Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

La Peugeot 408 et le Renault Austral qualifiés pour les finales de la "voiture de l'année 2023"

Qui succédera au Kia EV6 dans l’élection de la voiture de l’année 2023 ? Les Peugeot 408 et Renault Austral sont qualifiés pour la finale, mais ils devront affronter cinq nouveautés électriques.

Le Renault Austral fait partie des 7 finalistes du concours de la "voiture de l'année 2023"
Le Renault Austral fait partie des 7 finalistes du concours de la "voiture de l'année 2023"

Pour la première fois de toute l’histoire de l’élection « Car of The Year » désignant chaque année la meilleure nouveauté européenne depuis 1964, c’est un modèle coréen qui a remporté ce titre honorifique l’année dernière. Le Kia EV6 100% électrique avait en effet réussi à devancer la Renault Mégane E-Tech et le Hyundai Ioniq5, deux autres modèles à zéro émissions. Le titre de la voiture de l’année 2023 reviendra-t-il à nouveau à un véhicule électrique pour la seconde année consécutive ?

Le Jeep Avenger est-il bien placé pour devenir la voiture de l'année 2023 ?
Le Jeep Avenger est-il bien placé pour devenir la voiture de l'année 2023 ?

C’est probable puisque la liste des sept finalistes de l’élection 2023 comporte cinq modèles ne carburant pas aux énergies fossiles : le Jeep Avenger (uniquement électrique en France pour l'instant), le Kia Niro (proposant certes des versions hybrides en plus de l'électrique), le Nissan Ariya, le Volkswagen ID.Buzz et les jumeaux Toyota bZ4x et Subaru Solterra (réunis dans une seule entrée). On trouvera tout de même deux modèles équipés de motorisations thermiques, le nouveau Renault Austral et la Peugeot 408.

Avantage pour le Jeep Avenger ?

Alors, qui est le mieux placé pour l’emporter cette année ? Personnellement, je mettrai volontiers une petite pièce sur le Jeep Avenger : sa qualité de finition nous a un peu déçus lors du dernier mondial de l’automobile et il ne révolutionne en rien le genre avec son groupe motopropulseur identique à celui de la DS 3 restylée ou de la Peugeot E-308. Mais avec son prix de lancement sous les 40 000€ et sa philosophie en totale rupture par rapport aux précédents modèles de la marque, il risque bien de séduire le jury. Et vous, vos pronostics ?

En savoir plus sur : Peugeot 408

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire