Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Paris : l'avenir des trottinettes en libre-service incertain

Paris : l'avenir des trottinettes en libre-service incertain

Après un accident ayant provoqué la mort d'une jeune femme italienne, les trois opérateurs intervenants dans la Capitale sont convoqués par la Mairie pour une mise au point.

«Soit il y a une amélioration significative de la situation et les trottinettes trouvent leur place dans l'espace public sans provoquer de trouble, de danger supplémentaire, notamment pour les piétons, soit nous envisageons la suppression totale des trottinettes» électriques en libre-service à échéance du contrat en octobre 2022. C'est par ces quelques mots que David Belliard, l'adjoint (EELV) de la maire PS Anne Hidalgo, chargé notamment des transports a prévenu les représentants de Lime, Dott et Tier, les trois opérateurs privés de trottinette en libre-service après la mort d'une jeune femme percutée mi-juin par sur une allée piétonne le long de la Seine.

La menace d'interdiction qui plane sur les vélos n'est pas à prendre à la légère puisque d'autres municipalités l'ont déjà fait à l'image de New York, Barcelone, Boulogne-Billancourt ou Issy-les-Moulineaux.

Ce dramatique accident qui est intervenu mi-juin n'est qu'un nouvel évènement qui vient ternir l'image de ces trottinettes qui souffrent d'une mauvaise réputation en raison de nombreux actes incivilités comme la circulation ou le parking sur les trottoirs. Des actes qui viennent en opposition avec la réglementation gouvernementale datant d’octobre 2019 qui prévoit que ces engins ne doivent pas pouvoir dépasser une vitesse de 25 km/h, ne peuvent transporter qu'un conducteur et doivent circuler sur les pistes cyclables. La Ville de Paris avait déjà durci cette réglementation avec une limitation de la vitesse à 20 km/h et interdit leur stationnement sur les trottoirs.

Comme cela semble insuffisant, d'autres mesures plus contraignantes vont être prochainement prises comme une limitation de la vitesse à 10 km/h dans le hypercentre mais aussi devant les écoles ou d'autres secteurs à forte densité piétonne. Et cela ne se révèle pas assez efficace, c'est une interdiction qui pourrait être prononcée.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire