Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Quelles sont les Renault encore made in France ?La production de la Clio est cette fois entièrement délocalisée. Au final, quelles sont les Renault qui restent produites dans l'Hexagone ?

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bon bah compte tenu des modèles voués à disparition , il reste les camionnettes. :bah:

Par

alors pourquoi des aides de 5 milliards€ ?? laisser le cric seul..sans aides..nous les contribuables ras le bol

Par

Un autre article digne d'intérêt pourrait traiter des volumes usine par usine .

Par

En réponse à VW n1

Bon bah compte tenu des modèles voués à disparition , il reste les camionnettes. :bah:

c'est ça..... mais ils devraient fabriquer un ou deux modèles élec en France.... mais pour résumer ça fera pas lourd . PSA est à 30% à peine de "made in france" , renault est au dessous de 20% , pour le constructeur NATIONAL, ça fait un peu TACHE....

Par

En réponse à SUDISTE DES LANDES

alors pourquoi des aides de 5 milliards€ ?? laisser le cric seul..sans aides..nous les contribuables ras le bol

Si j'ai bien compris ; pour l'instant l'état garanti aux prêteurs le remboursement si renault faisait défaut.

Pour l"heure le seul "don" de l'état à renault : pas de dividende et c'est l'état dans ce cadre qui fait un gros effort puisque c'est un actionnaire important de la société renault.,

Et l'état c'est qui ?

Par

En réponse à VW n1

Si j'ai bien compris ; pour l'instant l'état garanti aux prêteurs le remboursement si renault faisait défaut.

Pour l"heure le seul "don" de l'état à renault : pas de dividende et c'est l'état dans ce cadre qui fait un gros effort puisque c'est un actionnaire important de la société renault.,

Et l'état c'est qui ?

oups... "l'état garantit...

Par

Un récapitulatif intéressant pour les néophytes. On connaissait déjà les lieux de production. Tous les constructeurs disposent d'usines en dehors de leur pays d'origine. Kia possède quatre usines sur le sol sud-coréen , une usine en Chine, une usine aux Etats-Unis, et une usine en Slovaquie.

Cependant, le constructeur coréen maintient l'essentiel de sa production au pays. Une usine aux Etats-Unis ( Géorgie ) et en Slovaquie ( Zilina ), ça n'a rien de honteux. Il faut bien produire au plus près si l'on veut vendre sur les marchés nord-américain et européen.

Renault semble privilégier la construction de modèles à l'étranger pour profiter principalement de salaires moins élevés. ( Slovénie, Turquie, Espagne ).

Le constructeur est absent du marché nord-américain, n'est pas performant en zone Asie-Pacifique. les constructeurs européens sont sur la défensive.Le groupe Hyundai-Kia est à l'image du pays qu'il représente ; il est en progrès depuis cinquante ans, et affiche un dynamisme, un volontarisme indéniables.

Par

En réponse à RENAUD49

Un récapitulatif intéressant pour les néophytes. On connaissait déjà les lieux de production. Tous les constructeurs disposent d'usines en dehors de leur pays d'origine. Kia possède quatre usines sur le sol sud-coréen , une usine en Chine, une usine aux Etats-Unis, et une usine en Slovaquie.

Cependant, le constructeur coréen maintient l'essentiel de sa production au pays. Une usine aux Etats-Unis ( Géorgie ) et en Slovaquie ( Zilina ), ça n'a rien de honteux. Il faut bien produire au plus près si l'on veut vendre sur les marchés nord-américain et européen.

Renault semble privilégier la construction de modèles à l'étranger pour profiter principalement de salaires moins élevés. ( Slovénie, Turquie, Espagne ).

Le constructeur est absent du marché nord-américain, n'est pas performant en zone Asie-Pacifique. les constructeurs européens sont sur la défensive.Le groupe Hyundai-Kia est à l'image du pays qu'il représente ; il est en progrès depuis cinquante ans, et affiche un dynamisme, un volontarisme indéniables.

Exact , la différence est que le Coréen n’est pas pendu au biberon de la dépense publique et du social comme le Français.

Par

"Le gouvernement sera "intransigeant" sur la préservation des usines françaises, en soulignant que si "Renault est une entreprise mondiale", "sa marque française est évidente".

Quiconque qui aurait ne serait ce dix ans d'observation des politiciens français comprendront que Renault peut tout fermer à loisir, ils n'en n'ont que faire. Open Bar Again. Ne vous génez surtout pas; c'est la princesse qui paye.

Par

En réponse à SUDISTE DES LANDES

alors pourquoi des aides de 5 milliards€ ?? laisser le cric seul..sans aides..nous les contribuables ras le bol

Est-ce que tu as compris ce qu'était le PGE, son fonctionnement, ses conditions ?

On ne dirait pas.

Par

En réponse à antikekedemes2

Exact , la différence est que le Coréen n’est pas pendu au biberon de la dépense publique et du social comme le Français.

Les coréens travaillent aussi comme des tarés, il y a pas mal de suicides chez eux.

Je préfère préserver ma santé .

Par

En réponse à pdcsq

Est-ce que tu as compris ce qu'était le PGE, son fonctionnement, ses conditions ?

On ne dirait pas.

mais oui mais oui Lol...vous étes un marrant

Par

La désindustrialisation à la française continue. Depuis 50 ans tous les partis politiques font tout pour tuer notre industrie. Charges salariales abominables, impôts et taxes tout azimut. Comment voulez vous être compétitif. C'est vrai, l'industrie, c'est pas bien, c'est sale, la culture et la finance, c'est mieux !! Tout le train de vie de l'ensemble de la société française est financé par les charges salariales et patronales, et les impôts et les taxes des entreprises. Un produit chinois ne contribue qu'à hauteur de la TVA, un produit français aura la TVA plus toutes les charges, donc ce n'est pas jouable. Donc forcément, concevoir, puis produire un produit en France sera toujours plus cher. Si en plus on fait des erreurs de stratégie et de marketing comme l'a fait Renault ( Merci M. Ghosn !) depuis des années, ça coince. Si également la CGT s'en mêle, c'est normal qu'on produise ailleurs.

Pour en revenir à Renault, le vrai visionnaire, c'était Louis Schweitzer, pas Ghosn. Dacia, c'est Louis Schweitzer, le mariage avec Nissan , c'est aussi Louis Schweitzer. Ghosn n'a fait que remettre Nissan sur les rails quand il était au Japon ( ce qui était par contre un succès ) mais après il s'est pris pour Louis XIV.

Mais rien n'est perdu, PSA qui était au bord du gouffre, s'en sort très bien. J'ai un 3008 GT 180 HDI, super voiture. 100 000 km en 3 ans, pas un seul problème. Quand on y met de la volonté et qu'on fait les bons choix , on peut faire bien en France. J'ai eu des véhicules allemands, c'est très bien fini, ça marche bien, mais il y a aussi des problèmes. M3 V8, le tableau de bord qui faisait l'arbre de Noël à 40 000 km, le pont arrière qui grognait à 45 000, bof bof. Vito 2,2 l 163 cv,, une bielle coulée à 200000 km , 9000€ de réparation, bof bof aussi. J'ai eu des Ford Transit et des VW Crafter, c'est beaucoup moins bien que des Master. Donc si nos politiques pouvaient supprimer ces putains de charges, nos industriels pourraient refaire leur boulot en France. Au fait, tous les gars sur les forums qui font du french bashing gratuit, pourraient t-ils indiquer leur profession, ce serait intéressant. Pourquoi les industriels français feraient de la merde et pas eux ? Moi je suis entrepreneur dans le bâtiment. on n'est pas toujours bon, mais nos clients nous le disent rapidement quand il y a un problème.

D

Par

En réponse à VW n1

Bon bah compte tenu des modèles voués à disparition , il reste les camionnettes. :bah:

C'est exactement ce que j'allais dire

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

La cohérence est rare en ce bas monde et la cohérence des politiques (hommes/femmes et stratégies) encore plus.

Par

le meme tableau pour PSA serait sympa

Par

Mignon cette propagande, mais la répartition de la chaîne de valeur, on la connaît ?

Les ingénieurs, les designers, les sous traitants ils travaillent/produisent où ?

Par

En réponse à beru29

La désindustrialisation à la française continue. Depuis 50 ans tous les partis politiques font tout pour tuer notre industrie. Charges salariales abominables, impôts et taxes tout azimut. Comment voulez vous être compétitif. C'est vrai, l'industrie, c'est pas bien, c'est sale, la culture et la finance, c'est mieux !! Tout le train de vie de l'ensemble de la société française est financé par les charges salariales et patronales, et les impôts et les taxes des entreprises. Un produit chinois ne contribue qu'à hauteur de la TVA, un produit français aura la TVA plus toutes les charges, donc ce n'est pas jouable. Donc forcément, concevoir, puis produire un produit en France sera toujours plus cher. Si en plus on fait des erreurs de stratégie et de marketing comme l'a fait Renault ( Merci M. Ghosn !) depuis des années, ça coince. Si également la CGT s'en mêle, c'est normal qu'on produise ailleurs.

Pour en revenir à Renault, le vrai visionnaire, c'était Louis Schweitzer, pas Ghosn. Dacia, c'est Louis Schweitzer, le mariage avec Nissan , c'est aussi Louis Schweitzer. Ghosn n'a fait que remettre Nissan sur les rails quand il était au Japon ( ce qui était par contre un succès ) mais après il s'est pris pour Louis XIV.

Mais rien n'est perdu, PSA qui était au bord du gouffre, s'en sort très bien. J'ai un 3008 GT 180 HDI, super voiture. 100 000 km en 3 ans, pas un seul problème. Quand on y met de la volonté et qu'on fait les bons choix , on peut faire bien en France. J'ai eu des véhicules allemands, c'est très bien fini, ça marche bien, mais il y a aussi des problèmes. M3 V8, le tableau de bord qui faisait l'arbre de Noël à 40 000 km, le pont arrière qui grognait à 45 000, bof bof. Vito 2,2 l 163 cv,, une bielle coulée à 200000 km , 9000€ de réparation, bof bof aussi. J'ai eu des Ford Transit et des VW Crafter, c'est beaucoup moins bien que des Master. Donc si nos politiques pouvaient supprimer ces putains de charges, nos industriels pourraient refaire leur boulot en France. Au fait, tous les gars sur les forums qui font du french bashing gratuit, pourraient t-ils indiquer leur profession, ce serait intéressant. Pourquoi les industriels français feraient de la merde et pas eux ? Moi je suis entrepreneur dans le bâtiment. on n'est pas toujours bon, mais nos clients nous le disent rapidement quand il y a un problème.

D

J'ai écris la meme chose mais les modos de Cara ont supprimé mon post.

Il ne faut surtout pas dire que le problème en France ce n'est pas les dirigeants ou les actionnaires mais les politiques de gauche qui causent un énorme déficit concurrentiel en France à cause de la multitude et le coût des taxes et impôts en France.

Il faut tellement nourrir des fonctionnaires que la France est ultra ultra imposé et qui paient les impôts les entreprises et sociétés situées en France essentiellement.

Alors que font elles ? Elles delocalisent.

Mais que répondent les gauchistes et les caramels de Caradisiac ?

Que c'est la faute aux dirigeants de Renault , PSA qui font de mauvais modèles , qui préfèrent délocaliser sans raison , qui préfèrent se gaver alors qu'ils sont souvent les patrons les plus mal payés par rapport à la taille de la société qu'ils dirigent.

Il faut baisser les charges sociales, baisser les normes, diminuer les taxes , baisser les salaires pour les ouvriers et techniciens et bizarrement il y aura peu de chômage en France.

Mais comme nos socialos aiment le chômage, car s'il n'y en avait pas, ils n'auraient rien à dire, alors ils font tout pour maintenir le chômage à niveau élevé.

Les pro chômage sont les gens de gauche justement

Par

Pour résumer: Les Utilitaires Renault sont produits en France et ça c'est très bien, mais les voitures le plus vendues par Renault sont produites hors France, dont la plus vendue chez Renault qui est produite hors Europe....

Tous ceux qui achètent des Renault croyant que leur voiture est Française se font bien mettre....

Par

En réponse à '

Les coréens travaillent aussi comme des tarés, il y a pas mal de suicides chez eux.

Je préfère préserver ma santé .

Lol :bien::biggrin: le fatigué Français est aussi le premier consommateur mondial d’antidépresseur malgré le fait qu’il ne bosse pas comme un dingue de coréen :biggrin:

Par

En réponse à n1cool

J'ai écris la meme chose mais les modos de Cara ont supprimé mon post.

Il ne faut surtout pas dire que le problème en France ce n'est pas les dirigeants ou les actionnaires mais les politiques de gauche qui causent un énorme déficit concurrentiel en France à cause de la multitude et le coût des taxes et impôts en France.

Il faut tellement nourrir des fonctionnaires que la France est ultra ultra imposé et qui paient les impôts les entreprises et sociétés situées en France essentiellement.

Alors que font elles ? Elles delocalisent.

Mais que répondent les gauchistes et les caramels de Caradisiac ?

Que c'est la faute aux dirigeants de Renault , PSA qui font de mauvais modèles , qui préfèrent délocaliser sans raison , qui préfèrent se gaver alors qu'ils sont souvent les patrons les plus mal payés par rapport à la taille de la société qu'ils dirigent.

Il faut baisser les charges sociales, baisser les normes, diminuer les taxes , baisser les salaires pour les ouvriers et techniciens et bizarrement il y aura peu de chômage en France.

Mais comme nos socialos aiment le chômage, car s'il n'y en avait pas, ils n'auraient rien à dire, alors ils font tout pour maintenir le chômage à niveau élevé.

Les pro chômage sont les gens de gauche justement

Pas mieux à dire :bien:

Par

En réponse à pdumoulin

Pour résumer: Les Utilitaires Renault sont produits en France et ça c'est très bien, mais les voitures le plus vendues par Renault sont produites hors France, dont la plus vendue chez Renault qui est produite hors Europe....

Tous ceux qui achètent des Renault croyant que leur voiture est Française se font bien mettre....

L’inculture crasse du français moyen notamment économique , en fait une parfaite victime . Il s’en rendra compte très vite lorsqu’il n’aura même plus les moyens d’amener son Audi A3 de leasing à la station de nettoyage le dimanche matin :blague:

Par

Il est peut-être bien tard pour ouvrir les yeux. Notre Etat est actionnaire de Renault à hauteur de 15 %...le problème doit venir que de là, c’est-à-dire des représentants de l’Etat. Je fais le parallèle avec les réflexions d’un économiste, qui constate comme beaucoup d’autres, que notre Etat affiche un niveau d’incompétence stupéfiant dans la crise actuelle du Covid. Cette constatation ne peut s’expliquer que par une inaptitude entrepreneuriale crasse, souvent associée à de la corruption. Cette dernière semble même être endémique, puisque par exemple, un fonctionnaire prétendait récupérer un pourcentage sur des commandes de masques. L’entreprise Renault a été nationalisée en 1945 parce qu’elle avait « collaboré »…avec l’assentiment de hauts fonctionnaires français. Ces derniers ont fait des petits, et la maladie est toujours « sur les poules », vieille expression paysanne pleine de sagesse. Mais cette fois, nous filons vers l’apothéose.

Par

En réponse à beru29

La désindustrialisation à la française continue. Depuis 50 ans tous les partis politiques font tout pour tuer notre industrie. Charges salariales abominables, impôts et taxes tout azimut. Comment voulez vous être compétitif. C'est vrai, l'industrie, c'est pas bien, c'est sale, la culture et la finance, c'est mieux !! Tout le train de vie de l'ensemble de la société française est financé par les charges salariales et patronales, et les impôts et les taxes des entreprises. Un produit chinois ne contribue qu'à hauteur de la TVA, un produit français aura la TVA plus toutes les charges, donc ce n'est pas jouable. Donc forcément, concevoir, puis produire un produit en France sera toujours plus cher. Si en plus on fait des erreurs de stratégie et de marketing comme l'a fait Renault ( Merci M. Ghosn !) depuis des années, ça coince. Si également la CGT s'en mêle, c'est normal qu'on produise ailleurs.

Pour en revenir à Renault, le vrai visionnaire, c'était Louis Schweitzer, pas Ghosn. Dacia, c'est Louis Schweitzer, le mariage avec Nissan , c'est aussi Louis Schweitzer. Ghosn n'a fait que remettre Nissan sur les rails quand il était au Japon ( ce qui était par contre un succès ) mais après il s'est pris pour Louis XIV.

Mais rien n'est perdu, PSA qui était au bord du gouffre, s'en sort très bien. J'ai un 3008 GT 180 HDI, super voiture. 100 000 km en 3 ans, pas un seul problème. Quand on y met de la volonté et qu'on fait les bons choix , on peut faire bien en France. J'ai eu des véhicules allemands, c'est très bien fini, ça marche bien, mais il y a aussi des problèmes. M3 V8, le tableau de bord qui faisait l'arbre de Noël à 40 000 km, le pont arrière qui grognait à 45 000, bof bof. Vito 2,2 l 163 cv,, une bielle coulée à 200000 km , 9000€ de réparation, bof bof aussi. J'ai eu des Ford Transit et des VW Crafter, c'est beaucoup moins bien que des Master. Donc si nos politiques pouvaient supprimer ces putains de charges, nos industriels pourraient refaire leur boulot en France. Au fait, tous les gars sur les forums qui font du french bashing gratuit, pourraient t-ils indiquer leur profession, ce serait intéressant. Pourquoi les industriels français feraient de la merde et pas eux ? Moi je suis entrepreneur dans le bâtiment. on n'est pas toujours bon, mais nos clients nous le disent rapidement quand il y a un problème.

D

Merci pour ce commentaire c'est tellement rare sur ce site d'avoir des commentaires construits et censés.

Moi je défends l'industrie française et tous les artisans et commerçants qui font de ce pays le plus beau du monde et dans lequel il fait bon vivre.

Par

Au final, à part les véhicules utilitaires, aucun qui fonctionne. C'est à ce demander si ce n'est pas fait exprès...

Par

On dirait un montage financier. J donne de l'argent aux indiens aussi espagnols

Par

En réponse à Papygeon

Il est peut-être bien tard pour ouvrir les yeux. Notre Etat est actionnaire de Renault à hauteur de 15 %...le problème doit venir que de là, c’est-à-dire des représentants de l’Etat. Je fais le parallèle avec les réflexions d’un économiste, qui constate comme beaucoup d’autres, que notre Etat affiche un niveau d’incompétence stupéfiant dans la crise actuelle du Covid. Cette constatation ne peut s’expliquer que par une inaptitude entrepreneuriale crasse, souvent associée à de la corruption. Cette dernière semble même être endémique, puisque par exemple, un fonctionnaire prétendait récupérer un pourcentage sur des commandes de masques. L’entreprise Renault a été nationalisée en 1945 parce qu’elle avait « collaboré »…avec l’assentiment de hauts fonctionnaires français. Ces derniers ont fait des petits, et la maladie est toujours « sur les poules », vieille expression paysanne pleine de sagesse. Mais cette fois, nous filons vers l’apothéose.

La première mesure de bon sens pour ce pays est de liquider les énarques en les reclassant à la photocopieuse.

Par

En réponse à croixdelorraine

Merci pour ce commentaire c'est tellement rare sur ce site d'avoir des commentaires construits et censés.

Moi je défends l'industrie française et tous les artisans et commerçants qui font de ce pays le plus beau du monde et dans lequel il fait bon vivre.

Oui c’est mignon mais combien d’artisans pleureuses sur le made in France pour leur petite affaire mais qui claque 50000 euros chez Mercedes ? :chut:

Par

Twingo + Clio + Mégane + Captur + Kadjar, déjà délocalisés : on doit être déjà à plus de 90% des volumes de vente de la marque au Losange, hors utilitaires...

Bon point pour la gamme utilitaire, par contre.

Par

En réponse à beru29

La désindustrialisation à la française continue. Depuis 50 ans tous les partis politiques font tout pour tuer notre industrie. Charges salariales abominables, impôts et taxes tout azimut. Comment voulez vous être compétitif. C'est vrai, l'industrie, c'est pas bien, c'est sale, la culture et la finance, c'est mieux !! Tout le train de vie de l'ensemble de la société française est financé par les charges salariales et patronales, et les impôts et les taxes des entreprises. Un produit chinois ne contribue qu'à hauteur de la TVA, un produit français aura la TVA plus toutes les charges, donc ce n'est pas jouable. Donc forcément, concevoir, puis produire un produit en France sera toujours plus cher. Si en plus on fait des erreurs de stratégie et de marketing comme l'a fait Renault ( Merci M. Ghosn !) depuis des années, ça coince. Si également la CGT s'en mêle, c'est normal qu'on produise ailleurs.

Pour en revenir à Renault, le vrai visionnaire, c'était Louis Schweitzer, pas Ghosn. Dacia, c'est Louis Schweitzer, le mariage avec Nissan , c'est aussi Louis Schweitzer. Ghosn n'a fait que remettre Nissan sur les rails quand il était au Japon ( ce qui était par contre un succès ) mais après il s'est pris pour Louis XIV.

Mais rien n'est perdu, PSA qui était au bord du gouffre, s'en sort très bien. J'ai un 3008 GT 180 HDI, super voiture. 100 000 km en 3 ans, pas un seul problème. Quand on y met de la volonté et qu'on fait les bons choix , on peut faire bien en France. J'ai eu des véhicules allemands, c'est très bien fini, ça marche bien, mais il y a aussi des problèmes. M3 V8, le tableau de bord qui faisait l'arbre de Noël à 40 000 km, le pont arrière qui grognait à 45 000, bof bof. Vito 2,2 l 163 cv,, une bielle coulée à 200000 km , 9000€ de réparation, bof bof aussi. J'ai eu des Ford Transit et des VW Crafter, c'est beaucoup moins bien que des Master. Donc si nos politiques pouvaient supprimer ces putains de charges, nos industriels pourraient refaire leur boulot en France. Au fait, tous les gars sur les forums qui font du french bashing gratuit, pourraient t-ils indiquer leur profession, ce serait intéressant. Pourquoi les industriels français feraient de la merde et pas eux ? Moi je suis entrepreneur dans le bâtiment. on n'est pas toujours bon, mais nos clients nous le disent rapidement quand il y a un problème.

D

Je plussoie grandement. Et habitant en Allemagne, mon expérience avec les allemandes concernant la fiabilité n'est pas meilleure.

Par

Donc une entreprise de plus de 100ans qui a fait des années et des années de profits en milliards et est dans le top 3 mondiales de plus de ventes est maintenant en faillite :chut: alors que le bistrot du coin tiens toujours debout ! Y a quelque chose qui cloche dans cette affaire !! Ou est passé tout cette argent et pourquoi demande 5milliards d euro !!

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Éteins BFM tv et sort de ton village la dictature est en France mon coco ! les présidents turques et chinois ont été élu à plus de 80% de ces citoyens ! En france ton macron il avait même pas 30% au premier tour ! Il l ont mit en finale contre lepen et voilà le tour est joué le gars est président avec même pas 30% :ddr::ddr: Y a cas voir ce qu on fait ces soi disant "dictateur" en même pas 15ans a leur pays (infrastructure,économie en plein boum,ils sont plus de 7% de croissance chaque années !) et pendant ce temps ta la gauche la droite qui te pique ta tune en te disant merci liberté égalité fraternité :ddr::ddr: . Et maintenant vous êtes tous dans la merde à cause des mafieux français qui étaient au pouvoirs !!

Par

En réponse à beru29

La désindustrialisation à la française continue. Depuis 50 ans tous les partis politiques font tout pour tuer notre industrie. Charges salariales abominables, impôts et taxes tout azimut. Comment voulez vous être compétitif. C'est vrai, l'industrie, c'est pas bien, c'est sale, la culture et la finance, c'est mieux !! Tout le train de vie de l'ensemble de la société française est financé par les charges salariales et patronales, et les impôts et les taxes des entreprises. Un produit chinois ne contribue qu'à hauteur de la TVA, un produit français aura la TVA plus toutes les charges, donc ce n'est pas jouable. Donc forcément, concevoir, puis produire un produit en France sera toujours plus cher. Si en plus on fait des erreurs de stratégie et de marketing comme l'a fait Renault ( Merci M. Ghosn !) depuis des années, ça coince. Si également la CGT s'en mêle, c'est normal qu'on produise ailleurs.

Pour en revenir à Renault, le vrai visionnaire, c'était Louis Schweitzer, pas Ghosn. Dacia, c'est Louis Schweitzer, le mariage avec Nissan , c'est aussi Louis Schweitzer. Ghosn n'a fait que remettre Nissan sur les rails quand il était au Japon ( ce qui était par contre un succès ) mais après il s'est pris pour Louis XIV.

Mais rien n'est perdu, PSA qui était au bord du gouffre, s'en sort très bien. J'ai un 3008 GT 180 HDI, super voiture. 100 000 km en 3 ans, pas un seul problème. Quand on y met de la volonté et qu'on fait les bons choix , on peut faire bien en France. J'ai eu des véhicules allemands, c'est très bien fini, ça marche bien, mais il y a aussi des problèmes. M3 V8, le tableau de bord qui faisait l'arbre de Noël à 40 000 km, le pont arrière qui grognait à 45 000, bof bof. Vito 2,2 l 163 cv,, une bielle coulée à 200000 km , 9000€ de réparation, bof bof aussi. J'ai eu des Ford Transit et des VW Crafter, c'est beaucoup moins bien que des Master. Donc si nos politiques pouvaient supprimer ces putains de charges, nos industriels pourraient refaire leur boulot en France. Au fait, tous les gars sur les forums qui font du french bashing gratuit, pourraient t-ils indiquer leur profession, ce serait intéressant. Pourquoi les industriels français feraient de la merde et pas eux ? Moi je suis entrepreneur dans le bâtiment. on n'est pas toujours bon, mais nos clients nous le disent rapidement quand il y a un problème.

D

+1

Un transfert partiel des charges sociales et salariales ainsi que de l'IS vers une TVA augmentée rééquilibrerait les conditions de concurrence entre les produits "made in France" et les produits importés.

Il semble en effet que ce transfert soit un tabou du côté de l'aile gauche, où la TVA, de manière un peu dogmatique, est perçue comme une taxe inégalitaire. Pourtant, l'acheteur d'une voiture à 60 000 € versera davantage de TVA que l'acheteur d'une voiture à 10 000 €.

Pour la gauche, une TVA "égalitaire" consisterait à appliquer un taux de TVA croissant par tranche de prix d'achat. Cherchez l'erreur...

Par

Pour info, rien de nouveau sous le soleil : j'ai souvenir d'une Fiat 127D (une 127 diesel qui était en fait une Fiat 147 brésilienne) importée en Europe par Fiat en 1984. Et ma 2cv6, année modèle 1990, vient du Portugal. A l'époque, ça ne provoquait pas de commentaires. Pour autant je ne dis pas que c'était bien, c'est juste le constat que le vers de la mauvaise mondialisation était dans le fruit et personne ne le remarquait.

Par

En réponse à gokhan1369

Donc une entreprise de plus de 100ans qui a fait des années et des années de profits en milliards et est dans le top 3 mondiales de plus de ventes est maintenant en faillite :chut: alors que le bistrot du coin tiens toujours debout ! Y a quelque chose qui cloche dans cette affaire !! Ou est passé tout cette argent et pourquoi demande 5milliards d euro !!

Bonne question.Reponse : il faut gaver l’actionnaire. Les énarques Macron et Philippe n’ont pas la capci Pour remédier à ça car le rêve de l’enarque est de pantoufler et faire du fric chez AXA , Paribas ou Morgan and cie.

Par

En réponse à gokhan1369

Donc une entreprise de plus de 100ans qui a fait des années et des années de profits en milliards et est dans le top 3 mondiales de plus de ventes est maintenant en faillite :chut: alors que le bistrot du coin tiens toujours debout ! Y a quelque chose qui cloche dans cette affaire !! Ou est passé tout cette argent et pourquoi demande 5milliards d euro !!

Pour payer les indemnités de licenciement et la malle diplomatique de calor ghôns

Par

En réponse à xsaratoustra

+1

Un transfert partiel des charges sociales et salariales ainsi que de l'IS vers une TVA augmentée rééquilibrerait les conditions de concurrence entre les produits "made in France" et les produits importés.

Il semble en effet que ce transfert soit un tabou du côté de l'aile gauche, où la TVA, de manière un peu dogmatique, est perçue comme une taxe inégalitaire. Pourtant, l'acheteur d'une voiture à 60 000 € versera davantage de TVA que l'acheteur d'une voiture à 10 000 €.

Pour la gauche, une TVA "égalitaire" consisterait à appliquer un taux de TVA croissant par tranche de prix d'achat. Cherchez l'erreur...

Entièrement d’accord. Une augmentation de la TVA de 3 ou 4 points feraient baisser les importations.Ca ferait baisser la consommation aussi mais comme le con moyen achète des produits importés ça serait tout bénéfice

Par

l on ne peu pas détruire l automobile comme depuis des lustres! taxes repressition a outrance!limitations débiles et le pompom vouloir que de l electrique!! donc la conclusion est clair avec en prime l écolos qui flingue dans toute s les branches! bref vous semez vous récoltez! c est pas moi c est l autre!

Par

En réponse à beru29

La désindustrialisation à la française continue. Depuis 50 ans tous les partis politiques font tout pour tuer notre industrie. Charges salariales abominables, impôts et taxes tout azimut. Comment voulez vous être compétitif. C'est vrai, l'industrie, c'est pas bien, c'est sale, la culture et la finance, c'est mieux !! Tout le train de vie de l'ensemble de la société française est financé par les charges salariales et patronales, et les impôts et les taxes des entreprises. Un produit chinois ne contribue qu'à hauteur de la TVA, un produit français aura la TVA plus toutes les charges, donc ce n'est pas jouable. Donc forcément, concevoir, puis produire un produit en France sera toujours plus cher. Si en plus on fait des erreurs de stratégie et de marketing comme l'a fait Renault ( Merci M. Ghosn !) depuis des années, ça coince. Si également la CGT s'en mêle, c'est normal qu'on produise ailleurs.

Pour en revenir à Renault, le vrai visionnaire, c'était Louis Schweitzer, pas Ghosn. Dacia, c'est Louis Schweitzer, le mariage avec Nissan , c'est aussi Louis Schweitzer. Ghosn n'a fait que remettre Nissan sur les rails quand il était au Japon ( ce qui était par contre un succès ) mais après il s'est pris pour Louis XIV.

Mais rien n'est perdu, PSA qui était au bord du gouffre, s'en sort très bien. J'ai un 3008 GT 180 HDI, super voiture. 100 000 km en 3 ans, pas un seul problème. Quand on y met de la volonté et qu'on fait les bons choix , on peut faire bien en France. J'ai eu des véhicules allemands, c'est très bien fini, ça marche bien, mais il y a aussi des problèmes. M3 V8, le tableau de bord qui faisait l'arbre de Noël à 40 000 km, le pont arrière qui grognait à 45 000, bof bof. Vito 2,2 l 163 cv,, une bielle coulée à 200000 km , 9000€ de réparation, bof bof aussi. J'ai eu des Ford Transit et des VW Crafter, c'est beaucoup moins bien que des Master. Donc si nos politiques pouvaient supprimer ces putains de charges, nos industriels pourraient refaire leur boulot en France. Au fait, tous les gars sur les forums qui font du french bashing gratuit, pourraient t-ils indiquer leur profession, ce serait intéressant. Pourquoi les industriels français feraient de la merde et pas eux ? Moi je suis entrepreneur dans le bâtiment. on n'est pas toujours bon, mais nos clients nous le disent rapidement quand il y a un problème.

D

Pas de charges :

chacun se paie sa propre sécu -> modèle US ???

chacun gère sa police -> comme en Afrique du sud ? avec des lotissements derrières des barbelés et des flics privés ?

pour les routes ... péages partout ?

Pour info les grandes entreprises ont déjà d'énormes aides : plus de 40 milliards de CICE et autres baissent de charges, elles se débrouillent très bien pour avoir des bureaux et filiales dans des paradis fiscaux ... et elles en ont strictement rien à foutre de l'implantations des usines. Actuellement l'élément important pour un patron salarié et non créateur de l'entreprise c'est la cotation en bourse, et la redistribution de dividendes aux actionnaires.

un ami qui bosse dans la sous traitance m'a raconté qu'un de leur client constructeur français leur avait demandé de fermé leur entreprise française (120 salariés) , afin d'être un peu moins cher : moins de 0.20 € par voiture ça représentait ! C'est un entreprise italienne, la direction a refusé. Depuis ils travaillent avec Toyota, VW, Mercedes ... qui n'ont jamais demandé que les produits soient construits ailleurs !

Par

En réponse à gokhan1369

Éteins BFM tv et sort de ton village la dictature est en France mon coco ! les présidents turques et chinois ont été élu à plus de 80% de ces citoyens ! En france ton macron il avait même pas 30% au premier tour ! Il l ont mit en finale contre lepen et voilà le tour est joué le gars est président avec même pas 30% :ddr::ddr: Y a cas voir ce qu on fait ces soi disant "dictateur" en même pas 15ans a leur pays (infrastructure,économie en plein boum,ils sont plus de 7% de croissance chaque années !) et pendant ce temps ta la gauche la droite qui te pique ta tune en te disant merci liberté égalité fraternité :ddr::ddr: . Et maintenant vous êtes tous dans la merde à cause des mafieux français qui étaient au pouvoirs !!

si c est tellement mieux en turquie ou en chine, vas donc t y installer.

au paasage, un post comme ça e turquie pourrait te valoir quelques mois de prison,

mais bien sur, la dictature, elle est en france.

Par

En réponse à xsaratoustra

+1

Un transfert partiel des charges sociales et salariales ainsi que de l'IS vers une TVA augmentée rééquilibrerait les conditions de concurrence entre les produits "made in France" et les produits importés.

Il semble en effet que ce transfert soit un tabou du côté de l'aile gauche, où la TVA, de manière un peu dogmatique, est perçue comme une taxe inégalitaire. Pourtant, l'acheteur d'une voiture à 60 000 € versera davantage de TVA que l'acheteur d'une voiture à 10 000 €.

Pour la gauche, une TVA "égalitaire" consisterait à appliquer un taux de TVA croissant par tranche de prix d'achat. Cherchez l'erreur...

la TVA est une taxe totalement inégalitaire : plus ton revenu est faible et plus ta propention marginale à consommer est élevée :

tu gagnes 1 000€ chaque mois, tu consommes 1 000€, donc tu paie un impôt sur 100% de tes revenus

tu gagnes 10 000€ chaque mois, tu consommes 5 000€, et le restant est placé, stocké et sert même à payer tes impôts : donc tu n'es imposé que sur 50% de tes revenus

Voila pourquoi un impôt doit être sur l'ensemble des revenus et pas sur l'ensemble des dépenses !

cours de base d'économie

Par

En réponse à RENAUD49

Un récapitulatif intéressant pour les néophytes. On connaissait déjà les lieux de production. Tous les constructeurs disposent d'usines en dehors de leur pays d'origine. Kia possède quatre usines sur le sol sud-coréen , une usine en Chine, une usine aux Etats-Unis, et une usine en Slovaquie.

Cependant, le constructeur coréen maintient l'essentiel de sa production au pays. Une usine aux Etats-Unis ( Géorgie ) et en Slovaquie ( Zilina ), ça n'a rien de honteux. Il faut bien produire au plus près si l'on veut vendre sur les marchés nord-américain et européen.

Renault semble privilégier la construction de modèles à l'étranger pour profiter principalement de salaires moins élevés. ( Slovénie, Turquie, Espagne ).

Le constructeur est absent du marché nord-américain, n'est pas performant en zone Asie-Pacifique. les constructeurs européens sont sur la défensive.Le groupe Hyundai-Kia est à l'image du pays qu'il représente ; il est en progrès depuis cinquante ans, et affiche un dynamisme, un volontarisme indéniables.

Le magreb est aussi à la mode chez renault comme lieu de délocalisation.

Par

En réponse à xsaratoustra

+1

Un transfert partiel des charges sociales et salariales ainsi que de l'IS vers une TVA augmentée rééquilibrerait les conditions de concurrence entre les produits "made in France" et les produits importés.

Il semble en effet que ce transfert soit un tabou du côté de l'aile gauche, où la TVA, de manière un peu dogmatique, est perçue comme une taxe inégalitaire. Pourtant, l'acheteur d'une voiture à 60 000 € versera davantage de TVA que l'acheteur d'une voiture à 10 000 €.

Pour la gauche, une TVA "égalitaire" consisterait à appliquer un taux de TVA croissant par tranche de prix d'achat. Cherchez l'erreur...

la " TVA SOCIALE" que tu proposes serait une tres bonne idée.mais personne n osera jamais le faire, car cela entrainerait de facto une hausse des prix et donc un mecontentement populaire.

Par

"made in France" ne signifie pas que ces "Renault" soient 100% made in Renault, les plates formes et moteurs sont assez souvent fait en collaboration avec d'autres constructeurs étrangers, les véhicules ne sont alors que des clones d'une marque à l'autre.

Mais bon, au moins les véhicules "assemblés" en France, ce sont des emplois pour nous ! Et ça, c'est évidemment excellent.

Par

En réponse à antikekedemes2

Oui c’est mignon mais combien d’artisans pleureuses sur le made in France pour leur petite affaire mais qui claque 50000 euros chez Mercedes ? :chut:

Ben tu veux les claquer dans quoi ? Une DS9 chinoise ?

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

j espere que t es aussi critique sur erdogan sur les forums turcs que sur la france sur les forums français.

mais je ne suis pas sur.

Par

Bon bah voilà, il reste quoi ? Plus ou moins 15% des véhicules assemblés en France ? Elle est belle l'entreprise nationale... Mais bien-sûr toutes ces délocalisations sont à mettre sur le dos de l'ouvrier qui gagne trop bien sa vie et sur celui de la CGT stalinienne, ce n'est pas du tout la faute à ces rapaces d'actionnaires qui ne pensent qu'à rincer les entreprises jusqu'à la moelle pour faire le plus de bénéfices possible en un minimum de temps, sans penser au long-terme, ni celle de ces dirigeants d'une nullité extrême... Mais on s'en fiche, la variable d'ajustement ce n'est que le prolétariat...

Par

En réponse à SUDISTE DES LANDES

alors pourquoi des aides de 5 milliards€ ?? laisser le cric seul..sans aides..nous les contribuables ras le bol

tu préfères financer le chômage qu'entraineraient de grosses difficultés de Renault ? :bah:

remarque, au point où on en est dans ce pays, laissons toute l'économie se casser la gueule. avec un peu de chance, on fera un Frexit, on rétablira les taxes aux frontières et on se remettra à acheter du made in France...

:bah:

Par

En réponse à titeuf380

c'est ça..... mais ils devraient fabriquer un ou deux modèles élec en France.... mais pour résumer ça fera pas lourd . PSA est à 30% à peine de "made in france" , renault est au dessous de 20% , pour le constructeur NATIONAL, ça fait un peu TACHE....

sinon, oui, Renault ou PSA, ce sont bien les utilitaires qui se vendent bien et sont devenus la spécialité des français.

c'est finalement cette filière qu'il faut consolider.

d'autant qu'avec le boom du commerce en ligne, c'est un secteur en devenir.

et si Renault pense se refaire avec des gros SUV électriques, assurément très chers, je pense qu'ils se mettent un doigt dans l'oeil. capitaliser sur les utilitaires électriques me semble bien moins risqué.

Par

En réponse à RENAUD49

Un récapitulatif intéressant pour les néophytes. On connaissait déjà les lieux de production. Tous les constructeurs disposent d'usines en dehors de leur pays d'origine. Kia possède quatre usines sur le sol sud-coréen , une usine en Chine, une usine aux Etats-Unis, et une usine en Slovaquie.

Cependant, le constructeur coréen maintient l'essentiel de sa production au pays. Une usine aux Etats-Unis ( Géorgie ) et en Slovaquie ( Zilina ), ça n'a rien de honteux. Il faut bien produire au plus près si l'on veut vendre sur les marchés nord-américain et européen.

Renault semble privilégier la construction de modèles à l'étranger pour profiter principalement de salaires moins élevés. ( Slovénie, Turquie, Espagne ).

Le constructeur est absent du marché nord-américain, n'est pas performant en zone Asie-Pacifique. les constructeurs européens sont sur la défensive.Le groupe Hyundai-Kia est à l'image du pays qu'il représente ; il est en progrès depuis cinquante ans, et affiche un dynamisme, un volontarisme indéniables.

la corée du sud = pas de CGTistes, des semaines de 50h et bien moins de congés et jours fériés qu'en France. :bah:

la question est = est-ce le modèle que veulent les français ? :bah:

Par

Un scenic c'est haut de gamme?:orni:

Par

En réponse à SUDISTE DES LANDES

alors pourquoi des aides de 5 milliards€ ?? laisser le cric seul..sans aides..nous les contribuables ras le bol

Alors que dire de la SNCF et de ces 15 milliards pour le contribuable chaque année ..

Par

Les sites de production en France n'ont pas été optimisé et ne tourne pas à leur maximum car les chaines de montage sont mono véhicule et donc dès qu'un modèle ne marche pas ou moins bien l'usine est sous employée contrairement à PSA, par exemple mais il y en a d'autres, où d'un site on peut sortir des modèles différents sur une même chaine de montage et donc une meilleur flexibilité de l'outil de production. Merci Carlos G.....qui n'a rien fait dans le domaine!!!

La R&D est bien trop importante pour un constructeur qui mutualise avec les autres marques, mais surtout parce que le développement en interne de certains éléments coute chère pour des volumes pas assez important.

Bref, l'outil Renault n'est pas rationnel....

Par

En réponse à antikekedemes2

Oui c’est mignon mais combien d’artisans pleureuses sur le made in France pour leur petite affaire mais qui claque 50000 euros chez Mercedes ? :chut:

C'est exactement mon cas ! Je suis artisan et j'ai acheté une Mercedes parce que Renault n'a pas voulu me vendre une Clio, et je dis bien voulu parce qu'après avoir attendu 2 ans le nouveau modèle "haut de gamme" Initiale Paris, appelé tous les deux mois et mariné pour voir le modèle "en vrai" (ce qui apparemment n'était possible qu'au showroom des Champs Elysées sic !), le jour de l'essai tant attendu, 30min avant, le commercial m'appelle pour me dire que le véhicule n'est plus dispo ! Alors là mon bonhomme, la moutarde m'est tellement montée au nez que je suis parti direct chez les Allemands où j'ai été très bien accueilli et où j'ai pu essayer le modèle de suite... et passer commande. Je précise que cela s'est passé après 35 ans d'achat de véhicules 100% français. Vous voyez que les choses ne sont pas aussi tranchées que cela. On peut être patriote et défendre les produits français mais aussi être confronté à la bêtise et l'incompétence dans la vente de ses produits...

Par

En réponse à Skacero

Alors que dire de la SNCF et de ces 15 milliards pour le contribuable chaque année ..

Tu préfères quoi ?

Fermer l'intégralité des lignes et avoir autant de caisses ou de bus sur les routes en plus ?

Multiplier les tarifs d'abonnements ou de tickets par deux ou trois ?

Par

En réponse à manu.lille

la TVA est une taxe totalement inégalitaire : plus ton revenu est faible et plus ta propention marginale à consommer est élevée :

tu gagnes 1 000€ chaque mois, tu consommes 1 000€, donc tu paie un impôt sur 100% de tes revenus

tu gagnes 10 000€ chaque mois, tu consommes 5 000€, et le restant est placé, stocké et sert même à payer tes impôts : donc tu n'es imposé que sur 50% de tes revenus

Voila pourquoi un impôt doit être sur l'ensemble des revenus et pas sur l'ensemble des dépenses !

cours de base d'économie

... que tu as bien fait de rappeler. :bien:

Par

Moralité: si tu veux faire travailler des compatriotes et participer aux différentes caisses (retraite, SECU, ...) achetez du Toyota made in Onnaing ou est produit la nouvelle Yaris et le futur SUV. Reste aussi PSA qui est pas-mal avec leur modèle et les futurs SUV électrique Mercedes près de chez moi dans l'est, mais en tout cas honte au losange.

Par

En réponse à manu.lille

la TVA est une taxe totalement inégalitaire : plus ton revenu est faible et plus ta propention marginale à consommer est élevée :

tu gagnes 1 000€ chaque mois, tu consommes 1 000€, donc tu paie un impôt sur 100% de tes revenus

tu gagnes 10 000€ chaque mois, tu consommes 5 000€, et le restant est placé, stocké et sert même à payer tes impôts : donc tu n'es imposé que sur 50% de tes revenus

Voila pourquoi un impôt doit être sur l'ensemble des revenus et pas sur l'ensemble des dépenses !

cours de base d'économie

Tu auras bien remarqué que j'ai parlé de transfert partiel de l'impôt sur les sociétés vers la TVA, mais pas de transfert de l'impôt sur le revenu.

Ainsi, comme tu le précises, quelqu'un qui gagne 1 000 € par mois et qui paie 1 000 € de produits et services soumis à la TVA n'est pas assujetti à l'impôt sur le revenu.

Quelqu'un qui gagne 10 000 € par mois et qui consomme 5 000 € de produits et services assujettis à la TVA paiera effectivement seulement 5 fois ce qu'a payé en TVA celui qui gagne 1 000, mais par contre, il paiera un impôt sur le revenu à ajuster pour qu'il y ait un équilibre.

De plus, certains produits de première nécessité ont un taux de TVA à 5,5 %, et ces produits doivent être davantage présents dans les 1 000 € consommés sur le mois que dans les 5 000 € (celui qui gagne 10 000 € par mois ne mange pas 5 fois plus que celui qui gagne 1 000 €). Donc, le taux moyen de la TVA payée par celui qui gagne 10 000 € par mois doit être plus élevé que celui qui gagne 1 000 €.

Reste effectivement la baisse de pouvoir d'achat induite par quelques points d'augmentation de TVA. Elle serait en partie comblée par la baisse du coût de production hors taxes du produit fabriqué en France (baisse des charges sociales et de lS).

Pour les produits importés, forcément, cela en augmenterait le prix.

Mais, d'un point de vue environnemental, n'a-t-on pas intérêt à importer moins de produits à bas coût facilement obsolètes venus d'Asie ?

Ces transferts de charges sociales vers la TVA s'entendent bien entendu à prestations sociales egales, leur financement étant prélevé sur les recettes de TVA supplémentaires.

Par

c'est marrant, notre Anneaux "des iles " est pas revenu nous faire un cours d’économies sur Renault là....ni nous expliquer que cette boite va bien ... et que le pret de 5 milliards garanti par l'état c'est franchement queudalle et qu'il y a pas a s’inquiéter..... WOUAIS WOUAIS.... c'est marrant mais 2 mois + tard ça fait plus rire personne là hein..... . :violon: ... sans doute il a attaqué les anti dépresseurs le gars .... avec son salaire à 7 chiffres... à 3 balles :buzz:

Par

Dans la liste il n'y a pas trace du Maroc sur lequel sont implantées des usines Renault

Par

Si vous voyiez le peu de soin que mettent les opérateurs des usines françaises au quotidien et leur incapacité à suivre les règles qu’ils imposent pourtant de façon drastique à leurs fournisseurs, vous arrêteriez vite d’acheter PSA et surtout RENAULT !!!

Par

En réponse à Dark-ops

C'est exactement mon cas ! Je suis artisan et j'ai acheté une Mercedes parce que Renault n'a pas voulu me vendre une Clio, et je dis bien voulu parce qu'après avoir attendu 2 ans le nouveau modèle "haut de gamme" Initiale Paris, appelé tous les deux mois et mariné pour voir le modèle "en vrai" (ce qui apparemment n'était possible qu'au showroom des Champs Elysées sic !), le jour de l'essai tant attendu, 30min avant, le commercial m'appelle pour me dire que le véhicule n'est plus dispo ! Alors là mon bonhomme, la moutarde m'est tellement montée au nez que je suis parti direct chez les Allemands où j'ai été très bien accueilli et où j'ai pu essayer le modèle de suite... et passer commande. Je précise que cela s'est passé après 35 ans d'achat de véhicules 100% français. Vous voyez que les choses ne sont pas aussi tranchées que cela. On peut être patriote et défendre les produits français mais aussi être confronté à la bêtise et l'incompétence dans la vente de ses produits...

En plus, vous aurez moins de risques de tomber en panne !!!

Le sérieux de fabrication des allemands est tout sauf une légende ...

Par

En réponse à Macronphobe

Dans la liste il n'y a pas trace du Maroc sur lequel sont implantées des usines Renault

L’usine en zone franche de Tanger fabrique des modèles DACIA ... des low costs qui soit dit en passant génèrent quand même la moitié des profits du groupe !

Par

En réponse à FG92

En plus, vous aurez moins de risques de tomber en panne !!!

Le sérieux de fabrication des allemands est tout sauf une légende ...

C'est pourtant une belle légende lorsqu'on compare la fiabilité aux marques japonaises et coréennes...

Par

En réponse à antikekedemes2

Entièrement d’accord. Une augmentation de la TVA de 3 ou 4 points feraient baisser les importations.Ca ferait baisser la consommation aussi mais comme le con moyen achète des produits importés ça serait tout bénéfice

Exactement. Le problème des politiques par rapport à cela, c'est qu'en augmentant la TVA, cela ferait baisser de quelques % le sacro saint pouvoir d'achat de nos fonctionnaires. Et ça, électoralement, c'est pas possible. Donc, on va continuer à sacrifier notre industrie et notre agriculture pour permettre à ceux qui représentent quasiment la plus grande partie des électeurs, de continuer à acheter allemand et chinois. C'est la seule raison car j'arrive quand même pas à imaginer que même un énarque ne puisse comprendre cela

Par

En réponse à beru29

Exactement. Le problème des politiques par rapport à cela, c'est qu'en augmentant la TVA, cela ferait baisser de quelques % le sacro saint pouvoir d'achat de nos fonctionnaires. Et ça, électoralement, c'est pas possible. Donc, on va continuer à sacrifier notre industrie et notre agriculture pour permettre à ceux qui représentent quasiment la plus grande partie des électeurs, de continuer à acheter allemand et chinois. C'est la seule raison car j'arrive quand même pas à imaginer que même un énarque ne puisse comprendre cela

Tout à fait exact. Concernant l’énarque , il comprend bien mais il s’en tamponne.Son but est d’acheter la paix sociale et donc de gaspiller le fric pour pouvoir en faire du fric dans une banque pour sa petite gueule.

Par

En réponse à Dark-ops

C'est exactement mon cas ! Je suis artisan et j'ai acheté une Mercedes parce que Renault n'a pas voulu me vendre une Clio, et je dis bien voulu parce qu'après avoir attendu 2 ans le nouveau modèle "haut de gamme" Initiale Paris, appelé tous les deux mois et mariné pour voir le modèle "en vrai" (ce qui apparemment n'était possible qu'au showroom des Champs Elysées sic !), le jour de l'essai tant attendu, 30min avant, le commercial m'appelle pour me dire que le véhicule n'est plus dispo ! Alors là mon bonhomme, la moutarde m'est tellement montée au nez que je suis parti direct chez les Allemands où j'ai été très bien accueilli et où j'ai pu essayer le modèle de suite... et passer commande. Je précise que cela s'est passé après 35 ans d'achat de véhicules 100% français. Vous voyez que les choses ne sont pas aussi tranchées que cela. On peut être patriote et défendre les produits français mais aussi être confronté à la bêtise et l'incompétence dans la vente de ses produits...

Tu vends quoi que j’achète étranger pour faire comme toi :brosse:

Par

En réponse à mynameisfedo

la corée du sud = pas de CGTistes, des semaines de 50h et bien moins de congés et jours fériés qu'en France. :bah:

la question est = est-ce le modèle que veulent les français ? :bah:

C’est pas le modèle que veut l’indolent français mais il n’aura bientôt plus le choix .La fête à la faigniasse est bientôt terminée, y’a plus le pognon à gaspiller :coolfuck:

Par

En réponse à roc et gravillon

... que tu as bien fait de rappeler. :bien:

Cours de base d’économie pour CGTiste communiste bien à l’abri à la SNCF :brosse:

Par

En réponse à Maître_Yoda

Ben tu veux les claquer dans quoi ? Une DS9 chinoise ?

Non bien entendu. Dans une 508 c’est déjà pas mal et avec les 10000 boules économisés par rapport à une Série 3 , je fais un truc intelligent ... 3000 pour la SPA pour commencer.

Par

Il nous faudrait un Trump en France..... non je plaisante

Par contre ici on ne parle que des usines de montage, l'essentiel est fabriqué par des sous-contraitants qui ne sont pas mieux lotis.

Par

En réponse à antikekedemes2

Entièrement d’accord. Une augmentation de la TVA de 3 ou 4 points feraient baisser les importations.Ca ferait baisser la consommation aussi mais comme le con moyen achète des produits importés ça serait tout bénéfice

Bah non en fait la tva est la même pour tous que ce soit un véhicule produit en France ou importé, le consommateur final la paie mais pas l'entreprise qui l'a récupére !

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

C'est plutôt à toi de regarder autre chose, que les médias très orientés de ton pays d'origine. Les seuls journalistes turques qui étaient critiques envers Merdogan ont été foutus en prison, et ceux qui ne veulent pas de lui comme président, se taisent par peur de représailles. Je le sais, j'ai beaucoup de collègues en Turquie.

A part ça ce n'est pas une dictature.

Et puis, il n'y a pas qu'en France qu'on ne peux pas l'encadrer ton guignol de président.

Toute l'UE, et tous les pays voisins de la Turquie le détestent, de même que les américains.

Et non il n'a pas été élu à 80%, mais surtout c'est hors de Turquie qu'il a obtenu ses plus haut pourcentages de votes en sa faveur. Vous êtes de braves moutons.

Les gens comme toi sans arrêt à chier sur leur pays d'accueil, mais pourquoi ne rentrez vous pas chez vous si c'est tellement mieux là bas?

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

AMUSANT que l'état, aussi..., soit gros actionnaire d'une boite qui va faire fabriquer là ou le social pèse le moins sur les salaires, alors que cet état nous vante les mérites de son modèle social depuis 40 ans, dont une grosse partie pèse sur les salaires, via les charges... ! mais vous avez raison, à part 2 tondus et un pelé (vous choisirez entre vous et moi...), tout le monde semble l'ignorer ou s'en foutre !

Par

En réponse à Soussmeboules

C'est plutôt à toi de regarder autre chose, que les médias très orientés de ton pays d'origine. Les seuls journalistes turques qui étaient critiques envers Merdogan ont été foutus en prison, et ceux qui ne veulent pas de lui comme président, se taisent par peur de représailles. Je le sais, j'ai beaucoup de collègues en Turquie.

A part ça ce n'est pas une dictature.

Et puis, il n'y a pas qu'en France qu'on ne peux pas l'encadrer ton guignol de président.

Toute l'UE, et tous les pays voisins de la Turquie le détestent, de même que les américains.

Et non il n'a pas été élu à 80%, mais surtout c'est hors de Turquie qu'il a obtenu ses plus haut pourcentages de votes en sa faveur. Vous êtes de braves moutons.

Les gens comme toi sans arrêt à chier sur leur pays d'accueil, mais pourquoi ne rentrez vous pas chez vous si c'est tellement mieux là bas?

bizzare, il nous rappellait que la turquie est un pays dirigé par un islamiste, et son commentaire a été supprimé ! un petit coup de censure, peut-ètre ?....

Par

En réponse à TMTC

C'est pourtant une belle légende lorsqu'on compare la fiabilité aux marques japonaises et coréennes...

non, c'est pas une légende, c'est juste une vérité ancienne qui n'a plus cours aujourd'hui ! mercedes, bm et consorts surfent sur une authentique histoire de qualité supérieure, mais qui n'existent plus que dans les défilés de collectionneurs, ou l'on peut voir une très belle w123 de 500 000 kms, mais ça, c'était avant....

Par

En réponse à Simon1945

Pour info, rien de nouveau sous le soleil : j'ai souvenir d'une Fiat 127D (une 127 diesel qui était en fait une Fiat 147 brésilienne) importée en Europe par Fiat en 1984. Et ma 2cv6, année modèle 1990, vient du Portugal. A l'époque, ça ne provoquait pas de commentaires. Pour autant je ne dis pas que c'était bien, c'est juste le constat que le vers de la mauvaise mondialisation était dans le fruit et personne ne le remarquait.

Ben oui, Renault n'a pas attendu Ghosn pour produire en Amérique du sud, au Sénégal, au Vietnam, etc...

Pour VW c'était la cox au Mexique et autres pays..

Par

actuellement j'ai une Talisman Estate de 2019, je change en général tous les trois ans mes autos, mais si Renault ne produit pas ma prochaine voiture en France , ce ne sera pas une Renault, mais j'irais ailleurs

Par

En réponse à manu.lille

la TVA est une taxe totalement inégalitaire : plus ton revenu est faible et plus ta propention marginale à consommer est élevée :

tu gagnes 1 000€ chaque mois, tu consommes 1 000€, donc tu paie un impôt sur 100% de tes revenus

tu gagnes 10 000€ chaque mois, tu consommes 5 000€, et le restant est placé, stocké et sert même à payer tes impôts : donc tu n'es imposé que sur 50% de tes revenus

Voila pourquoi un impôt doit être sur l'ensemble des revenus et pas sur l'ensemble des dépenses !

cours de base d'économie

N'importe quoi la tva en France ou ailleurs c'est pareil sauf qu'en France c'est trop élevé 20 % pour tous biens et services sauf alimentaire 5.5 % ailleurs c'est 16 % en moyenne voir moins , en France 43 %des français paient l'impôt sur le revenu , pour les charges sociales elles sont aussi plus élevées etc...en France il y a un problème de salaire et de loyer trop cher et même l'alimentation par rapport à l'Allemagne, le problème vient de l'Europe qui a cassé l'industrie et la création d'emplois au profit des financiers , si nous voulons être compétitifs il faudra se réapproprier l'industrie en travaillant plus longtemps, il faut savoir ce que l'on veut pour être indépendant..,,,

Par

En réponse à antikekedemes2

Exact , la différence est que le Coréen n’est pas pendu au biberon de la dépense publique et du social comme le Français.

Pas tout à fait : Hyundai Kia est fortement subventionné (milliards) par la Corée pour ses investissements de R&D (électriques, hydrogène....), mais c'est pas l'Europe

Par

Les transports en commun le transport préfèré des Français.

En France, il existe quelques usines qui produisent des autobus : Heuliez Bus, Irisbus, Evobus. D’autres sites sont conçues pour aménager des minibus : Durisotti, Gruau, Trouillet. Ces sites de production assemblent des véhicules destinés au marché français, mais aussi pour l’exportation.

Comment pouvons-nous se passer de voiture ?

Par

Les commentaires de Moulache et de ses suiveurs sont vivement attendus.

Par

En réponse à TMTC

C'est pourtant une belle légende lorsqu'on compare la fiabilité aux marques japonaises et coréennes...

Excuse moi mais si Renault a des pbs de fiabilité ce qui est vrai la fiabilité allemande est bien une légende surtout chez Mercedes qui n on plus la fiabilité des ancienne je travaille en relation avec le sav Benz et je me peux dire que les garanties c est 10 par jour mais les gens achètent les yeux fermés car c est allemand

Par

Les transports en commun le transport préfèré des Français.

En France, il existe quelques usines qui produisent des autobus : Heuliez Bus, Irisbus, Evobus. D’autres sites sont conçues pour aménager des minibus : Durisotti, Gruau, Trouillet. Ces sites de production assemblent des véhicules destinés au marché français, mais aussi pour l’exportation.

Comment pouvons-nous se passer de voiture ?

Par

En réponse à xsaratoustra

Tu auras bien remarqué que j'ai parlé de transfert partiel de l'impôt sur les sociétés vers la TVA, mais pas de transfert de l'impôt sur le revenu.

Ainsi, comme tu le précises, quelqu'un qui gagne 1 000 € par mois et qui paie 1 000 € de produits et services soumis à la TVA n'est pas assujetti à l'impôt sur le revenu.

Quelqu'un qui gagne 10 000 € par mois et qui consomme 5 000 € de produits et services assujettis à la TVA paiera effectivement seulement 5 fois ce qu'a payé en TVA celui qui gagne 1 000, mais par contre, il paiera un impôt sur le revenu à ajuster pour qu'il y ait un équilibre.

De plus, certains produits de première nécessité ont un taux de TVA à 5,5 %, et ces produits doivent être davantage présents dans les 1 000 € consommés sur le mois que dans les 5 000 € (celui qui gagne 10 000 € par mois ne mange pas 5 fois plus que celui qui gagne 1 000 €). Donc, le taux moyen de la TVA payée par celui qui gagne 10 000 € par mois doit être plus élevé que celui qui gagne 1 000 €.

Reste effectivement la baisse de pouvoir d'achat induite par quelques points d'augmentation de TVA. Elle serait en partie comblée par la baisse du coût de production hors taxes du produit fabriqué en France (baisse des charges sociales et de lS).

Pour les produits importés, forcément, cela en augmenterait le prix.

Mais, d'un point de vue environnemental, n'a-t-on pas intérêt à importer moins de produits à bas coût facilement obsolètes venus d'Asie ?

Ces transferts de charges sociales vers la TVA s'entendent bien entendu à prestations sociales egales, leur financement étant prélevé sur les recettes de TVA supplémentaires.

Réponse à l'apprenti professeur en économie l'impôt progressif existe ça s'appelle l'impôt sur le revenu désormais prélevé à la source, il est vrai que la TVA ne s'applique que sur la partie consommée et c'est déjà pas mal comme ça ?:tourne:

Par

En réponse à Tily

Les transports en commun le transport préfèré des Français.

En France, il existe quelques usines qui produisent des autobus : Heuliez Bus, Irisbus, Evobus. D’autres sites sont conçues pour aménager des minibus : Durisotti, Gruau, Trouillet. Ces sites de production assemblent des véhicules destinés au marché français, mais aussi pour l’exportation.

Comment pouvons-nous se passer de voiture ?

Ajoutons la production de bus électriques chinois BYD à Allonne, près de Beauvais...

Qui rencontreraient un succès bien plus important si leur tarif n'était pas x 2 en comparaison de modèles traditionnels.

Par

En réponse à motalo

actuellement j'ai une Talisman Estate de 2019, je change en général tous les trois ans mes autos, mais si Renault ne produit pas ma prochaine voiture en France , ce ne sera pas une Renault, mais j'irais ailleurs

T'as donc pas pigé que la Taliban, c'est fini... et que la caisse n'aura pas de remplaçante.

Enfin, sans doute un SUV te sera proposé... si la marque arrive à survivre...

Par

En réponse à Nonu

Pas tout à fait : Hyundai Kia est fortement subventionné (milliards) par la Corée pour ses investissements de R&D (électriques, hydrogène....), mais c'est pas l'Europe

Ben voyons.... devons nous rappeler que Rîno possède une marque coréenne qui s'appelle Samsung Motors qui n'a jamais décollé.

Et ils ne bénéficieraient pas eux aussi des mannes célestes du gouvernement coréen ?

Allons allons...

Par

En réponse à beru29

La désindustrialisation à la française continue. Depuis 50 ans tous les partis politiques font tout pour tuer notre industrie. Charges salariales abominables, impôts et taxes tout azimut. Comment voulez vous être compétitif. C'est vrai, l'industrie, c'est pas bien, c'est sale, la culture et la finance, c'est mieux !! Tout le train de vie de l'ensemble de la société française est financé par les charges salariales et patronales, et les impôts et les taxes des entreprises. Un produit chinois ne contribue qu'à hauteur de la TVA, un produit français aura la TVA plus toutes les charges, donc ce n'est pas jouable. Donc forcément, concevoir, puis produire un produit en France sera toujours plus cher. Si en plus on fait des erreurs de stratégie et de marketing comme l'a fait Renault ( Merci M. Ghosn !) depuis des années, ça coince. Si également la CGT s'en mêle, c'est normal qu'on produise ailleurs.

Pour en revenir à Renault, le vrai visionnaire, c'était Louis Schweitzer, pas Ghosn. Dacia, c'est Louis Schweitzer, le mariage avec Nissan , c'est aussi Louis Schweitzer. Ghosn n'a fait que remettre Nissan sur les rails quand il était au Japon ( ce qui était par contre un succès ) mais après il s'est pris pour Louis XIV.

Mais rien n'est perdu, PSA qui était au bord du gouffre, s'en sort très bien. J'ai un 3008 GT 180 HDI, super voiture. 100 000 km en 3 ans, pas un seul problème. Quand on y met de la volonté et qu'on fait les bons choix , on peut faire bien en France. J'ai eu des véhicules allemands, c'est très bien fini, ça marche bien, mais il y a aussi des problèmes. M3 V8, le tableau de bord qui faisait l'arbre de Noël à 40 000 km, le pont arrière qui grognait à 45 000, bof bof. Vito 2,2 l 163 cv,, une bielle coulée à 200000 km , 9000€ de réparation, bof bof aussi. J'ai eu des Ford Transit et des VW Crafter, c'est beaucoup moins bien que des Master. Donc si nos politiques pouvaient supprimer ces putains de charges, nos industriels pourraient refaire leur boulot en France. Au fait, tous les gars sur les forums qui font du french bashing gratuit, pourraient t-ils indiquer leur profession, ce serait intéressant. Pourquoi les industriels français feraient de la merde et pas eux ? Moi je suis entrepreneur dans le bâtiment. on n'est pas toujours bon, mais nos clients nous le disent rapidement quand il y a un problème.

D

Que ça fait du bien de lire un exposé aussi concret! Il y a qq années (pas beaucoup), la boulangère de mon village m'avait dit avoir fait ses calculs: 57% de prélèvements! Elle s'est cassée avec son homme.

Il me souvient avoir entendu un certain Jean-Luc prôner une aggravation des prélèvements. Le problème, c'est que la gôôôche ne sait faire que ça, cependant que la droite a inventé une drôle d'usine à gaz, le CICE, qui a enrichi des groupes qui délocalisaient, cependant que des PME ont mis la clé sous la porte avant de le toucher!

Par

En réponse à antikekedemes2

La première mesure de bon sens pour ce pays est de liquider les énarques en les reclassant à la photocopieuse.

Je me demande si ces spécialistes des montages tordus seraient capables de démonter ceux des autres. En ce cas, on pourrait les affecter à la lutte contre la fraude fiscale. Rêvé-je?

Par

En réponse à beru29

La désindustrialisation à la française continue. Depuis 50 ans tous les partis politiques font tout pour tuer notre industrie. Charges salariales abominables, impôts et taxes tout azimut. Comment voulez vous être compétitif. C'est vrai, l'industrie, c'est pas bien, c'est sale, la culture et la finance, c'est mieux !! Tout le train de vie de l'ensemble de la société française est financé par les charges salariales et patronales, et les impôts et les taxes des entreprises. Un produit chinois ne contribue qu'à hauteur de la TVA, un produit français aura la TVA plus toutes les charges, donc ce n'est pas jouable. Donc forcément, concevoir, puis produire un produit en France sera toujours plus cher. Si en plus on fait des erreurs de stratégie et de marketing comme l'a fait Renault ( Merci M. Ghosn !) depuis des années, ça coince. Si également la CGT s'en mêle, c'est normal qu'on produise ailleurs.

Pour en revenir à Renault, le vrai visionnaire, c'était Louis Schweitzer, pas Ghosn. Dacia, c'est Louis Schweitzer, le mariage avec Nissan , c'est aussi Louis Schweitzer. Ghosn n'a fait que remettre Nissan sur les rails quand il était au Japon ( ce qui était par contre un succès ) mais après il s'est pris pour Louis XIV.

Mais rien n'est perdu, PSA qui était au bord du gouffre, s'en sort très bien. J'ai un 3008 GT 180 HDI, super voiture. 100 000 km en 3 ans, pas un seul problème. Quand on y met de la volonté et qu'on fait les bons choix , on peut faire bien en France. J'ai eu des véhicules allemands, c'est très bien fini, ça marche bien, mais il y a aussi des problèmes. M3 V8, le tableau de bord qui faisait l'arbre de Noël à 40 000 km, le pont arrière qui grognait à 45 000, bof bof. Vito 2,2 l 163 cv,, une bielle coulée à 200000 km , 9000€ de réparation, bof bof aussi. J'ai eu des Ford Transit et des VW Crafter, c'est beaucoup moins bien que des Master. Donc si nos politiques pouvaient supprimer ces putains de charges, nos industriels pourraient refaire leur boulot en France. Au fait, tous les gars sur les forums qui font du french bashing gratuit, pourraient t-ils indiquer leur profession, ce serait intéressant. Pourquoi les industriels français feraient de la merde et pas eux ? Moi je suis entrepreneur dans le bâtiment. on n'est pas toujours bon, mais nos clients nous le disent rapidement quand il y a un problème.

D

Ces putains de charge comme tu dis, c'est ce qui permet de financer la santé et les retraites....Alors si tu veux vivre comme dans les pays du tiers monde, libre à toi, mais ne viens pas réclamer quoique ce soit en période de pandémie !!!!

La ploutocratie au pouvoir sait très bien ce qu'elle fait en mettant en concurrence "libre et non faussée" les salaries européens avec les salaries chinois, vietnamiens et maintenant africains....

Mais certains ont des difficultés à saisir l'envers du décor et ils continuent à hurler avec les loups....

Par

En réponse à VARVILO

Que ça fait du bien de lire un exposé aussi concret! Il y a qq années (pas beaucoup), la boulangère de mon village m'avait dit avoir fait ses calculs: 57% de prélèvements! Elle s'est cassée avec son homme.

Il me souvient avoir entendu un certain Jean-Luc prôner une aggravation des prélèvements. Le problème, c'est que la gôôôche ne sait faire que ça, cependant que la droite a inventé une drôle d'usine à gaz, le CICE, qui a enrichi des groupes qui délocalisaient, cependant que des PME ont mis la clé sous la porte avant de le toucher!

Ecrire ca après les 2 mois que l'hopital vient de vivre , il fallait oser tout de meme...

Ta boulangère n'aura qu'a aller se faire soigner ailleurs qu"en france quand elle en aura besoin...:jap:

Par

En réponse à manu.lille

Pas de charges :

chacun se paie sa propre sécu -> modèle US ???

chacun gère sa police -> comme en Afrique du sud ? avec des lotissements derrières des barbelés et des flics privés ?

pour les routes ... péages partout ?

Pour info les grandes entreprises ont déjà d'énormes aides : plus de 40 milliards de CICE et autres baissent de charges, elles se débrouillent très bien pour avoir des bureaux et filiales dans des paradis fiscaux ... et elles en ont strictement rien à foutre de l'implantations des usines. Actuellement l'élément important pour un patron salarié et non créateur de l'entreprise c'est la cotation en bourse, et la redistribution de dividendes aux actionnaires.

un ami qui bosse dans la sous traitance m'a raconté qu'un de leur client constructeur français leur avait demandé de fermé leur entreprise française (120 salariés) , afin d'être un peu moins cher : moins de 0.20 € par voiture ça représentait ! C'est un entreprise italienne, la direction a refusé. Depuis ils travaillent avec Toyota, VW, Mercedes ... qui n'ont jamais demandé que les produits soient construits ailleurs !

Il n'existe qu'un moyen de faire financer notre protection sociale par tous, produits importés y compris: la TVA dite sociale. Dans ce cas, on peut soulager les entreprises françaises en procédant à un TRANSFERT. Pour l'instant, on assiste à une diminution de l'ASSIETTE de financement de notre protection sociale, puisque le système actuel TUE l'emploi: un salarié doit rapporter non seulement de quoi le payer, mais aussi la protection sociale de toute la population (on ne laisse personne sans soins dans notre pays). Au fait: manifestement, vous n'en avez STRICTEMENT rien à f... des PME-TPE, lesquelles sont les principales créatrices d'emploi depuis des décennies; et elles ne peuvent délocaliser.

Je ne vous salue pas: vous êtes de la race de ceux qui ne veulent RIEN SAVOIR!

Par

En réponse à VARVILO

Il n'existe qu'un moyen de faire financer notre protection sociale par tous, produits importés y compris: la TVA dite sociale. Dans ce cas, on peut soulager les entreprises françaises en procédant à un TRANSFERT. Pour l'instant, on assiste à une diminution de l'ASSIETTE de financement de notre protection sociale, puisque le système actuel TUE l'emploi: un salarié doit rapporter non seulement de quoi le payer, mais aussi la protection sociale de toute la population (on ne laisse personne sans soins dans notre pays). Au fait: manifestement, vous n'en avez STRICTEMENT rien à f... des PME-TPE, lesquelles sont les principales créatrices d'emploi depuis des décennies; et elles ne peuvent délocaliser.

Je ne vous salue pas: vous êtes de la race de ceux qui ne veulent RIEN SAVOIR!

C'est la mondialisation neolibérale qui tue l'emploi dans les pays occidentaux, pour le plus grand profits de quelques % de la population qui se gavent comme des porcs.

Par

En réponse à xsaratoustra

+1

Un transfert partiel des charges sociales et salariales ainsi que de l'IS vers une TVA augmentée rééquilibrerait les conditions de concurrence entre les produits "made in France" et les produits importés.

Il semble en effet que ce transfert soit un tabou du côté de l'aile gauche, où la TVA, de manière un peu dogmatique, est perçue comme une taxe inégalitaire. Pourtant, l'acheteur d'une voiture à 60 000 € versera davantage de TVA que l'acheteur d'une voiture à 10 000 €.

Pour la gauche, une TVA "égalitaire" consisterait à appliquer un taux de TVA croissant par tranche de prix d'achat. Cherchez l'erreur...

C'est le langage de la raison. Je crois qu'il faudrait exempter carrément de toute charge une partie fixe des salaires, par exemple au niveau d'un SMIC; seule la partie excédant ce montant resterait soumise aux mêmes charges. En effet, nous en savons que trop bien que sinon, les mieux payés se mettraient la différence dans la poche.

Par

En réponse à LOCTITE

C'est la mondialisation neolibérale qui tue l'emploi dans les pays occidentaux, pour le plus grand profits de quelques % de la population qui se gavent comme des porcs.

Or donc, pour vous les TPE-PME qui sont faillite sont TOUTES des nulles? Vous savez quoi? Allez donc les conseiller pour leur expliquer comment on reste en vie en étant asphyxié!

Par

En réponse à beru29

La désindustrialisation à la française continue. Depuis 50 ans tous les partis politiques font tout pour tuer notre industrie. Charges salariales abominables, impôts et taxes tout azimut. Comment voulez vous être compétitif. C'est vrai, l'industrie, c'est pas bien, c'est sale, la culture et la finance, c'est mieux !! Tout le train de vie de l'ensemble de la société française est financé par les charges salariales et patronales, et les impôts et les taxes des entreprises. Un produit chinois ne contribue qu'à hauteur de la TVA, un produit français aura la TVA plus toutes les charges, donc ce n'est pas jouable. Donc forcément, concevoir, puis produire un produit en France sera toujours plus cher. Si en plus on fait des erreurs de stratégie et de marketing comme l'a fait Renault ( Merci M. Ghosn !) depuis des années, ça coince. Si également la CGT s'en mêle, c'est normal qu'on produise ailleurs.

Pour en revenir à Renault, le vrai visionnaire, c'était Louis Schweitzer, pas Ghosn. Dacia, c'est Louis Schweitzer, le mariage avec Nissan , c'est aussi Louis Schweitzer. Ghosn n'a fait que remettre Nissan sur les rails quand il était au Japon ( ce qui était par contre un succès ) mais après il s'est pris pour Louis XIV.

Mais rien n'est perdu, PSA qui était au bord du gouffre, s'en sort très bien. J'ai un 3008 GT 180 HDI, super voiture. 100 000 km en 3 ans, pas un seul problème. Quand on y met de la volonté et qu'on fait les bons choix , on peut faire bien en France. J'ai eu des véhicules allemands, c'est très bien fini, ça marche bien, mais il y a aussi des problèmes. M3 V8, le tableau de bord qui faisait l'arbre de Noël à 40 000 km, le pont arrière qui grognait à 45 000, bof bof. Vito 2,2 l 163 cv,, une bielle coulée à 200000 km , 9000€ de réparation, bof bof aussi. J'ai eu des Ford Transit et des VW Crafter, c'est beaucoup moins bien que des Master. Donc si nos politiques pouvaient supprimer ces putains de charges, nos industriels pourraient refaire leur boulot en France. Au fait, tous les gars sur les forums qui font du french bashing gratuit, pourraient t-ils indiquer leur profession, ce serait intéressant. Pourquoi les industriels français feraient de la merde et pas eux ? Moi je suis entrepreneur dans le bâtiment. on n'est pas toujours bon, mais nos clients nous le disent rapidement quand il y a un problème.

D

Ce ne sont pas que les partis politiques, mais le bon peuple aussi. Le bon peuple qui ne veut plus d'usine en ville, même si c'est lui qui s'est installé après l'usine. Le bon peuple veut que ses enfants ne se salisse pas les mains, ne travaille pas le W, gagne autant que le salaud de directeur qui roule en Mercedes.Toutes ses revendications, les exigences de notre société sont versés au dossier des revendications politiques. Il suffit de voir comment la moindre installation crée des polémiques. Tout le monde veut de l'électricité verte, mais pas les éoliennes devant sa fenêtre.

Ce sont les limites de la démocratie. Comme en plus les entreprises ont pris le malin plaisir a ne pas payer les impots en créant l’optimisation fiscale comment l'état peut il gérer cela. Il prend à ceux qui ne peuvent pas s'enfuir et on arrive à une situation qui génère d'un coté des votes Mélanchon de l'autre LePen qui promettent des choses qu'ils ne pourraient faire. Par contre eux ne veulent pas mettre les mains dans le cambouis, mais en vivent bien.

Ou se situe le juste point d'équilibre et surtout comment satisfaire raisonnablement le bon peuple qui en veut toujours plus.

Par

Tant que l'europe restera arc bouté sur le principe de la concurrence libre et non faussée sa situation economique se dégradera...jusqu'a que les salariés européens soient redescendus au meme niveau que les chinois et autres .....autant dire que ce n'est pas fini....

Mais c'est pas certain que socialement ca passe sans exploser....:biggrin:

Par

En réponse à fent la bise

la " TVA SOCIALE" que tu proposes serait une tres bonne idée.mais personne n osera jamais le faire, car cela entrainerait de facto une hausse des prix et donc un mecontentement populaire.

La hausse des prix serait surtout sensible sur les produits importés, mais moindre sur ce qui est réellement fabriqué en France pour autant que cette TVA sociale consiste en un TRANSFERT des charges. Et plus le produit contiendrait de MO française, plus il y aurait de chance pour que le prix DIMINUE.

Par

En réponse à VARVILO

Or donc, pour vous les TPE-PME qui sont faillite sont TOUTES des nulles? Vous savez quoi? Allez donc les conseiller pour leur expliquer comment on reste en vie en étant asphyxié!

c'est qui la clientèle des TPE-PME ?

Les ménages ? Ils sont de plus en plus fauchés vu qu'on les mets en concurrence avec les chinois

Les multinationales ? Elles sous traitent en etranglants les PME...qui étranglent ensuite leur propres salariés....

La concurrence libre et non faussée n'est qu'une fuite en avant sans fin, et mortifére, sauf pour ceux qui dirigent le systéme.

Par

J'ai oublié les marchés publics, ce qui est un peu contradictoire avec vos recriminations contre le cout des charges...n'est ce pas ?

On ne peut pas vouloir vivre des marchés publics, et gueuler en meme temps contre la hausse des charges et impots ....:biggrin:

Par

En réponse à xsaratoustra

Tu auras bien remarqué que j'ai parlé de transfert partiel de l'impôt sur les sociétés vers la TVA, mais pas de transfert de l'impôt sur le revenu.

Ainsi, comme tu le précises, quelqu'un qui gagne 1 000 € par mois et qui paie 1 000 € de produits et services soumis à la TVA n'est pas assujetti à l'impôt sur le revenu.

Quelqu'un qui gagne 10 000 € par mois et qui consomme 5 000 € de produits et services assujettis à la TVA paiera effectivement seulement 5 fois ce qu'a payé en TVA celui qui gagne 1 000, mais par contre, il paiera un impôt sur le revenu à ajuster pour qu'il y ait un équilibre.

De plus, certains produits de première nécessité ont un taux de TVA à 5,5 %, et ces produits doivent être davantage présents dans les 1 000 € consommés sur le mois que dans les 5 000 € (celui qui gagne 10 000 € par mois ne mange pas 5 fois plus que celui qui gagne 1 000 €). Donc, le taux moyen de la TVA payée par celui qui gagne 10 000 € par mois doit être plus élevé que celui qui gagne 1 000 €.

Reste effectivement la baisse de pouvoir d'achat induite par quelques points d'augmentation de TVA. Elle serait en partie comblée par la baisse du coût de production hors taxes du produit fabriqué en France (baisse des charges sociales et de lS).

Pour les produits importés, forcément, cela en augmenterait le prix.

Mais, d'un point de vue environnemental, n'a-t-on pas intérêt à importer moins de produits à bas coût facilement obsolètes venus d'Asie ?

Ces transferts de charges sociales vers la TVA s'entendent bien entendu à prestations sociales egales, leur financement étant prélevé sur les recettes de TVA supplémentaires.

Ah, il y en a qui comprennent! Ajoutons, pour les finauds qui s'accrochent mordicus à la rengaine de la TVA inégalitaire que le système de financement de notre protection sociale par les salaires l'est INFINIMENT plus: c'est la masse des revenus modestes qui l'assure, surtout les petits indépendants (j'ai donné l'exemple d'une boulangerie qui subissait 57% de prélèvements!). Et puis pourquoi les mêmes ne dénoncent-ils jamais l'existence d'une TVA sur la MO? Il s'agit de rien moins que d'un impôt à la source, peu importe le revenu. D'ailleurs la situation était tellement caricaturale qu'il existe un régime spécial pour les petits chiffres d'affaire (me souviens plus combien).

Par

En réponse à LOCTITE

Ecrire ca après les 2 mois que l'hopital vient de vivre , il fallait oser tout de meme...

Ta boulangère n'aura qu'a aller se faire soigner ailleurs qu"en france quand elle en aura besoin...:jap:

La Corée du sud n'a pas soigné les malades du covid 19?

Par

pour sauver l'industrie française il suffirait de revenir a 42 heures payées 35 sur le même laps de temps que l'inverse a existé ,et surtout d'interdire a des personnes comme M.Aubry de faire de la politique

Par

En réponse à LOCTITE

c'est qui la clientèle des TPE-PME ?

Les ménages ? Ils sont de plus en plus fauchés vu qu'on les mets en concurrence avec les chinois

Les multinationales ? Elles sous traitent en etranglants les PME...qui étranglent ensuite leur propres salariés....

La concurrence libre et non faussée n'est qu'une fuite en avant sans fin, et mortifére, sauf pour ceux qui dirigent le systéme.

C'est l'inégalité des PRELEVEMENTS qui fausse la concurrence.

Par

En réponse à VARVILO

Ah, il y en a qui comprennent! Ajoutons, pour les finauds qui s'accrochent mordicus à la rengaine de la TVA inégalitaire que le système de financement de notre protection sociale par les salaires l'est INFINIMENT plus: c'est la masse des revenus modestes qui l'assure, surtout les petits indépendants (j'ai donné l'exemple d'une boulangerie qui subissait 57% de prélèvements!). Et puis pourquoi les mêmes ne dénoncent-ils jamais l'existence d'une TVA sur la MO? Il s'agit de rien moins que d'un impôt à la source, peu importe le revenu. D'ailleurs la situation était tellement caricaturale qu'il existe un régime spécial pour les petits chiffres d'affaire (me souviens plus combien).

On a bien compris que le reve des neo libéraux c'est de transférer les charges sociales sur une taxe à la consommation, rassurez vous.....Ben oui l'assiette des charges sociales est en train de se réduire vu la mondialisation libérale et la robotisation/numérisation....

Bon courage pour faire passer ca politiquement dans le contexte actuel....:lol:

Par

En réponse à traam

pour sauver l'industrie française il suffirait de revenir a 42 heures payées 35 sur le même laps de temps que l'inverse a existé ,et surtout d'interdire a des personnes comme M.Aubry de faire de la politique

:fresh: petit joueur !

Par

En réponse à VARVILO

C'est l'inégalité des PRELEVEMENTS qui fausse la concurrence.

Et donc ?

Par

En réponse à VARVILO

La Corée du sud n'a pas soigné les malades du covid 19?

ben alors elle va travailler jusqu'a 72 ans ta boulangère...

.https://www.lepoint.fr/monde/s-user-jusqu-a-la-moelle-en-coree-du-sud-le-travail-a-perpetuite-des-personnes-agees-11-05-2018-2217541_24.php

Par

En réponse à LOCTITE

On a bien compris que le reve des neo libéraux c'est de transférer les charges sociales sur une taxe à la consommation, rassurez vous.....Ben oui l'assiette des charges sociales est en train de se réduire vu la mondialisation libérale et la robotisation/numérisation....

Bon courage pour faire passer ca politiquement dans le contexte actuel....:lol:

Où avez vous vu que le rêve des néo-libéraux est de transférer les charges sur la consommation? C'est de l'humour? C'est très exactement l'inverse: la TVA, c'est la part de l'état, que les mêmes s'emploient à neutraliser, voire à instrumentaliser pour imposer leur politique du renard libre dans le poulailler libre.

Je rappelle que, jusqu'au début des années 80, la TVA sur les voitures était de 33,33%. Une 4L affichée 12 000 F rapportait donc 3000 F au budget de l'état. Et l'industrie automobile a embauché jusque vers la fin des années 70...

J'étais dans le commerce (Hi-Fi Vidéo) quand l'intégration européenne a entraîné une baisse progressive du taux de TVA: 28; 25; 22...et 17,6% . Jamais cette baisse ne fut répercutée sur nos produits: comme les prélèvements augmentaient non seulement ce ne fut pas possible, mais les effectifs de la boutique ont fondu, du fait que les grandes enseignes se sont placées sur les mêmes créneaux (pas la vraie hi-fi cependant), mais avec moins de salariés pour un volume d'affaire donné. La logique infernale du "moins je fournis de travail, moins je paye de prélèvements" était enclenchée.

Qui est content du résultat?

Par

He oui, il y a toujours un envers au décor....:biggrin:

Par

En réponse à VARVILO

Où avez vous vu que le rêve des néo-libéraux est de transférer les charges sur la consommation? C'est de l'humour? C'est très exactement l'inverse: la TVA, c'est la part de l'état, que les mêmes s'emploient à neutraliser, voire à instrumentaliser pour imposer leur politique du renard libre dans le poulailler libre.

Je rappelle que, jusqu'au début des années 80, la TVA sur les voitures était de 33,33%. Une 4L affichée 12 000 F rapportait donc 3000 F au budget de l'état. Et l'industrie automobile a embauché jusque vers la fin des années 70...

J'étais dans le commerce (Hi-Fi Vidéo) quand l'intégration européenne a entraîné une baisse progressive du taux de TVA: 28; 25; 22...et 17,6% . Jamais cette baisse ne fut répercutée sur nos produits: comme les prélèvements augmentaient non seulement ce ne fut pas possible, mais les effectifs de la boutique ont fondu, du fait que les grandes enseignes se sont placées sur les mêmes créneaux (pas la vraie hi-fi cependant), mais avec moins de salariés pour un volume d'affaire donné. La logique infernale du "moins je fournis de travail, moins je paye de prélèvements" était enclenchée.

Qui est content du résultat?

https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/reconstruire-la-france-industrielle-de-demain-passe-une-augmentation-de-la-tva-sociale-847567.html

C'est bien tu fais bien ton boulot de petit soldat...:biggrin:

Par

En réponse à LOCTITE

ben alors elle va travailler jusqu'a 72 ans ta boulangère...

.https://www.lepoint.fr/monde/s-user-jusqu-a-la-moelle-en-coree-du-sud-le-travail-a-perpetuite-des-personnes-agees-11-05-2018-2217541_24.php

1°/ C'est ce qu'on cherche à mettre en route;

2°/ On fait comment pour conserver ce mode de financement, sachant qu'il réduit l'assiette de recouvrement?

Le SEUL moyen qui nous reste, c'est le TRANSFERT des charges, tel que TOUTE la consommation contribue à financer notre système. D'ores et déjà, notre système de santé n'est PLUS financé. Alors la dette du pays se creuse. Et qui croit qu'on va nous en faire cadeau?

Par

En réponse à LOCTITE

https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/reconstruire-la-france-industrielle-de-demain-passe-une-augmentation-de-la-tva-sociale-847567.html

C'est bien tu fais bien ton boulot de petit soldat...:biggrin:

ça ne vous ferais rien de faire l'effort d'un exposé? Ou c'est au-dessus de vos moyens?

Par

En réponse à VARVILO

ça ne vous ferais rien de faire l'effort d'un exposé? Ou c'est au-dessus de vos moyens?

Pas le temps; j'ai à faire ailleurs en meme temps...:biggrin: mais je reviens tout à l'heure !

Par

Si les charges n ‘étaient pas si élevés en France, il y aurait sans doute plus d’industrie. Ah ce cher pays où l ‘on brasse plus de paperasse pour occuper nos fonctionnaires que d’encourager l’esprit entrepreneurial, où il y aura bientôt plus d’agence de l ‘état que de d’industriel . En France, monter une boîte c’est galère. En France, vous n’avez même pas gagné un euro que l URSSAF vous tombe dessus. Vous voulez un petit extrait : la cotisation maladie,

la cotisation d'assurance chômage,

les cotisations d’allocations familiales,

la contribution solidarité autonomie,

les cotisations d’accidents du travail,

le versement au fonds national d’aide au logement (Fnal),

la cotisation assurance garantie des salaires (AGS),

le forfait social,

le versement mobilité (pour les employeurs de 11 salariés et plus dans un périmètre de transport urbain).

Et la liste continue....

C est bien beau d’avoir la meilleure sécu du monde, une couverture chômage...des aides à rallonge pour les plus démunis, Ben ça se paie.

Les français : râleurs nés ..

Maintenant vous Vous plaignez que Renault délocalise. Ok, donc c est quoi la solution pour vous. Faire revenir toute la prod en France. Produire des véhicules, les expédier dans le monde entier, pour finalement qu’ils soient invendables, car en plus du coût de production français, vous ajoutez les taxes douanières d importation et de transport. Si vous Êtes si intelligents que ça et bon comptables, allez proposer vos idées à nos industriels.

Taper «  liste  usines Wolswagen » sur le net, croyez vous que leurs usines sont en Allemagne...... pour terminer vous pouvez me dire la différence entre le brut et le net de votre fiche de paie..eh ben moi ça me fait gerber à chaque fin de moi.

Par

En réponse à will2bdx

le meme tableau pour PSA serait sympa

chez Peugeot, 208 en slovaquie, 2008 transféré en Espagne pour le nouveau, limite scandaleux alors que leprécedent tournait très bien et produit en alsace....mais chance, 308 et 3008/5008 se vendent bien et sont produits ici, comme la 508

coté Citron, essentiellement espagne sauf le c5aircrosss qui demarre très bien et produit en france à Rennes je crois

tous les berlingos rafter et consort en espagne....

et les "camionnettes sont produites à l est pour l ensemble psa

le mécano industriel de PSA sera certainement révisé dans la sortie de crise......avec forcément des craintes pour le sol français,du fait des usines allemandes d opel.....et PSA a la traine coté moteur et hybridation simple.....

Par

Oui je précise que je suis pas du genre à allez quémander des aides. Je me lève tôt le matin, je bosse, je produit, et je n ‘ATTENDS PAS APRÈS LES ALLOCs. Ni à dénigrer nos industriels.

Par

Au lieu de râler, lisez cela.

https://www.ifrap.org/fonction-publique-et-administration/1-200-agences-detat-pour-80-milliards-de-depenses-il-est-temps

VOUS AVEZ BIEN LU. 80 milliards pour quel « produits finis »? Nada de chez Nada. Et c’est tous les Ans

Alors les 5 milliards pour aider Renault, ça vous choque?

Par

En réponse à VARVILO

1°/ C'est ce qu'on cherche à mettre en route;

2°/ On fait comment pour conserver ce mode de financement, sachant qu'il réduit l'assiette de recouvrement?

Le SEUL moyen qui nous reste, c'est le TRANSFERT des charges, tel que TOUTE la consommation contribue à financer notre système. D'ores et déjà, notre système de santé n'est PLUS financé. Alors la dette du pays se creuse. Et qui croit qu'on va nous en faire cadeau?

C'est ca , pendant que quelques uns accumulent des fortunes qui se comptent en dizaines de miliards d'euros.....

Oui il y a un pb de financemnt des dépenses sociales mais la solution de la tva sociale est une solution néolibérale, un peu comme la flat tax pour les revenus financiers, qui contribuera à enrichir davantage les plus riches et appauvrir encore les plus pauvres. Ce qui est exactement ce dont on est en train de crever aujourd'hui....

L'alternative c'est d'élargier l'assiette, vers la robotisation et les importations, et aussi vers l'accumulation des richesses et des patrimoines.....

Par

Vous voulez une solution: alléger les charges, Ça veut dire moins de paperasse et moins personnes derrière pour brasser du papier et du vent. Ça veut dire donner du poumon à nos industriels, plus de cash pour se développer ,embaucher Et être plus compétitif. Ca veut dire donner du sens au travail de certains qui sont actuellement derrière leur bureau à se gratter toute la journée et leur offrir sur le marché du TRAVAIL un job plus rénumerateur et sûrement plus motivant.

Par

En réponse à levis123

Vous voulez une solution: alléger les charges, Ça veut dire moins de paperasse et moins personnes derrière pour brasser du papier et du vent. Ça veut dire donner du poumon à nos industriels, plus de cash pour se développer ,embaucher Et être plus compétitif. Ca veut dire donner du sens au travail de certains qui sont actuellement derrière leur bureau à se gratter toute la journée et leur offrir sur le marché du TRAVAIL un job plus rénumerateur et sûrement plus motivant.

La course à la compétivité telle que vue par l'europe actuelle est une fuite sans fin vers la desindustrialisation....les pecos seront à leur tour concurrencés par moins cher qu'eux et ainsi de suite.....

Par

En réponse à levis123

Vous voulez une solution: alléger les charges, Ça veut dire moins de paperasse et moins personnes derrière pour brasser du papier et du vent. Ça veut dire donner du poumon à nos industriels, plus de cash pour se développer ,embaucher Et être plus compétitif. Ca veut dire donner du sens au travail de certains qui sont actuellement derrière leur bureau à se gratter toute la journée et leur offrir sur le marché du TRAVAIL un job plus rénumerateur et sûrement plus motivant.

C'est que du blabla tout ça, le même discours depuis 30 ans au moins

Par

Peco :pays europe centrale et orientale....

Par

Notre système libéralo-capitaliste arrive à bout de souffle, et certains sont encore là avec les mêmes recettes du passé comme "solution"... Faut élargir le spectre à un moment, sortir du carcan intellectuel dans lequel vous êtes tous enfermés...

Par

En réponse à Maître_Yoda

Notre système libéralo-capitaliste arrive à bout de souffle, et certains sont encore là avec les mêmes recettes du passé comme "solution"... Faut élargir le spectre à un moment, sortir du carcan intellectuel dans lequel vous êtes tous enfermés...

oui c'est à peu près ca : on nous a administré des remédes neo libéraux pendant 40 ans, et la situation du patient s'est gravement dégradée, mais c'est parce qu'il faut nous en administrer plus encore !!!!!!

Et c'est surtout pas parce que la logique du systéme neo libérale conduit au désastre, non pas du tout .....Et la pandémie de corona en fait partie, quoiqu'en dise macron !

Par

en 2018 les effectifs en FRANCE étaient de 48.603

Par

Pour en revenir à renault, si ils avaient developpé des hydrides simples fiables au lieu de donner dans le diesel puis de tenter d'imposer l'electrique à grands coup de bonus, ils n'en seraient peut etre pas la ou ils en sont....

Mais les politiciens ont une responsabilités dans cette affaire: Ce sont eux qui font les lois et la réglementation ( décret d'application entre autres...)

Par

Mais le developpent du diesel grace à sa taxation inférieure à l'époque, c'etait deja pour tenter de contrer les essences japonaises...:biggrin:

Par

Autrement dit il faut arreter de tout mettre sur le dos des charges trop elevées....

Par

Qu'on en finisse et vite. C'est de l'acharnemrnt thérapeutique.

Par

En réponse à Franck59155

Qu'on en finisse et vite. C'est de l'acharnemrnt thérapeutique.

acharnement.

Par

C'est comme l'airbus A380....Un fiasco rententissant, sur lequel les médias macroniste sont plus que discrets....mais on va encore dire que c'est la faute des charges trop élevées....

Par

J'aimerai bien le même comparatif avec les concurrents VAG, Ford, Toyota...

Bien sûr en prenant en compte l'approvisionnement des pièces et pas seulement l'usine d'assemblage (Toyota Valencienne ne fait que de l'assemblage avec des produits made in Europe de l'Est... dans son usine subventionnée)

Même chose chez les sous-traitants

Une remarque sur les expériences de commentaires que je lis, peu de retour d'expérience de personnes travaillant dans l'industrie, encore moins dans l'automobile. Moi ça fait 12ans que je suis dedans.

Chez un très gros sous-traitant qui fait de l'équipement (électronique, pièces moteur techniques et du pneumatique), un allemand Con******al, voilà le retour qu'ils avaient des constructeurs qu'ils fournissait

VAG : étranglait le tarif, mais grosse quantité donc ça fait tourner les chaînes de fab...

Japonais : ultra rigoureux, très pointilleux (on reconnait bien leurs qualités)

Du coup on pourrait applaudir telle marque pour conserver ses usines d'assemblage dans son pays d'origine (dans mon cas ça sera VAG bien qu'ils soient loin d'être Made In Germany) mais si ils étranglent leur sous-traitants qui doivent délocaliser leur prod pour être en ligne avec les prix ? Finalement est-ce que le résultat est gagnant ? pas sûr...

Par

Les gros nuls du gouvernement font tout pour tuer l'automobile et se plaignent maintenant de la fermeture des usines. Affligeant :pfff: Bruno Lemaire est un âne.

Par

Les taxes, le coût général qui augmente, les salaires ridicules des pays étrangers, les actionnaires qui s'engraissent et la mafia syndicaliste qui parasite le tout... Il n'y a pas un problème mais un ensemble. Ajoutons à cela la mentalité pro-pauvres du pays, les fanatiques du communisme et la jalousie maladive de la réussite histoire de bien fignoler le tableau.

Par

En réponse à Maître_Yoda

Notre système libéralo-capitaliste arrive à bout de souffle, et certains sont encore là avec les mêmes recettes du passé comme "solution"... Faut élargir le spectre à un moment, sortir du carcan intellectuel dans lequel vous êtes tous enfermés...

C'est marrant car "sortir du carcan intellectuel dans lequel vous êtes tous enfermés" c'est pile ce qu'il faut dire aux syndicats qui refusent le moindre changement pouvant améliorer la situation. Syndicats soutenus par des "travailleurs" qui ont cette mentalité anti-patron et qui prennent leur pied à faire la sourde oreille à la moindre demande d'effort. Des feignants qui sont "défendus" par des corrompus inutiles du siècle dernier en gros.

"uN aCqUiS eSt Un AcQuIs !!!"

Minable, tout simplement minable.

Par

j'ai eu encore il y a quelques jours une Renault safrane fabriquée en France ( 2.2 J12s ) à l'entretien , j'ai donc bien fait la distribution je vous annonce qu'avec 387.000km la Renault Française n'avait AUCUN défaut tout fonctionne , zéro rouille , la peinture est parfaite . sur le pont nous n'avons RIEN trouver !!!!! :bien: tout comme un paquet de Clio 2 euro 3 dci qui passent à l'aise les 300.000 km sans aucun soucis ( sauf la vanne egr mais ça ont sait comment résoudre le soucis dès la première intervention ( j'imagine que Renault eux mêmes ignorent comment nous faisons) , fini les Renault RS , fini les bonnes voiture Française , à part délocaliser à l'étranger Renault ne sait rien faire une Renault pas Française c'est ça pour eux la french touch

ça change des nouvelles clio ou ont sait très bien OU regarder pour trouver des problèmes !!!! j'aurais pu acheter une Renault Française mais je ne voudrais pour rien au monde d'une Renault pas Française remplie de capteurs de basse qualité et dont divers éléments rouillent après à peine 3 ans sans oublier divers problèmes qui reviennent constamment ( toujours exactement les mêmes problèmes que Renault ne corrige pas ) c'est risible car par exemple la concurrence qui bénéficie d'un moteur Renault ( même moteur ) à corriger ces défauts mais pas Renault!!!

j'ai adorer les vrai Renault mais je ne voudrais pas d'une fausse Renault !!!!! bien sûr les "normes euro" vont faire disparaitre les excellentes belles vielles Renault des routes pour laisser place aux "nouvelles Renault construites à très bas prix à l'étranger et vendues le prix d'une safrane pour une clio de base "

mais tout va bien nous sommes fières de notre savoir faire et ne comprenons pas pourquoi l'économie va si mal n'est ce pas !!!!!!!

:pfff:

Par

En réponse à LittlePaulie

C'est marrant car "sortir du carcan intellectuel dans lequel vous êtes tous enfermés" c'est pile ce qu'il faut dire aux syndicats qui refusent le moindre changement pouvant améliorer la situation. Syndicats soutenus par des "travailleurs" qui ont cette mentalité anti-patron et qui prennent leur pied à faire la sourde oreille à la moindre demande d'effort. Des feignants qui sont "défendus" par des corrompus inutiles du siècle dernier en gros.

"uN aCqUiS eSt Un AcQuIs !!!"

Minable, tout simplement minable.

https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/versements-records-aux-actionnaires-du-cac-40-en-2019-1161373

:fresh:

Par

En réponse à LittlePaulie

C'est marrant car "sortir du carcan intellectuel dans lequel vous êtes tous enfermés" c'est pile ce qu'il faut dire aux syndicats qui refusent le moindre changement pouvant améliorer la situation. Syndicats soutenus par des "travailleurs" qui ont cette mentalité anti-patron et qui prennent leur pied à faire la sourde oreille à la moindre demande d'effort. Des feignants qui sont "défendus" par des corrompus inutiles du siècle dernier en gros.

"uN aCqUiS eSt Un AcQuIs !!!"

Minable, tout simplement minable.

L'inconscient français reste allergique au libre échange et au modèle qui va avec. Le problème étant que les français n'ont toujours pas compris que les anglo-saxons ont depuis deux siècles tout gagné d'un point de vue géopolitique, culturel et économique.

Par

Bonjour, tout le monde moi je suis Suisse et j'ai tjrs roulé Renault avec leurs qualitées et leurs défauts comme toutes les marques... Mais je crois que chez vous dans ce beau pays qu' est la France le pays des Renault Peugeot Citroen et moi je vous dis que vous êtes capable de produire les meilleurs automobiles du monde et quand j'entend que vous voulez supprimer les modèle Scénic Espace et Talisman tous des modèles produit en France... et bien mes pauvres je pense réelement que les dirigeants ont besoin de se fairent recadré parle gouvernement ...Toyota et Volkswagen investicent dans de nouveaux monospaces et Renault les abandonneras aucune logique dans leurs approche et cela fait vraiment soucis ....ABE

Par

Concernant le cas Renault et la difficulté de maintenir les sites de production en France.

Je vais faire le parallèle avec un autre équipementier auto que je connais bien.

Les seuls produits qu'il peut maintenir en production en France sont les produits à haute valeur ajoutée, où la marge est plus élevée. Tous les produits pour les véhicules classiques ou les produits pas très chers avec forte concurrence sont fabriqués à proximité des lieux d'assemblage des autos en question (donc pas en France)

J'ai vu plusieurs fois la faute aux actionnaires qui se gavent... Non le taux de rendement des actions pour la France est plutôt en milieu de tableau en Europe et proche de l'Allemagne, donc la seule raison n'est pas là

https://revenusetdividendes.com/les-entreprises-francaises-sont-elles-vraiment-plus-genereuses-en-dividendes-en-europe/

Une question de compétences/engagement des opérateurs ? Non car cette marque est n°1 en terme de qualité de ses produits

Par contre je note que Renault a vraiment perdu sur cet aspect depuis les années 90, bizarrement à l'époque où la marque était très bien placée en Europe. Est-ce qu'ils ne devraient pas rebâtir cette image?

Une question de niveau technique du produit? Non plus car cette marque est toujours dans le top3-top5 des tests. Renault propose un bon rapport prestations/prix (surtout prix négocié)

Parlons maintenant du coût salarial. France 35.8€/h vs Espagne 21 vs Slovenie 18 vs RepTech 12 vs Roumanie 7

https://ec.europa.eu/eurostat/statistics-explained/index.php?title=Wages_and_labour_costs/fr

Comment redevenir compétitifs face à ces pays ?

La faute aux 35h/s? Faites le calcul de 35h à bosser 45h/s pour le même salaire! ça fait monter le rendement que de 22%, ramenant le coût salarial à 28€. C'est un gros effort pour un gain qui sera de toute façon insuffisant pour être concurrentiel

Les raisons majeures à mon avis sont qu'on part avec un coût de vie élevé en France à cause de l'immobilier, des produits de consommation (chers car blindés de cotisations), ... A partir du salaire minimal qui est demandé entre la France et la Roumanie : on voit qu'on a un rapport plus élevé entre le coût du travail et le sal

On faut trop porter sur le travail le financement de nos

Alors soit on réduit nos charges, soit on prélève ces charges ailleurs...

Par

Désolé sur la fin du message..

Les raisons majeures à mon avis sont qu'on part avec un coût de vie élevé en France à cause de l'immobilier, des produits de consommation (chers car blindés de cotisations), ...

A partir du salaire minimal qui est demandé entre la France et la Roumanie : on voit qu'on a un rapport plus élevé entre le coût du travail et le salaire minimal : ce qui montre qu'on a énormément de cotisations sur le salaire !

On faut trop porter sur le travail le financement de notre modèle social

Alors soit on réduit nos charges, soit on prélève ces charges ailleurs...

Par

En réponse à LOCTITE

https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/versements-records-aux-actionnaires-du-cac-40-en-2019-1161373

:fresh:

Non pas vraiment, le taux de reversement aux actionnaires est dans la moyenne de l'Europe en France... (voir lien dans mon message)

Par

En réponse à flo_runner

Désolé sur la fin du message..

Les raisons majeures à mon avis sont qu'on part avec un coût de vie élevé en France à cause de l'immobilier, des produits de consommation (chers car blindés de cotisations), ...

A partir du salaire minimal qui est demandé entre la France et la Roumanie : on voit qu'on a un rapport plus élevé entre le coût du travail et le salaire minimal : ce qui montre qu'on a énormément de cotisations sur le salaire !

On faut trop porter sur le travail le financement de notre modèle social

Alors soit on réduit nos charges, soit on prélève ces charges ailleurs...

Ce à quoi je répond que L'UE ne fait pas son travail

- elle ne protège pas les pays européens des pays hors UE

- elle ne cherche pas à homogénéiser les coûts salariaux en mettant des règles communes au sein même de l'union

Elle est ultra libéraliste en croyant que tout le monde joue avec les mêmes règles du jeu ... or ce n'est pas le cas, le meilleur exemple (et le grand danger qui est en train d'arriver en automobile) subventionne tout son système pour être le plus compétitif possible.

C'est un bel échec. Les négociations pour l'investissement dans la reprise après covid en est un bel exemple qu'il n'y a pas d'union

Par

En réponse à flo_runner

Ce à quoi je répond que L'UE ne fait pas son travail

- elle ne protège pas les pays européens des pays hors UE

- elle ne cherche pas à homogénéiser les coûts salariaux en mettant des règles communes au sein même de l'union

Elle est ultra libéraliste en croyant que tout le monde joue avec les mêmes règles du jeu ... or ce n'est pas le cas, le meilleur exemple (et le grand danger qui est en train d'arriver en automobile) subventionne tout son système pour être le plus compétitif possible.

C'est un bel échec. Les négociations pour l'investissement dans la reprise après covid en est un bel exemple qu'il n'y a pas d'union

Hélas! Ce n'est pas....faux!:bah:

Par

En réponse à TMTC

L'inconscient français reste allergique au libre échange et au modèle qui va avec. Le problème étant que les français n'ont toujours pas compris que les anglo-saxons ont depuis deux siècles tout gagné d'un point de vue géopolitique, culturel et économique.

Non, ils ont gagné considérablement depuis Reagan et Thatcher. C'est le point de rupture.

En 1932 les plus hautes tranches d’impôts sur le revenu étaient imposées àplus de 80 ù dans le pays le plus communiste du monde: les USA.

La bourse avec ses transactions illimitées, surtout depuis l’avènement du numérique, ne représente absolument plus l'économie réelle. Vous connaissez beaucoup de gens qui vous prêtent de l'argent durant une milliseconde?

Les dux systèmes ont montrés leurs limites. La problématique est la concurrence entre états. Même à l'intérieur de la CE, c'est une concurrence totale. De plus les statuts ne permettent pas de rectifier les erreurs. Donc les ollandais et Irlandais ont beau jeu de siphonner nos finances. L'homme est vénal et égoïste!

Par

En réponse à LOCTITE

Autrement dit il faut arreter de tout mettre sur le dos des charges trop elevées....

Installez-vous!

Par

En réponse à LOCTITE

C'est comme l'airbus A380....Un fiasco rententissant, sur lequel les médias macroniste sont plus que discrets....mais on va encore dire que c'est la faute des charges trop élevées....

Aucun rapport! à ce niveau technologique, les coûts salariaux ne pèsent rien face à l'inertie d'un système tel qu'on préfère faire x A/R Paris - New York plutôt que x/2 avec des A 380, malgré des problèmes d'effectifs dans un métier vital comme celui des contrôleurs aériens. Vue l'augmentation continue du trafic avant le coup d'arrêt brutal causée par la pandémie, le programme A380 avait le mérite de limiter la casse de ce trafic sur le plan environnemental. Aujourd'hui, l'argument de ce géant serait... la possibilité d'espacer les passagers.

Par

En réponse à gordini12

Non, ils ont gagné considérablement depuis Reagan et Thatcher. C'est le point de rupture.

En 1932 les plus hautes tranches d’impôts sur le revenu étaient imposées àplus de 80 ù dans le pays le plus communiste du monde: les USA.

La bourse avec ses transactions illimitées, surtout depuis l’avènement du numérique, ne représente absolument plus l'économie réelle. Vous connaissez beaucoup de gens qui vous prêtent de l'argent durant une milliseconde?

Les dux systèmes ont montrés leurs limites. La problématique est la concurrence entre états. Même à l'intérieur de la CE, c'est une concurrence totale. De plus les statuts ne permettent pas de rectifier les erreurs. Donc les ollandais et Irlandais ont beau jeu de siphonner nos finances. L'homme est vénal et égoïste!

Vous confondez taux marginal d'imposition et taux moyen d'imposition moyen. Dans les faits, presque personne n'a été imposé à ces taux délirants tant les tranches étaient élevées. Btw des taux de cet ordre sont impossibles en France car inconstitutionnels (DC 29/12/2012).

Je suis d'accord sur le tournant de la mondialisation libérale des années 1980 mais il demeure que la doctrine économique anglo-saxonne constituait le parfait terreau pour installer une concurrence exacerbée entre les Etats. La France est complètement isolée en Europe. Aucun Etat ne rêve de fédéralisme.

Par

De Flo-runner: "Alors soit on réduit nos charges, soit on prélève ces charges ailleurs..."

Le système français hérite de la libération: des cotisations salariales (on pourrait, à l'époque, dire ouvrières). Le pays est à l'abri de barrières douanières; ce sont donc les consommateurs qui payent ces cotisations par leurs achats, car le marché est quasiment captif pour les entreprises françaises. Il n'existe qu'un SEUL moyen de retrouver cette logique: la TVA sociale. Sinon, on a la situation actuelle, telle qu'une minorité de la population est contrainte de rentrer de l'argent pour financer la ;protection de TOUTE la population: PERSONNE n'st privé de soins da; un

Par

En réponse à TMTC

Vous confondez taux marginal d'imposition et taux moyen d'imposition moyen. Dans les faits, presque personne n'a été imposé à ces taux délirants tant les tranches étaient élevées. Btw des taux de cet ordre sont impossibles en France car inconstitutionnels (DC 29/12/2012).

Je suis d'accord sur le tournant de la mondialisation libérale des années 1980 mais il demeure que la doctrine économique anglo-saxonne constituait le parfait terreau pour installer une concurrence exacerbée entre les Etats. La France est complètement isolée en Europe. Aucun Etat ne rêve de fédéralisme.

taux d'imposition moyen*

Par

En réponse à VARVILO

De Flo-runner: "Alors soit on réduit nos charges, soit on prélève ces charges ailleurs..."

Le système français hérite de la libération: des cotisations salariales (on pourrait, à l'époque, dire ouvrières). Le pays est à l'abri de barrières douanières; ce sont donc les consommateurs qui payent ces cotisations par leurs achats, car le marché est quasiment captif pour les entreprises françaises. Il n'existe qu'un SEUL moyen de retrouver cette logique: la TVA sociale. Sinon, on a la situation actuelle, telle qu'une minorité de la population est contrainte de rentrer de l'argent pour financer la ;protection de TOUTE la population: PERSONNE n'st privé de soins da; un

Désolé! Je termine: la hausse continue du coût du travail (à laquelle contribue une administration qui dévore votre temps de travail) combinée à la baisse des produits manufacturés diminue la masse d'heures consacrée à la réparation. D'où il appert que la consommation concurrence... le travail!

Par

En réponse à manu.lille

la TVA est une taxe totalement inégalitaire : plus ton revenu est faible et plus ta propention marginale à consommer est élevée :

tu gagnes 1 000€ chaque mois, tu consommes 1 000€, donc tu paie un impôt sur 100% de tes revenus

tu gagnes 10 000€ chaque mois, tu consommes 5 000€, et le restant est placé, stocké et sert même à payer tes impôts : donc tu n'es imposé que sur 50% de tes revenus

Voila pourquoi un impôt doit être sur l'ensemble des revenus et pas sur l'ensemble des dépenses !

cours de base d'économie

Tu auras remarqué que j'ai parlé de transfert partiel de charges sociales et de l'impôt sur les sociétés vers la TVA, mais pas de l'impôt sur le revenu.

Alors oui, effectivement quelqu'un qui gagne 10 000 € par mois mais n'en dépense que 5 000 ne paie que 5 fois plus de TVA que quelqu'un qui gagne 1 000 € par mois et dépense la totalité, alors qu'il gagne 10 fois plus.

Mais quelqu'un qui gagne 1 000 € par mois ne paie pas d'impôt sur le revenu, alors que celui qui gagne 10 000 va en payer. C'est un premier rééquilibrage.

Ensuite, le taux de TVA est à 5,5 % pour les produits de première nécessité  (Celui  qui gagne 10 000 par mois ne mange pas 5 fois plus que celui qui gagne 1 000 €).  La part des produits taxés à 5,5 % doit être plus importante dans le mix d'achats de la personne qui achète 1 000 € de produits et services par mois que dans celui qui achète 5 000 €. Cela fait donc un rééquilibrage supplémentaire.

Ce transfert partiel vers la TVA devrait se faire à prestations sociales égales, à partir du moment où on prélève le manque à gagner des charges sociales sur le surplus de TVA collectée.

Alors bien sûr, les prix vont augmenter. Mais,  sur les produits fabriqués en France, le coût hors taxes sera réduit par la baisse des charges sociales.

Le prix des produits importés va augmenter mais,  d'un point de vue environnemental, n'a-t-on pas intérêt à importer moins de produits à bas coût, souvent rapidement obsolètes, en provenance des pays d'Asie ?

La TVA n'est peut-être pas égalitaire, mais le tout est d'avoir une fiscalité globale égalitaire.

Par

manque dans ce tableau la ZOE qui est aussi une renault fabriqué a flins et bientot demenagé a douai , dommage que megane soit fabriqué en espagne ou elle n'a pas de marché , pour quand une usine seat en france !!

Par

En réponse à xsaratoustra

Tu auras bien remarqué que j'ai parlé de transfert partiel de l'impôt sur les sociétés vers la TVA, mais pas de transfert de l'impôt sur le revenu.

Ainsi, comme tu le précises, quelqu'un qui gagne 1 000 € par mois et qui paie 1 000 € de produits et services soumis à la TVA n'est pas assujetti à l'impôt sur le revenu.

Quelqu'un qui gagne 10 000 € par mois et qui consomme 5 000 € de produits et services assujettis à la TVA paiera effectivement seulement 5 fois ce qu'a payé en TVA celui qui gagne 1 000, mais par contre, il paiera un impôt sur le revenu à ajuster pour qu'il y ait un équilibre.

De plus, certains produits de première nécessité ont un taux de TVA à 5,5 %, et ces produits doivent être davantage présents dans les 1 000 € consommés sur le mois que dans les 5 000 € (celui qui gagne 10 000 € par mois ne mange pas 5 fois plus que celui qui gagne 1 000 €). Donc, le taux moyen de la TVA payée par celui qui gagne 10 000 € par mois doit être plus élevé que celui qui gagne 1 000 €.

Reste effectivement la baisse de pouvoir d'achat induite par quelques points d'augmentation de TVA. Elle serait en partie comblée par la baisse du coût de production hors taxes du produit fabriqué en France (baisse des charges sociales et de lS).

Pour les produits importés, forcément, cela en augmenterait le prix.

Mais, d'un point de vue environnemental, n'a-t-on pas intérêt à importer moins de produits à bas coût facilement obsolètes venus d'Asie ?

Ces transferts de charges sociales vers la TVA s'entendent bien entendu à prestations sociales egales, leur financement étant prélevé sur les recettes de TVA supplémentaires.

C'est tout à fait exact. Je rajouterai même qu'à partir de là, le salaire net doit pouvoir être augmenté des quelques % pour rattraper la hausse des prix due à la TVA "sociale" ( Rappel: cette TVA sociale servirait à financer tous les avantages actuels du système français, santé, retraites, chômage ). Car aujourd'hui il faut savoir que lorsque le salarié touche 1000 € net, ça coûte environ 2000 € à l'employeur ( et encore je compte pas toutes les taxes locales etc). Donc s'il n'y a plus de charges, donner 1030 voire même 1100 € , ça ne serait pas un problème

Par

Celles qui se vendent pas, ou très peu.

Par

En réponse à antikekedemes2

Exact , la différence est que le Coréen n’est pas pendu au biberon de la dépense publique et du social comme le Français.

Et bien, qu'attendez vous pour aller vivre en Corée du Sud, qu'on rigole un peu ?

Je parie que vous allez vite revenir au bout de 6 mois tellement le lifestyle et la qualité de vie est différente.

Par

En réponse à antikekedemes2

C’est pas le modèle que veut l’indolent français mais il n’aura bientôt plus le choix .La fête à la faigniasse est bientôt terminée, y’a plus le pognon à gaspiller :coolfuck:

pas certain.

je pense qu'on va plutôt suivre le système grec avec une faillite du pays et une survie sous perfusion grâce à l'Allemagne et d'autres pays riches.

avec à la clé une paupérisation générale de la population et des services encore plus à la ramasse qu'aujourd'hui. :bah:

Par

Sachant que l'Espace, le Scenic et la Talisman ne devraient pas être remplacées (pour le Scenic j'en suis moins sûr, mais bon...).

Par

En réponse à LittlePaulie

C'est marrant car "sortir du carcan intellectuel dans lequel vous êtes tous enfermés" c'est pile ce qu'il faut dire aux syndicats qui refusent le moindre changement pouvant améliorer la situation. Syndicats soutenus par des "travailleurs" qui ont cette mentalité anti-patron et qui prennent leur pied à faire la sourde oreille à la moindre demande d'effort. Des feignants qui sont "défendus" par des corrompus inutiles du siècle dernier en gros.

"uN aCqUiS eSt Un AcQuIs !!!"

Minable, tout simplement minable.

"C'est marrant car "sortir du carcan intellectuel dans lequel vous êtes tous enfermés" c'est pile ce qu'il faut dire aux syndicats qui refusent le moindre changement pouvant améliorer la situation."

Si c'était vraiment le cas, ça se saurait. Par le passé, on a connu des syndicats qui ont signés des accords avec l'employeur pour sauver les emplois, cela n'a pas empêché la Direction de fermer les usines (qui a dit Continental?). C'est de la fausse posture. Syndicat ou pas, si les cols blancs ont décidés de fermer des usines ça se fera, c'est juste une question de temps.

Par

En réponse à mynameisfedo

pas certain.

je pense qu'on va plutôt suivre le système grec avec une faillite du pays et une survie sous perfusion grâce à l'Allemagne et d'autres pays riches.

avec à la clé une paupérisation générale de la population et des services encore plus à la ramasse qu'aujourd'hui. :bah:

N'importe quoi...L'allemagne aider les pays du sud ? lol....

Ensuite bon c'est vrai que l'allemagne aura besoin des autres pays pour leur vendre des bagnoles, donc par pragmatisme il faudra bien qu'ils bougent sur leur orthodoxie monétaire.

Par

En réponse à TMTC

Vous confondez taux marginal d'imposition et taux moyen d'imposition moyen. Dans les faits, presque personne n'a été imposé à ces taux délirants tant les tranches étaient élevées. Btw des taux de cet ordre sont impossibles en France car inconstitutionnels (DC 29/12/2012).

Je suis d'accord sur le tournant de la mondialisation libérale des années 1980 mais il demeure que la doctrine économique anglo-saxonne constituait le parfait terreau pour installer une concurrence exacerbée entre les Etats. La France est complètement isolée en Europe. Aucun Etat ne rêve de fédéralisme.

Le fait que c'est depuis le neolibéralsme que les taux de l'ir ont ete reduit sur les tranche supérieures mais que le nombre de tranche a lui aussi été réduit...

Conclusion on fait payer moins aux plus riche mais on fait payer plus aux tranches inférieures du fait d'une progressivité reduite.....

Par

C'est robin des bois à l'envers.....

Par

Une marque à boycotter....

Par

En réponse à LOCTITE

N'importe quoi...L'allemagne aider les pays du sud ? lol....

Ensuite bon c'est vrai que l'allemagne aura besoin des autres pays pour leur vendre des bagnoles, donc par pragmatisme il faudra bien qu'ils bougent sur leur orthodoxie monétaire.

Il est vrai que l'Allemagne ne protestait pas quand la classe dirigeante/dominante grecque achetait de grosses bagnoles avec les subsides de l'UE.

Par

En réponse à Manjaro

"C'est marrant car "sortir du carcan intellectuel dans lequel vous êtes tous enfermés" c'est pile ce qu'il faut dire aux syndicats qui refusent le moindre changement pouvant améliorer la situation."

Si c'était vraiment le cas, ça se saurait. Par le passé, on a connu des syndicats qui ont signés des accords avec l'employeur pour sauver les emplois, cela n'a pas empêché la Direction de fermer les usines (qui a dit Continental?). C'est de la fausse posture. Syndicat ou pas, si les cols blancs ont décidés de fermer des usines ça se fera, c'est juste une question de temps.

Exactement, les efforts sont toujours du même côté. Ghosn étant l'exemple parfait du patron qui demande toujours plus d'efforts à ses salariés quand dans le même temps il plombe l'entreprise toute entière et détourne son argent pour mettre bien sa petite personne mais aussi ses enfants, sa femme, ses beaux-parents, son chien...

Par

En réponse à LOCTITE

oui c'est à peu près ca : on nous a administré des remédes neo libéraux pendant 40 ans, et la situation du patient s'est gravement dégradée, mais c'est parce qu'il faut nous en administrer plus encore !!!!!!

Et c'est surtout pas parce que la logique du systéme neo libérale conduit au désastre, non pas du tout .....Et la pandémie de corona en fait partie, quoiqu'en dise macron !

C'est clairement ça...

Par

En réponse à TMTC

Vous confondez taux marginal d'imposition et taux moyen d'imposition moyen. Dans les faits, presque personne n'a été imposé à ces taux délirants tant les tranches étaient élevées. Btw des taux de cet ordre sont impossibles en France car inconstitutionnels (DC 29/12/2012).

Je suis d'accord sur le tournant de la mondialisation libérale des années 1980 mais il demeure que la doctrine économique anglo-saxonne constituait le parfait terreau pour installer une concurrence exacerbée entre les Etats. La France est complètement isolée en Europe. Aucun Etat ne rêve de fédéralisme.

les plus hautes tranches d’impôts sur le revenu étaient imposées à plus de 80 %.

Je n'ai pas dit que c'était la moyenne. Néanmoins si on fait le parallèle avec notre système, celui qui gagne 2 millions d'euros par an se considère comme imposé à 45% les 10000 premiers euros à 0 % étant dérisoires au global.

Par

Donc Renault va cesser de produire les derniers VP (Scénic, Talisman, Espace) pour ne plus fabriquer que des VU dans l'hexagone au motif que cela coûte trop cher à fabriquer. Renault Clio ou Peugeot 208 ne sont plus fabriquer en France mais Toyota continue de fabriquer en France sa citadine Yaris ???

l'État est actionnaire de 15 % de Renault, cette situation ne le gêne pas ??? :bah:

Par

En réponse à Skacero

Alors que dire de la SNCF et de ces 15 milliards pour le contribuable chaque année ..

Ce n'est pas 15 Mds chaque année, mais 1.8 Mds l'an (taux 0.2%)………………………………...Mais faut rappeler que c'est la conséquence de choix politique ( chacun voulant son TGV) depuis 1982....et encore récemment avec TGV Paris Bordeau qui plombe les compte de 4.8 Mds. Autrefois, le recours à des taux d'emprunt élevés n'a pas arrangé les choses.

Ailleurs, le gouvernement Allemands.. a repris 35 Mds de la dette de la Deutsche Bahn, nous ne sommes pas un cas isolé.

Par

HS off….

Par

En réponse à katanaaa

Ce n'est pas 15 Mds chaque année, mais 1.8 Mds l'an (taux 0.2%)………………………………...Mais faut rappeler que c'est la conséquence de choix politique ( chacun voulant son TGV) depuis 1982....et encore récemment avec TGV Paris Bordeau qui plombe les compte de 4.8 Mds. Autrefois, le recours à des taux d'emprunt élevés n'a pas arrangé les choses.

Ailleurs, le gouvernement Allemands.. a repris 35 Mds de la dette de la Deutsche Bahn, nous ne sommes pas un cas isolé.

La ligne TGV Paris-Bordeaux est déficitaire? Voila une info guère reprise par les médias.

Initialement, je croyais que les lignes à grande vitesse étaient un progrès; puis, dans les années 80, en roulant sur l'autoroute de l'ouest, nous avons vu un chantier d'une emprise extraordinaire sur la nature, telle que nous nous demandions si on était en train de faire une deuxième autoroute parallèle à la première! Ensuite, effectivement, tout le monde a voulu son TGV, même les écologo-schtroumpfs votaient pour les crédits disproportionnés destinés à gagner un quart d'heure sur Paris-Quimper (après Rennes le ballast ne supporte pas les hautes vitesses), cependant que la liaison aérienne cessait d'être rentable (d'où subventions); la mise en service du Paris-Marseille a fait flamber l'immobilier; je crois qu'il en va de même pour Bordeaux. Comme ce type de train mobilise des capitaux astronomiques, il ne reste rien pour les petites lignes; quant au fret, ça fait belle lurette que la SNCF le sabote, avec la complicité de certain syndicat (très populaire ici). Autrefois, les voitures neuves arrivaient à Quimper en train; aujourd'hui donc tout ça encombre les routes, voies expresses et autoroutes.

Au bilan, le contribuable est toujours plus sollicité, et ça comprend les entreprises. Alexandre Saubot, vice-président de France industrie, révèle dans le Ouest-France du 22 mais que les impôts de production sont "en moyenne trois fois plus élevés que la moyenne de la zone euro, et six ou sept fois plus qu'en Allemagne".

Autrement dit, le modèle TGV, gouffre financier, catastrophe écologique, sociale à cause de l'impact sur l'immobilier, l'est aussi partiellement sur l'emploi en France parce qu'il alourdit les prélèvements, tout en siphonnant les capitaux disponibkles, donc ceux qu'on pourrait allouer au réseau routier.

C'était mon billet d'humeur de ce matin:biggrin:

Par

Une fois n'est pas coutume, pas de trolls sur ce sujet. Des opinions tranchées et parfois irréconciliables mais dans l'ensemble de vrais échanges d'arguments. Ca fait du bien ! :bien:

Le débat lancé par Béru29 est sans fin. Oui, les charges sont trop élevées en France mais notre pays est aussi très développé en matière d'infrastructures que nous envient nos voisins. Il faudrait donc déplacer le curseur et définir un niveau de charges incompressible. Il faut se méfier des comparaisons avec l'étranger car certains services publics français ont leur équivalent payant dans d'autres pays moins assujettis aux charges.

De toutes façons, ne nous leurrons pas, quasiment tout ce que nous gagnons repart dans les caisses de l'Etat: nous payons toute notre vie des taxes, y compris sur ce que nous avons durement épargné et nos héritiers sont assommés comme nulle part ailleurs. On peut l'admettre pour les très grosses fortunes afin de ne pas concentrer les richesses au fil des générations mais quand on regarde la valeur ridicule de l'abattement pour les héritiers en ligne directe il y a de quoi se révolter.

Le problème de la dépense publique et du taux anormalement élevé des charges, c'est le manque d'agilité de l'Etat et des collectivités territoriales. Train de vie dispendieux par rapport à d'autres pays, création incessante de nouvelles structures sans que jamais leur existence ne soit remise en cause. Quelques exemples ? La réforme des régions aura fini par coûter de l'argent alors qu'elle devait en rapporter. Des organismes qui ne servent à rien comme le Conseil économique social et environnemental avec ses déclinaisons régionales qui n'est qu'un cimetière des éléphants, etc, etc.

Bref, ce n'est pas la fonction publique dans son ensemble qu'il faut viser. Police, justice, écoles, hôpitaux, etc sont indispensables et les gens qui y travaillent sont efficaces dans leur écrasante majorité. Mais l'Etat et ses services publics sont atteints d'obésité. On ne peut jamais rien y réformer sans ajouter de strates supplémentaires et il ne faut jamais rien supprimer. Je reprends l'exemple des hôpitaux: certains services fonctionnent en dessous de leurs capacités et par conséquent coûtent cher pour une qualité des soins médiocre. Il faut, parfois, opérer des regroupements. Mais cela donne lieu à des levées de boucliers. Tout le monde fait des kilomètres pour aller faire ses courses mais exige un hôpital complet sur le pas de sa porte !

Mais revenons-en à l'automobile française.

Les Allemands ont eux aussi des coûts salariaux élevés. La différence, c'est qu'ils ont été accompagnés par les régions, les Länder, depuis des années, dans leur stratégie de long terme. cette stratégie prenait en compte l'émergence de nouveaux marchés et de constructeurs dans des pays à coût salarial plus bas. Ils ont fait le choix de la forte valeur ajoutée des produits premium. C'est un choix à long terme parce qu'il leur a fallu au moins 25 ans pour construire globalement cette image. Et Opel, qui n'a pas suivi cette voie, a périclité. Notons aussi qu'en Allemagne l'acquisition par le biais du véhicule de fonction est fortement répandue. Ce sont donc les entreprises qui participent largement à la capacité des Allemands à s'équiper en véhicules plus coûteux.

En France, on a préféré se bercer d'illusions en adoptant des mesures protectionnistes déguisées (le tout diesel) que les concurrents ont fini par contourner. Et on a fait le pire choix stratégique, à la Moulinex, de se positionner sur le marché de la petite et moyenne voiture, celui justement où la concurrence était la plus féroce et la marge la plus faible.

Certes, il fallait rester sur ce marché mais aussi développer d'autres créneaux. Et c'est là que la position idéologique de l'Etat a produit ses effets les plus dévastateurs en décourageant par une fiscalité punitive (vignette à une époque, carburant, cartes grises, malus écologique), toute velléité de développer des gammes complètes tirant vers le haut de gamme une partie de la production française.

Quand on regarde le chemin parcouru depuis 1945, les deux pays avaient vu leurs capacités de production automobile quasiment anéanties. Leurs industries se sont peu à peu relevées au même rythme. Certes, l'Allemagne avait Mercedes mais il n'existait pas grand-chose d'autre et la France n'était pas si mal placée. Pour moi le tournant intervient à la fin des années 70 avec des choix stratégiques opposés de la part des constructeurs et un accompagnement constant Outre-Rhin alors que l'Etat français a fait le choix funeste de la désindustrialisation.

Ajoutons à cela un capitalisme à forte composante familiale chez nos voisins et un capitalisme étatisé et désincarné chez nous et le (mauvais) tour est joué.

Donc, charges élevées en France oui, mais cela n'est qu'une partie de l'explication du désastre.

Par

Bonjour a tous mes fains et gros bisous a tous les francaises:oui:Alors la destruction de l'entreprise Renault a commence avec la vente de la filiere agricole et apres la filiere des camions.Vous avez fait le meme avec Alstom etc.

Par

En réponse à Laurent81100

Donc Renault va cesser de produire les derniers VP (Scénic, Talisman, Espace) pour ne plus fabriquer que des VU dans l'hexagone au motif que cela coûte trop cher à fabriquer. Renault Clio ou Peugeot 208 ne sont plus fabriquer en France mais Toyota continue de fabriquer en France sa citadine Yaris ???

l'État est actionnaire de 15 % de Renault, cette situation ne le gêne pas ??? :bah:

Je suis convaincu que la présence de l'Etat au conseil d'administration de Renault depuis 1945 a été plus nocive qu'utile. Des hauts-fonctionnaires passionnés d'automobile c'est rare, la plupart étant parisiens avec logement de fonction. Du côté des PDG, ils y a eu des passionnés mais aussi des financiers pur sucre et je pense qu'on finira par découvrir la nocivité sur le long terme de la politique menée par Ghosn.

Par

Honnêtement, c'est un peu plus compliqué que ça. Dans les années 60, alors que Renault développait une stratégie intelligente de conquête du marché intérieur en couvrant la majeur partie de ses besoins, Citroën se comportait comme une entreprise soviétique, sur l'air de "je ne fabrique pas les voitures que les clients veulent, mais celles dont ils ont besoin". Moyennant quoi le réseau a dû harceler la direction pour qu'elle condescende à décliner l'Ami 6 en break. En 1965, elle fut la voiture la plus vendue en France. ADepuis Citroën

Par

Oups pardon! Après quoi Citroën a décliné, cependant que Renault continuait de progresser jusqu'à lui coller une larguée mémorable qui se terminera en faillite pour la marque aux chevrons. Peugeot ramassa les morceaux et redressa les comptes; puis dota la marque de produits vendables. Mais l'irréparable avait été commis: une entreprise privée avait été ridiculisée par une régie nationale. Anecdote: le directeur de l'époque avait prédit qu'un jour ça coûterait plus cher de vendre une voiture que de la fabriquer. Qui s'en souvient?

Par

En réponse à VARVILO

Oups pardon! Après quoi Citroën a décliné, cependant que Renault continuait de progresser jusqu'à lui coller une larguée mémorable qui se terminera en faillite pour la marque aux chevrons. Peugeot ramassa les morceaux et redressa les comptes; puis dota la marque de produits vendables. Mais l'irréparable avait été commis: une entreprise privée avait été ridiculisée par une régie nationale. Anecdote: le directeur de l'époque avait prédit qu'un jour ça coûterait plus cher de vendre une voiture que de la fabriquer. Qui s'en souvient?

Excellente anecdote. Il ne sert en effet à rien de fabriquer une bonne voiture sui on ne sait pas la vendre.

Une anecdote en appelle une autre qui n'a bien sûr pas de portée générale. En 1992, intéressé par l'Espace, je me rends dans une grande concession Renault pour obtenir des renseignements. Le commercial me désigne un présentoir: "voilà la documentation" et replonge dans sa paperasse. Résultat, je vais chez Chrysler où on m'invite immédiatement à essayer le Voyager que je décide d'acheter.

Quelques années plus tard (2018), je cherche à remplacer une des voitures de la famille. Je fais un certain nombre de concessions où je suis toujours accueilli et renseigné alors même que je n'ai rien demandé. Deux exceptions: les concessions Renault et Nissan où j'ai pu me balader à loisir sans jamais être approché par un vendeur.

Veulent-ils vraiment les vendre ?

Par

En ce qui concerne la Clio 4, Renault voulait au départ la fabriquer en Turquie pour le marché ouest-européen. C'est suite à des protestations des employés de Flins que la production a été relocalisée.

D'ailleurs, ces délocalisations ne profitent qu'aux constructeurs. Pour le client, une Clio turque coutera le même prix qu'une Clio française.

Par

En réponse à PhilVerce

Une fois n'est pas coutume, pas de trolls sur ce sujet. Des opinions tranchées et parfois irréconciliables mais dans l'ensemble de vrais échanges d'arguments. Ca fait du bien ! :bien:

Le débat lancé par Béru29 est sans fin. Oui, les charges sont trop élevées en France mais notre pays est aussi très développé en matière d'infrastructures que nous envient nos voisins. Il faudrait donc déplacer le curseur et définir un niveau de charges incompressible. Il faut se méfier des comparaisons avec l'étranger car certains services publics français ont leur équivalent payant dans d'autres pays moins assujettis aux charges.

De toutes façons, ne nous leurrons pas, quasiment tout ce que nous gagnons repart dans les caisses de l'Etat: nous payons toute notre vie des taxes, y compris sur ce que nous avons durement épargné et nos héritiers sont assommés comme nulle part ailleurs. On peut l'admettre pour les très grosses fortunes afin de ne pas concentrer les richesses au fil des générations mais quand on regarde la valeur ridicule de l'abattement pour les héritiers en ligne directe il y a de quoi se révolter.

Le problème de la dépense publique et du taux anormalement élevé des charges, c'est le manque d'agilité de l'Etat et des collectivités territoriales. Train de vie dispendieux par rapport à d'autres pays, création incessante de nouvelles structures sans que jamais leur existence ne soit remise en cause. Quelques exemples ? La réforme des régions aura fini par coûter de l'argent alors qu'elle devait en rapporter. Des organismes qui ne servent à rien comme le Conseil économique social et environnemental avec ses déclinaisons régionales qui n'est qu'un cimetière des éléphants, etc, etc.

Bref, ce n'est pas la fonction publique dans son ensemble qu'il faut viser. Police, justice, écoles, hôpitaux, etc sont indispensables et les gens qui y travaillent sont efficaces dans leur écrasante majorité. Mais l'Etat et ses services publics sont atteints d'obésité. On ne peut jamais rien y réformer sans ajouter de strates supplémentaires et il ne faut jamais rien supprimer. Je reprends l'exemple des hôpitaux: certains services fonctionnent en dessous de leurs capacités et par conséquent coûtent cher pour une qualité des soins médiocre. Il faut, parfois, opérer des regroupements. Mais cela donne lieu à des levées de boucliers. Tout le monde fait des kilomètres pour aller faire ses courses mais exige un hôpital complet sur le pas de sa porte !

Mais revenons-en à l'automobile française.

Les Allemands ont eux aussi des coûts salariaux élevés. La différence, c'est qu'ils ont été accompagnés par les régions, les Länder, depuis des années, dans leur stratégie de long terme. cette stratégie prenait en compte l'émergence de nouveaux marchés et de constructeurs dans des pays à coût salarial plus bas. Ils ont fait le choix de la forte valeur ajoutée des produits premium. C'est un choix à long terme parce qu'il leur a fallu au moins 25 ans pour construire globalement cette image. Et Opel, qui n'a pas suivi cette voie, a périclité. Notons aussi qu'en Allemagne l'acquisition par le biais du véhicule de fonction est fortement répandue. Ce sont donc les entreprises qui participent largement à la capacité des Allemands à s'équiper en véhicules plus coûteux.

En France, on a préféré se bercer d'illusions en adoptant des mesures protectionnistes déguisées (le tout diesel) que les concurrents ont fini par contourner. Et on a fait le pire choix stratégique, à la Moulinex, de se positionner sur le marché de la petite et moyenne voiture, celui justement où la concurrence était la plus féroce et la marge la plus faible.

Certes, il fallait rester sur ce marché mais aussi développer d'autres créneaux. Et c'est là que la position idéologique de l'Etat a produit ses effets les plus dévastateurs en décourageant par une fiscalité punitive (vignette à une époque, carburant, cartes grises, malus écologique), toute velléité de développer des gammes complètes tirant vers le haut de gamme une partie de la production française.

Quand on regarde le chemin parcouru depuis 1945, les deux pays avaient vu leurs capacités de production automobile quasiment anéanties. Leurs industries se sont peu à peu relevées au même rythme. Certes, l'Allemagne avait Mercedes mais il n'existait pas grand-chose d'autre et la France n'était pas si mal placée. Pour moi le tournant intervient à la fin des années 70 avec des choix stratégiques opposés de la part des constructeurs et un accompagnement constant Outre-Rhin alors que l'Etat français a fait le choix funeste de la désindustrialisation.

Ajoutons à cela un capitalisme à forte composante familiale chez nos voisins et un capitalisme étatisé et désincarné chez nous et le (mauvais) tour est joué.

Donc, charges élevées en France oui, mais cela n'est qu'une partie de l'explication du désastre.

Je suis globalement d'accord avec l'analyse. Pour la divergence de gamme de l’automobile je mettrai ça pluot fin des années 80. Les CX turbo, R25 v6 Turbo, R21 turbo étaient des concurrentes crédibles aux Audi 200 turbo, mercedes 2.3 16, etc..C'est sur la gamme suivante Safrane que le poids a grimpé et que les moteurs avec l'anti pollution ont régressé alors que les allemands ont investi et fait grimper les puissances. Leur image s'est forgée avec la vitessse libre sur autoroute alors que chez nous c'était le début de la pensée verte. Cela a été le point de basculement. Renault n'a retrouvé un semblant de concurrence que 20 ans après avec la Mégane RS. Que ce soit chez Renault ou PSA, les stratèges du marketing ont généré la Velsatis ou la C6 qui sont trop décalées. Cela n'a pas fait des véhicules images. Renault aurait pu avoir cette opportunité avec des bases infiniti mais les japs n'ont pas voulu. Je suis bien d'accord que Carlos 1er s'est révélé bon pour jeter les produits périmés chez Nissan (phase redressement) , mais qu'il n'a pas été un véritable stratège pour le développement des 2 marques et surtout réaliser une véritable synergie.

Par

Toute la chaîne de traction des Audi est hongroise, les moteurs Mercedes fait avec Renault en Tchéquie, la Fiat 500 plus de la moitié en Pologne, je vois les trains passés sur Berlin.

L'usine d'assemblage VW est certes a Wolfsburg.... BMW produits a Leipzig et envoie les pièces dans son usine de Chine par une quarantaine de trains, certains modèles reviennent assembler en Europe.

Ne pas oublier que les nouveaux 1.0 TCE au gaz sont faits dans l'usine lada de Moscou, car ce sera le moteur de base de Dacia/lada. Les boîtes auto hors EDC viennent de Moscou aussi ou Togliatti.

Pour éviter les pressions roumaines, il y a aussi une usine Dacia au Maroc.

Toutes les batteries viennent de Corée.

Enfin, en gros vendre des Renault hors de France c'est OK, produire hors de France non... C'est un peu du nationalisme mal placé. Si on arrêtait d'acheter les produits LVMH et du bordeaux ?

Culinairement, l'Allemagne est lâchée, en.produits de luxe aussi.

On est pas être au top sur tous les domaines. Vu ce que l'automobile anglaise et Italienne est devenue, heureusement y a encore 3 marques françaises, même 5 DS et Alpine comptées.

Par

Au moins les Renault fabriquées à l'étranger n'auront pas connu de jour de grève !!

Par

En réponse à bern31

Toute la chaîne de traction des Audi est hongroise, les moteurs Mercedes fait avec Renault en Tchéquie, la Fiat 500 plus de la moitié en Pologne, je vois les trains passés sur Berlin.

L'usine d'assemblage VW est certes a Wolfsburg.... BMW produits a Leipzig et envoie les pièces dans son usine de Chine par une quarantaine de trains, certains modèles reviennent assembler en Europe.

Ne pas oublier que les nouveaux 1.0 TCE au gaz sont faits dans l'usine lada de Moscou, car ce sera le moteur de base de Dacia/lada. Les boîtes auto hors EDC viennent de Moscou aussi ou Togliatti.

Pour éviter les pressions roumaines, il y a aussi une usine Dacia au Maroc.

Toutes les batteries viennent de Corée.

Enfin, en gros vendre des Renault hors de France c'est OK, produire hors de France non... C'est un peu du nationalisme mal placé. Si on arrêtait d'acheter les produits LVMH et du bordeaux ?

Culinairement, l'Allemagne est lâchée, en.produits de luxe aussi.

On est pas être au top sur tous les domaines. Vu ce que l'automobile anglaise et Italienne est devenue, heureusement y a encore 3 marques françaises, même 5 DS et Alpine comptées.

Voila de l'info utile. Puis-je ajouter que la proportion de composants "fabricables" de manière rentable dans un pays donné reste fonction des coûts globaux? Il existe encore un grand nombre de salariés en France, et il s'agit d'arrêter l'hémorragie. PSA était fier d'annoncer en 2013 que le 2008 était fabriqué en France. La seconde génération ne l'est pas. N'aurait-on pas pu éviter cela en baissant spectaculairement les prélèvements au stade de la production?

Par

En réponse à gordini12

Je suis globalement d'accord avec l'analyse. Pour la divergence de gamme de l’automobile je mettrai ça pluot fin des années 80. Les CX turbo, R25 v6 Turbo, R21 turbo étaient des concurrentes crédibles aux Audi 200 turbo, mercedes 2.3 16, etc..C'est sur la gamme suivante Safrane que le poids a grimpé et que les moteurs avec l'anti pollution ont régressé alors que les allemands ont investi et fait grimper les puissances. Leur image s'est forgée avec la vitessse libre sur autoroute alors que chez nous c'était le début de la pensée verte. Cela a été le point de basculement. Renault n'a retrouvé un semblant de concurrence que 20 ans après avec la Mégane RS. Que ce soit chez Renault ou PSA, les stratèges du marketing ont généré la Velsatis ou la C6 qui sont trop décalées. Cela n'a pas fait des véhicules images. Renault aurait pu avoir cette opportunité avec des bases infiniti mais les japs n'ont pas voulu. Je suis bien d'accord que Carlos 1er s'est révélé bon pour jeter les produits périmés chez Nissan (phase redressement) , mais qu'il n'a pas été un véritable stratège pour le développement des 2 marques et surtout réaliser une véritable synergie.

Vous avez raison, il y avait encore du potentiel dans les années 80. La concurrence allemande n'avait pas encore creusé l'écart .Mais c'était le chant du cygne, hélas !

Par

Tous les modèles qui se vendent pas sont fabriqué chez nous et les modèles qui se vendent sont fabriqué à l'étranger .. c'est voulu ou quoi

Par

En réponse à beru29

La désindustrialisation à la française continue. Depuis 50 ans tous les partis politiques font tout pour tuer notre industrie. Charges salariales abominables, impôts et taxes tout azimut. Comment voulez vous être compétitif. C'est vrai, l'industrie, c'est pas bien, c'est sale, la culture et la finance, c'est mieux !! Tout le train de vie de l'ensemble de la société française est financé par les charges salariales et patronales, et les impôts et les taxes des entreprises. Un produit chinois ne contribue qu'à hauteur de la TVA, un produit français aura la TVA plus toutes les charges, donc ce n'est pas jouable. Donc forcément, concevoir, puis produire un produit en France sera toujours plus cher. Si en plus on fait des erreurs de stratégie et de marketing comme l'a fait Renault ( Merci M. Ghosn !) depuis des années, ça coince. Si également la CGT s'en mêle, c'est normal qu'on produise ailleurs.

Pour en revenir à Renault, le vrai visionnaire, c'était Louis Schweitzer, pas Ghosn. Dacia, c'est Louis Schweitzer, le mariage avec Nissan , c'est aussi Louis Schweitzer. Ghosn n'a fait que remettre Nissan sur les rails quand il était au Japon ( ce qui était par contre un succès ) mais après il s'est pris pour Louis XIV.

Mais rien n'est perdu, PSA qui était au bord du gouffre, s'en sort très bien. J'ai un 3008 GT 180 HDI, super voiture. 100 000 km en 3 ans, pas un seul problème. Quand on y met de la volonté et qu'on fait les bons choix , on peut faire bien en France. J'ai eu des véhicules allemands, c'est très bien fini, ça marche bien, mais il y a aussi des problèmes. M3 V8, le tableau de bord qui faisait l'arbre de Noël à 40 000 km, le pont arrière qui grognait à 45 000, bof bof. Vito 2,2 l 163 cv,, une bielle coulée à 200000 km , 9000€ de réparation, bof bof aussi. J'ai eu des Ford Transit et des VW Crafter, c'est beaucoup moins bien que des Master. Donc si nos politiques pouvaient supprimer ces putains de charges, nos industriels pourraient refaire leur boulot en France. Au fait, tous les gars sur les forums qui font du french bashing gratuit, pourraient t-ils indiquer leur profession, ce serait intéressant. Pourquoi les industriels français feraient de la merde et pas eux ? Moi je suis entrepreneur dans le bâtiment. on n'est pas toujours bon, mais nos clients nous le disent rapidement quand il y a un problème.

D

pas faux ce que tu dis ...le plus rigolo c que c les ouvriers eux mêmes qui se sont auto suicidé ...en effet en votant pour plus de social ils ont fait que les charges et autres taxes sont insupportables pour être compétitif d'où la délocalisation...

Par

Louis Schweitzer avait une vraie vision Je crois me souvenir que c'est lui qui avait "rattrapé" la Twingo, recalée par son malheureux prédécesseur.

Par

En réponse à Simon1945

Pour info, rien de nouveau sous le soleil : j'ai souvenir d'une Fiat 127D (une 127 diesel qui était en fait une Fiat 147 brésilienne) importée en Europe par Fiat en 1984. Et ma 2cv6, année modèle 1990, vient du Portugal. A l'époque, ça ne provoquait pas de commentaires. Pour autant je ne dis pas que c'était bien, c'est juste le constat que le vers de la mauvaise mondialisation était dans le fruit et personne ne le remarquait.

De même, dans les années 70, l'alternateur des Citroën G était fabriqué au Japon. Rien de nouveau sous le soleil.

Par

En réponse à Pretty Green

De même, dans les années 70, l'alternateur des Citroën G était fabriqué au Japon. Rien de nouveau sous le soleil.

Je voulais dire des Citroën GS.

Par

En réponse à VARVILO

La ligne TGV Paris-Bordeaux est déficitaire? Voila une info guère reprise par les médias.

Initialement, je croyais que les lignes à grande vitesse étaient un progrès; puis, dans les années 80, en roulant sur l'autoroute de l'ouest, nous avons vu un chantier d'une emprise extraordinaire sur la nature, telle que nous nous demandions si on était en train de faire une deuxième autoroute parallèle à la première! Ensuite, effectivement, tout le monde a voulu son TGV, même les écologo-schtroumpfs votaient pour les crédits disproportionnés destinés à gagner un quart d'heure sur Paris-Quimper (après Rennes le ballast ne supporte pas les hautes vitesses), cependant que la liaison aérienne cessait d'être rentable (d'où subventions); la mise en service du Paris-Marseille a fait flamber l'immobilier; je crois qu'il en va de même pour Bordeaux. Comme ce type de train mobilise des capitaux astronomiques, il ne reste rien pour les petites lignes; quant au fret, ça fait belle lurette que la SNCF le sabote, avec la complicité de certain syndicat (très populaire ici). Autrefois, les voitures neuves arrivaient à Quimper en train; aujourd'hui donc tout ça encombre les routes, voies expresses et autoroutes.

Au bilan, le contribuable est toujours plus sollicité, et ça comprend les entreprises. Alexandre Saubot, vice-président de France industrie, révèle dans le Ouest-France du 22 mais que les impôts de production sont "en moyenne trois fois plus élevés que la moyenne de la zone euro, et six ou sept fois plus qu'en Allemagne".

Autrement dit, le modèle TGV, gouffre financier, catastrophe écologique, sociale à cause de l'impact sur l'immobilier, l'est aussi partiellement sur l'emploi en France parce qu'il alourdit les prélèvements, tout en siphonnant les capitaux disponibkles, donc ceux qu'on pourrait allouer au réseau routier.

C'était mon billet d'humeur de ce matin:biggrin:

La seule ligne de TGV rentable est celle de Paris-Lyon… Le reste n'est qu'un désastre à grande vitesse qu'on impose y compris là où il ne sert à rien, systématiquement au détriment des "petites" lignes dont le trafic se retrouve asséché sans raison valable. Le plus caricatural étant le sacrifice des trains de nuit alors que sa clientèle n'a jamais baissé. La faute en revient directement à l'État qui n'a jamais rien fait pour y remédier, bien au contraire : il est resté, depuis l'après-guerre, bloqué sur une idéologie des années 30 selon laquelle seuls les grands pôles urbains doivent être desservis par le rail. Du coup la desserte rurale ou les lignes de montagne, même celles où y défilent les skieurs, sont sacrifiées ans appel. Le Massif Central et l'est franc-comtois, au niveau du rail, sont des vallées de larmes.

Par

En réponse à SUDISTE DES LANDES

alors pourquoi des aides de 5 milliards€ ?? laisser le cric seul..sans aides..nous les contribuables ras le bol

tu paieras les chômeurs après, et pas que chez Renault, mais également tous les sous-traitant. Et puis l'aide de 5 milliards n'a pas encore été signé.

Par

En réponse à FG92

En plus, vous aurez moins de risques de tomber en panne !!!

Le sérieux de fabrication des allemands est tout sauf une légende ...

pour avoir testé cette fameuse légende, et bien je ne suis plus convaincu....................même plus du tout.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Actualité Renault

Publicité : Ne manquez pas

Toute l'actualité

Forum Renault