Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Renault Clio III 2.0 16v (2006 – 2009), oubliée mais tellement agréable, dès 4 000 €

Dans Rétro / Youngtimer

Stéphane Schlesinger , mis à jour

La formule petite voiture/gros moteur donne souvent des résultats intéressants, et la Clio 2.0 16v le prouve. Forte de 140 ch, elle offre des performances élevées, en plus d'un confort voire un équipement que peuvent lui envier une floppée de voitures bien plus grandes !

En 2.0 16v, la Renault Clio 3 devient une très agréable routière, aux performances persque sportives. Ici en 2007.
En 2.0 16v, la Renault Clio 3 devient une très agréable routière, aux performances persque sportives. Ici en 2007.

Autant Renault s’est complètement loupé sur les remplacements successifs de la Twingo, autant la perpétuation de la Clio est une réussite impressionnante. Au fil de ses générations, celle-ci a su rester au top de la catégorie, sa troisième itération redéfinissant même quelques normes du segment B. Récupérant la plateforme inaugurée par la Nissan Micra K12 (en 2002), et des trains roulants dérivant de ceux de la Mégane II, la Clio III n’a été conçue qu’en 28 mois. Cela ne l’empêche pas d’arborer un design particulièrement fignolé, dû aux équipes de Patrick Le Quément, ainsi qu’une finition étonnante, comme on s’en aperçoit lors de sa commercialisation en septembre 2005.

 

Lancée fin 2005, la Renault Clio 3 grandit nettement, frôlant désormais les 4 m de long. L'habitabilité en profite nettement, mais le Cx chute à un médiocre 0.35.
Lancée fin 2005, la Renault Clio 3 grandit nettement, frôlant désormais les 4 m de long. L'habitabilité en profite nettement, mais le Cx chute à un médiocre 0.35.

Plusieurs niveaux de finition sont bien évidemment proposés, et dans les supérieurs, la Renault propose une magnifique planche de bord moussée, possiblement ornée de boiseries. Sur ce point, elle devient la référence de la catégorie. L’équipement n’est pas en reste, puisque la française peut se doter d’une clim auto et surtout d’une carte mains libres, une première dans la catégorie. Certes, cette Clio s’alourdit de 130 kg face à celle qu’elle remplace, mais elle est bien plus spacieuse, obtient la note maximale de 5 étoiles à l’EuroNcap, organisme évaluant la protection en cas d'accident, et se voit décerner le titre de voiture de l’année 2006, tout comme son ancêtre, la Clio I, en 1991.

L'habitacle de la Renault Clio III se révèle particulièrement soigné pour la catégorie. Trop peut-être, puisque celui de la Clio IV sera simplifié...
L'habitacle de la Renault Clio III se révèle particulièrement soigné pour la catégorie. Trop peut-être, puisque celui de la Clio IV sera simplifié...

Fin 2006, après la sportive RS, apparaît une autre version, plus paisible celle-ci, mue par un moteur 2,0 l atmo. Celui-ci n’a rien à voir avec celui de la RS puisque sa conception est due à Nissan. Tout en alliage et doté d'un équipage mobile allégé, il ne pèse pas plus qu'un 1,6 l, tandis que sa distribution à chaîne facilite la maintenance. Nanti de 16 soupapes et d’un calage variable de l’arbre à cames d’admission, ce bloc codé M4R développe 140 ch et 194 Nm (dont 85 % disponible dès 2 000 tr/min). Allié à une boîte manuelle à 6 rapports, il emmène la Clio à 205 km/h, et lui fait passer les 100 km/h en 8,5 s. Des performances presque sportives ! Une boîte auto à 4 vitesses est également proposée.

En Privilège, la Renault Clio 3 a déjà droit à un équipement intéressant, incluant par exemple les rétros électriques et les antibrouillards.
En Privilège, la Renault Clio 3 a déjà droit à un équipement intéressant, incluant par exemple les rétros électriques et les antibrouillards.

La Clio 2.0 16v est disponible en trois finitions. La Dynamique, qui inclut déjà la clim, les antibrouillards avant, l’autoradio CD évolué, le volant cuir ou encore les rétros électriques (16 650 €, soit 19 600 € actuels selon l’Insee). La Privilège, qui ajoute les vitres arrière électriques, la clim régulée, les phares et essuie-glaces automatiques, ou encore le siège au soutien lombaire réglable (17 150 € soit 20 200 € actuels selon l’Insee). Enfin, l’Initiale, complétant le tout de la sellerie cuir, de la carte mains libres, du régulateur de vitesse, du radar de recul, de la housse sous la tablette de coffre, et des jantes de 16 en alliage (20 000 €, soit 23 500 € actuels). De bonnes panoplies, même si dans tous les cas, l’ESP demeure optionnel (500 €).

Sur cette Clio Privilège, les jantes alliage, le radar de recul et les toits ouvrants sont en suppléments.
Sur cette Clio Privilège, les jantes alliage, le radar de recul et les toits ouvrants sont en suppléments.

A partir de 2008, la Clio 2.0 16v n’apparaît plus qu’en Exception (grosso modo une Dynamique avec en plus, les capteurs de pluie et de luminosité, le régulateur de vitesse et le Bluetooth) ainsi qu'en Initiale, puis elle disparaît en 2009 au moment du restylage de la Clio III. Autant dire qu’elle demeure rare, même si ce moteur a poursuivi sa carrière dans la Clio en Belgique et en Suisse.

 

La troisième génération de Renault Clio, ici en 2007, est la dernière à être encore proposée en trois-portes. Les lave-phares indiquent la présence de projecteurs au xénon (option).
La troisième génération de Renault Clio, ici en 2007, est la dernière à être encore proposée en trois-portes. Les lave-phares indiquent la présence de projecteurs au xénon (option).

Combien ça coûte ?

Pas assez cher, mon fils ! On trouve de Clio 2.0 16v en bel état dès 4 000 €, et affichant environ 150 000 km compteur. A ce tarif, ce seront des Dynamique, Exception ou Privilège, car les Initiale réclament 1 000 € de plus au bas mot. Ainsi, pour une auto de 100 000 km environ, comptez plutôt 6 000 € (7 000 € en Initiale), voire 7 000 € à 70 000 km (8 000 € en Initiale). Des tarifs qui ont plutôt tendance à grimper, et qui varieront en fonction de l’état et des options.

 

La finition Privilège constitue un excellent compromis si on souhaite une Renault Clio 2.0 16V.
La finition Privilège constitue un excellent compromis si on souhaite une Renault Clio 2.0 16V.

Quelle version choisir ?

Visez au minimum une Privilège pour bénéficier d’une dotation correspondant aux autos modernes, ce sera le meilleur rapport prestations/prix.

 

En version Initiale, la Clio 3 profite d'un équipement exceptionnel, et se repère à ses protection de boucliers ainsi que de portières ton caisse. Le double toit ouvrant demeure tout de même optionnel.
En version Initiale, la Clio 3 profite d'un équipement exceptionnel, et se repère à ses protection de boucliers ainsi que de portières ton caisse. Le double toit ouvrant demeure tout de même optionnel.

Les versions collector

Là, ce sera incontestablement l’Initiale, surtout dotée d’options (comme le double toit ouvrant ou les projecteurs au xénon) et affichant un faible kilométrage (moins de 50 000 km).

 

Le bloc M4R de la Renault Clio 3 2.0 16v, malgré un certain raffinement (arbres d'équilibrage) n'accuse aucune faiblesse particulière. Ici en 2007.
Le bloc M4R de la Renault Clio 3 2.0 16v, malgré un certain raffinement (arbres d'équilibrage) n'accuse aucune faiblesse particulière. Ici en 2007.

Que surveiller ?

La Clio est une auto bien née, tout comme le moteur M4R. Celui-ci ne pâtit d’aucune faiblesse récurrente quand il est bien entretenu, tout au plus pourra-t-on relever quelques soucis de capteur à fort kilométrage, où il sera conseillé d’inspecter les galets et guides de la chaîne de distribution.

Pas de panne particulière à relever côté boîte manuelle, l’automatique appréciant des vidanges régulières (tous les 60 000 km idéalement) pour demeurer fiable.

Dans l’habitacle, on relève des bugs électroniques (affichage inopiné du témoin d’airbag, dysfonctionnement du fonctionnement auto des essuie-glaces…) que l’on peut résoudre par une reprogrammation. Le cuir du volant a parfois tendance à peler, des bruits parasites apparaissent, mais l’ensemble résiste bien au temps. Le cuir des sièges est de bonne qualité.

Dans l’ensemble, la Clio 2.0 16v affiche un bilan enviable.

 

Sur route, la Renault Clio 3 2.0 16v, ici en 2007, se signale par sa très grande homogénéité et son agrément étonnant.
Sur route, la Renault Clio 3 2.0 16v, ici en 2007, se signale par sa très grande homogénéité et son agrément étonnant.

Au volant

Je trouve que la Clio 3 a fort bien vieilli, surtout les modèles d’avant le restylage. Même constat dans l’habitacle, auquel il ne manque qu’une tablette et une instrumentation digitale pour paraître actuel… Dans cette version Initiale, on peut ajuster le volant en profondeur et obtenir une excellente position de conduite. D’emblée, le moteur se signale par sa douceur et sa souplesse impressionnante, reprenant à 1 500 tr/mn en 6e. Tout le contraire d'un bloc downsizé !

Habitacle luxueux et très bien fini pour la Renault Clio III Initiale, avec ici les toits ouvrants. Manque tout de même un accoudoir central avant.
Habitacle luxueux et très bien fini pour la Renault Clio III Initiale, avec ici les toits ouvrants. Manque tout de même un accoudoir central avant.

Evidemment, à mi-régime, il est moins tonique que le THP d’une Peugeot 207, mais il se révèle plus progressif et manifeste davantage d’entrain passé 5 000 tr/mn, prenant ses 6 400 tr/mn avec entrain. La boîte, fort plaisante à manier, seconde efficacement ce bloc vif et performant, d’autant que la 6è s’en tient à 36.4 km/h pour 1 000 tr/mn. Revue sur cette version de la Clio, la direction concilie légèreté et précision, même si elle manque un peu de ressenti.

Des places arrière accueillantes à bord de la Renault Clio III Initiale, ici en 2007. Les vitres électriques sont de série.
Des places arrière accueillantes à bord de la Renault Clio III Initiale, ici en 2007. Les vitres électriques sont de série.

Pour sa part, le châssis n’a guère vieilli : adhérence élevée, équilibre raisonnablement sous-vireur, amortissement remarquable… La Renault tient extrêmement bien la route, freine fort, et le tout, en prodiguant un confort de roulement excellent. Comme de surcroît, l’insonorisation générale est très soignée, cette Clio 2.0 16v, d’une homogénéité sans faille, délivre un grand agrément de conduite, et se pose en voyageuse hors pair. Reste qu’elle boit un peu, 8,5 l/100 km en moyenne.

 

L’alternative youngtimer

Renault Clio Baccara (1991 – 1997)

La Renault Clio I Baccara, ici en 1992, propose déjà un habitacle tendu de cuir de belle qualité.
La Renault Clio I Baccara, ici en 1992, propose déjà un habitacle tendu de cuir de belle qualité.

A l’instar de la Supercinq qu’elle remplace en en utilisant la plateforme, la Clio a droit à sa version Baccara. Très luxueuse, elle se pare d’une sellerie cuir magnifique, de la hifi, de la clim… Sous le capot, elle reçoit un 1,7 l de 92 ch ou un 1,4 l de 80 ch si elle reçoit la boîte auto. Heureusement, dès le restylage de 1993, un 1,8 l à injection équipera la Clio quelle que soit sa transmission. Et désormais, l’ABS sera disponible. A nouveau reliftée (et affublée de projecteurs bulbeux) en 1995, la Clio s’équipe alors d’un double airbag. Puis l’appellation Baccara est supprimée en 1997 pour une question de droits, laissant la place à… Initiale. La Clio de haut de gamme disparaît en 1998. A partir de 3 500 €.

 

Renault Clio 3 2.0 16v (2007), la fiche technique

  • Moteur : 4 cylindres en ligne, 1 997 cm3
  • Alimentation : injection électronique
  • Suspension : jambes McPherson, ressorts hélicoïdaux, barre antiroulis (AV) ; essieu de torsion, ressorts hélicoïdaux barre antiroulis (AR)
  • Transmission : boîte 6 manuelle ou 4 automatique, traction
  • Puissance : 140 ch à 6 000 tr/mn
  • Couple : 194 Nm à 3 750 tr/mn
  • Poids : 1 175 kg
  • Vitesse maxi : 205 km/h (donnée constructeur)
  • 0 à 100 km/h : 8,5 s (donnée constructeur)

> Pour trouver des annonces de Renault Clio 3 2.0 16v rendez-vous sur le site de La Centrale.

 

Mots clés :

En savoir plus sur : Citadine

SPONSORISE

Actualité Citadine

Avis Citadine

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire