Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le tribunal donne raison à la mairie de Paris sur les 30 km/h

Dans Pratique / Autres actu pratique

Cédric Pinatel

Le tribunal donne raison à la mairie de Paris sur les 30 km/h

Saisi par plusieurs associations et particuliers qui voulaient faire annuler la limitation générale à 30 km/h dans le centre de Paris, le tribunal administratif vient de donner raison à la mairie.

30 km/h. Voilà la vitesse maximale autorisée désormais appliquée à toutes les voies du centre de Paris après une décision conjointe de la mairie de la ville et de la préfecture de police. Une décision qu’espéraient briser quatre associations ainsi que des particuliers en portant un recours devant le tribunal administratif de Paris, qui vient de rendre sa décision sur le sujet.

C’est non. Le tribunal valide en effet la mesure en estimant que les « autorités de police n’ont pas commis d’erreur d’appréciation en décidant de l’abaissement de la vitesse maximale à 30 km/h compte tenu de de la marge d'appréciation dont disposent ces autorités et des bénéfices attendus de cette mesure », laissant entendre qu’elle profitera à la sécurité de tous et à la réduction du nombre d’accidents.

Une limitation quasi-générale dans la ville

Rappelons que cette limitation à 30 km/h concerne la quasi-totalité de la ville de Paris, à l’exception de certains axes, les Boulevards des Maréchaux et le périphérique. « Avant cette mesure, 60% des routes parisiennes étaient limitées à 30 km/h », peut-on lire sur le site de la ville. Reste à connaître l’impact réel de cette mesure sur le nombre d’accidents (graves ou pas) ainsi que la circulation et la pollution. Il n’apparaît pas facile de compiler des données fiables sur le sujet…

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire