Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les essais de Soheil Ayari - Mustang Shelby GT 350 R : cheval sauvage

Mettre une Mustang sur un circuit n’est pas la première chose à laquelle on pense. Pourtant, la Shelby GT-350 R a été spécialement conçue pour cela. L’occasion était trop belle pour ne pas la confier à notre pilote Soheil Ayari.

Les essais de Soheil Ayari - Mustang Shelby GT 350 R : cheval sauvage

Dans l’imaginaire collectif, la Mustang est soit la voiture de Bullit soit celle du film « Un homme et une femme » de Claude Lelouch. Pourtant, ce modèle légendaire ne se limite pas à cela. Bien au contraire, en particulier aux Etats-Unis, où la Mustang est considérée comme un modèle sportif surtout après qu’elle soit passée entre les mains du célèbre préparateur, Carroll Shelby. Les transformations sont d’ailleurs tellement importantes que la Mustang abandonne son blason au profit de celui de Shelby. Généralement, le résultat est spectaculaire.

Je garde pour ma part un souvenir tout particulier de ma première rencontre avec un modèle Shelby. Il s’agissait d’une GT500 et son train arrière n’avait qu’une seule envie : passer devant à chaque accélération. Aussi impressionnante qu’elle pouvait être cette GT500 était homologable pour la route, ce qui n’est clairement pas le cas de notre exemplaire du jour : la toute dernière GT 350 R. Pour vous donner une idée de la bête, il s’agit « tout simplement » de la Mustang la plus radicale du moment, réservée aux circuits et qui sert de base aux modèles engagés en championnat américain de GT4.

Les essais de Soheil Ayari - Mustang Shelby GT 350 R : cheval sauvage

Les essais de Soheil Ayari - Mustang Shelby GT 350 R : cheval sauvage

 

 

Les essais de Soheil Ayari - Mustang Shelby GT 350 R : cheval sauvage
Les essais de Soheil Ayari - Mustang Shelby GT 350 R : cheval sauvage
Les essais de Soheil Ayari - Mustang Shelby GT 350 R : cheval sauvage

Dès le premier contact, tout respire la compétition. Le look de cette 350 R est radical surtout dans la teinte jaune de notre modèle d’essai, qui contraste avec les éléments noirs que sont la lame avant, les bas de caisse, l’énorme aileron arrière, le bouclier arrière avec 4 sorties d’échappement, ou la calandre ornée du mythique serpent. Et cerise sur le gâteau, elle adopte même - comme certaines supercars - des jantes 19 pouces en fibre de carbone qui accueillent des pneus semi-slicks Michelin Pilot Super Sport 2 de taille plus que généreuse (315/30 à l’avant et 305/30 à l’arrière).

Les essais de Soheil Ayari - Mustang Shelby GT 350 R : cheval sauvage

Si l’extérieur est impressionnant, il n’en est pas de même de l’intérieur, plutôt sobre, qui ne se distingue que par la présence du logo Shelby sur le volant et face au passager et de superbes sièges baquets. Et comme cette Shelby fait la chasse aux kilos inutiles, la banquette arrière disparaît. Résultat, une baisse de poids d’une soixantaine de kilos.

Les essais de Soheil Ayari - Mustang Shelby GT 350 R : cheval sauvage

C’est bien beau d’avoir un joli plumage mais si le ramage ne suit pas, cela ne sert à rien. Rassurez-vous : ce n’est pas le cas. Sous le capot trône un V8 5.2 à vilebrequin à plat, qui développe plus de 530 ch et un couple de 580 Nm. Pour l’entendre s’exprimer, il suffit d’appuyer sur le bouton rouge vif en bas de la console. Son réveil est proche d’un coup de tonnerre et le sonomètre s’affole, surtout si vous ouvrez les valves. Ford annonce une valeur qui avoisine les 110 dB. On comprend mieux que cette version ne soit pas homologable en Europe ! L’autre particularité réside dans l’architecture même de ce moteur. Le fait d’avoir un vilebrequin à plat entraîne un ordre d’allumage de cylindres différent d’un V8 traditionnel, ce qui aboutit à une facilité à prendre des tours étonnante pour un bloc américain car la zone rouge de cette Mustang Shelby GT-350 R débute à 8 200 tr/min !

Vous l’aurez compris, cette Mustang n’est clairement pas à mettre en toutes les mains et cela tombe bien puisque nous avons un cow-boy capable de dompter ce cheval sauvage en la personne de Soheil Ayari.

Les essais de Soheil Ayari - Mustang Shelby GT 350 R : cheval sauvage

Cette Mustang Shelby GT-350 R n’est pas vendue dans l'Hexagone suite à des problèmes d’homologation. À titre indicatif, sachez tout de même qu’elle est vendue 63 645 $ HT aux États-Unis. En France, en passant par des importateurs, difficile d'en trouver une à moins de 140 000 €.

Où retrouver Soheil Ayari cette année ?

Les essais de Soheil Ayari - Mustang Shelby GT 350 R : cheval sauvage

Si vous avez envie de suivre les aventures de Soheil Ayari en compétition, sachez que vous pourrez le suivre en championnat de France GT4. Il participera à cette épreuve au sein de l'équipe Sport Garage avec comme coéquipier Nicolas Tardif et Maxime Pialat à bord d'une Ginetta G55.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,81 m
  • Largeur : 1,92 m
  • Hauteur : 1,36 m
  • Nombre de places : NC
  • Volume du coffre : 382 l / NC
  • Boite de vitesse : Méca.
  • Carburant : Essence
  • Taux d'émission de CO2 (norme NEDC) : 179 g/km
  • Malus : 16149 €
  • Date de commercialisation du modèle : Mai 2017

* A titre d'exemple pour la version VI FASTBACK SHELBY GT350R.

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Le bonus / malus affiché est celui en vigueur au moment de la publication de l'article.

Photos (24)

En savoir plus sur : Ford Mustang 6 Coupe

SPONSORISE

Essais Coupé

Fiches fiabilité Coupé

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire