Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Mercedes EQS (2021) : tout savoir sur la Classe S électrique

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Mercedes dévoile l’EQS, sa première grande berline électrique et dotée d’une planche de bord à faire pâlir d’envie les plus grands geeks.

Mercedes EQS (2021) : tout savoir sur la Classe S électrique

Mercedes était déjà connu pour avoir été un des premiers constructeurs à rassembler instrumentation et infotainment sur un seul écran panoramique, remplaçant ainsi sobrement toute la partie haute d’une planche de bord classique. On aime, ou pas, mais la marque allemande est adepte des pixels. Elle n’est pas seule, mais elle frappe à nouveau un grand coup avec cette EQS qui se dévoile enfin après d’interminables sessions de teasers et d’images de prototypes à peine camouflés. 

Une EQS très lumineuse

On commence par l’intérieur sur cette EQS qui étonne par sa présentation. Mercedes a désormais pris pour habitude de nous surprendre à chaque nouveau modèle important : Classe A, plus récemment Classe S W223 et maintenant EQS. A chaque fois, l’agencement diffère. Sur cette EQS, nous avons donc ce que Mercedes appelle l’Hyperscreen. Une grande surface vitrée recouvrant trois écrans différents, dont un central, immense, de plus de 17 pouces.

Mercedes EQS (2021) : tout savoir sur la Classe S électrique

Il faut toutefois savoir une chose : l’Hyperscreen n’est pas de série sur cette EQS ! C’est une option, et de base, la berline est équipée d’une instrumentation de 12,3 pouces et d’un écran central bien plus petit et classique de 12,8 pouces. Ce qui change évidemment tout.

Au chapitre des équipements, au delà de la pléthore d’assistances et d’aides en tout genre, citons le Parking Package, un système avec actuateurs dans les portes, accouplés à la caméra 360 et aux radars pour éviter les à-coups de portières et les égratignures dans les lieux exigus.

Le design pour l’aérodynamique

Mercedes EQS (2021) : tout savoir sur la Classe S électrique

Le design sert ici autant d’illustrations de la personnalité de l’auto que de fonction. Mercedes a tout fait pour que cette EQS transperce l’air avec le moins d’efforts possibles. Si la forme la plus parfaite qui soit est celle d'une goutte d’eau, l’EQS n’en est pas très éloignée. Longiligne et sans protubérance inutile dépassant des flancs et de l’arrière, l’EQS peut aussi compter sur les jantes spécifiques à déflecteurs et des boucliers taillés pour évacuer le plus efficacement l’air frontal. Le résultat est un coefficient aérodynamique de 0,20. Un record historique chez Mercedes sur une voiture de série, l’EQS battant la toute récente W223.

Deux versions différentes

Au lancement, l’EQS sera proposée en deux versions : EQ450+ et EQ580 4Matic. La première est une deux roues motrices (propulsion) de 333 ch et 568 Nm de couple. La seconde rajoute un moteur sur le train avant, pour un total de 523 ch et 855 Nm de couple. Les 0 à 100 respectifs sont de 6,2 et 4,3 secondes. Vous noterez que ce n’est pas extraordinaire au regard du couple monstrueux, et pour cause : elles revendiquent entre 2480 et 2585 kg sur la balance. Mercedes précise qu’une variante plus performante de 760 ch est déjà prévue. La récupération d’énergie se fera, comme déjà mentionné dans nos colonnes, sur plusieurs niveaux, avec une puissance maximale de 290 kW.

Mercedes EQS (2021) : tout savoir sur la Classe S électrique

Les deux modèles auront droit à la grosse batterie de 107,8 kWh (produite en Allemagne), qui permettrait d’atteindre jusqu’à 770 km dans des conditions parfaites et avec le modèle le plus favorable selon Mercedes - comprendre par là, la version propulsion avec le moins d’options possibles. Dans son communiqué, Mercedes mentionne également un programme de recherche sur les batteries, baptisé Vision EQXX. Les ingénieurs de ce projet collaborent notamment avec ceux de l’écurie de F1 Mercedes, qui ont, il faut le dire, participé au développement des batteries de l’hypercar Project One. Un aperçu de la performance des batteries que l’on pourrait retrouver à moyen terme sur les Mercedes électriques…

Portfolio (9 photos)

En savoir plus sur : Mercedes Eqs

SPONSORISE

Actualité Mercedes

Toute l'actualité

Commentaires (71)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

L'arrière ça va mais le profil et l'avant c'est très laid... Seul l'intérieur est spectaculaire, le reste c'est bof. La Classe S est bien plus élégante. Cela dit quand on voit ce que BMW propose avec le iX ou la i4, qu'on voit Audi avec son E-Tron, l'E-Tron Gt et le nouveau Q4 E-Tron et enfin qu'on voit ce que Mercedes propose avec les EQC, EQA et EQS, il n'est pas difficile de trouver laquelle de ces 3 marques sera leader sur le marché électrique premium

Par

L'arrière et l'habitacle sont top par contre l'avant et le profil juste non quoi. Ça manque de dynamisme et le travail des feux avant n'est pas très moderne. Détail qui gâche encore plus un design déjà pas ouf : la ceinture bicolore qui tombe sur le passage de roue avant. La Model S a encore de beaux jours devant elle.

Par

Bon je m'attendais à pire pour le design même si je suis loin d'être fan de celui-ci surtout l'avant.

Par

Quand je pense qu'avant les Mercedes avaient la classe. Dans les années 90 (et avant), tous les modèles avaient de l'allure, de la 190 à la 500sl.

Maintenant l'intérieur d'une classe S ressemble à la déco d'un restaurant chinois à volonté...

Par

Plutôt jolie mais manque de cachet à l'extérieur.

Par

*à l'extérieur

Par

En réponse à dj4ng0

Quand je pense qu'avant les Mercedes avaient la classe. Dans les années 90 (et avant), tous les modèles avaient de l'allure, de la 190 à la 500sl.

Maintenant l'intérieur d'une classe S ressemble à la déco d'un restaurant chinois à volonté...

ils devraient donc renommer leurs classe A, classe C, classe GLE etc. par vulgaire A, Vulgaire C, et ainsi de suite.

ou quelque chose qui s'en rapproche, et même pas besoin que ça sonne bien.

on va voir si Aldi sauve les meubles ou bien s'ils vont suivre la décadence de BMW et de Mercos.

Bref raison de plus de vouloir se différencier et préférer Lexus, Alfa Romeo, Volvo ou Jaguar par exemple. :bien:

Par

En réponse à Ajneda

*à l'extérieur

Ah merde pas de souci au final...

Par

L'avant et le profil sont affreux

Les sièges sont top

Mais que ça fait lourd.

et te tdb, c'est la guerre des étoiles

Par

Plutôt pas mal , assez jolie , et l'autonomie c'est sérieux avec une batterie Made in Germany .

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire