Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

2. Mitsubishi Space Star 2019 - Sur route : bienvenue au 20e siecle

Essai - Mitsubishi Space Star 2020 : l'opportuniste

Pour le moment, Mitsubishi propose deux motorisations sous le capot de la Space Star. Il s’agit de deux trois cylindres. Le premier cube 1.0 et développe 71 ch. Ce moteur sera conservé en 2020 mais devrait disparaître en fin d’année prochaine. Le second, un 1.2 propose 82 ch et la possibilité de bénéficier d’une boîte CVT, il se chargera d’effectuer le gros des ventes. 

Ce dernier se révèle totalement à la hauteur dans l’exercice urbain. Le faible couple (106 Nm) est compensé par le poids réduit de la caisse (905 kg). Les accélérations sont vives à bas régime ce qui permet de s’extirper facilement de la circulation. En revanche dès que le compte-tours grimpe, la vigueur laisse place à la mollesse. Il faut dire que la boîte CVT qui l’accompagne n’incite pas à taquiner la pédale de droite. A la moindre forte sollicitation, la transmission patine, le moteur s’emballe et les consommations s’envolent. Nous avons ainsi relevé une moyenne de 6,9 l/100 sur notre trajet. Si vous êtes intéressés, privilégiez la boîte mécanique à 5 rapports. Cette dernière met davantage en lumière les qualités de ce moteur tout en préservant la consommation de carburant. Dans les deux cas, la Space Star limitera le malus écologique à 190 € en 2020 (127 g de CO2/norme WLTP).

La Space Star s'avère plus à l'aise en milieu urbain. Pour une autre utilisation, les limites sont très vite atteintes.
La Space Star s'avère plus à l'aise en milieu urbain. Pour une autre utilisation, les limites sont très vite atteintes.

Prendre le volant d’une Space Star c’est comme louer une voiture pendant les vacances. Autrement dit, on est moins regardant sur les qualités routières que sur le prix. Le premier désagrément concerne la position de conduite. Cette dernière, malgré la présence d’un réglage, est beaucoup trop haute ce qui handicape d’emblée les grands gabarits.

Le châssis, malgré l’arrivée de nombreuses aides à la conduite, ne peut cacher son grand âge. La direction est lourde ce qui s’avère pénalisant pour les manœuvres en ville, et surtout, elle est approximative. A tel point qu’il est nécessaire de corriger très souvent les trajectoires. Heureusement, le diamètre de braquage est réduit ce qui réduit les efforts pour les demi-tours par exemple. A haute vitesse, l’insonorisation est vraiment passable et oblige le conducteur à élever la voix pour communiquer avec ses passagers. L’amortissement trop ferme altère quant à lui le niveau de confort qui se montre au final tout juste correct. Si seulement, c’était au bénéfice du comportement. Même pas.

Portfolio (27 photos)

En savoir plus sur : Mitsubishi Space Star 2

SPONSORISE

Essais Citadine

Fiches fiabilité Citadine

Toute l'actualité

Commentaires (79)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Dommage pour le confort et la direction lourde, rédhibitoire pour une citadine, par contre l'association d'un moteur de 82ch et d'une boite auto dans un petit gabarit ce n'est pas si courant.

Par

Pas cher, fiable et fonctionnel, bien mieux qu'une 208 qui coûte 10K de plus...

Par

avec un prix autour de 10 000 balles avec la remise qui va bien..

ce sera une alternative à la sandero..

çà fera moins caisse de "pauvre" sinon fiabilité mitsu c'est rino.. la fiabilité sera kif kikf...

mais bon c'est toujours mieux qu'une twingo et bien moins cher que la clio..

Par

en gros, une caisse pas chère et intéressante... à l'arrêt.

mais qui s'avère décevante sur la route.

bref, à moins de vouloir une caisse de 3m80, autant prendre une Sandero 90-100cv pas plus chère mais finalement plus convaincante. :bah:

Par

L'intérêt de cette voiture est son prix. J'ai testé la version 71cv, je vous trouve quand même dur avec cette voiture. La direction est tout à fait convenable, je n'y vois pas d'inconvénient. La voiture est aussi assez confortable. Quand on monte dans les tours, la voiture reste assez silencieuse.

Pour moi, le point noir est que je touche le plafond (1m80) depuis le siège conducteur. Le moteur 71cv est aussi assez mou par rapport à ce que j'ai connu sur ma 106 75cv (1400cc) ou sur la Twingo 2 75 cv (1200cc). La faible cylindrée et l'absence de 4e cylindre se font sentir. Dès qu'il y a une montée, on sent le manque de puissance. Evitez aussi d'aller sur autoroute avec cette voiture.

Petit grief sur le levier de vitesse pas très précis.

Hormis, ces quelques points, la voiture est tout à fait convaincante. Son rapport prix-équipement est excellent, même en entrée de gamme. La voiture est aussi garantie 5 ans. En outre, son style ne fait pas low cost comme une Dacia Sandero.

Si vous cherchez une 2e voiture pour aller au travail, que vous ne faites pas d'autoroute / voies rapides exigeantes et que vous ne touchez pas le plafond quand vous êtes assis sur le siège conducteur, vous pouvez acheter cette voiture les yeux fermés.

Par

En réponse à mynameisfedo

en gros, une caisse pas chère et intéressante... à l'arrêt.

mais qui s'avère décevante sur la route.

bref, à moins de vouloir une caisse de 3m80, autant prendre une Sandero 90-100cv pas plus chère mais finalement plus convaincante. :bah:

L'argument majeur de cette voiture c'est sa fiabilité.

Par

En réponse à gignac31

avec un prix autour de 10 000 balles avec la remise qui va bien..

ce sera une alternative à la sandero..

çà fera moins caisse de "pauvre" sinon fiabilité mitsu c'est rino.. la fiabilité sera kif kikf...

mais bon c'est toujours mieux qu'une twingo et bien moins cher que la clio..

Fiabilité Renault, mais bien sûr...

T'en as pas marre de raconter des conneries à longueur de journée ?

Y a quelles pièces "Renault" exactement sur cette voiture, tu peux nous expliquer ?

Par

En réponse à cactus-fr

Fiabilité Renault, mais bien sûr...

T'en as pas marre de raconter des conneries à longueur de journée ?

Y a quelles pièces "Renault" exactement sur cette voiture, tu peux nous expliquer ?

aucune , mais quand on connait rien:roi:, rien de rino , là:sol:

pourquoi n'avoir pas essayé la boite manuelle ??????????

le ton de l'essai est tres tres snob:oui: tenez compte du prix ! enfin

Par

Avec un réseau riquiqui, des tarifs d'atelier élevés, un aspect démodé dès sa sortie - hormis la nouvelle face avant... - et une notoriété faible, ce dernier opus ne devrait pas rencontrer plus de succès chez nous.

Ce n'est de plus sans doute pas le meilleur choix dans la catégorie.

La Suzuki Celerio est moche, mais me semble plus intéressante ... et à partir du moment ou l'on peut mettre 10000€ ( ou plus...) une Ignis me semble s'imposer sur tous les points !

Par

C'est vilain.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire