Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Renault Kadjar : une nouvelle famille avec trois modèles, dont un SUV coupé

Luca de Meo l'a confirmé à Caradisiac : le prochain Kadjar sera décliné en version longue et en "crossover sportif".

Renault Kadjar : une nouvelle famille avec trois modèles, dont un SUV coupé

Si on a beaucoup parlé du retour de la R5, l'urgence chez Renault, c'est la reconquête du segment C. Luca de Meo, patron du Losange depuis juillet 2020, en a fait une priorité lors de sa prise de fonction. Il rappelle que c'est le cœur du marché européen.

Lors d'un échange avec les journalistes, auquel nous avons participé, Luca de Meo a d'ailleurs résumé la chose de manière sévère : pour lui, Renault "a loupé une vague de produits sur le segment C". Pour lui, les modèles actuels ne sont pas en ligne avec les attentes de la clientèle. Exemple de mauvaise décision selon de Meo : investir dans deux silhouettes de Scénic alors que la demande de monospace avait déjà baissé. Résultat, la marque est devenue trop dépendante des citadines.

Pour relancer Renault chez les grands modèles, une offensive de lancements est donc en préparation, avec sept nouveautés pour les segments C et D d'ici 2025. Le premier sera la nouvelle Mégane électrique, lancée début 2022. Mais le pilier de cette stratégie de reconquête du marché des compactes, ce sera le remplaçant du Kadjar. 

Luca de Meo, qui ne cache pas que l'actuel n'est pas au niveau de la concurrence, nous a confirmé que trois modèles sont en développement. En plus du successeur direct, il nous a indiqué qu'une silhouette longue avec 7 places était au programme. Le trio sera ensuite complété par un "crossover sportif".

Voilà qui éclaircit les informations en provenance d'Espagne. De l'autre côté des Pyrénées, le Losange a cette semaine trouvé un accord avec les syndicats. L'accord conclu comprend trois nouveaux véhicules pour l'usine de Palencia, trois véhicules de la famille "XHN", le nom de code de la famille. Ce sont donc ces nouveaux Kadjar, déclinés sur la nouvelle plate-forme CMF-C.

Dans le détail, les codes des trois modèles sont HHN, RHN et DHN. Selon les dénominations habituelles chez Renault, on en déduit que HHN concerne le Kadjar classique, RHN la version longue et DHN une déclinaison coupé. Ce sera donc le deuxième SUV coupé après l'Arkana. Le RHN pourrait reprendre l'appellation Koleos. Le nouveau duo Koleos/Kadjar sera semblable au duo 3008/5008 chez Peugeot, le 5008 étant un 3008 allongé.

Le nouveau Kadjar classique sera lancé en 2022. Luca de Meo a indiqué que les autres modèles seront lancés à intervalle régulier d'ici 2024.

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires (45)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Est-ce qu'ils arriveront enfin à faire face à Peugeot/VW dignement sur ce segment ?

J'espère que ce sera autre chose en terme de style, et aussi en terme de qualité que l'actuelle daube qu'est ce kadjar. Qu'est ce qu'elle fait cheap cette génération...

Par

Ce Kadjar coupé se positionnera comment par rapport à l'Arkana ?

Par

En réponse à vincorporated

Ce Kadjar coupé se positionnera comment par rapport à l'Arkana ?

sachant que l arkana est un captur allongé et coupé, j espère que tu as ta réponse....

Par

Stratégie qui a le mérite de la cohérence et de la logique. Mais au-delà de la gamme, la qualité va être l'axe de reconquête... ou pas. Car personne ne dit que les Renault sont de mauvais véhicules dynamiquement ou en confort, ou en prix équipement. Mais fiabilité et finition détruisent la crédibilité des produits

Par

"Luca de Meo l'a confirmé à Caradisiac : le prochain Kadjar sera décliné en version longue et en "crossover sportif"."

L'Arkana en PLS.

"Exemple de mauvaise décision selon de Meo : investir dans deux silhouettes de Scénic alors que la demande de monospace avait déjà baissé."

Un Scenic largement revu et bien dessiné, quand même.

Fut une époque où Renault ne se contentait pas de faire comme les autres ou de faire du néo-rétro, sinon pas de R5, de Twingo, d'Espace, etc ; la recette De Meo va aussi devoir faire ses preuves.

"Le RHN pourrait reprendre l'appellation Koleos."

Ah oui, un nom flatteur et couronné de succès, bien vu.

Par

En réponse à vincorporated

Ce Kadjar coupé se positionnera comment par rapport à l'Arkana ?

Bien entendu au dessus, du moins ce que j'ai cru comprendre et plus valorisant que ce modèle venu de Corée, qui n'est qu'un Captur coupé en fait.

Par

En réponse à Dimhop

Stratégie qui a le mérite de la cohérence et de la logique. Mais au-delà de la gamme, la qualité va être l'axe de reconquête... ou pas. Car personne ne dit que les Renault sont de mauvais véhicules dynamiquement ou en confort, ou en prix équipement. Mais fiabilité et finition détruisent la crédibilité des produits

C'est exactement ça. Et il va falloir plus qu'une génération de produit irréprochables en qualité / fiabilité pour redorer ce blason bien terni.

Par

En réponse à tointoin2

Bien entendu au dessus, du moins ce que j'ai cru comprendre et plus valorisant que ce modèle venu de Corée, qui n'est qu'un Captur coupé en fait.

La question est pourtant parfaitement pertinente :

Longueur Kadjar : 4.49m

Longueur Arkana : 4.56m

l'Arkana est déjà plus long que le Kadjar.

Donc la question du positionnement du Kadjar coupé se pose.

Par

Le design fait fortement penser au concept du prochain Duster, c'est normal ? :coolfuck:

Par

Ce que je retiens, c'est une marque qui veut se renouveler. De Meo, Gilles Vidal,... Je pense que c'est une excellente nouvelle pour Renault.

Au delà des modèles, de la stratégie de Renault ou autre, j'ajouterai une remarque générale pour tous les grands constructeurs français principalement.

Autre remarque mais plus générale concernant les principaux constructeurs français et la LLD PRO.

Je vous présente un cas concret:

LLD PRO actuel

SKODA KODIAQ STYLE TDI 150cv

30000km/an sur 25 mois

Coût mensuel: 390 euros/mois

Prix du véhicule neuf: 45 035 euros => coût LLD de 21,6% par rapport au prix du véhicule

Changement prévu dans quelques mois (même base 30 000km/an sur 25 mois) :

1er devis

PEUGEOT e 208 GT

Coût mensuel: 558 euros/mois en sachant qu'il récupère en sus un bonus éco de 5 000 euros (PRO)

Prix du véhicule neuf (intégrant remise PRO et hors bonus éco): 33 865 euros (coût LLD de 55,9% par rapport au prix du véhicule en intégrant le bonus éco)

2ème devis

PEUGEOT 3008 GT HYBRID 225 EAT 8

Coût mensuel: 684 euros/mois en sachant qu'il récupère en sus un bonus éco de 2 000 euros (PRO)

Prix du véhicule neuf (intégrant remise PRO et hors bonus éco): 41 869 euros (coût LLD de 45,6% par rapport au prix du véhicule en intégrant le bonus éco)

3ème devis

Citroen C5 AIRCROSS HYBRID 225 EAT8 BUSINESS

Coût mensuel: 783 euros/mois sachant qu'il récupère en sus un bonus éco de 2 000 euros (PRO)

Prix du véhicule neuf (intégrant remise PRO et hors bonus éco): 40 882 euros (coût LLD de 52,7% par rapport au prix du véhicule en intégrant le bonus éco)

Je citerai un dernier exemple avec RENAULT,

Fin 2019, lorsque j'ai signé pour le KODIAQ, j'avais été chez RENAULT pour une clio RS LINE TCE 130cv (prix du véhicule +/- 23 500 euros remisé) sur une base de 25 000 km/an.

Le commercial m'avait demandé 370 euros/mois sur 48 mois soit un véhicule amorti à 75,5% au bout de 4 ans. Lorsque je lui fais cette remarque, il me répond qu'il ne faut pas réfléchir comme ça... En gros, ne réfléchis pas, fais-moi confiance et signe!

Je ne veux pas être critique envers tel ou tel constructeur et ce n'est pas moi qui vais leur donner des conseils (je n'ai pas cette prétention). Mais en tant que potentiel client, j'ai simplement du mal à justifier de tels écarts.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire