Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Le frein à main manuel est une espèce en voie de disparition

Dans Equipement / Autres actu équipement

Le frein à main manuel est une espèce en voie de disparition

Selon une récente étude, seulement 30 % des modèles commercialisés en Europe en 2019 proposent un frein à main manuel, contre 37 % en 2018. Une espèce en voie d'extinction, déjà disparue chez certaines marques haut de gamme.

Le frein à main manuel continue sa descente vers sa retraite définitive. C'est en tout cas ce qu'il ressort d'une étude récente qui démontre que seulement 30 % des voitures vendues en 2019 le proposent, contre 37 % en 2018, et bien plus encore les années précédentes. Une courbe à coefficient négatif qui s'explique par l'automatisation grandissante de la conduite et de tout ce qui l'entoure.

32 constructeurs ont été passés au crible (sur le marché britannique), et plusieurs d'entre eux ne proposent plus du tout de frein à main manuel : Audi, Jaguar, Land Rover, Lexus, Mercedes et Porsche. A l'inverse, des marques comme Suzuki ou Dacia misent encore énormément sur le frein à main manuel, gage de réduction des coûts.

En effet, le frein à main automatique requiert de petits moteurs électriques, un câblage et des plaquettes spécifiques. Son avantage : il ne s'oublie pas (il s'active souvent à la coupure du moteur) et ne nécessite pas de resserrage de câble. L'inconvénient réside dans les plaquettes arrière, parfois plus coûteuses que sur un frein à main classique.

Le frein à main manuel n'a pas seulement disparu sur les modèles haut de gamme : la Ford Focus, le Volkswagen T-Roc et Tiguan.

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (82)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bientot on va déféquer à notre place

Par

Le risque d'oubli est encore plus grand (pour ne pas dire systématique) quand, habitué avec une auto avec frein automatique, on passe sur un véhicule avec frein manuel...

Ceci dit, j'appréciai un véhicule avec frein automatique. Et je n'ai jamais eu de problème supplémentaire avec (OK, je ne fait que 10000km/an :oops:)

Par

N'importe quoi, Audi utilise encore le frein à main manuel sur l'audi A1.

Etude pas très sérieuse :violon:

Par

En réponse à Florilège87

Bientot on va déféquer à notre place

:beuh:

Classe

Par

Triste. Je n'ai aucune confiance dans l'électrique.

Et au premier soucis la voiture ne bouge plus. La galère.

Par

En réponse à Florilège87

Bientot on va déféquer à notre place

On signerait des deux mains pour ça non ?

Par

En réponse à Dedit

Le risque d'oubli est encore plus grand (pour ne pas dire systématique) quand, habitué avec une auto avec frein automatique, on passe sur un véhicule avec frein manuel...

Ceci dit, j'appréciai un véhicule avec frein automatique. Et je n'ai jamais eu de problème supplémentaire avec (OK, je ne fait que 10000km/an :oops:)

Je l'avais sur mon ancienne voiture et sur la nouvelle il me manque.

Bon la prochaine l'aura très probablement.

Par

En réponse à synthol

Triste. Je n'ai aucune confiance dans l'électrique.

Et au premier soucis la voiture ne bouge plus. La galère.

Il y a un système de déverrouillage manuel, au cas où (du moins, c'était le cas sur mon C4 Picasso et ça l'est encore sur mon 3008 actuel)

Par

En réponse à PanzerWagen

N'importe quoi, Audi utilise encore le frein à main manuel sur l'audi A1.

Etude pas très sérieuse :violon:

ha bon? même à 30k€, on a droit au frein manuel? :biggrin:

Par

perso, je préfère de loin le frein à main: on use moins les plaquettes et on peut régler soi-même l'intensité du freinage.

et quand il fait froid, mieux vaut parfois ne pas serrer, et enclencher une vitesse avant ou arrière pour éviter de bloquer les plaquettes sur les disques, ce qui peut par ailleurs les user plus rapidement. et quand il faut les remplacer, bonjour la note.

enfin, bref, il y a de nouvelles technos utiles et d'autres dont on pourrait se passer, mais qui permettent aux constructeurs de gonfler les prix et de se rattraper au SAV...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire