Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Piétons, cyclistes, conducteurs : tous rivés au téléphone sur la route

Piétons, cyclistes, conducteurs : tous rivés au téléphone sur la route

Ce n'est pas une découverte : de nombreux conducteurs consultent leur smartphone au volant. Mais une étude montre que près d'un tiers des cyclistes et deux tiers des piétons sont dans la même situation. Et beaucoup de sondés avouent avoir déjà eu un accident à cause de leur téléphone.

Il y a quelques semaines, la Sécurité Routière a lancé une nouvelle campagne de sensibilisation pour rappeler les dangers du téléphone au volant, avec des affiches aux slogans percutants. On voit par exemple un motard à terre, renversé par une voiture, avec la phase "Vous direz à ses enfants que vous deviez répondre à ce SMS".

La Sécurité Routière indique que l'usage du téléphone au volant est responsable d'un accident corporel sur dix. Les campagnes ont beau se suivre, beaucoup de conducteurs continuent d'utiliser leur appareil au volant. Une nouvelle étude sur le sujet, réalisée par Ford, le confirme.

On apprend que 44 % des conducteurs sondés avouent consulter leur smartphone au volant. Être parent n'invite pas à davantage de prudence, car la proportion grimpe à 59 % chez ceux qui ont au moins un enfant ! La majorité le fait à l'arrêt, par exemple au feu rouge (64 %) et dans les embouteillages (61 %). Mais plus inquiétant, près d'un tiers le fait en roulant ! Le téléphone est avant tout tripoté pour lire et envoyer des SMS (62 %). Mais 14 % des sondés regardent les réseaux sociaux et 7 % prennent des photos !

Apport intéressant de l'étude, les conducteurs ne sont pas les seuls mauvais élèves du sondage. 27 % des cyclistes consultent leur smartphone au guidon. Chez les piétons, c'est carrément 65 %. Une proportion qui atteint même 91 % pour les 18/34 ans. Une pratique qui est aussi dangereuse, certains ne faisant plus attention où ils mettent les pieds. Depuis quelques années, on parle de "smombies", les zombies du smartphone.

L'étude nous apprend ainsi que 6 % des piétons ont déjà eu un accident en marchant sur un trottoir ou en traversant un passage piéton à cause de leur smartphone. 14 % des cyclistes ont avoué avoir déjà chuté suite à l'usage du mobile. 5 % des conducteurs ont évité un accident alors qu'ils consultaient le téléphone et 2 % ont eu un accident.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire