Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Malus sur le poids : pas touche aux hybrides rechargeables

Malus sur le poids : pas touche aux hybrides rechargeables

La crise du Covid aura eu raison des résolutions de la convention citoyenne pour le climat. Pour épargner les hybrides rechargeables, on ne taxera pas le surpoids des voitures, seulement leur obésité.

« Assouplir le durcissement du barème », c’est par cette contorsion sémantique que le sur-malus qui devait frapper les voitures de plus de 1 400 kg ne concernera finalement que celles au-delà de 1 800 kg. Grâce à cet allègement de l’alourdissement – ou l’inverse ? -, quasiment aucune voiture ne sera concernée, hormis de rares pachydermes de luxe dont la facture n’est plus à ce détail près… et les usines hors de France.

Sont surtout exemptées les pesantes versions hybrides plug-in…

Des hybrides dont la fonction « rechargeable » évoque pour celles de PSA ou Volkswagen un cache-misère.  Car leur hybridation n’a donné de migraine à personne. Elle a consisté à intercaler un moteur électrique entre un classique moteur thermique et une bonne vieille boîte robotisée. Pas de cycle Atkinson, pas de répartition savante des puissances, pas d’entraînement direct des roues mais grâce aux « cinquante kilomètres à zéro litre aux cent » promis par 150 ou 200 kg de batterie, ces Passat, Golf, DS et 3008 affichent des consommations et des émissions de C02 record. En mode WLTP…

Malus sur le poids : pas touche aux hybrides rechargeables

Mais à chaque long trajet et aussi, quand ces voitures sont attribuées en véhicule de fonction à des personnes pourvues d’une carte carburant mais pas d’une prise où la brancher, elles s’avèrent bien plus gourmandes que les full hybrid autrement subtiles de Toyota, Honda ou Renault. Et même que leurs homologues diesels. Mais ce n’est pas grave puisqu’elles roulent avec le vent dans le dos, celui de l’opinion et des médias.

Bref, qu’importe que ces voitures soient considérées comme des monstruosités environnementales par de nombreux experts, les députés ont été priés de ne pas les freiner dans leur élan. Ce qui est la moindre des choses pour des voitures qui transforment leur énergie cinétique en électricité…

 

 Le client est roi...

Malus sur le poids : pas touche aux hybrides rechargeables

Cette fois, on ne pourra pas reprocher aux politiques de tirer dans les pieds des constructeurs. Après des années où l’écologie semblait dicter ses lois, on sent depuis la crise du Covid comme une union sacrée autour de la sainte industrie automobile. Au point que les promesses de la convention citoyenne sur le climat semblent appartenir à une époque très lointaine, du temps des gilets jaunes.

Dans une interview au Monde, Jean-Dominique Senard, le patron de Renault, a bien résumé l’état d’esprit assez décomplexé qui prévaut désormais dans la branche. La taxe sur le poids ? « Je considère (qu’elle) est complètement inutile. La demande se porte sur des véhicules plus gros. Or, le client est roi. Je ne vois pas pourquoi on devrait le culpabiliser ainsi. » J’adore cette candide franchise, on jurerait du Carlos Ghosn d’avant la case prison.

 

Prise de conscience et prise de poids

Pourtant c’est faux, doublement.

D’abord le client n’est pas roi, il achète des véhicules répondant à des normes de sécurité et de pollution dans la limite de 3,5 tonnes PTAC. Et il est légitime de se demander si ce tonnage, puisqu’il affecte la sécurité d’autrui et - toutes choses égales par ailleurs - les émissions de CO2, ne devrait pas être réservé aux seuls utilitaires.

Sur la plupart des produits susceptibles d’affecter sa santé et celle des autres, on ne vend pas n’importe quoi. Essayez d’acheter un fusil de chasse à 15 coups, un drone de 300 kg ou une trottinette électrique de 50 chevaux.

Ensuite, il ne s’agit pas de culpabiliser le client, simplement de le dissuader par des taxes d’acheter des voitures débiles et aussi de dissuader les constructeurs de les lui offrir. Cela s’appelle influencer le marché et c’est le rôle normal de l’Etat depuis au moins Louis XI.

Car si la puissance publique – française ou européenne, là n’est pas la question – ne régule pas nos appétits, qui le fera ?

N’est-il pas stupéfiant que l’on ait assisté en parallèle à la prise de conscience du dérèglement climatique et à la prise de poids de nos voitures, laquelle a plus qu’annulé les progrès en sobriété des moteurs ?  

En trente ans dans la tôle, je n’ai rencontré personne qui renonce à acheter une auto parce qu’elle pèse 150 kg de trop ou boulotte un tiers de litre de plus que la précédente. Mais à cause d’un malus, oui.

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (78)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"Mais ce n’est pas grave puisqu’elles roulent avec le vent dans le dos, celui de l’opinion et des médias."

Et des politicards... Croire qu'un DS 7 Crossback hybride consomme moins de 3L aux 100 est une aberration qui démontre, une fois de plus, le fossé qu'il y a entre les pseudo-tests d'homologation et la réalité. :pfff: Tout le monde le sait, mais on préfère fermer les yeux parce que ça donne l'illusion que les véhicules actuels sont bien plus sobres que leurs homologues d'il y a quelques années. Remarquez, on parle des hybrides rechargeables, mais on peut étendre le constat aux véhicules thermiques purs, donnés pour 5,1 litres puis qui consomment finalement 6 litres et quelques dans la réalité. Et après on s'étonne que le parc automobile continue de vieillir ... ?

Par

Quel est l'interêt des hybrides ? Rechargeables ou non???

Dans tous les cas les véhicules hybrides seront en théorie interdit en ville à partir de 2030 tout comme les véhicules 100% thermique puisque également dotés d'un moteur thermique !

Ok d'accord a court terme cela permet de prolonger l'autonomie et de s'affranchir de temps de recharge indécent voir de l'absence de bornes de recharge...

Mais franchement un hybride cumul les défaut des thermiques + des électriques, batteries lourdes et lentes à recharger, 2 technologies a entretenir donc cout d'entretien élevé !

Franchement quitte à conserver un moteur thermique autant le faire a 100% non? Bon d'accord la fiscalité...

En clair l'hybride est une cochonnerie qui pollue autant que deux véhicules, l'un thermique, l'autre électrique ! Superbe l'écologie fiscale ! Ils ont tout compris !

Par

Donc l'auteur est pour taxer plus le carburant pour influencer les gens à acheter des voitures plus sobres ?

On l'a déjà dit : le poids est un MAUVAIS proxi de la conso et pollution. Il y a des voitures très lourdes qui consomment ou polluent beaucoup moins qu'une voiture plus légère.

Si on veut diminuer les rejets de CO² et pollution, taxons... le CO² et la pollution. C'est ce que fait le malus écologique pour le CO². Et il y a des normes pour la pollution.

Après, effectivement, il faudrait pouvoir vérifier que les gens utilisent les PHEV à bon escient. Donc par exemple, vérifier à la fin de l'année combien ont été réellement consommé et taxer en rapport (si la personne n'a pas jouer le jeu de charger).

Par

Le lobby des constructeurs français a dû être mobilisé à pleine capacité. Ceci confirme où se trouvent les priorités de nos dirigeants. La planète attendra des jours meilleurs, ou pas.

Par

On dirait un article écrit par un narrateur historien. Des mots comme "obésité", "pachyderme", "cache-misère", "monstruosité" nous indiquent bien qu'on ne lit pas l'article d'un journaliste, mais plutôt de quelqu'un qui a déjà quelques idées dans la tête et qui ne se soucie pas d'avoir perdu son objectivité. On cite aussi la CCC, ces 150 personnes frustrées qui ne se permettent pas d'acheter des voitures neuves, de prendre l'avion ou de partir en vacances et qui aimeraient bien que ceux qui se le permettent ne le fassent plus non plus. Quant au fait que les hybrides plug-in consomment plus une fois déchargés, c'est juste une question de fiscalité comme c'était avant pour le diesel, mais là encore, "l'article" ne nous apprend rien. Je suis étonné qu'on ne dit rien sur la Ronce et l'incitation au vandalisme. Je pense que l'état et les médias sont en train de poser les bases du terrorisme écologique. Pour finir, je pense que cet article n'a rien à faire sur Cara.

Par

Enfin un article sensé dans ce journal...

100% d'accord du début à la fin. Le client n'est pas roi. C'est au pouvoir qui exerce la souveraineté (au nom du peuple) de mettre des règles permettant de protéger l'intérêt général à long terme (donc les citoyens et leurs descendants).

Le bonus au poids est donc une excellente idée, bien qu'il faudra à mon sens se pencher sur la schizophrénie sécurité/sobriété/électrification/poids. On ne peut pas tout avoir! Un siège auto pour enfant va bientôt être plus lourd qu'une 2CV... il est temps d'arrêter d'être con!

Les tanks de 2.5 tonnes soit disant "écolo" sont un scandale abjecte et il est grand temps d'y mettre un terme.

Par

En réponse à F_sToy

Le lobby des constructeurs français a dû être mobilisé à pleine capacité. Ceci confirme où se trouvent les priorités de nos dirigeants. La planète attendra des jours meilleurs, ou pas.

La planète a bon dos. Cette taxe n'a rien d'écologique.

Comme le rappelle très bien un commentaire précédent, la pollution se mesure. Il y a aujourd'hui déjà un malus écologique CO2. Et ce dernier prend déjà compte du poids de l'aerodynamique d'une voiture. Si ce n'était pas le cas, les chiffres de consommations communiqués seraient propre à un moteur et non un modèle et une finition...

Par

En réponse à F_sToy

Le lobby des constructeurs français a dû être mobilisé à pleine capacité. Ceci confirme où se trouvent les priorités de nos dirigeants. La planète attendra des jours meilleurs, ou pas.

Toute mesure écologique qui n'est pas prise au niveau mondial est inutile. La France est responsable de 1% des émissions globales des CO2. Vous pensez que si tous les français arrêtaient de rouler en voiture (par exemple) du jour au lendemain, cela changerait quoi que ce soit pour le réchauffement climatique ?

Par

En tous cas ça démontre bien que les lectures caradisiac n'ont jamais conduit une hybride rechargeable de leur vie :bien:

Rouler au quotidien 100% électrique et seulement lors des grands départs en thermique, c'est bien plus efficient que de rouler dans une clio diesel.

Par

Agnés pannier-runacher l'a dit de façon à peine voilé sur BFM qui cette taxe c'était surtout pour taxer les gros SUV allemands et donc proteger notre industrie....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire