Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

PSA: bénéfice record et prime de 4 100 € pour les bas salaires

Les vents porteurs continuent de souffler sur PSA. Ce matin, Carlos Tavares annonce que l’entreprise enregistre un bénéfice record, avec à la clé de substantielles primes pour les employés, jusqu’à 4 100 € pour les plus bas salaires.

PSA: bénéfice record et prime de 4 100 € pour les bas salaires

PSA apparaît comme l’un des groupes automobiles les plus en forme du moment, et ce en dépit d’une baisse du marché automobile mondial. En 2019, l’entreprise a ainsi engrangé un bénéfice net record de 3,2 milliards d’euros, chiffre qui traduit une hausse de 13,2% par rapport à l’exercice précédent.

Le chiffre d’affaires atteint lui aussi un nouveau sommet à 74,7 milliards d’euros (+1%), tandis que la marge opérationnelle, indicateur le plus fiable de la santé d’une entreprise, grimpe à 8,5%, valeur parmi les plus élevées du secteur. De fait, ce chiffre est digne de certains constructeurs premium : à titre de comparaison, la marge de la branche automobile de BMW s’était établie à 7,2% l’an dernier. « Nous avons obtenu des résultats records en 2019, grâce à notre agilité, notre approche centrée sur le client et socialement responsable », commente le Président du Directoire de PSA Carlos Tavares dans un communiqué.

Pour les salariés du groupe aux 5 marques (Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall), cette bonne santé va se traduire par de substantielles primes. Au micro de RTL ce matin, Carlos Tavares a vanté « des résultats qui marquent un nouveau record pour l’entreprise et qui constituent la sixième année consécutive d’amélioration de la performance de l’entreprise ». Et celui-ci d’ajouter que « les primes de performances et d’intéressement sont elles aussi en augmentation. Ceux qui ont des salaires inférieurs à deux fois le SMIC vont recevoir 4 100 €, soit deux mois et demi de salaire. Voilà le retour de cette création de richesse vers nos salariés. »

Reste qu’on comprend assez mal pourquoi le groupe boude le salon de Genève qui ouvre ses portes la semaine prochaine. En effet, seul DS y fera le déplacement, pour y présenter sa grande berline DS9 et le concept Aero Sport Lounge. Les raisons de cette absence seront peut-être l’une des questions à poser à Carlos Tavares à l’occasion du Grand Jury, dimanche prochain sur RTL.

 

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (64)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"Reste qu’on comprend assez mal pourquoi le groupe boude le salon de Genève qui ouvre ses portes la semaine prochaine. En effet, seul DS y fera le déplacement"

- Qu'est-ce que Peugeot a à présenter ? Rien.

- Qu'est-ce que Citroën a à présenter ? Rien (comme d'hab, du reste).

- Qu'est-ce qu'Opel/Vauxhall a à présenter ? Rien.

Et vous vous étonnez qu'ils ne fassent pas le déplacement à Genève ?

Du reste, bonne nouvelle pour les salariés.

Par

bah là je dis bravo PSA:bien:

en espérant que ça continue

Par

On vient à Genève pour voir les voitures qu'on n'a pas l'habitude de voir ou d'approcher.

Sinon, à quoi tient-on ces résultats ?

Un bon choix de voitures qui permettent des marges comme la 3008 ?

Ou un cost killer qui vise que le court terme ?

Par

Je suis étonné

Par

En réponse à max13410

"Reste qu’on comprend assez mal pourquoi le groupe boude le salon de Genève qui ouvre ses portes la semaine prochaine. En effet, seul DS y fera le déplacement"

- Qu'est-ce que Peugeot a à présenter ? Rien.

- Qu'est-ce que Citroën a à présenter ? Rien (comme d'hab, du reste).

- Qu'est-ce qu'Opel/Vauxhall a à présenter ? Rien.

Et vous vous étonnez qu'ils ne fassent pas le déplacement à Genève ?

Du reste, bonne nouvelle pour les salariés.

Le salon de Genève ne se résume pas à 2 ou 3 marques peu connues...

Par

En réponse à narmer

On vient à Genève pour voir les voitures qu'on n'a pas l'habitude de voir ou d'approcher.

Sinon, à quoi tient-on ces résultats ?

Un bon choix de voitures qui permettent des marges comme la 3008 ?

Ou un cost killer qui vise que le court terme ?

Réponse 1, y a qu'à voir l'avalanche de SUV dans les gammes chez PSA... Mais bon, tant que les gens achètent ils auraient tort de se priver. Ils n'y peuvent rien si maintenant les gens achètent un SUV pour l'image qu'il renvoie et la fameuse position de conduite haute (qu'on avait sur un très classique monospace).

Par

Bravo PSA. Voilà au moins un " Carlos " passionné qui fait bien son travail :bien:

Par

Merci pour les salariés et bravo monsieur Tavares, il est temps de récolter le fruit des efforts du groupe.

Par

C'est avec des annonces comme celle là que les entreprises attirent les meilleurs, a tous les niveaux de la hiérarchie.

Quand au salon de Genève, ce n'est pas la présence là bas qui fait vendre des voitures, c'est un simple coût sans bénéfice visible. Les organisateurs de ces événements sont trop gourmands en redevances.

C'était combien, chez Renault, les primes pendant années fastes?

.

Par

Entouteobjectivité où es-tu ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire