Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Pagani parle SUV et fin du V12

Pagani garde un attachement particulier au moteur V12, qui sera reconduit sur la remplaçante de l'Huayra, en 2022. Le patron, Horacio Pagani, reconnaît toutefois que le douze cylindres Merecdes ne sera pas homologué au délà de 2026. Date à laquelle Pagani pourrait passer au tout électrique.

Pagani parle SUV et fin du V12

Le V12 Mercedes, qui est déjà en voie de disparition au sein du catalogue de la marque à l'étoile, reste une marque de fabrique de Pagani. Le constructeur italien, fondé par Horacio Pagani, produit actuellement les derniers exemplaires de la Huayra BC Roadster, qui devrait signer la fin de carrière de l'Huayra, après avoir pris le relais d'une Zonda à la durée de vie quasi interminable, sous l'effet des relances de demandes particulières des clients. Pagani confesse d'ailleurs que l'Huayra pourrait suivre le même chemin, avec de nombreuses demandes pour des modèles uniques.

Mais ce qui occupe le plus Pagani est la C10, la remplaçante de l'Huayra, qui devrait voir le jour en 2022, selon les propos d'Autocar. Le fondateur du petit constructeur a également reconnu que le V12 Mercedes serait homologué jusqu'en 2026, et que lors de la sortie de la C10, dans trois ans, il y aura deux versions : une électrique, et une autre avec le V12. Ce dernier aurait alors encore quatre ans d'existence avant de disparaître.

Le SUV est également au coeur des débats pour Pagani qui ne se lancerait pas dans l'aventure à moins de concevoir un modèle très exclusif à plus de "trois millions d'euros". Cela en ferait alors un excellent rival à un éventuel SUV... Bugatti.

SPONSORISE

Actualité Pagani

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire