Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Porsche se met au carburant biologique

Dans Ecologie / Electrique / Autres énergies

Porsche se met au carburant biologique

Après Audi, Porsche se lance à son tour dans un projet de bio-carburant, en association avec le géant Siemens Energy. Au Chili, Porsche compte devenir un client principal d'une unité qui produirait 550 millions de litres de carburant d'ici 2026.

Le biocarburant totalement propre est une arlésienne. Il est vrai qu'il existe certains petits sites de production qui peuvent produire des carburants à partir de déchets, ou bien de l'hydrogène à partir de source d'énergie renouvelables, mais pour l'heure, l'industrialisation paraît bien lointaine et les défis techniques trop grands. Mais certains constructeurs s'y investissent tout de même.

Après Audi, qui avait testé plusieurs méthodes par le passé, voilà que Porsche annonce s'associer à Siemens Energy pour un site de production au Chili, qui se servira des énergies telles que le vent pour produire des carburants. 

On peut notamment lire sur le site de Siemens : "dans la phase pilote, la production de e-méthanol atteindra 750 000 litres par an dès 2022. Une partie de cet e-méthanol sera convertie en bio-essence (130 000 litres par an). En deux étapes successives, la capacité de production est prévue pour passer à 55 millions de litres de bioessence par an en 2024 à plus de 550 millions de litres en 2026. C'est assez de carburant pour assurer les déplacements d'un million de personnes pendant un an".

Il faudra d'abord passer par une phase intermédiaire : de l'hydrogène sera produit à partir de l'énergie électrique dégagée de l'usage du vent sur les plateaux chiliens. Il sera ensuite converti en méthanol.

Porsche s'est associé au projet pour être l'un des tout premiers clients de la production. Le but est évidemment d'ordre marketing : pour Porsche, il s'agira ainsi de communiquer intensivement sur le fait que ses autos circulent avec des carburants propres à cette date. Les clients auront alors probablement droit à des avantages s'ils vont faire le plein dans les stations distribuant ces carburants. Il sera par ailleurs intéressant de voir si Porsche adapte certaines pièces mécaniques pour s'adapter à ce carburant d'origine renouvelable.

SPONSORISE

Actualité Porsche

Toute l'actualité

Forum Porsche

Fap

Par Thomasdu62500 Le 19 Janvier 2021 à 17h59

Commentaires (24)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Et concrètement, quel est le bilan ? une telle "usine à gaz" est plus intéressante que de puiser du pétrole et le raffiner ou c'est juste pour la comm ?

Par

Et une grande douche de vert, c'est a la mode.

Par

En réponse à GY201

Et une grande douche de vert, c'est a la mode.

ça puise le CO2 dans l'air, c'est le top, autour de l'usine tu respires un des airs les plus purs de la planète :violon::biggrin:

Par

ah ben non, toutes les micro-particules qui sont le réel problème sont tjrs là, zut!

Par

C'est une très bonne nouvelle. On peut produire des hydrocarbures propres tout en conservant et continuant à extraire du pétrole. Maintenant, c'est au constructeur de saisir l'occasion pour promouvoir cette technologie face à l'électrique.

Par

C'est bien, mais combien d'énergie pour produire ce carburant, et a quel prix a la pompe !!!

Par

En réponse à pdumoulin

C'est bien, mais combien d'énergie pour produire ce carburant, et a quel prix a la pompe !!!

Le prix à la pompe dépendra avant tout des taxes.

Le carburant le plus haut de gamme techniquement parlant (octane 106), le plus chère a fabriqué (en comparaison du SP et du Gazole), est au prix le plus bas à la pompe (0.69 € / L) : l'E85.

Par

Dans un monde merveilleux, ce serait l'idéal que de recycler le CO2 atmosphérique pour en refaire du carburant. Il n'y aurait pas besoin de revoir toute l'infrastructure des pompes à essence. Reste à voir en effet le gain par rapport à la dépense d'énergie ainsi que l'impact de cette usine sur la nature pour y parvenir. Pour l'instant, ça fait effectivement surtout penser à du greenwashing et donc de l'hypocrisie marketing.

Par

En réponse à pechtoc

ah ben non, toutes les micro-particules qui sont le réel problème sont tjrs là, zut!

Pas du tout, les micro particules tuent les vieux 1 an plus tôt, le CO2 finira par tuer TOUT le monde.

Par

En réponse à Gungar

Pas du tout, les micro particules tuent les vieux 1 an plus tôt, le CO2 finira par tuer TOUT le monde.

Ça va prendre du temps, pour celui qui naît aujourd'hui, 80 à 85 ans au bas mot.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire