Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Mercedes a vendu la totalité de ses actions Renault

Dans Economie / Politique / Finance

Mercedes a vendu la totalité de ses actions Renault

Daimler (prochainement Mercedes-Benz Cars) vient de confirmer la cession de l'intégralité de ses actions Renault, pour un montant de plus de 300 millions d'euros. Conséquence immédiate, le titre du constructeur français est en repli.

En mars dernier, Renault annonçait un peu par surprise la vente de la totalité de ses actions Daimler. 16 millions de titres cédés à un prix unitaire de 69 € pour un montant total de 1,14 milliard d'euros. Il s'agissait alors d'une entrée d'argent salvatrice pour Renault, en pleine opération de bouchage des trous financiers, alors que la dette du groupe (division automobile) s'élevait à plus de 17 milliards d'euros.

Il paraissait alors de plus en plus clair que la collaboration historique entre Mercedes et Renault-Nissan allait prendre fin, même si les deux parties expliquaient alors que rien n'était décidé, et qu'il ne fallait pas trop s'emballer. Pourtant, au regard des développements en cours, il fallait bien le reconnaître : Mercedes et Renault-Nissan ont pris des voies séparées, les dernières aventures communes en date étant le moteur 1.3 essence suralimenté, mais aussi la paire d'utilitaires Citan/Kangoo.

Daimler met fin au suspense ?

Le groupe allemand vient de vendre la totalité de ses parts chez Renault, pour un montant de 316 millions d'euros. Une cession qui a eu un effet immédiat puisque le titre du constructeur français a perdu rapidement du terrain. L'action Daimler a quant à elle progressé depuis l'annonce.

Alors, fin de la collaboration ? Toujours pas, selon le groupe allemand qui nie la rupture du partenariat malgré les ventes d'actions cette année. Rappelons que Mercedes possède toujours des actions chez Nissan à hauteur de 3,1 % du capital du constructeur japonais. 

Aujourd'hui, les causes communes de Mercedes et Renault-Nissan sont réduites au moteur essence cité précédemment et à la production des utilitaires à Maubeuge : Nissan NV250, Renault Kangoo et Mercedes Citan. Ce dernier n'aura toutefois pas le droit à la fameuse porte "sésame", qui reste une spécificité Renault..

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire