Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les voitures électriques ne feront pas bondir la consommation d'électricité

Les voitures électriques ne feront pas bondir la consommation d'électricité

Le nombre de véhicules branchés présents sur nos routes va considérablement augmenter. Mais cela ne devrait pas avoir d'influence sur la consommation d'électricité totale de la France.

Il y a moins de 200 000 véhicules branchés en circulation en France. Pas de quoi vraiment influer sur la consommation d'électricité du pays. Mais le développement des modèles 100 % électriques et hybrides rechargeables peut-il faire disjoncter l'Hexagone ? Si les ventes de ces motorisations restent à un très bas niveau, elles devraient décoller à partir de 2020, avec l'arrivée de nombreuses nouveautés qui vont démocratiser la technologie (Volkswagen ID, Peugeot 208…).

Pourtant, selon une étude de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), la demande totale d'électricité ne va pas progresser en France d'ici 2035. Elle pourrait même légèrement baisser. Les besoins pour faire le plein des millions de véhicules branchés qui auront rejoint les routes d'ici là seront selon la CRE compensés par la baisse de la consommation d'électricité dans d'autres domaines.

Il faut cependant gérer la demande. Beaucoup s'inquiètent pour les périodes hivernales, où la consommation d'électricité s'envole le soir. Dans certaines régions, rajouter la recharge des voitures pourrait tout faire sauter ! Il faudra apprendre à programmer la recharge de son auto à des heures plus calmes, au cœur de la nuit. De plus, la voiture sera un réservoir d'énergie pour la maison : elle pourra être un élément de stockage, en absorbant les excédents de production, et participera à l'alimentation de l'habitation lors des pics de consommation.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire