Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Avis Volkswagen Golf 6 Sw

Golf 6 Sw VI SW 1.6 TDI 105 BLUEMOTION TECHNOLOGY CONFORTLINE (2010)

Par  le 01 Juillet 2018 à 01h55

Golf 6 105 Comfortline Blue MotionDéçu par Peugeot pour leur fainéantise en concession, j’ai acheté ce véhicule d’occasion à 80.000km, attiré par l’image de sérieux et de fiabilité du modèle et de la marque (c’était avant le dieselgate). Cela va faire 4,5 ans, elle a maintenant 190.000 km, et voilà mon témoignage…Coté fiabilité, juste après l’avoir acheté, la centrale électrique de gestion des feux HS, il faut la changer, 3 semaines plus tard il faut remplacer le radiateur de recyclage des gaz ! Tout cela pris en charge en partie par le garage, en partie par la garantie et par WV, mais enfin je me serais passé du véhicule immobilisé à 600 km de chez moi, devoir en louer un autre, retourner le chercher… A 120.000 il a fallu changer (outre la courroie, mais ça c’est normal) les amortisseurs qui fuyaient, à 125.000 condensateur de clim HS, il faut changer la pièce, coût de la réparation 1450€, parce qu’il faut « démonter tout le moteur et qu’il y en a pour 5H de main d’œuvre »… (Il faut dire que WV se lâche bien sur l’heure de main d’œuvre (90€) et je ne parle pas du prix des pièces pour les réparations. Par ailleurs l’entretien des 30.000 coûte en moyenne 450€ … ) Le Blue tooth n’a jamais vraiment fonctionné, ni le Blue Motion d’ailleurs, jusqu’à ce que je change la batterie, à 170000. J’ai changé les pneux après 70000km et les arrières après 80000. Au niveau confort, la suspension est très dure, on ressent chaque petit décrochage de la voirie, les dos d’âne n’en parlons pas, pris trop vite on a l’impression d’avoir cassé les essieux. Les fauteuils avant sont franchement fermes, et beaucoup trop vastes (faits pour les grandes tailles ?), j’ai eu beaucoup de mal à trouver ma position, et mon épouse aussi, en les réglant à hauteur maximale car la voiture est très basse (les gens qui ont un peu d’embonpoint, ou le centre de gravité un peu bas, ont du mal à en sortir …). Les banquettes arrière sont carrément dures. Bruit d’air dans les coins du part- brise à partir de 110 km/H. En revanche la finition intérieure est très bien faite, la matière de la planche de bord notamment est magnifique, mieux que dans bcp de voitures haut de gamme (dommage que les poignées de porte enlaidissent l’ensemble avec leur plastique cheap et que le levier de vitesse se pique de rouille dès 100000 km !). Esthétiquement je la trouve assez jolie (j’aime les breaks classiques) quoique un peu lourde à l’arrière, comme tous les breaks compactes de nos jours, et d’ailleurs tout à fait proche de la Seconde génération de 308 SW. Elle est moins équilibrée que la GOLF 7SW, mais plus que la 308 et beaucoup plus que les japonaises.Le coffre est très bien, quoique un peu trop dans la longueur, mais je n’ai jamais été empêché d’emmener tout ce que je voulais, les banquettes sont faciles à plier et le plancher presque plat.Au niveau de la conduite, c’est très spécial. D’abord il y a ce moteur, le 1,6L TDI 105, dont on dit qu’il est le plus vendu en Europe ce qui m’étonne beaucoup : jamais vu un moteur aussi ingrat et inquiétant : il tousse, il crachote, il vibre, il siffle, il faut vraiment avoir confiance. Il cale tout le temps pour un rien, il fait des à-coups, il ressent excessivement toutes les variations de climat et de température…. En dessous de 2000 tours, c’est un veau, mais hurleur ; de manière générale il faut pousser à fond les rapports : je suis à 80-90 en 3ème puis à 110-120 en 4ème en sortant de la rocade vers la 4 voies et il n’y a que ça qu’il aime. Il faudrait le conduire perpétuellement déjà chaud et entre 2000 et 30000 tours, cela nécessite une vigilance de tous les instants et j’ai mis beaucoup de temps à le gérer convenablement. En échange c’est un dromadaire : 5,5 L/100 en mixte, et pareil sur l’autoroute des vacances Clim à fond et voiture chargée à bloc ! (par contre, 8-10L en ville…). Le freinage est puissant, doux et sécurisant, rien à dire. La tenue de route, heu, ce n’est pas qu’elle tienne à la route, c’est qu’elle est littéralement collée au sol quoi qu’il arrive à la manière d’un fer à repasser, et comme les fauteuils ont un mauvais maintien …. Ce sont les passagers qui valdinguent en tout sens ! Moi qui aime être efficace dans les ronds-points, une suspension un peu plus dynamique n’aurait pas été un mal. De manière générale tous les réglages sont rigides, contraignants, peu intuitifs (phares, fauteuils, commandes au volant …). Bref, dans cette voiture, ce qu’il y a de mieux c’est le freinage et la matière du tableau de bord. Sinon, c’est une voiture faite pour rouler tout droit pendant des heures sur l’autoroute !Bilan, et là je vais énerver ceux pour qui WV/GOLF est une religion : la Golf 6 n’est pas très confortable, pas très agréable à conduire, pas particulièrement fiable, elle est –pour sa catégorie- chère à l’achat, chère en entretien et en réparation. Alors que reste-t-il ? L’image et la qualité de finition ! Quand par ailleurs on sait qu’une Mégane 3 d’âge et de caractéristiques identiques coûtait 2à 3000€ moins cher à l’achat, était plus confortable et plus agréable en conduite, même pas moins fiable, ça fait quand même réfléchir… Pour autant cela n’a pas été une mauvaise compagne, mais il faut vraiment être habitué à VW, le confort ferme, les prix délirants de l’entretien et des pièces, la tenue de route peu dynamique, le moteur diesel peu fiable et affreusement rugueux …. Dommage car elle a des qualités, une fois qu’on sait la gérer : elle a quand même fait le job qui est de m’emmener domicile / travail tous les jours sans trop consommer + ma petite famille en We et vacances + déménagement de temps en temps.
Lire la suite de l'avis»

Achetez votre Volkswagen Golf 6 Sw

En occasion avec

Votre Volkswagen Golf 6 Sw d'occasion sur LaCentrale.fr

Modèles concurrents