Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Lynk&Co 01 (2021) - Sur la route : impressions premiums

Essai - Lynk&Co 01 : la Skoda de Volvo

Nous avons pu essayer le Lynk&Co 01 pendant à peu près deux heures et très sincèrement, à peu près tout nous a impressionnés. En premier lieu le soin apporté à l'insonorisation. En fonctionnement électrique ou en thermique/hybride, en ville ou à vitesse autoroutière, le silence à bord est absolument remarquable. À ce silence s'ajoute un confort d'amortissement de bon ton. C'est un peu ferme, un peu germanique, mais franchement bien dosé et entre le travail des pneus à profil généreux (ça devient rare), des amortisseurs et des sièges, le corps est bien préservé des plaies et bosses du revêtement routier.

La fermeté joue bien sûr en faveur du maintien de caisse en courbes : le Lynk vire propre. Pas toujours complètement à plat mais rien de gênant. Quant au comportement routier, au sens où des fous de bagnoles l'entendent, disons qu'il est assez ordinaire. Si on commence à bousculer le véhicule, tout se passe bien, tout est sécurisant. Le châssis est clairement à la hauteur des ressources de la mécanique. Cela étant, on ne se sent pas non plus invité à aller rigoler un peu dans les virages. Ce n'est clairement pas la vocation de l'engin, d'autant que les 2 300 kg de carrosserie, de moteurs et de batteries ne tardent jamais à se faire sentir. Finalement, on se dit que le 01 est en harmonie avec son concept commercial. Car si on choisit de « s'abonner à une voiture », c'est qu'on n'est pas vraiment passionné par le sujet. Et ça tombe bien, le véhicule n'est pas passionnant à conduire. C'est juste un bon véhicule. Pardon : un très bon véhicule !

Essai - Lynk&Co 01 : la Skoda de Volvo

On terminera en disant que c'est non seulement un très bon véhicule de manière générale, mais que c'est aussi un très bon Plug-in. En mode électrique, d'abord, autant que nous ayons pu en juger en prenant le Lynk&Co 01 avec seulement 75% de batterie, l'autonomie moyenne promise (69 km) semble être effectivement réaliste. Mais c'est lorsque les batteries sont vides qu'on sépare le bon grain de l'ivraie. Ce qui fait pour nous un excellent hybride plug-in, c'est la partie hybride. C'est sa faculté à jouer dans ce mode de fonctionnement pour continuer à limiter la conso. À ce jeu, le Ford Kuga PHEV est par exemple une référence. Et dans le genre, le Lynk est pas mal non plus, puisqu'un trajet mixte (autoroute/ville) de 50 km batteries vides s'est soldé sur une moyenne de 5,7l/100 km. Pour un gros bébé de 2,3 tonnes qu'un petit moteur 1,5 litre doit trimbaler, c'est plutôt étonnant.

Photos (29)

Mots clés :

En savoir plus sur : Lynk & Co 01

Lynk & Co 01

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire