Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

PSA: bénéfice record et prime de 4 100 € pour les bas salaires

Les vents porteurs continuent de souffler sur PSA. Ce matin, Carlos Tavares annonce que l’entreprise enregistre un bénéfice record, avec à la clé de substantielles primes pour les employés, jusqu’à 4 100 € pour les plus bas salaires.

PSA: bénéfice record et prime de 4 100 € pour les bas salaires

PSA apparaît comme l’un des groupes automobiles les plus en forme du moment, et ce en dépit d’une baisse du marché automobile mondial. En 2019, l’entreprise a ainsi engrangé un bénéfice net record de 3,2 milliards d’euros, chiffre qui traduit une hausse de 13,2% par rapport à l’exercice précédent.

Le chiffre d’affaires atteint lui aussi un nouveau sommet à 74,7 milliards d’euros (+1%), tandis que la marge opérationnelle, indicateur le plus fiable de la santé d’une entreprise, grimpe à 8,5%, valeur parmi les plus élevées du secteur. De fait, ce chiffre est digne de certains constructeurs premium : à titre de comparaison, la marge de la branche automobile de BMW s’était établie à 7,2% l’an dernier. « Nous avons obtenu des résultats records en 2019, grâce à notre agilité, notre approche centrée sur le client et socialement responsable », commente le Président du Directoire de PSA Carlos Tavares dans un communiqué.

Pour les salariés du groupe aux 5 marques (Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall), cette bonne santé va se traduire par de substantielles primes. Au micro de RTL ce matin, Carlos Tavares a vanté « des résultats qui marquent un nouveau record pour l’entreprise et qui constituent la sixième année consécutive d’amélioration de la performance de l’entreprise ». Et celui-ci d’ajouter que « les primes de performances et d’intéressement sont elles aussi en augmentation. Ceux qui ont des salaires inférieurs à deux fois le SMIC vont recevoir 4 100 €, soit deux mois et demi de salaire. Voilà le retour de cette création de richesse vers nos salariés. »

Reste qu’on comprend assez mal pourquoi le groupe boude le salon de Genève qui ouvre ses portes la semaine prochaine. En effet, seul DS y fera le déplacement, pour y présenter sa grande berline DS9 et le concept Aero Sport Lounge. Les raisons de cette absence seront peut-être l’une des questions à poser à Carlos Tavares à l’occasion du Grand Jury, dimanche prochain sur RTL.

 

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire