Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Porsche Panamera restylée (2021) - Sur route : quel dynamisme !

Essai vidéo - Porsche Panamera restylée (2021) : hybridation renforcée

Finalement, les principales modifications de cette Panamera concernent les motorisations. Ainsi, en essence, la version GTS gagne 20 ch pour atteindre désormais 480 ch tandis que la Turbo S remplace la Turbo avec 630 ch. C’est toutefois du côté des hybrides que réside la nouveauté la plus conséquente avec l'introduction d’une version 4S E-hybride de 560 ch qui vient donc s’intercaler entre le E-Hybrid de 462 ch et la Turbo S E-Hybrid de 700 ch. De quoi offrir une gamme plus cohérente. Celle-ci se compose maintenant de quatre essences : 330 ch, 460 ch, 480 ch et 630 ch et trois hybrides rechargeables : 462, 560 et 700 ch.

Essai vidéo - Porsche Panamera restylée (2021) : hybridation renforcée

Pour cet essai, nous avons choisi la nouveauté, à savoir la 4S E-Hybrid. Sur le plan technique, Porsche reste fidèle à sa philosophie. Sous le capot, on retrouve par conséquent un V6 2.9 bi turbo développant 440 ch couplés à un moteur électrique de 136 ch et 400 Nm intégré à la transmission à double embrayage huit rapports (boîte PDK). Ce dernier est alimenté par une nouvelle batterie implantée au niveau du train arrière, qui profite à l'occasion de ce restyling d’une capacité plus importante en passant de 14,1 kWh à 17,9 kWh. De quoi autoriser cette Panamera de parcourir au maximum 56 km en tout électrique selon la norme WLTP City soit un gain de 13 km par rapport à la génération précédente. À l’usage, difficile de trouver des défauts à cette association, qui se révèle particulièrement agréable grâce notamment à son couple de 750 Nm, lui permettant d’être à l’aise dans toutes les situations. Les performances sont à la hauteur des attentes pour une Porsche avec un 0 à 100 km/h abattu en 3,7s et une vitesse maximale de 298 km/h. Il faut quand même avouer qu’il est bien compliqué de faire de l’écoconduite, tant la Panamera représente un pousse au crime. Résultat, dans ces conditions, l’autonomie en tout électrique fond comme neige au soleil. Toutefois, même quand les batteries sont vides, la Panemara fonctionne comme une hybride classique avec des passages en électrique qui alternent avec le moteur thermique, lequel permet de profiter de la sonorité toujours très plaisante du V6 Porsche. Résultat, sur notre essai exigeant réalisé en partie dans les environs du col de Vence, nous avons enregistré une moyenne de 12 l/100 km. Une consommation intéressante vu le gabarit de l'auto et le relief de la route empruntée et qui aurait été nettement plus conséquente sans hybridation.

Pour la recharge de la batterie, plusieurs solutions existent : en roulant dès que vous appuyez sur la pédale de frein, en enclenchant le mode E-charge qui force la recharge en roulant, ce qui entraîne toutefois une augmentation de la consommation significative ou alors brancher votre Panamera sur une borne ou prise. Ainsi, sur une borne de 7,2 kWh, il vous faudra patienter un peu moins de 3 heures. 

Essai vidéo - Porsche Panamera restylée (2021) : hybridation renforcée

Conduire une Pamamera est toujours une expérience unique. Avec une berline mesurant près de 5 mètres de long et 2 mètres de large et dont le poids dépasse les 2 tonnes, on peut penser que le dynamisme est loin d’être la qualité première de la Panamera. Eh bien, détrompez-vous ! C’est tout le contraire. La berline de Porsche est un modèle du genre. À son volant, on retrouve très rapidement tout l’ADN de Porsche avec une direction ultra-précise et informative, des freins puissants et endurants dont l'attaque des versions hybrides est toutefois légèrement moins agréable que celle des thermiques, ainsi qu’une agilité étonnante. Alors certes, cette Panamera est équipée de nombreuses béquilles électroniques (contrôle du roulis, répartition du couple sur telle ou telle roue suivant la situation) qui ont été peaufinées pour ce restyling, mais son équilibre général est excellent. Même si les petits virages serrés sont moins son terrain de prédilection, elle donnera le sourire au conducteur. Les passagers ne seront pas sacrifiés avec un confort digne d’une berline de cette catégorie. Bref, sur route, la Panamera s’approche du sans-faute.

Photos (26)

En savoir plus sur : Porsche Panamera 2

SPONSORISE

Essais Grande Berline

Fiches fiabilité Grande Berline

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire