Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Renault récupère la fabrication de tous les utilitaires Nissan

Dans Economie / Politique / Industrie

Olivier Pagès

Nissan vient d'annoncer que la fabrication de son nouveau petit utilitaire dérivé du prochain Renault Kangoo sera confiée à l'usine de Maubeuge (Nord). Le constructeur confirme ainsi sa volonté de transférer toute la production de ses utilitaires à la marque au losange.

Renault récupère la fabrication de tous les utilitaires Nissan

Comme c'est déjà le cas de l'actuel fourgon Nissan NV250 (thermique) et e-NV200 (électrique), fabriqués dans l'usine Renault de Maubeuge depuis 2019, le modèle de nouvelle génération sera construit sur une plate-forme de l'Alliance aux côtés du Renault Kangoo de nouvelle génération. Cette décision concerne à la fois les versions dédiées au transport des marchandises mais également celles pour les transports des personnes. Pour l'instant, aucune information concernant les appellations de ces modèles ni leurs caractéristiques techniques n'a filtré. Toutefois, il est quasiment certain que ce véhicule sera disponible en thermique et 100 % électrique comme c'est le cas aujourd'hui. Différentes longueurs de carrosseries seront aussi au catalogue. 

Nissan exploite donc à fond la stratégie de l'Alliance. Pour Ashwani Gupta, chef des opérations de la firme japonaise, "la fabrication de nos futurs produits avec notre partenaire de l'Alliance apporte des avantages concurrentiels aux deux entreprises. Elle constitue un exemple supplémentaire de notre stratégie gagnant-gagnant". Traduction, cela signifie que cela apporte du travail aux ouvriers français et en contrepartie, Nissan trouve une base de fabrication proche des marchés européens, ce qui lui permet de diminuer ses frais de logistiques mais également d'être plus réactifs.

Avec cette annonce, Nissan confie donc à Renault la fabrication de tous ses utilitaires pour le marché européen. Les plus gros NV300, cousin du Trafic continueront d'être produits à Sandouville (Seine-Maritime) tandis que les NV400 dérivés du Master sont toujours assemblés à Batilly (Meurthe-et-Moselle).

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire