Publi info

Les radars tourelles, nouvelle cible des casseurs

Dans Pratique / Radars

Les radars tourelles, nouvelle cible des casseurs

Les radars tourelles, nouveau fer de lance de la répression routière, étaient censés pouvoir mieux résister aux dégradations, du moins en théorie. La réalité est tout autre avec de très nombreuses destructions.

A 4 mètres de hauteur, les nouveaux radars tourelles sont des concentrés de technologie. Avec leur caméra de 36 millions de pixels, ils sont capables de surveiller 32 véhicules sur 200 m de long en même temps afin de contrôler les excès de vitesse, le passage au feu rouge, le défaut de port de ceinture, le dépassement par la droite, l’absence d’assurance, l’usage du téléphone ou le non-respect des distances de sécurité. Leur emplacement en hauteur devait également leur permettre d’être moins facilement vandalisés. Malheureusement, pour l’État, les choses ne se passent pas comme prévu. Ainsi, à titre d’exemple, rien que dans le département de l’Aude, sur les 14 radars installés, 8 ont d’ores et déjà été saccagés. Tous les moyens sont bons ou presque : masse, essence, peinture, disqueuse, coup de feu, incendie ou même chalumeau.

Selon la Sécurité Routière, le coût des réparations s’élèverait à 60 millions d’euros, auxquels il faut ajouter les 300 millions d’euros de manque à gagner. Rien d’étonnant que la facture flambe, sachant que chaque exemplaire de radar coûte près de 32 000 €.

Depuis le début des mouvements des gilets jaunes, c’est plus de 2 100 radars qui ont été endommagés au total. Avec l'essoufflement de la protestation, on aurait pu penser que le vandalisme allait diminuer, il n’en est rien. Pourtant, les sanctions sont lourdes. Toute personne qui serait responsable de dégradation de radar risque jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et une amende pouvant atteindre 75 000 à 100 000 € suivant les conditions.

Reste à savoir maintenant si toutes ces destructions vont ralentir le plan d’installation fixé par le gouvernement, qui prévoyait d'en installer 400 à 450 d’ici la fin de l’année et trois fois plus en 2020.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (124)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les distances de sécurité sont de 2 secondes, c'est impossible à respecter. Faites l'essai. Attention le jour où des radars capables de les contrôler seront installés partout.

Par

"300 millions de manque à gagner", nous y voilà, tout est dit.

Par

Les citoyens ont en marre de ce monde Orwelien

Par

J'ai un ami serial killer de radars : 17 à son actif :roi: Il coûte cher au contribuable ce con mais, au moins, il participe à sa manière à un mouvement de protestation. Comme on sait tous que ce n'est pas en votant qu'on va changer les choses, c'est une manière comme une autre d'exprimer son mécontentement. C'est ça ou s'en prendre physiquement aux décideurs et là, malheureusement, c'est tout de suite plus compliqué de le faire efficacement sans finir en taule.

Par

60 millions ce n'est pas juste pour les Tourelles, mais plus globalement pour les 2000 radars vandalisés à mon avis.

Et puis ces radars font juste le contrôle de la vitesse sur 1 à 4 voies ou du franchissement de feux rouge. C'est juste les même qu'avant un peu plus perchés...:bah:

Par

Peut-on ne pas être en désaccord avec ces actes, et ne pas se faire traiter de gilets jaunes?

Ce flicage permanent pour piquer l'argent du contribuable devient de plus en plus insupportable

Par

En réponse à maetalkrio

60 millions ce n'est pas juste pour les Tourelles, mais plus globalement pour les 2000 radars vandalisés à mon avis.

Et puis ces radars font juste le contrôle de la vitesse sur 1 à 4 voies ou du franchissement de feux rouge. C'est juste les même qu'avant un peu plus perchés...:bah:

Il parait que oui, ces radars ne vérifie réellement que la vitesse et le franchissement de feux route. Cependant le discours officiel est que ces radars vérifient "les excès de vitesse, le passage au feu rouge, le défaut de port de ceinture, le dépassement par la droite, l’absence d’assurance, l’usage du téléphone ou le non-respect des distances de sécurité". Donc si la solution technologique fonctionne (à mon avis ça ne doit pas encore être le cas), on peut s'attendre à une vérification de toutes ces infractions dans 1/3/5?? ans

Personnellement, je n'ai aucune envie de me faire verbaliser à cause d'un coup de frein un peu brutal ou parce que j'ai distraitement soulevé mon étui à lunette au dessus de mon volant

Par

En réponse à LePassionné

Peut-on ne pas être en désaccord avec ces actes, et ne pas se faire traiter de gilets jaunes?

Ce flicage permanent pour piquer l'argent du contribuable devient de plus en plus insupportable

Un GJ aurait incapable d'écrire une phrase interro négative tout en ne faisant pas de faute.

Par

Lorsqu'ils sont détruits il faut refaire il est sûr que ça retarde au minimum.

Il y a même au moind une installation empêchée par coulage de béton dans la gaine qui doit amener les fils divers et variés ça doit freiner aussi !

Ça et les 80kmh il est clair qu'aucune action démocratique n'est possible. Alors comme 80% des français sont contre c'est normal que ça casse...

Par

En réponse à LePassionné

Peut-on ne pas être en désaccord avec ces actes, et ne pas se faire traiter de gilets jaunes?

Ce flicage permanent pour piquer l'argent du contribuable devient de plus en plus insupportable

C'est affligeant... Il suffit de respecter la loi et tu ne perdras pas ton argent imbécile !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire