Publi info

Les prix des carburants dégringolent

Dans Economie / Politique / Budget

Les prix des carburants dégringolent

En une semaine, les prix ont reculé de trois à quatre centimes par litre. Et la bonne nouvelle est que ce n'est pas fini !

Alors oui, on ne va pas sauter de joie en passant à la station-service. Les carburants restent à des prix très élevés. Mais on peut se satisfaire d'une belle chute des tarifs en une semaine seulement. Il n'a donc pas fallu attendre trop longtemps pour que la dégringolade des cours du pétrole ait un effet à la pompe.

Le 23 mai, le baril de Brent coûtait un peu plus de 65 €. Le 11 juin, il était tombé à 56 €. Soit un recul de l'or noir de 14 % en moins de quatre semaines. Évidemment, on ne retrouve pas une telle baisse pour le prix du carburant, d'autant que celui-ci est composé de 60 % de taxes.

Mais entre les relevés du 31 mai et du 7 juin faits par le ministère de la transition écologique, le litre de gazole a perdu 3,7 centimes, celui de sans-plomb 95 E10 3,5 centimes et celui de sans-plomb 95 classique 4,1 centimes. En deux semaines, les prix ont même reculé de plus de cinq centimes. De quoi effacer d'un coup plusieurs semaines de hausse, puisque les sans-plomb retrouvent leurs niveaux de début avril : 1,5221 € pour l'E10, 1,5429 € pour le classique. Côté gazole, on est au mieux depuis février, avec un prix moyen de 1,4356 €.

La bonne nouvelle, c'est que cette baisse va se poursuivre dans les jours à venir vu que le pétrole continue de baisser. En espérant que la tendance se poursuive jusqu'aux vacances d'été, pour alléger un peu le budget carburant avant de rejoindre la plage.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (56)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

D'accord, bonne nouvelle, mais "dégringolent" , pour 3 centimes ,c'est trop violent, je dirais : "fléchissent" .

Par

En réponse à republika

D'accord, bonne nouvelle, mais "dégringolent" , pour 3 centimes ,c'est trop violent, je dirais : "fléchissent" .

C'est pas faux

Par

Heins Quoi degringole ou ça , rigoler pas a saint denis proches sur iles olérons le sp95 a 1.745 mdrr j'ai pas fait le pleins Heins -)

Par

Moment idéal pour courir en concession PSA acheter la nouvelle voiture au moteur purethèque 1.2L 110:fleur::fleur:

Par

2% de baisse, ce n'est pas vraiment une dégringolade.

Cela s'appelle plutôt faire un titre à sensation, histoire de générer du clic...

Par

pour alléger un peu le budget carburant avant de rejoindre la plage.

Ceux qui vont ailleurs payent plus cher :confused:

Par

youpiiii nous voilà sauvé !! 2 centimes sachant que y a 5 ans le diesel était à 1€ le litre merci mon dieu Macron !!! franchement si c est pour faire des articles comme ca arreter le journalisme ....

Par

donnez les adresses!!........

Par

Quelle explication pour la différence entre gazole et essence qui était à un moment nulle et est remontée au niveau d'il ya bien longtemps ?

Par

Comme quoi, les cours du baril ne sont contrôlés et manipulables par personne.

Bref, difficile de savoir ce qu'il en sera dans les années à venir.

Mauvaise nouvelle en tout cas pour les russes, Maduro et les iraniens qui pariaient tous sur de meilleures rentrées d'argent.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire