Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Lotus Emira, la der des ders avant le tout électrique

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Audric Doche

Plus proche de l'Evora que des Exige et Elise, la nouvelle et dernière Lotus à moteur thermique de l'histoire fait confiance à des mécaniques étrangères, en provenance de Toyota, et AMG.

Lotus Emira, la der des ders avant le tout électrique

Pour un si petit constructeur, c'est une gamme particulièrement complexe qui forme l'ossature des modèles à venir. Nous compterons en effet pas moins de 4 plateformes différentes chez Lotus : une pour l'hypercar électrique, une autre pour le SUV, une troisième pour une électrique co-développée avec Alpine et enfin une plateforme pour un dernier véhicule à moteur à combustion avant de faire la bascule vers l'électrique.

Cette auto, c'est l'Emira, et la voici enfin. Bien plus grande (4,41 mètres de long, tout de même) que les Elise et Exige, elle se rapproche plus de l'Evora. Il faut d'ailleurs rappeler qu'elle vient remplacer ces trois autos d'un coup !

Lotus Emira, la der des ders avant le tout électrique

Une Emira d'à peine plus de 1400 kg, qui tente clairement de séduire le plus de monde possible. Vous trouvez ça lourd pour une Lotus ? Normal : l'anglaise embarque son lot de technologies et d'aides à la conduite (régulateur, sièges électriques, accès et démarrage sans clé, radars de recul, rétroviseurs électriques, airbags rideaux, alerte de collision arrière...).

Lotus Emira, la der des ders avant le tout électrique

L'Emira essaiera donc de faire du gringue au plus grand nombre. D'abord par ses aspects pratiques : un espace de 208 litres derrière les sièges, et un autre de 151 litres dans le coffre arrière. Un écran tactile de 12,3 pouces, une instrumentation numérique, et... un système audio KEF à 10HP. Oui, vous avez bien lu.

A l'intérieur, on est loin de la présentation austère d'une Elise ou d'une Exige. Lotus a fait en sorte de monter en gamme avec une ambiance qui rappellerait presque les productions McLaren.

Deux moteurs, deux origines

La Lotus Emira proposera deux motorisations. La première est l'habituel V6 3.5 Toyota que l'on trouvait déjà sur l'Evora. L'autre moteur est allemand : c'est le bloc M139 Mercedes AMG, que l'on trouve sous les A45 AMG. Il sera exclusivement associé à la boîte à double embrayage, tandis que le client du V6 aura le choix entre boîte manuelle et automatique.

Lotus Emira, la der des ders avant le tout électrique

La plus rapide des Emira passera les 100 km/h en moins de 4 secondes. Lotus ne précise pas encore les puissances respectives des deux versions mais annonce tout de même un ticket d'entrée à moins de 72 000 €.

Photos (7)

Mots clés :

En savoir plus sur : Lotus Emira

SPONSORISE

Actualité Lotus

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire