Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le carburant de synthèse, un outil de communication plus qu'une avancée pour le climat ?

Le carburant de synthèse, un outil de communication plus qu'une avancée pour le climat ?

L'ONG Transport & Environment explique dans une étude que les carburants de synthèse, mis récemment en avant par certains constructeurs, n'ont en réalité aucun avantage. Ni d'un point de vue économique, ni écologique.

L'étude provient d'une ONG historique qui oeuvre pour le développement durable du secteur automobile. Alors, forcément, les carburants et les moteurs à combustion ne sont pas nécessairement soutenus par T&E, qui livre une nouvelle étude intéressante comparant les TCO (coût total de possession) des véhicules électriques et des véhicules fonctionnant avec un carburant de synthèse.

Ces derniers temps, certains grands groupes axent une partie de leur communication sur ces carburants produits notamment à partir d'énergies renouvelables. Sur le papier, la solution est idéale puisqu'elle combine les avantages des carburants liquides (stockage aisé, plein rapide, réseau de distribution déjà en place) avec une conscience plus écologique semblable à celle de l'électromobilité.

Dans les deux cas (neuf et véhicule usagé), le coût total de possession d'un véhicule thermique fonctionnant au biocarburant est plus élevé.
Dans les deux cas (neuf et véhicule usagé), le coût total de possession d'un véhicule thermique fonctionnant au biocarburant est plus élevé.

Seulement voilà, le constat de l'étude de T&E est claire : que ce soit d'un point de vue économique (pour l'automobiliste, comme pour le constructeur) ou écologique, le carburant de synthèse n'est pas viable. Le tableau montre ici les comparaisons de coûts entre véhicules électriques et thermiques fonctionnant avec ce type de carburant, neufs et d'occasion.

L'étude part d'un principe simple : pour le produire, il faut de l'énergie électrique en grande quantité. Une énergie qui pourrait être directement utilisée par les véhicules électriques et des systèmes de stockage mobiles, notamment sur des stations de recharge. Au final, un véhicule à batterie émettrait entre 38 et 46 de CO2 en moins sur l'ensemble de son cycle de vie, production incluse, en prenant le modèle européen de production d'électricité à l'horizon 2030.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (278)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"biocarburant" : Déjà, pour commencer, le terme utilisé est impropre, vu qu'il s'agit en réalité d'agro-carburants, qui n'ont rien de bio.

Ensuite, parler uniquement d'émissions de CO2 quand on parle d'écologie n'a aucun sens.

Par

Sinon le raisonnement est le même pour l'H2 : utiliser de grandes quantités d'électricité pour produire du H2, le stocker, le distribuer, puis le retransformer en électricité dans la PAC : autant stocker directement cette électricité dans une batterie.

Mais bon, notre ami Plexus va se faire un plaisir de nous expliquer en quoi cette étude est totalement pipeau. Même si je suis d'accord qu'il faut être vigilant étant donné l'organisme qui l'a produite.

Par

Il y en a qui vont déchanter ici :areuh:

Par

Merci d'enfin préciser la fausse bonne idée de ce soi-disant "bio"carburant. Et de rappeler les vrais chiffres de la pollution concernant l'électrique.

Par

L'ONG T&E a fait une énorme erreur dans son graphique !

Je me suis permis de rajouter les informations manquantes :biggrin::biggrin:

https://zupimages.net/viewer.php?id=21/20/ji01.jpg

Par

En réponse à pxidr

Il y en a qui vont déchanter ici :areuh:

Absolument pas.

Je préfère toujours me baser sur des chiffres réels.

Ton pote xpipe à donner ses chiffres pour son électrique et c'est du 0,40 € / km soit bien plus que les chiffres annoncés ici...

Après si tu préfères te fier aux chiffres de T&E libre à toi...

Mais beaucoup vont déchanter...

Tout comme souprcc qui avait une voiture à 0,287 € / km et qui en passant chez tesla se retrouve à 0,40...

Belle économie :areuh:

Par

Plexus va faire une syncope et supprimer son compte Caradisiac :buzz:

Par

Hey, Ho !

L'ONG ne parle pas de bio carburants!!! L'ONG parle d'E fuels. Les biocarburants sont à base d'éthanol agricole, les E fuels sont les carburants synthétiques en cours de développement à l'aide de la biomasse ou du craquage des molécules d'hydrogène et de carbone pour en faire un hydrocarbone. Le procédé utilisé est l'électrolyte.

Ce n'est pas le même que le procédé utilisé actuellement pour fabriquer de l'éthanol.

Alors, bon, ils sont bien gentils dans ces ONG, mais ils défendent leur vision comme les constructeurs comme Porsche (qui fait actuellement la pub des efuels) défendent leur clocher.

Maintenant, je veux bien qu'on nous vende l'électrique.

Sauf que tout les véhicules anciens, les véhicules thermiques en circulation récents ne vont pas disparaître du jour au lendemain! Vu la situation économique qui s'annonce sur le plan MONDIAL dès à présent et pour la prochaine décennie au bas mot, on peut même s'attendre à ce que les gens conservent le plus longtemps possible leurs autos actuelles!

Et il faudra bien alimenter ces véhicules! Donc, l'efuel est une solution pour continuer à faire rouler cette masse de véhicule.

Le véhicule qui pollue le moins, c'est celui qui est utilisé jusqu'à sa mort définitive et qui est recyclé ensuite.

Par

En réponse à jon421

Hey, Ho !

L'ONG ne parle pas de bio carburants!!! L'ONG parle d'E fuels. Les biocarburants sont à base d'éthanol agricole, les E fuels sont les carburants synthétiques en cours de développement à l'aide de la biomasse ou du craquage des molécules d'hydrogène et de carbone pour en faire un hydrocarbone. Le procédé utilisé est l'électrolyte.

Ce n'est pas le même que le procédé utilisé actuellement pour fabriquer de l'éthanol.

Alors, bon, ils sont bien gentils dans ces ONG, mais ils défendent leur vision comme les constructeurs comme Porsche (qui fait actuellement la pub des efuels) défendent leur clocher.

Maintenant, je veux bien qu'on nous vende l'électrique.

Sauf que tout les véhicules anciens, les véhicules thermiques en circulation récents ne vont pas disparaître du jour au lendemain! Vu la situation économique qui s'annonce sur le plan MONDIAL dès à présent et pour la prochaine décennie au bas mot, on peut même s'attendre à ce que les gens conservent le plus longtemps possible leurs autos actuelles!

Et il faudra bien alimenter ces véhicules! Donc, l'efuel est une solution pour continuer à faire rouler cette masse de véhicule.

Le véhicule qui pollue le moins, c'est celui qui est utilisé jusqu'à sa mort définitive et qui est recyclé ensuite.

Va expliquer cela aux fanboyz qui se jettent sur l'info sans vraiment lire...

Tout ce qui les intéressent c'est parler en mal des autres...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire