Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les employés réclament plus de bornes de recharge sur leur lieu de travail

Les conducteurs de véhicule électrique attendent un engagement significatif de la part des entreprises dans le développement de cette nouvelle mobilité. Cela passe par l’électrification des flottes de véhicule mais aussi par le renforcement du nombre de bornes de recharge sur leur lieu de travail, nous apprend ce matin une étude commandée par le fournisseur EVbox.

Les employés réclament plus de bornes de recharge sur leur lieu de travail

Alors que le marché de la voiture électrique vient de passer le cap historique des 100 000 ventes en 2020 dans l’Hexagone, les bornes de recharges, elles, ne suivent pas cette croissance. En ce début d’année 2021, 45 000 points de recharge sont (plus ou moins) en service sur notre territoire, selon le cabinet Delta-EE. L’objectif des 100 000 unités en fonction d’ici la fin de l’année, fixé par le gouvernement fin 2020, risque de ne pas être rempli.

Les employés réclament plus de bornes de recharge sur leur lieu de travail

Ce sentiment de ne pas être suivi, les conducteurs de véhicule électrique le ressentent également dans le milieu professionnel. Une étude réalisée par l’Ipsos dans six pays européens auprès de 3 600 citoyens (dont 600 conducteurs de véhicule électrique) révèle que deux utilisateurs sur trois souhaiteraient que les entreprises installent davantage de bornes de recharge sur leur lieu de travail. Selon l'étude, ils sont près de la moitié (47%) à recharger leur véhicule au sein de leur entreprise quand c'est possible. « Proposer à ses collaborateurs de rouler en véhicule électrique s’accompagne de l’installation de bornes de recharge sur le lieu de travail et éventuellement à leur domicile. Cela répond à un vrai besoin et apparaît comme critère supplémentaire d’attractivité pour les entreprises » explique le fournisseur, détenu par le groupe français Engie.

véhicule de fonction électrique : un nouveau critère

Les employés réclament plus de bornes de recharge sur leur lieu de travail

Selon la même étude, on apprend que 1 Français sur 4 aimerait travailler pour une entreprise qui propose des véhicules électriques. Pourtant, seuls 16 % travaillent dans une entreprise où le choix d’opter pour un véhicule électrique de fonction leur a été donné. Un chiffre situé en-dessous de la moyenne européenne de 20 %. Cette étude confirme un attrait des collaborateurs pour les véhicules électriques de fonction ou de service et un besoin d’un plus grand nombre de bornes de recharge en entreprise et sur la route.

Pour rappel, les professionnels et les collectivités disposent depuis le 2 novembre 2020 de subventions allant jusqu’à 9 000 € pour l’installation d’un chargeur rapide (50 kW) ouvert au public.

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (85)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Et bien que ces employés payent eux mêmes leurs entreprises pour en faire installer.

Parce qu'ils voudraient non seulement avoir les bornes à dispo et très surement avoir l'électricité gratos (comme ca on recharge au boulot et à la maison on paye plus rien)

J'ai jamais vu une entreprise contruire un station service parce que ces employés veulent faire le plein.

On rêve la

Par

On a 4 Zoé 2 Leaf et des kangoo e

On attend 4 autres Zoé pour remplacer des Clio 2

4 bornes de charge pour tous...mais ça marche bien

Par

En réponse à Caraphael

Et bien que ces employés payent eux mêmes leurs entreprises pour en faire installer.

Parce qu'ils voudraient non seulement avoir les bornes à dispo et très surement avoir l'électricité gratos (comme ca on recharge au boulot et à la maison on paye plus rien)

J'ai jamais vu une entreprise contruire un station service parce que ces employés veulent faire le plein.

On rêve la

Le monde de la "mobilité" électrique est un monde à part, qui s'affranchit de toutes les règles habituelles de rationalité. :bah:

Par

Puis quoi encore ? 15h de boulot par semaine et payer 5000 euros.

Par

En réponse à Caraphael

Et bien que ces employés payent eux mêmes leurs entreprises pour en faire installer.

Parce qu'ils voudraient non seulement avoir les bornes à dispo et très surement avoir l'électricité gratos (comme ca on recharge au boulot et à la maison on paye plus rien)

J'ai jamais vu une entreprise contruire un station service parce que ces employés veulent faire le plein.

On rêve la

Réclamons des stations service également !!

Par

Au boulot où je bosse, il y a plusieurs bornes et pour l'instant c'est recharge gratuite pour les PHEV et VE.

:bien:

Par

"Pour rappel, les professionnels et les collectivités disposent de subventions allant jusqu’à 9 000 € pour l’installation d’un chargeur rapide (50 kW) ouvert au public."

C'est bien, l'argent coule à flot en France.

Et si on y ajoute les baisses de recettes liées aux taxes collectées sur les carburants, avec tout ceux qui quittent le thermique... ça va faire un sacré trou dans les caisses.

Autrefois, cela aurait été inquiétant. Mais c'était autrefois ! En effet, fini le XXe siècle, nous vivons à l'ère de l'argent gratuit et illimité !!

La BCE a injecté plus de 300 milliards d'Euros en arrosant les banques et les États. Aux USA, c'est encore plus !! Il est devenu possible de créer de l'argent de façon sans limite pour éponger chaque nouvelle crise. Quelle époque formidable ! Jusqu'au jour où...

Par

Ok mais le point essentiel n'est pas abordé, je doute que ce soit un oubli

Les français veulent des bornes au travail parce que ce serait sans doute gratuit ! c'est la seule raison :brosse:

En fait les bobo roulant en électriques considèrent que tout doit leur être gratuit, c'est un truc de fou, c'est pas à un employeur d'avoir une station pour recharger ton moyen de transport. un guichet pour acheter des tickets de métro tant qu'a faire aussi ?

déjà que les utilisateurs de trottinettes rechargent à 100% au boulot gratis, mais là on parle d'une conso électrique 1000 fois plus élevée

Bref une étude bidon de plus qui ne sert que de propagande, et encore parce que c'est tellement con :biggrin:

Par

En réponse à -Nicolas-

"Pour rappel, les professionnels et les collectivités disposent de subventions allant jusqu’à 9 000 € pour l’installation d’un chargeur rapide (50 kW) ouvert au public."

C'est bien, l'argent coule à flot en France.

Et si on y ajoute les baisses de recettes liées aux taxes collectées sur les carburants, avec tout ceux qui quittent le thermique... ça va faire un sacré trou dans les caisses.

Autrefois, cela aurait été inquiétant. Mais c'était autrefois ! En effet, fini le XXe siècle, nous vivons à l'ère de l'argent gratuit et illimité !!

La BCE a injecté plus de 300 milliards d'Euros en arrosant les banques et les États. Aux USA, c'est encore plus !! Il est devenu possible de créer de l'argent de façon sans limite pour éponger chaque nouvelle crise. Quelle époque formidable ! Jusqu'au jour où...

Une super inflation peut être :chut:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire