Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le pare-soleil, allié indispensable de votre auto

Dans Pratique / Autres actu pratique

Martine Rigaudie

Vous revenez de la plage ou de randonnée et lorsque vous ouvrez la portière de votre voiture c’est… un sauna ! Que dire des sièges en cuir tellement brûlants que vous ne pouvez pas vous asseoir. Pour éviter cela, et conserver une température acceptable dans votre habitacle, il suffit d’installer un pare-soleil.

Les petits aimeront avoir un pare-soleil ludique.
Les petits aimeront avoir un pare-soleil ludique.

Lorsque vous laissez votre voiture garée au soleil, la température de l’habitacle peut monter jusqu’à plus de 50 °C. Quand vous ouvrez la portière vous n’avez d’autre choix que de baisser toutes les vitres pour faire un courant d’air avant même de pouvoir vous asseoir durablement sur un siège brûlant. Et que dire du volant qui vous brûle les mains et que vous allez devoir tenir du bout des doigts.

De bonnes raisons de s’équiper

Disponibles en différents modèles et tailles, conçus pour être posés sur le pare-brise et les vitres latérales et arrières, les pare-soleil préservent votre véhicule des UV et évitent de transformer votre habitacle en four.

Accessoires de prévention pour les parents, outre le fait de conserver une température ambiante confortable, les pare-soleil évitent également aux plus jeunes, plus fragiles, de risquer la déshydratation du fait d’une chaleur trop importante. De surcroît, les rayons UV qui passent à travers les vitres du véhicule peuvent aussi leur provoquer des coups de soleil.

Enfin, le pare-soleil latéral assombrit légèrement l’intérieur de l’habitacle ce qui permet aux jeunes enfants de dormir. Il préserve l’intimité de votre voiture en opacifiant les vitres et enfin limite les reflets et vous évite de cligner des yeux sous l’éblouissement suscité latéralement par le soleil lorsque vous conduisez.

Pour les camions/camionnettes il existe des pare-soleil fixés en haut et en bas du pare-brise qui se replie sur le côté et s’ouvre à volonté.
Pour les camions/camionnettes il existe des pare-soleil fixés en haut et en bas du pare-brise qui se replie sur le côté et s’ouvre à volonté.

Quel modèle pour quel vitrage

Il existe une multitude de modèles de pare-soleil : pour le pare-brise, la vitre arrière, les vitres latérales ; en carton, en aluminium, en PVC… Selon que vous conduisiez une berline ou une camionnette, pour bénéficier d’une protection solaire importante, il est fondamental de choisir un pare-soleil parfaitement adapté à votre véhicule.

Le plus classique, le pare-soleil à ventouse qui se fixe sur les vitres de portières, est amovible et peu onéreux. Inconvénient : avec lui plus moyen de baisser les vitres latérales et en outre les ventouses tiennent souvent très mal. Si vous roulez dans un nid-de-poule, votre pare-soleil risque de se détacher et de tomber.

Plus élaboré, le modèle électrostatique adhère à la vitre sans pour autant s’y coller ce qui vous permet de l’ôter facilement la belle saison passée. Il en existe avec une multitude de décors qui raviront les plus petits comme les plus grands.

Le pare-soleil « chaussette » se place exactement comme on enfile une chaussette, d’où son nom. Vous l’enfilez sur la vitre ou sur le haut de la portière qu’il recouvre en totalité. Facile à placer il peut en outre se nettoyer en machine.

Les modèles à enrouleur sont fixés sur le haut de la portière. Il suffit de les descendre en tirant doucement jusqu’en bas et de les réenrouler lorsque vous n’en avez plus besoin.

Enfin, le grand classique que l’on trouve partout en été : l’accordéon que l’on place devant le pare-brise ou la lunette arrière est destiné exclusivement à un véhicule en stationnement. Avantage : outre le fait d’éviter une trop grande accumulation de température, il filtre les rayons UV, évitant à votre tableau de bord de se décolorer sous l’action de ces derniers et au cuir de vos sièges de se dessécher et, à terme, de se fendiller.

Il existe également dans le commerce des pare-soleil de grande taille qui se placent sur le pare-brise et non pas à l’intérieur de l’habitacle. Ils tiennent généralement avec des élastiques à fixer sur les rétroviseurs ou des magnets qui le fixent à la carrosserie. Plus épais, ils sont plus efficaces que les modèles intérieurs. « Tout temps », ils peuvent s’utiliser également en hiver pour la neige et la glace.

Sa taille... Il faut que le pare-soleil couvre l’intégralité du pare-brise et/ou des vitres latérales. À défaut, son efficacité sera déficiente. De même, attention à vérifier la taille de votre pare-brise avant de l’acquérir. Trop petit il ne tiendra pas. Trop grand, il débordera et vous aurez du mal à le fixer.

Sa matière : choisissez un modèle isolant pour éviter la transmission calorifique, filtrant anti-UV et réfléchissant pour renvoyer les rayons solaires.

Son apparence est affaire de goût et de couleur mais vos enfants préféreront sans doute des motifs de leur âge…

Sa fixation peut se faire à l'aide d'élastiques, de ventouses, mais dans tous les cas, préférez la facilité d’utilisation et de fixation. Plus c’est compliqué plus il sera long à installer/désinstaller.

Son prix varie de 5 à 50 € en fonction de la taille, de la matière et de sa praticité.

Pour être efficace, le pare-soleil doit être parfaitement plaqué sur le pare-brise.
Pour être efficace, le pare-soleil doit être parfaitement plaqué sur le pare-brise.

Comment le poser sur le pare-brise ?

Le pare-soleil intérieur pour pare-brise est généralement en accordéon. Il suffit de le déplier et de le caler entre le rétroviseur et le volant en veillant à ce qu’il soit parfaitement plaqué sur les côtés.

Attention à bien respecter le sens d’installation qui comprend un côté pile et un côté face (à placer contre le pare-brise), ainsi qu’une encoche pour le rétroviseur.

Si votre modèle se fixe avec des ventouses, humidifiez légèrement ces dernières pour qu’elles adhèrent mieux.

Les pare-soleil molletonnés se placent sur le pare-brise. Plus épais, ils tiennent avec des élastiques placés sur les rétroviseurs et s’avèrent nettement plus efficaces.
Les pare-soleil molletonnés se placent sur le pare-brise. Plus épais, ils tiennent avec des élastiques placés sur les rétroviseurs et s’avèrent nettement plus efficaces.

De l’intérieur à l’extérieur

Si vous voulez protéger votre véhicule sans avoir à installer/désinstaller un pare-soleil sur le pare-brise, vous pouvez opter pour un bandeau pare-soleil. Il s’agit ni plus ni moins que d’un bandeau adhésif qui se colle à l’extérieur de ce dernier. Conçu pour résister à l’eau et aux changements climatiques il peut rester en place toute l’année mais ne couvre que la partie supérieure du pare-brise ce qui peut être gênant en cas de « soleil bas » car il ne vous évitera pas l’éblouissement.

Autre solution qui, elle, couvre l’intégralité du pare-brise : le film teinté. Ce film définitif doit néanmoins respecter un taux de transparence d’au moins 70 %. À défaut, gare à l’amende car la pose de ce type de film est réglementée par le Code de la Route.

Certains modèles de pare-soleil peuvent s’utiliser également en hiver pour éviter la neige et la glace sur le pare-brise.
Certains modèles de pare-soleil peuvent s’utiliser également en hiver pour éviter la neige et la glace sur le pare-brise.

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire