Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Offre, prix et avantages : panorama des voitures flexfuel "E85" d'occasion

Dans Guide fiabilité / Actu occasion

Cailliot Manuel

Un prix bas à la pompe, des avantages fiscaux, le carburant "E85", ou "bioéthanol", semble cumuler les bons points. Mais l'offre en modèles neufs est faible. Qu'en est-il en occasion ? Caradisiac fait le point sur l'offre, les prix et les avantages de ces occasions "vertes".

Offre, prix et avantages : panorama des voitures flexfuel "E85" d'occasion

Malgré des avantages indéniables, le carburant E85, et les véhicules qui peuvent rouler avec, n'ont jamais réellement percé sur le marché. L'offre de véhicules neuf n'a jamais été très développée, avec seulement quelques marques qui ont commercialisé des modèles adaptés, comme Saab, Volvo, Renault, Ford, ou encore Dacia, Jeep et Volkswagen. Mais sur une liste de modèles très réduite.

Une liste qui se retrouve aujourd'hui sur le marché de la seconde main, agrémentée de quelques autres modèles "non officiels", mais qui ont pu bénéficier de la pose d'un boîtier de conversion au bioéthanol, dont la pose est devenue légale à partir du printemps 2018. Elle reste cependant bien courte dans les faits, avec à l'heure où ces lignes sont écrites moins de 200 autos flexfuel à vendre sur La centrale, et environ 700 sur le bon coin (chiffre approximatif, car on ne peut pas trier les annonces avec ce carburant sur ce site). C'est peu.

 

Une situation presque incompréhensible. Car les modèles dits "flexfuel" (ou appellations flexifuel, multifuel, bioflex, ou bioéthanol selon les marques) cumulent les avantages. Commençons d'ailleurs par ça.

 

Quels sont les avantages de l'E85 ?

Déjà à la pompe. En effet, malgré une surconsommation comprise entre 20 et 30 %, le budget carburant n'est pas plus élevé que pour un modèle diesel. Par quel miracle ? Celui d'un carburant qui coûte 2 fois moins cher que le sans-plomb. Au dernier pointage, l'E85 s'affiche en effet à 0,70 € le litre en moyenne contre 1,59 € pour le SP95-E10 et 1,52 € pour le gazole. 

Moins de 70 centimes le litre pour l'E85, c'est courant.
Moins de 70 centimes le litre pour l'E85, c'est courant.

Un plein de 50 litres à 35 €, ça vous dit ? Nous aussi... En occasion, c'est directement rentable. Et le nombre de pompes qui distribuent del'E85 est en constante augmentation. Sachant aussi bien sûr que par définition, on peut mettre dans le réservoir de ce type d'auto n'importe quel autre type de carburant sans-plomb, si on ne trouve pas d'E85.

Ensuite, l'achat en occasion d'un modèle E85, dont la carte grise mentionne bien le type de carburant "FE", que ce soit d'origine, ou bien après transformation par boîtier et modification de la carte grise, est avantageux fiscalement. En effet, la presque totalité des régions offrent la carte grise pour les véhicules "dits propres", sauf les DOM-TOM, qui font payer plein pot, et la Bretagne et le Centre-Val-de-Loire, qui exonèrent à 50 % seulement.

Carte grise gratuite le plus souvent, parfois moitié prix, un autre avantage des voitures flexfuel.
Carte grise gratuite le plus souvent, parfois moitié prix, un autre avantage des voitures flexfuel.

De quoi réaliser une belle petite économie au moment de réaliser la carte grise, de plus en plus importante à mesure que la puissance fiscale est élevée.

Attention, bon à savoir. Pour bénéficier de la carte grise gratuite, il faut acheter un véhicule E85 d'origine, ou déjà transformé avec carte grise modifiée. Si vous faites vous-même transformer votre auto, vous ne pourrez vous faire rembourser la carte grise, cela profitera uniquement à l'éventuel futur acquéreur de votre auto.

 

Quelle est l'offre aujourd'hui ?

On trouve sur le marché les modèles qui étaient vendus, et sont aujourd'hui vendus officiellement par les réseaux constructeurs.

L'essentiel des modèles est aujourd'hui représenté chez Ford (presque 40 % de l'offre), avec beaucoup de Kuga Flexifuel de dernière génération, mais arrivent aussi les premiers Puma flexifuel, et on trouve des plus anciennes Focus flexifuel. Et des occasions récentes en Fiesta.

Le Ford Kuga est un des modèles les plus répandus en occasion E85.
Le Ford Kuga est un des modèles les plus répandus en occasion E85.

On trouve ensuite quelques Land Rover, dont les modèles Evoque et Discovery existent en version P200 Flex d'origine.

Puis, étonnamment, des gros pick-up Dodge RAM 1500, qui sont essentiellement vendus par des importateurs de véhicules US. De bons gros V8 américains, mais passés en éthanol pour faire passer la pilule de consommations très élevées. Ce sont pour l'essentiel des "occasions 0 km".

Ensuite, on trouve des annonces pour des Renault, des Jeep et des Saab.

Des modèles de Scénic 3 1.6 16v bioéthanol, Mégane 3 1.6 16v bioéthanol, Laguna 3 2.0 16v bioéthanol et quelques Clio 3 et 4 d'origine ou après montage de boîtier. Chez Jeep, c'est essentiellement le Grand Cherokee 3.6 V6 Pentastar qui est proposé à la vente, ayant existé en monte d'origine E85, mais aussi quelques Wrangler ou Gladiator avec boîtier.

La Saab 9-3 a existé en version Biopower.
La Saab 9-3 a existé en version Biopower.
Renault a assez tôt proposé sa Mégane 3 en bioéthanol.
Renault a assez tôt proposé sa Mégane 3 en bioéthanol.

 

Chez Saab, ce sont les modèles 9-3 1.8 T 150 et 2.0 T 175 Biopower et 9-5 2.0 180 et 2.3 T 185 Biopower qui sont disponibles.

Enfin chez Dacia, quelques offres sur base de Duster essentiellement, en 1.6 105 bioéthanol. Mais assez rares.

 

À côté de ces modèles les plus représentés, on trouve une masse de voitures, d'origine parfois, ou transformées, que l'on peut dénicher à 1, 2 ou 3 exemplaires seulement, rarement plus. Des Volkswagen Golf 7 Multifuel par exemple, des Renault Clio 3 1.2 16v, des Volvo V50/V70, des Peugeot 308 Bioflex, ou Citroën C4 1.6 16v Bioflex, des Hummer H3 et H2, et autres modèles uniques, car passés après coup à l'E85...

 

Les prix : pour toutes les bourses, mais orientées bien fournies
quand même

 

Lorsque l'on se penche sur les prix de ces occasions flexfuel, on se rend compte qu'il y en a pour toutes les bourses. De 2 000 € à plus de 60 000 €, l'éventail est large.

Évidemment, les modèles les moins chers ne sont plus de toute première jeunesse, et auront déjà vu passer pas mal de carburant dans leurs durites.

Ce sont en général des modèles Renault d'ancienne génération, celle des "3", voire "2". Mégane 2 et 3, Scénic 3, Clio 3, entre 2007 et 2009, avec le plus souvent plus de 150 000 km au compteur.

On grimpe ensuite très vite à 4 000/5 000 €, avec des Ford Focus 3 1.8 Flexifuel, ou C-Max 1.8 Flexifuel, ou des Mégane 3 et Scénic 3 autour de 100 000 km. Les premiers Dacia Duster bioéthanol sont aussi dans ces tarifs, mais avec en moyenne 200 000 km au compteur. Pas donné, du coup.

Pour 8 000 €, on accède à des Saab 9-3 ou 9-5, mais elles auront plus de 150 000 km. Les Dacia Duster et Sandero bioéthanol 1.6 105 ch auront 120 000 km en moyenne, années 2011/2012.

En se dirigeant tranquillement vers les 10 000 €, les kilométrages des modèles précités diminuent, et ils sont un ou deux ans plus jeunes. Mais rien de vraiment nouveau.

En fait, pour vraiment voir apparaître des modèles plus récents et avec des kilométrages inférieurs à 100 000 km, il faut passer au-dessus des 15 000 € de budget. On arrive alors à trouver des Volkswagen Golf Multifuel, des Ford Focus de 4e génération, ou des Kuga de 2e génération.

Mais pour ces modèles, le prix moyen est plutôt de 25 000 €, pour des modèles restylés de 2019, ayant parcouru moins de 50 000 km. C'est dans ces prix qu'on trouve aussi une nouveauté, le Puma, en occasion 0 km.

Les premiers Jeep Grand Cherokee démarrent à environ 30 000 €, rarement moins, pour des modèles 2014 et ayant près de 150 000 km. Ce qui est une décote relativement faible pour des modèles qui valaient à l'époque en moyenne 65 000 € (54 % de décote en 7 ans, c'est peu).

C'est autour de 35 000 € qu'on trouve les moins chers des modèles 100 % américains (Dodge RAM ou Ford F150). Mais ce sont alors des modèles anciens, de 2012 ou 2013, avec près de 100 000 km en moyenne. Pas donné. Cela dit, les mêmes en occasion 0 km, c'est plus de 60 000 €.

Pour un Land Rover Range Rover Evoque ou Discovery, ne comptez pas moins de 50 000 €. Eh oui. Mais ce sont des modèles 2020, parfois moins de 20 000 km, et ils valaient neuf plus de 60 000 €.

 

LE BILAN

Économiquement, les occasions flexfuel sont sans nul doute intéressantes, surtout à l'usage, avec un prix du carburant qui reste plancher depuis des années, et cela ne semble pas vouloir bouger. Une carte grise gratuite dans la plupart des régions reste aussi un avantage.

Il faut toutefois être conscient que l'offre n'est pas très fournie sur le marché de la seconde main. D'une part parce que l'offre des constructeurs en neuf n'a pas été très étoffée durant les 10/15 dernières années, d'autre part parce que les propriétaires qui ont fait transformer leur auto depuis que c'est autorisé, la gardent quelque temps.

Du coup, les petits prix sont rares, et les modèles les plus récents compatibles dès l'origine avec ce carburant, sont encore chers. Reste alors la solution de faire monter sur son propre véhicule un boîtier E85. Une solution à 1 000 € en moyenne, mais qui sera vite rentabilisée, vu les prix actuels des carburants.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire