Publi info

Location de voiture : l'Europe veut des prix plus clairs

Dans Economie / Politique / Budget

Location de voiture : l'Europe veut des prix plus clairs

Les plus grands loueurs de voitures avaient promis de rendre leurs prix plus clairs et plus transparents. La Commission Européenne vient de rappeler à l'ordre ceux qui ne sont pas encore en conformité.

En 2017, les principaux loueurs de voitures sur le Vieux Continent avaient promis de rendre totalement transparents leurs prix. Cela faisait suite à une hausse de nombre de plaintes auprès des services de consommateurs, avec des clients agacés par les "surprises cachées", par exemple les suppléments jeune conducteur ou siège-auto.

Si des progrès ont été faits, la Commission Européenne a noté que des entreprises n'avaient pas encore mis en œuvre tous les engagements pris il y a deux ans. Elle vient donc de remettre la pression sur les retardataires.

Vĕra Jourová, commissaire chargée de la justice, des consommateurs et de l'égalité des genres, déclare : "Il n'y aura plus de mauvaises surprises à la caisse lors de la location d'une voiture. Il est vraiment frustrant de commencer ses vacances en devant payer des frais supplémentaires non prévus et lire des contrats compliqués."

La Commission rappelle que tous les frais doivent être inclus dans le prix total de la réservation. Les clients verront ainsi sur le site web le prix total qu'ils devront payer, un montant qui doit englober tous les frais supplémentaires tels que les frais spécifiques pour la fourniture de carburant, les redevances aéroportuaires, les suppléments jeune conducteur ou le supplément pour un aller simple si le lieu de restitution est différent du lieu d'enlèvement.

Les sociétés doivent aussi informer plus clairement sur les services en plus, ce qui est couvert en cas de dommage dans le prix de base, ce que le conducteur peut avoir à dépenser pour payer les dégâts… Les assurances optionnelles doivent être décrites en détail.

Enterprise et Sixt répondent déjà à toutes les attentes de la Commission. En revanche, Avis, Europcar et Hertz ont encore des choses à corriger. Les deux premières ont promis une mise en conformité d'ici le début de l'été. Pour Hertz, cela attendra 2020.

Tableau des engagements à tenir

En bleu ce qui était déjà bon en 2017, en vert ce qui a été corrigé depuis, en jaune ce qu'il reste à faire.

Location de voiture : l'Europe veut des prix plus clairs

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (12)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est une bonne chose car on se retrouve souvent au moment de payer avec un montant 2-3 fois plus élevé que le montant initial , cela m'est arrivé et assez souvent en Espagne ... L'idéal est de passer par l'hôtel lors d'une location en vacances ...exemple à Ibiza celaz m'a couté 35 euros pour 3 jours au lieu de 145 euros par le biais d'internet ( avec le rajout à la dernière minute de frais supplémentaire )

Par

Après restitution la note peut-être salé comparé au prix initial. Des bandes escrocs

Par

C'est surement le sujet qui fera débat lors des prochaines élections européennes.

Surement un chantier mis en place suite à des vacances d'un eurodéputés gâchées par une location qui s'est mal passée.

Au final ce n'est qu'amélioré la visibilité des informations qui étaient déjà accessible. Du lourd!

Par

Jamais eu de mauvaises surprises, j’ai fait des tas d’enseignes dans divers pays. Toujours payé le prix prévu.

Après les gens qui ne savent pas lire ou qui disent oui à tous les suppléments qu’on essaye de leur fourguer (parfois il est vrai avec un discours bien rodé), on y pourra rien.

Ou qui vont à l’étranger sans savoir causer 2 mots d’anglais...

Le problème aussi c’est que des gens veulent louer une voiture avec 0€ sur leur compte, et quand la caution ne passe pas (souvent élevée sur une loc de base), le loueur oblige à prendre une assurance plus chère. Ce qui peut se comprendre.

Par

En réponse à matrix71

Après restitution la note peut-être salé comparé au prix initial. Des bandes escrocs

C’est sûr, si tu rends la voiture dans le même état que tes épaves roulantes...

Autre cas bien connu des gens qui s’offusquent de devoir payer quand ils dégradent quelque chose !

Par

En réponse à cactus-fr

Jamais eu de mauvaises surprises, j’ai fait des tas d’enseignes dans divers pays. Toujours payé le prix prévu.

Après les gens qui ne savent pas lire ou qui disent oui à tous les suppléments qu’on essaye de leur fourguer (parfois il est vrai avec un discours bien rodé), on y pourra rien.

Ou qui vont à l’étranger sans savoir causer 2 mots d’anglais...

Le problème aussi c’est que des gens veulent louer une voiture avec 0€ sur leur compte, et quand la caution ne passe pas (souvent élevée sur une loc de base), le loueur oblige à prendre une assurance plus chère. Ce qui peut se comprendre.

:bien: pire, le compatriote qui s'offusque que l'on ne parle pas français à l'étranger. J'ai loué des dizaines de voitures en France et à l'étranger (Portugal, Grèce, Angleterre, Croatie, Chypre, Australie et Nouvelle Zélande), et je n'ai jamais eu de surprises. Une carte type visa premier permet de se passer des assurances dommages proposées, et malgré l'usage de l'empreinte de carte bancaire utilisée dans beaucoup de pays, aucunes pratiques frauduleuses n'ont été faite.

Par

Je n'ai jamais eu le moindre problème en louant une voiture. J'ai peut être eu de la chance...ou pris le temps de lire

Par

Pour faire profiter ceux que ça intéresse de mon expérience:

Je prends rarement le même loueur partout: à un endroit donné, X est moins cher su'Y, à un autre, c'est l'inverse.

La location est souvent plus intéressante en passant par la compagnie aérienne, contrairement à ce qu’on pourrait croire. Comparez !

Dans les lieux de vacances, le « local » est souvent plus intéressant que le grand loueur.

Les comparateurs de prix permettent d’avoir accès à des loueurs « low cost », souvent dépendants de grands groupes. Les véhicules sont les mêmes, mais l’accueil est moins classe : cabane au fin fond du jardin au lieu du comptoir dans l’aéroport. Parfois, le véhicule doit être rendu propre, ce qui demande un supplément pour le nettoyage intérieur. Mais on peut économiser pas mal et ils ne sont pas plus pénibles que les « normaux » sur les conditions de location.

Se méfier des kilométrages, si l’on doit rouler beaucoup : certains loueurs sont en km illimités, d’autres non.

La règle est maintenant de rendre le véhicule avec le même niveau de carburant. Ca évite les mauvaises surprises et surfacturations. Faire attention toutefois : il est parfois difficile de trouver des stations proches du loueur, comme à l’aéroport de Toulouse par exemple. N’hésitez pas à prévoir avant le retour où vous allez refaire le plein.

Dans certains endroits, ne pas se ruer sur l’offre la moins cher : c’est le comptoir où il y aura le plus de monde. Il est quelquefois plus judicieux de payer quelques euros de plus pour gagner du temps. J’ai passé une fois 1h30 à Dublin à un comptoir où attendaient une bonne cinquantaine de personnes ! J’ai regretté les 10€ que j’avais économisé.

Les assurances sont un foutoir total : les franchises sont élevées, les assurances complémentaires proposées sont à plusieurs niveaux, chères voire très chères, mais ne couvrent pas forcément tous les risques (vols, bris de glaces…). Les cartes de crédit style « Gold » ont une assurance complémentaire intégrée, qui vous dispense de celle proposée par le loueur. Mais en cas de dommage, vous pouvez être amené à avancer l’argent de la franchise le temps des démarches. Et ça peut grimper assez haut !

Par

De la clarté en plus ne fait pas de mal dans le commerce

Dans beaucoup de pays européens, on a une espèce de "culture de l'arnaque" avec des pratique tellement opaque qu'il faut passer trop de temps pour ne jamais se faire avoir. Et de nombreux services sont touchés

la téléphonie, la location, les supplément à l’hôtel, l'automobile ...

Avoir des prix/service carré clair ça n'apporte que du biens aux clients

L'UE est à la botte de l'Allemagne et les Allemands n'aiment pas ces pratique en France/italie/Espagne ou autres

Parfois ce bonne chose arrive pour de mauvaises raisons

Par

Pareil que lu au dessus :

Si les Hôtels / Compagnies aériennes proposaient des système d'accès et des tarifications aussi aussi simples à comprendre et à utiliser que les grandes boites de location de bagnoles, quand on dispose d'un enregistrement préalable, le voyage serait un paradis...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire