Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le directeur de la Gendarmerie semble déçu par le choix de la Leon Cupra

Le directeur de la Gendarmerie semble déçu par le choix de la Leon Cupra

Le choix d'une voiture de marque étrangère pour remplacer les Mégane RS a surpris le directeur général de la Gendarmerie Nationale.

Lorsque le ministère de l'Intérieur passe commande d'une flotte de véhicules pour les forces de l'ordre, le choix d'une marque étrangère amène son lot de critiques et de polémiques. Car voilà longtemps que Police et Gendarmerie ne roulent plus obligatoirement avec des Citroën, Peugeot et Renault. Ces 20 dernières années, Ford a remporté plusieurs gros appels d'offres, et on a même vu débarquer des Skoda.

Dernière marque étrangère qui a eu les faveurs de la Gendarmerie : Seat. La Leon Cupra a en effet été retenue pour remplacer une partie des Mégane RS. 17 exemplaires de l'espagnole seront livrés avant la fin 2020. Et celà a donc fait réagir, le sujet s'invitant à l’audition du général Christian Rodriguez, directeur général de la Gendarmerie, par la commission de la Défense à l’Assemblée nationale début octobre.

Yannick Favennec Becot, député Modem de Mayenne, a ainsi fait part de "sa déception sur le choix d'un véhicule catalan". Après avoir rappelé les véhicules français qui ont été choisis comme modèle rapide d'intervention, dont l'actuelle Mégane RS, mais aussi l'Alpine A110, la Citroën SM ou la Peugeot 405 T16 (mais zappant la Subaru Impreza), il a indiqué que "le choix aurait pu se porter sur la nouvelle Alpine A110 ou encore la Peugeot 308 RC" (qui n'existe pas, car c'est la 308 GTI).

Le général Christian Rodriguez a expliqué que le choix de la Leon Cupra est le résultat d'un appel d’offres et "avec les marchés on ne fait pas ce qu'on veut". En clair, il y a une mise en concurrence obligatoire. Mais le patron de la Gendarmerie a déclaré en s'adressant au député "J’ai eu la même réaction que vous quand j’ai découvert, tardivement d’ailleurs, qu’on avait des Seat Cupra", ne cachant donc pas une déception face au choix d'une voiture espagnole.

Renault a bien participé à l'appel d'offres avec sa dernière Mégane RS. Mais selon les informations du Figaro, la compacte française (qui est fabriquée… en Espagne) a été pénalisée par un gros malus. Le général Christian Rodriguez a d'ailleurs dit qu'il était très probable qu'un autre appel d'offres soit lancé prochainement pour avoir des véhicules à moteur hybride, seulement 17 Seat ayant été commandées alors qu'il y a une cinquantaine de Mégane RS à remplacer. Côté français, Peugeot vient par exemple de présenter sa 508 PSE.

SPONSORISE

Actualité Seat

Toute l'actualité

Forum Seat

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire