Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les carburants synthétiques, Bentley y pense aussi

Dans Futurs modèles / Technologie

Bentley se dit clairement ouvert à travailler sur les carburants synthétiques pour l'avenir en s'inspirant de ce que fait le cousin Porsche.

Les carburants synthétiques, Bentley y pense aussi

Contrairement aux constructeurs grand public, les marques de luxe sont face à un dilemme avec la mobilité électrique. Le critère d'achat premier des acheteurs n'étant pas la raison, la mécanique, le bruit et les sensations jouent un rôle prépondérant dans la séduction d'un potentiel client. Mais enlevez cet argument là à un Ferrari, Lamborghini ou Aston Martin, et la donne pourrait radicalement changer.

C'est ce qui explique que certains constructeurs semblent se refuser, au moins sur leurs modèles haut de gamme et sur les sportives, à mettre le moteur à combustion au placard. Le responsable de l'ingénierie chez Bentley, Matthias Rabe, a confirmé lors de la présentation annuelle des résultats que Bentley aura quelque chose à "dire" sur les carburants synthétiques en temps voulu, confirmant que le moteur à combustion aurait encore des raisons d'exister pour de nombreuses années.

Bentley "croit absolument aux carburants synthétiques" comme une future étape de la mobilité, alors que le cousin Porsche se lance dans cette solution technique avec son partenaire Siemens.

Les biocarburants de troisième génération et les carburants synthétiques sont encore très chers à produire, et nécessitent des quantités d'énergie importantes. Il n'est donc pas envisageable de les produire en quantité industrielle pour tous. Mais pour des constructeurs à très faibles volumes comme Bentley, nous pourrions très bien imaginer un futur où la marque commercialisera un véhicule ainsi qu'un accès à un réseau de distribution de carburant spécifique pour ses clients. Carburant qui sera logiquement neutre en carbone.

SPONSORISE

Actualité Bentley

Toute l'actualité

Forum Bentley

Commentaires (56)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ça c'est l'avenir quand on se sera rendu compte de l'électriquegate on va tout miser ensuite sur les biocarburants et carburants synthétiques l'avenir c'est les carburants propres et les moteur mieux dépollués pas l'électrique ou l'hydrogène.

Par

En réponse à Marv.

Ça c'est l'avenir quand on se sera rendu compte de l'électriquegate on va tout miser ensuite sur les biocarburants et carburants synthétiques l'avenir c'est les carburants propres et les moteur mieux dépollués pas l'électrique ou l'hydrogène.

Mais oui, on va produire des millions de tonnes de carburants synthé rien que pour la France (en gros c'est 25Mt/an la conso française hors PL) tous les ans... (et la marmotte...). :areuh:

Ce n'est pas par hasard si les marques du groupe vévé qui évoquent le sujet ne s'appellent pas Volkswagen, ni seat ou skoda: l'agrocarburant et le synthétique, ça sera reservé à quelques "happy fews" (collection, courses d'endurance...). Ce n'est certainement pas pour remplacer la clio diesel de la mère michu! :fresh:

Par

J'espère que ça va faire comme presque toutes les innovations (abs, esp...) : commencer sur le haut de gamme pour finir pour le commun des mortels.

Parce que l'électrique, pour l'instant ça n'est pas possible pour 50% de la population...

Par

A un moment, il faut arrêter de se doigter le cul et de scander le nouveau terme à la mode "carburant synthétique".

Il est fait avec quoi à la base ce fameux "carburants synthétiques" ? Du gaz ? voire ... du charbon ?

Par

En réponse à Aznog

A un moment, il faut arrêter de se doigter le cul et de scander le nouveau terme à la mode "carburant synthétique".

Il est fait avec quoi à la base ce fameux "carburants synthétiques" ? Du gaz ? voire ... du charbon ?

Le but est de le fabriquer à partir d'éléments renouvelables, la biomasse par exemple (déchets organiques - agricoles, ménagers, industriels...). Ca permettrait de mieux valoriser ces déchets au lieu de les incinérer, et donc de générer du CO2 et des particules fines... Le tout accouplé aux agrocarburants de troisième génération, ça permettrait de produire du E85 de façon durable, d'un côté en préservant les surfaces agraires pour les cultures à vocation alimentaire, et de l'autre à synthétiser à partir de matières premières renouvelables et développement durable friendly la part d'alcanes nécessaires à la composition des carburants de type essence. Après, tu fais ce que tu veux avec ton rectum, ça t'appartient strictement.

Par

En réponse à mat86

Le but est de le fabriquer à partir d'éléments renouvelables, la biomasse par exemple (déchets organiques - agricoles, ménagers, industriels...). Ca permettrait de mieux valoriser ces déchets au lieu de les incinérer, et donc de générer du CO2 et des particules fines... Le tout accouplé aux agrocarburants de troisième génération, ça permettrait de produire du E85 de façon durable, d'un côté en préservant les surfaces agraires pour les cultures à vocation alimentaire, et de l'autre à synthétiser à partir de matières premières renouvelables et développement durable friendly la part d'alcanes nécessaires à la composition des carburants de type essence. Après, tu fais ce que tu veux avec ton rectum, ça t'appartient strictement.

:bien: Rien à ajouter. L'avenir est ici, pas dans l'extraction de minerais rares. Le principe de ces minerais rares d'ailleurs curieusement fait qu'ils sont... et bien... rares ! Ce qui fait que pour équiper la planète entière en véhicules électriques comme prévu, ça va devenir bien vite très compliqué. Alors qu'avec ces carburants et bien la manne est toute trouvée, il s'agit de nos merdes, et qui plus est les véhicules actuels et passés peuvent tout a fait fonctionner avec, et celà avec peu, voire pas du tout dans certains cas, de modifications. Pas besoin de dépenser des milliards pour mettre au point telle ou telle pile ultramoderne, même pas besoin non plus de recycler pour fabriquer du nouveau, puisqu'il est tout a fait possible de rouler a l'ancienne dans une ancienne tout en roulant écolo de cette façon.

Par

Comment pourrait-il en être autrement étant donné que Porsche croit dur comme fer à ces carburants et qu'ils appartiennent tous les 2 au groupe VW, je dirais même plus, que Porsche et Bentley gravitent dans les mêmes sphères du groupe VW avec Audi, Lamborghini et Bugatti, toutes adeptes de gros moteurs thermiques.

Par

En réponse à Philippe2446

Mais oui, on va produire des millions de tonnes de carburants synthé rien que pour la France (en gros c'est 25Mt/an la conso française hors PL) tous les ans... (et la marmotte...). :areuh:

Ce n'est pas par hasard si les marques du groupe vévé qui évoquent le sujet ne s'appellent pas Volkswagen, ni seat ou skoda: l'agrocarburant et le synthétique, ça sera reservé à quelques "happy fews" (collection, courses d'endurance...). Ce n'est certainement pas pour remplacer la clio diesel de la mère michu! :fresh:

En effet, mais ça pourrait être aussi un % du carburant classique pour abaisser le coût CO2 à la pompe et à la consommation.

Sauf erreur de ma part, il existe depuis plusieurs dizaines d'années, le diester, un diesel composé en partie d'huile de colza mais dans ce cas, la culture de cette plante est spécifique pour cette destinée et c'est une "pollution" produite en plus. Là, ce que propose Porsche (et si ça fonctionne industriellement) serait pour "recycler" des déchets dont nous n'avons pas d'autre débouché que de les brûler. Ceci se rapprocherait de l'économie circulaire sur ce type de carburant. Reste à savoir si toute la filière le sera évidemment.

Par

En réponse à Aznog

A un moment, il faut arrêter de se doigter le cul et de scander le nouveau terme à la mode "carburant synthétique".

Il est fait avec quoi à la base ce fameux "carburants synthétiques" ? Du gaz ? voire ... du charbon ?

Il peut être fait de plein de façon... la plus belle pour les plaquettes publicitaires c'est air+eau+soleil. (CO2 dans l'air pour la base carbonée, l'eau pour la base hydrogénée, et panneaux solaires pour faire tourner la machine et arriver a faire un Hydrocarbure)

Par

Que font les pétroliers pour anéantir l'électrique ? L'électrique sera un fiasco.

On veut nous voler notre plaisir de conduire.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire