Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les prix des carburants dégringolent

Dans Economie / Politique / Budget

Florent Ferrière

Les prix des carburants dégringolent

En une semaine, les prix ont reculé de trois à quatre centimes par litre. Et la bonne nouvelle est que ce n'est pas fini !

Alors oui, on ne va pas sauter de joie en passant à la station-service. Les carburants restent à des prix très élevés. Mais on peut se satisfaire d'une belle chute des tarifs en une semaine seulement. Il n'a donc pas fallu attendre trop longtemps pour que la dégringolade des cours du pétrole ait un effet à la pompe.

Le 23 mai, le baril de Brent coûtait un peu plus de 65 €. Le 11 juin, il était tombé à 56 €. Soit un recul de l'or noir de 14 % en moins de quatre semaines. Évidemment, on ne retrouve pas une telle baisse pour le prix du carburant, d'autant que celui-ci est composé de 60 % de taxes.

Mais entre les relevés du 31 mai et du 7 juin faits par le ministère de la transition écologique, le litre de gazole a perdu 3,7 centimes, celui de sans-plomb 95 E10 3,5 centimes et celui de sans-plomb 95 classique 4,1 centimes. En deux semaines, les prix ont même reculé de plus de cinq centimes. De quoi effacer d'un coup plusieurs semaines de hausse, puisque les sans-plomb retrouvent leurs niveaux de début avril : 1,5221 € pour l'E10, 1,5429 € pour le classique. Côté gazole, on est au mieux depuis février, avec un prix moyen de 1,4356 €.

La bonne nouvelle, c'est que cette baisse va se poursuivre dans les jours à venir vu que le pétrole continue de baisser. En espérant que la tendance se poursuive jusqu'aux vacances d'été, pour alléger un peu le budget carburant avant de rejoindre la plage.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire