Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les syndicats et Renault valident la suppression de 2500 postes

Dans Economie / Politique / Social

Les syndicats et Renault valident la suppression de 2500 postes

Renault et son premier syndicat sont tombés d'accord sur la suppression de 2500 postes, principalement dans le tertiaire et l'ingénierie.

Renault doit trouver des solutions à court terme pour réduire les coûts. Et le constructeur au losange ne réinvente pas la roue en ressortant la carte magique de la réduction des effectifs, levier immédiat et efficace pour gagner de l'argent, ou, au moins en perdre le moins possible. Ce matin, le principal syndicat de Renault, la CFE-CGC, annonce qu'il a signé un accord avec la direction du groupe pour la suppression de 2500 postes, "dans l'ingénierie et les fonctions tertiaires", précise le groupe français. FO, un autre syndicat de Renault, avait déjà signé cet accord qui devrait participer à réaliser près de 2 milliards d'euros d'économie en 3 ans.

 

La suppression de poste va se faire progressivement : "1900 feront finalement l'objet d'un plan de départs volontaires, les 600 restants s'étant fait par départs naturels cette année" précise Renault. 

L'arrivée du nouveau patron Luca de Meo coïncide donc avec "austérité", mais cela était à prévoir vu les mauvais résultats de Renault ces derniers mois, alors que le constructeur fait face à des renouvellements de haute importance, comme la Mégane et le Kadjar, sur des segments où Renault est à la peine.

Le losange doit absolument retrouver de la compétitivité dans des catégories rapportant de l'argent, comme le segment C et D. Mais il va aussi falloir que les équipes s'adaptent à l'avenir. Ce n'est pas une spécificité de Renault (les constructeurs commencent enfin à parler de reconversion pour leurs employés), mais la marque française l'affirme : "par exemple, un ingénieur qui travaille sur les moteurs thermiques pourra envisager une formation certifiante sur moteurs électriques. Cet accord va permettre d'anticiper l'adaptation et le développement des nouvelles compétences et de répondre aux besoins de transformation profonde des métiers du secteur automobile", précise par exemple le délégué syndical de FO chez Renault.

Luca De Meo est le premier étranger à diriger Renault en 120 ans (Carlos Ghosn a la nationalité française). Il avait réussi à relancer un Seat instable à son arrivée en Espagne en 2015, après six ans passés chez Audi. Désormais, il prévoit une "montée en gamme" pour Renault qui va restructurer dans tous les domaines. Souhaitons lui le même succès qu'avec Seat.

 

SPONSORISE

Actualité

Toute l'actualité

Commentaires (56)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"dans l'ingénierie et les fonctions tertiaires"

raison pour laquelle la CGT n'a pas réagi.

Par

Renault est une marque en perdition. Et la destruction est lancée.

Gamme Renault en 2025 :

-Zoé

-Megane SUV électrique

-Megane SUV XL électrique

-Captur hybride

-Kangoo (qui sera surtout vendu en VU)

et puis c'est tout

Les segments C et D ne sont plus utiles pour Renault. Toute la gamme à partir de la Megane ne se vend plus qu'à des remises de marchand de tapis (cf quelques articles précédents). La transition est aujourd'hui : Dacia dépassera les ventes de renault très bientôt et en se positionnant comme Citroën par conséquence comme Renault. La twingo et la clio seront remplacées par la nouvelle sandero. La twingo ZE remplacée par la Spring, le captur et la megane thermique par le Duster. Renault n'a aucune valeur ajoutée même en améliorant significativement la finition et la fiabilité elle reste et restera une marque populaire qui ne fait pas rêver. Qui est passionné de Renault? Quelle avancée technique la marque a fait depuis des décennies? C'est une marque suiveuse. Un fiat, un opel ou un ford français. Et regardons la situation actuelle de ces entreprises. La plupart des Renault vendues aujourd'hui sont aux flottes et lorsque ces dernières décideront de s'orienter vers Dacia et les autres marques ce sera la mort certaine. Quand on voit que la police et la gendarmerie achètent aujourd'hui par centaines des Skoda et Seat pour remplacer les Megane et scenic. Renault deviendra une marque de voitures électrique généraliste dans le pur jus sans faire de jeu de mots. Et puis c'est tout le reste sera à l'apanage des marques premium et dans une moindre mesure des chinois qui arrivent.

Par

En réponse à fedoismyname

"dans l'ingénierie et les fonctions tertiaires"

raison pour laquelle la CGT n'a pas réagi.

Il reste des ouvriers en France ?

Par

En réponse à Germanpro

Renault est une marque en perdition. Et la destruction est lancée.

Gamme Renault en 2025 :

-Zoé

-Megane SUV électrique

-Megane SUV XL électrique

-Captur hybride

-Kangoo (qui sera surtout vendu en VU)

et puis c'est tout

Les segments C et D ne sont plus utiles pour Renault. Toute la gamme à partir de la Megane ne se vend plus qu'à des remises de marchand de tapis (cf quelques articles précédents). La transition est aujourd'hui : Dacia dépassera les ventes de renault très bientôt et en se positionnant comme Citroën par conséquence comme Renault. La twingo et la clio seront remplacées par la nouvelle sandero. La twingo ZE remplacée par la Spring, le captur et la megane thermique par le Duster. Renault n'a aucune valeur ajoutée même en améliorant significativement la finition et la fiabilité elle reste et restera une marque populaire qui ne fait pas rêver. Qui est passionné de Renault? Quelle avancée technique la marque a fait depuis des décennies? C'est une marque suiveuse. Un fiat, un opel ou un ford français. Et regardons la situation actuelle de ces entreprises. La plupart des Renault vendues aujourd'hui sont aux flottes et lorsque ces dernières décideront de s'orienter vers Dacia et les autres marques ce sera la mort certaine. Quand on voit que la police et la gendarmerie achètent aujourd'hui par centaines des Skoda et Seat pour remplacer les Megane et scenic. Renault deviendra une marque de voitures électrique généraliste dans le pur jus sans faire de jeu de mots. Et puis c'est tout le reste sera à l'apanage des marques premium et dans une moindre mesure des chinois qui arrivent.

Quelle marque n'est pas suiveuse selon ton expertise ? Vu ton pseudo je n'arrive pas à voir quelle marque que tu sembles apprécier aurait fait une avancée technique dernièrement. Attend je cherche...je te rappelle que Tesla n'est pas allemand quand même

Par

La stratégie de RENAULT change....Si le marché du véhicule thermique est saturé, du côté du véhicule utilitaire et électrique, là aussi c’est un marché avec du potentiel et sur lequel les « places au soleil » sont encore à prendre. Pour le moment, le marché n’a pas encore atteint les 900 000 véhicules (2019) et les spécialistes estiment qu’il devrait atteindre 25% du marché automobile de Chine d’ici 10 ans.

Pour cela, le Renault City K-ZE est un premier indice ..(bientôt Dacia SPRING chez nous) de l’offensive électrique de Renault en Chine. Sur ce créneau, Renault est engagé au sein de deux coentreprises. La première, avec Dongfeng, eGT New Energy Automotive Co., Ltd (eGT), la deuxième en tant que partenaire de Jiangxi Jiangling Group Electric Vehicle Co. Ltd (JMEV).

En fait, si Renault se soulage au niveau de la R&D du VT en France, c'est aussi parce qu'il faut, disons le sans détour, rapprocher la R&D du VE près du marché et des futurs lieux de fabrication....Surtout que le VE comme le VUL sont des marchés mondiaux en croissance.

Depuis la Chine, il sera alors facile d’exporter des modèles, vers les marchés voisins, ou d’adapter ces modèles pour l’Europe ou d’autres marchés.:voyons:

Maintenant, même si ce dégraissage est validé par les syndicats et ne laisse personne "sur le carreau" c'est donner une image de ce que sera l'avenir pour nos "constructeurs français"...:bah:

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Il reste des ouvriers en France ?

20% de la population active environ, c'est pas rien.

Un de mes fils m'a fait remarquer un truc il y a longtemps. En 1970, il y avait environ 30% d'ouvriers mais les tâches accomplies par les meilleurs d'entre eux sont aujourd'hui confiées a des gens que l'on nome techniciens, ce rang là n’existait pas en 1970 sous cette forme là. Le nombre d'employés, ouvrier qui ne se salit pas les mains, a augmenté aussi.

Par

En réponse à Germanpro

Renault est une marque en perdition. Et la destruction est lancée.

Gamme Renault en 2025 :

-Zoé

-Megane SUV électrique

-Megane SUV XL électrique

-Captur hybride

-Kangoo (qui sera surtout vendu en VU)

et puis c'est tout

Les segments C et D ne sont plus utiles pour Renault. Toute la gamme à partir de la Megane ne se vend plus qu'à des remises de marchand de tapis (cf quelques articles précédents). La transition est aujourd'hui : Dacia dépassera les ventes de renault très bientôt et en se positionnant comme Citroën par conséquence comme Renault. La twingo et la clio seront remplacées par la nouvelle sandero. La twingo ZE remplacée par la Spring, le captur et la megane thermique par le Duster. Renault n'a aucune valeur ajoutée même en améliorant significativement la finition et la fiabilité elle reste et restera une marque populaire qui ne fait pas rêver. Qui est passionné de Renault? Quelle avancée technique la marque a fait depuis des décennies? C'est une marque suiveuse. Un fiat, un opel ou un ford français. Et regardons la situation actuelle de ces entreprises. La plupart des Renault vendues aujourd'hui sont aux flottes et lorsque ces dernières décideront de s'orienter vers Dacia et les autres marques ce sera la mort certaine. Quand on voit que la police et la gendarmerie achètent aujourd'hui par centaines des Skoda et Seat pour remplacer les Megane et scenic. Renault deviendra une marque de voitures électrique généraliste dans le pur jus sans faire de jeu de mots. Et puis c'est tout le reste sera à l'apanage des marques premium et dans une moindre mesure des chinois qui arrivent.

Quand on pense au temps que vous avez perdu pour écrire ce ramassis connerie...

Envoyez le au board de Renault.

ca leur fera un moment de joie en ces temps où ça rigole pas tant que ça.

Par

En réponse à bananias

Commentaire supprimé.

Même falille consanguine il semblerait

Par

Il est où JPSAN ?

La c'est plus Ford c'est Renault après Peugeot !!!!!

Par

Si le COVID n'est pas venu à bout de Moulache, cette information aurait le même effet...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire