Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

La Norvège se rapproche doucement du tout électrique

La Norvège se rapproche doucement du tout électrique

En mars, la part des véhicules rechargeables en Norvège a dépassé les 75 %. Evidemment, s'agissant d'un contexte particulier avec le Covid-19, il faut rester prudent, mais le pays nordique semble se diriger doucement vers un pays sans véhicule 100 % thermique.

La Norvège est régulièrement citée comme "l'exemple" par certains politiques pour la supposée face écologique de ses transports. Il est vrai que les véhicules électriques y ont la cote, mais avec la crise, la part des voitures rechargeables a atteint des sommets. Les chiffres de EV Volumes montrent que si l'on cumule électriques pures et hybrides rechargeables, la part monte à plus de 75 %. 

Un cas unique en Europe, toujours justifié par des spécificités propres à la Norvège : faible population, niveau de vie élevé, énergie abondante. A elles seules, les électriques ont représenté environ 60 % des ventes de véhicules neufs en Norvège au mois de mars. A titre de comparaison, en France, ce taux était de 7,1 % sur la même période.

Concrètement, cela signifie que la Norvège paraît capable d'atteindre son objectif : bannir la vente de véhicules thermiques dès 2025. Il reste encore un peu moins de cinq ans à la Norvège pour devenir le premier pays au monde à mettre en place cette politique des transports. Pour les autres pays d'Europe, le bannissement interviendra plutôt entre 2032 (Royaume-Uni) et 2040 pour les derniers pays, comme la France.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (86)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ils y arriveront car le choix n'existera plus, voilà tout.

Par

Ça ne mettra pas aussi longtemps, les VE vont écrabouiller technologiquement les full thermiques... plus personne ne voudra d'une bouffe pétrole neuve d'ici qqs années... seul subsisteront les thermiques d'occases provisoirement... jusqu'à leur interdiction totale de circulation...

Par

Comique, pour un petit pays de moins de 3 millions d'âmes dont 20% du PIB proviennent de l'exploitation pétrolière ! J'espère qu'ils ont diversifié leurs investissements comme les petromonarchies... sinon ça va piquer pour eux quand les réserves seront vides.

Par

En réponse à mdb92

Ça ne mettra pas aussi longtemps, les VE vont écrabouiller technologiquement les full thermiques... plus personne ne voudra d'une bouffe pétrole neuve d'ici qqs années... seul subsisteront les thermiques d'occases provisoirement... jusqu'à leur interdiction totale de circulation...

C'est la dictature après ça sera les vaccins pucés de bill Gates

Par

en norvége pays qui fabrique pas de voiture..

y a 50% de taxes sur le thermique...

et que dalle sur l'electrique..

la golf E est moins chere que la version thermique!!

à remarquer que renault vend pas de zozo la bah...

et que la model 3 à 60 000 balles... 57 000 avec bonus la bah c'est moins de 50 000 y a pas 20% de tva!

alors que la bmw à 50 000!!

bin tu la payes 75 000!!

un peu comme si t'avais en france le super malus de 20 000!!

sur une banale série 3.. 4 cylindres.

Par

C'est l'acte 2 de la "Norvège vertueuse" déjà publié ici...

Et qu'importe si les exportations de pétrole font exploser la pollution ailleurs : la Norvège est jugée sur le volume de CO2 généré à l'intérieur de ses frontières, et non sur l'impact qu'elle produit à l'échelle de la planète. Elle a beau émettre dix fois plus de carbone à l'étranger que chez elle, elle n'est pas sanctionnée dans les classements .

internationaux.

Tellement vertueux que sur certaines plates-formes pétrolières on utilise l'électricité comme solution énergétique des installations mais on laisse brûler les torchères (qui ne polluent pas, elles....!) car les gaz d'extraction coûtent plus cher à recycler qu'à brûler....

Quand on veut diaboliser les VT au profit des V.E il n'y a pas mieux que la Norvège comme exemple.L'idée de renoncer à exploiter de nouveaux puits dans des zones "sensibles" de l'arctique à fait long feu...

Peut-être qu'avec la crise induite par la pandémie et la baisse des cours du pétrole...La Norvège renoncera t-elle à l'expansion des ses exploitations pétrolières.....:bah:

Par

Un pays vertueux....qui produit 2 millions de barils de pétrole/jour, l'escrologie au sommet de son art.

Par

C'est un paradoxe que le pays le plus exportateur de pétrole soit en tête des VE, mais pas tant que cela quand on voit la note à payer ceci dit.

Il ne leur reste plus à virer les hydrocarbures de la production électrique, pas difficile dans leurs cas, puis pour régler le dossier transport, les bateaux et les camions, cela va être plus dure à priori.

Après que tout le monde fasse comme eux, comment, tout le mode s'en moque.

Par

En réponse à zzeelec

Comique, pour un petit pays de moins de 3 millions d'âmes dont 20% du PIB proviennent de l'exploitation pétrolière ! J'espère qu'ils ont diversifié leurs investissements comme les petromonarchies... sinon ça va piquer pour eux quand les réserves seront vides.

Le fond souverain Norvégien est parmi les plus riches au monde... tu vois ils prévoient à long terme eux... compare avec le Vénézuela qui devrait être l'un des pays les plus riches au monde, ben non ils sont complétement ruinés... un pays gère bien, l'autre fait n'importe quoi... Voilà...

La Norvège a décidé que le pétrole c'était pour les autres, ceux qui payent, plus pour eux... quand leurs réserves seront épuisées ils rouleront en 100% electrique car le pétrole finance leurs infrastructures... mais avec tout le pognon encore dispo sur un fond public qui fait des (très gros) petits... tu vois la différence??? nous on crame nos billets en pétrole (Norvégien entre autre), mais après plus rien, ni pétrole, ni VE, ni rien... ah si il restera des tas de ferrailles sans carburant... la belle affaire.

Par

On a évoqué cent fois le cas si particulier de la Norvège.... inutile d'y revenir je crois. :dodo:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire