Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

PSA : le chinois Dongfeng pourrait vendre une partie de ses parts

Dans Economie / Politique / Industrie

PSA : le chinois Dongfeng pourrait vendre une partie de ses parts

Parmi les plus importants actionnaires de PSA, le constructeur chinois Dongfeng Motors pourrait revendre tout ou partie de ses parts. De son côté, PSA veut revoir sa coentreprise locale avec Dongfeng.

Parmi les trois plus gros actionnaires de PSA, à parts égales avec 12,23 %, il y a le constructeur chinois Dongfeng Motors. Selon Bloomberg, Dongfeng réfléchirait à l'avenir de sa participation dans le groupe français. Le média économique évoque une cession partielle voire totale !

La réflexion n'en serait toutefois qu'à ses débuts, le chinois se renseignant sur la meilleure façon de monétiser cette part. Les fonds récoltés par le constructeur asiatique lui permettraient d'investir dans les deux grandes transformations du secteur automobile, à savoir l'électrification et la conduite autonome.

Un sujet en cache un autre, c'est celui de la coentreprise (à 50/50) entre PSA et Dongfeng pour le marché chinois. Là, c'est PSA qui veut revoir les choses. Carlos Tavares avait critiqué son fonctionnement il y a quelques mois, avec un manque d'efficacité et de réactivité. Il voulait ainsi en revoir la gouvernance. PSA traverse une grosse tempête dans l'Empire du Milieu, avec des ventes catastrophiques. Le groupe compte d'ailleurs louer ses usines quelques années à d'autres partenaires de Dongfeng pour compenser en partie son problème de surcapacité.

Dongfeng

Poursuivez votre lecture :

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (46)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ils ont acheté au bon moment, et revendent quand ça va leur être profitable.

Mais ça ne serait pas une si mauvaise chose.

Par

En réponse à Mustang04

Ils ont acheté au bon moment, et revendent quand ça va leur être profitable.

Mais ça ne serait pas une si mauvaise chose.

En effet, malgré les pas trop mauvais résultat du groupe, la roue va tourner et les gens se rendront compte un jour de la qualité médiocre des produits PSA...les asiatiques ne sy trompent pas et n'achètent pas ces daubes...

Par

ETO va revendre sa 308 pour racheter le blot.

Par

Les gens de Dongfeng Motors ont été conseillés par ETO. Ce monsieur connaît très bien son employeur.

Par

Comprendre aussi de devoir passer d'une position devenue ridicule sur le premier marché mondial à une position proche du nul.

Et dire que Tavarès avait aussi été embauché pour sortir le groupe de sa monoculture européenne.

Il n'a jamais été aussi dépendant de ce marché stagnant !

Par

ETO Corporation™ vous invite a sa conférence de presse qui aura lieu à Sochaux demain à 10h.

Par

Dommage pour ceux qui pensaient PSA sous l'emprise des chinois. :biggrin:

Pour le reste, c'est probablement une bonne chose.

Enfin, le marché automobile chinois marque le pas de manière générale. Et à vrai dire, toutes les marques automobiles non chinoises n'y ont pas vraiment d'avenir, le but du gouvernement chinois étant quelque part de dégager les occidentaux, japonais et autres, et de faire de la Chine la première puissance mondiale d'ici 2050.

Et c'est en cours...

Par

je pense que ça tombe tres bien pour tout les 2 . quand PSA s'est associé avec les chinois, y'avait pas le choix à l'époque pour mettre les pieds là bas . aujourd'hui ils ont assoupli cette règle en chine . Donc PSA va remettre de l'ordre dans tout ça, et se ' débarrasser ' de dongfeng par la même occasion. tout le monde est content. :tourne:

Par

tu m'etonne qu'ils veulent vendre, quand t'achete à 10 et que 5 ans après ça vaut 20 , n'importe qui le ferait!

Par

En réponse à mynameisfedo

Dommage pour ceux qui pensaient PSA sous l'emprise des chinois. :biggrin:

Pour le reste, c'est probablement une bonne chose.

Enfin, le marché automobile chinois marque le pas de manière générale. Et à vrai dire, toutes les marques automobiles non chinoises n'y ont pas vraiment d'avenir, le but du gouvernement chinois étant quelque part de dégager les occidentaux, japonais et autres, et de faire de la Chine la première puissance mondiale d'ici 2050.

Et c'est en cours...

+1:bien: :bien::bien::bien::bien::bien::bien::bien::bien::bien::bien::bien::bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire