit partout, ces kei-cars, que ce soit dans les rues ou au Salon de Tokyo ! Mais qu'est-ce qu'une kei-car ?

L'adorable Mitsusbishi eK X
L'adorable Mitsusbishi eK X

Les amateurs de voitures de sport japonaises gavés de Gran Turismo et de Fast and Furious sont souvent déçus la première fois qu'ils arrivent au Japon. Pas de Toyota Supra à chaque coin de rue, pas plus que de Nissan Skyline ou de Mazda RX-7 mais plutôt d'étranges boîtes à chapeau montées sur roulette qu'on ne voit nulle part ailleurs. Ce sont les kei-cars, "kei" étant l'abréviation de "keijidōsha" signifiant "voiture légère.

Cette catégorie de voiture, moins taxée et coûtant moins cher en assurance, a été créée au lendemain de la seconde guerre mondiale, en 1949, par le gouvernement japonais qui voulait ainsi inciter la population se déplaçant surtout en deux roues à passer à l'automobile pour stimuler cette industrie. Les règles sont cependant très strictes : ne pas dépasser une cylindrée de 150 cm3, une longueur de 2,80 m et une largeur de 1 m ! Cependant, les normes évolueront à de nombreuses reprises et, depuis 1998, un kei car peut désormais atteindre 660 cm3 de cylindrée pour une puissance maxi de 63 ch, une longueur de 3,40 m, une largeur de 1,38 m et une hauteur de… 2 m ! Une Smart ForTwo a des épaules plus larges de 25 cm !

La folie kei-cars ! - Vidéo en direct du Salon de Tokyo 2019
La folie kei-cars ! - Vidéo en direct du Salon de Tokyo 2019

Chez Nissan, le présent ressemble à la Dayz hybride à gauche et le futur au concept électrique IMk à droite.

Et le succès a été au rendez-vous : les japonais se sont jetés dessus et la catégorie représentait pas moins de 40 % du marché de l'archipel 2013 ! On en voit littéralement partout et dans tous les genres de carrosserie, du petit coupé décapotable au pick-up en passant par le monospace.

La folie kei-cars ! - Vidéo en direct du Salon de Tokyo 2019
La folie kei-cars ! - Vidéo en direct du Salon de Tokyo 2019

Pour satisfaire des japonais férus de personnalisation automobile, les constructeurs offrent des palettes d'accessoires particulièrement fournies, comme par exemple Suzuki avec le Hustler.

Il est donc logique que les kei-cars soient encore présentes massivement à cette édition 2019 du Salon de Tokyo, chaque constructeur ayant son lot de nouveautés. Une occasion parfaite pour découvrir l'extraordinaire rapport habitabilité/encombrement de ces engins qui parviennent à embarquer confortablement quatre passagers. Et ce n'est pas pour autant que ce sont forcément des véhicules au rabais. Équipements derniers cri, sièges amplement coulissants (passager avant compris !), portes arrière à ouverture électrique, motorisation hybride, ce sont littéralement des concentrés de ce qu'on fait de mieux en matière d'automobile aujourd'hui.

Une kei-car, cela peut aussi être un roadster deux places, avec des jantes BBS et des sièges Recaro, comme cette Daihatsu Copen GR Sport.
Une kei-car, cela peut aussi être un roadster deux places, avec des jantes BBS et des sièges Recaro, comme cette Daihatsu Copen GR Sport.

Pourquoi donc ces kei-cars ne s'exportent pas ou très peu ? Il semblerait que leur côté petite armoire normande avec centre de gravité élevé ne soit pas ce qu'on fait de mieux pour le test de l'élan cher aux européens, tout comme la partie avant réduite à sa plus simple expression ne permettrait pas d'encaisser avec brio les crash-tests de l'Euro-NCAP.

Portfolio (14 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (60)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est parce qu'en Europe on prefere se deplacer seuls dans des SUV de 2,2t

Par

Les nôtres s'appellent Ligier, Aixam ...

Par

En réponse à J881

C'est parce qu'en Europe on prefere se deplacer seuls dans des SUV de 2,2t

Tu parles de Lexus ?

C'est japonais pourtant.

Par

Dans les gran turismo, à partir du 2. Il y avait plein de kei car. Même la rikiki Daihatsu Midjet 2. Et ses 33 chevaux. On est loin des proto JGTC

https://gran-turismo.fandom.com/wiki/Daihatsu_Midget_II_D-Type_%2798

Par

En réponse à bruno35115

Les nôtres s'appellent Ligier, Aixam ...

Les quadricycle légers (sans permis) sont quand même éloignés des kei car. Pour s'en rapprocher un peut, c'est plus les quadricycles lourds (avec permis donc:bah:). Mais la puissance est limitée à 20,5 chevaux et interdit d'utiliser les voies rapides. Sauf perif parisiens. :bah:

Par

N'enpêche, en Europe, on pourrait aisément créer un "chaînon manquant" entre les quadricycles lourds (20 chevaux, 500 kg, etc...) très limités comme engins. Et la voiture traditionnelle ou les plus légères sont 3x plus puissantes et 2x plus lourdes. :bah:

Par exemple en créant une catégorie limitée à 50 chevaux et 750 kg. Avec un permis spécifique moins cher, une assurance plus abordable, aucune taxe (crit'air 0 d'office même en thermique, carte grise gratuite, pas de péage urbain, stationnement gratuit partout,...)

Un véhicule de 50 chevaux avec hybridation légère et moins de 750 kg consommerait moins de 3 litres aux 100 km en ville. Et aurai très peu d'impacte sur la chaussée.

Par

En réponse à bruno35115

Les nôtres s'appellent Ligier, Aixam ...

+1

chez nous, c'est assimilable aux voitures sans permis, dont effectivement les 5 étoiles au crash test sont inatteignables.

je me demande d'ailleurs où sont ceux qui ne jurent que par les 5 étoiles et qui devraient donc cracher sur ces kei-cars, hyper dangereuses... :brosse:

Par

En réponse à ape-happy

Commentaire supprimé.

cvt + 49cv + 57nm... malgré le faible poids, on imagine facilement l'agrément de conduite dès qu'on sort de ville, en revanche.

au Japon, où les villes se succèdent, ça n'est pas forcément un souci, mais en France, ça se vendrait mal. surtout que j'imagine que le tarif, lui, n'est pas au rabais.

Par

Frustrant de ne pas voir ces voitures sur notre continent. Elles seraient sensiblement plus adaptées à nos centre-villes que ces SUV qu'on voit partout!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire