Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Quelles sont les Renault encore made in France ?

Dans Economie / Politique / Industrie

Quelles sont les Renault encore made in France ?

La production de la Clio est cette fois entièrement délocalisée. Au final, quelles sont les Renault qui restent produites dans l'Hexagone ?

Un sujet explosif. Renault s'apprête à annoncer la fermeture de plusieurs sites en France, dont celui de Dieppe, où est assemblée l'Alpine A110. Les révélations de ces derniers jours ont été très commentées par le monde politique, notamment lors de la séance de question au gouvernement au Sénat. Le Premier Ministre a déclaré que le gouvernement sera "intransigeant" sur la préservation des usines françaises, en soulignant que si "Renault est une entreprise mondiale", "sa marque française est évidente".

Ces fermetures relancent le débat sur la délocalisation de la production du Losange. Son best-seller, la Clio, n'est plus du tout assemblé en France. Alors qu'une partie des Clio 4 étaient produites à Flins, la nouvelle sort des chaînes de Novo Mesto en Slovénie et Bursa en Turquie. Et l'autre meilleure vente du Losange, le SUV urbain Captur, n'a lui jamais été produit chez nous. Il l'a toujours été en Espagne. Est-ce plus rapide de dire ce qu'il reste en France ? Presque, car si en nombre de modèles, c'est encore une bonne moitié, côté volumes, c'est de plus en plus faible.

Pour Renault, la production en France, c'est trois grands pôles. C'est d'abord le haut de gamme : l'usine de Douai (Nord) a été spécialisée dans la production des grands modèles du Losange. Actuellement, elle produit les Scénic, Grand Scénic, Talisman, Talisman Estate et Espace. Ensuite, Renault en France c'est la voiture électrique. La Zoé est assemblée à Flins (Yvelines), en compagnie de la Nissan Micra.

Enfin, le dernier volet est devenu le plus important : ce sont les utilitaires. Toute la gamme de fourgons du Losange est assemblée en France. Les Kangoo sortent de l'usine de Maubeuge (Nord), le Trafic et ses dérivés (Nissan, Fiat, Mitsubishi) prennent naissance à Sandouville (Seine-Maritime) et le Master vient de Batilly (Meurthe-et-Moselle).

Les camionnettes tirent vraiment vers le haut la production tricolore de Renault, car pour le reste, c'est la déconfiture. Douai tourne bien en dessous de ses capacités, les Scénic, Talisman et Espace ne rencontrant plus le succès. Renault va d'ailleurs arrêter ces modèles ! Douai va devenir la nouvelle usine phare des électriques, spécialisée avec la nouvelle base CMF-EV. Deux SUV électriques sont attendus pour commencer et Douai pourrait récupérer la remplaçante de la Zoé. L'usine de Flins ne devrait en effet plus assembler de voitures.

Où sont produites les Renault ?

Modèle Usine Pays
Twingo Novo Mesto Slovénie
Clio 5 Novo Mesto et Bursa Slovénie et Turquie
Captur Valladolid Espagne
Mégane Palencia Espagne
Scénic Douai France
Kadjar Palencia Espagne
Koleos Busan Corée du Sud
Talisman Douai France
Espace Douai France
Kangoo Maubeuge France
Trafic Sandouville France
Master Batilly France
Alaskan Barcelone Espagne

 

 

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Forum Renault

Commentaires (195)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bon bah compte tenu des modèles voués à disparition , il reste les camionnettes. :bah:

Par

alors pourquoi des aides de 5 milliards€ ?? laisser le cric seul..sans aides..nous les contribuables ras le bol

Par

Un autre article digne d'intérêt pourrait traiter des volumes usine par usine .

Par

En réponse à VW n1

Bon bah compte tenu des modèles voués à disparition , il reste les camionnettes. :bah:

c'est ça..... mais ils devraient fabriquer un ou deux modèles élec en France.... mais pour résumer ça fera pas lourd . PSA est à 30% à peine de "made in france" , renault est au dessous de 20% , pour le constructeur NATIONAL, ça fait un peu TACHE....

Par

En réponse à SUDISTE DES LANDES

alors pourquoi des aides de 5 milliards€ ?? laisser le cric seul..sans aides..nous les contribuables ras le bol

Si j'ai bien compris ; pour l'instant l'état garanti aux prêteurs le remboursement si renault faisait défaut.

Pour l"heure le seul "don" de l'état à renault : pas de dividende et c'est l'état dans ce cadre qui fait un gros effort puisque c'est un actionnaire important de la société renault.,

Et l'état c'est qui ?

Par

En réponse à VW n1

Si j'ai bien compris ; pour l'instant l'état garanti aux prêteurs le remboursement si renault faisait défaut.

Pour l"heure le seul "don" de l'état à renault : pas de dividende et c'est l'état dans ce cadre qui fait un gros effort puisque c'est un actionnaire important de la société renault.,

Et l'état c'est qui ?

oups... "l'état garantit...

Par

Un récapitulatif intéressant pour les néophytes. On connaissait déjà les lieux de production. Tous les constructeurs disposent d'usines en dehors de leur pays d'origine. Kia possède quatre usines sur le sol sud-coréen , une usine en Chine, une usine aux Etats-Unis, et une usine en Slovaquie.

Cependant, le constructeur coréen maintient l'essentiel de sa production au pays. Une usine aux Etats-Unis ( Géorgie ) et en Slovaquie ( Zilina ), ça n'a rien de honteux. Il faut bien produire au plus près si l'on veut vendre sur les marchés nord-américain et européen.

Renault semble privilégier la construction de modèles à l'étranger pour profiter principalement de salaires moins élevés. ( Slovénie, Turquie, Espagne ).

Le constructeur est absent du marché nord-américain, n'est pas performant en zone Asie-Pacifique. les constructeurs européens sont sur la défensive.Le groupe Hyundai-Kia est à l'image du pays qu'il représente ; il est en progrès depuis cinquante ans, et affiche un dynamisme, un volontarisme indéniables.

Par

En réponse à RENAUD49

Un récapitulatif intéressant pour les néophytes. On connaissait déjà les lieux de production. Tous les constructeurs disposent d'usines en dehors de leur pays d'origine. Kia possède quatre usines sur le sol sud-coréen , une usine en Chine, une usine aux Etats-Unis, et une usine en Slovaquie.

Cependant, le constructeur coréen maintient l'essentiel de sa production au pays. Une usine aux Etats-Unis ( Géorgie ) et en Slovaquie ( Zilina ), ça n'a rien de honteux. Il faut bien produire au plus près si l'on veut vendre sur les marchés nord-américain et européen.

Renault semble privilégier la construction de modèles à l'étranger pour profiter principalement de salaires moins élevés. ( Slovénie, Turquie, Espagne ).

Le constructeur est absent du marché nord-américain, n'est pas performant en zone Asie-Pacifique. les constructeurs européens sont sur la défensive.Le groupe Hyundai-Kia est à l'image du pays qu'il représente ; il est en progrès depuis cinquante ans, et affiche un dynamisme, un volontarisme indéniables.

Exact , la différence est que le Coréen n’est pas pendu au biberon de la dépense publique et du social comme le Français.

Par

"Le gouvernement sera "intransigeant" sur la préservation des usines françaises, en soulignant que si "Renault est une entreprise mondiale", "sa marque française est évidente".

Quiconque qui aurait ne serait ce dix ans d'observation des politiciens français comprendront que Renault peut tout fermer à loisir, ils n'en n'ont que faire. Open Bar Again. Ne vous génez surtout pas; c'est la princesse qui paye.

Par

En réponse à SUDISTE DES LANDES

alors pourquoi des aides de 5 milliards€ ?? laisser le cric seul..sans aides..nous les contribuables ras le bol

Est-ce que tu as compris ce qu'était le PGE, son fonctionnement, ses conditions ?

On ne dirait pas.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire