Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Retrofit: ça démarre...en douceur

Il y a près d’un an, la pratique du retrofit était autorisée en France. Malgré d’indéniables avantages, celle-ci connaît encore quelques retards à l’allumage.

Retrofit: ça démarre...en douceur

Le retrofit, vous connaissez ? Cette pratique, officiellement autorisée depuis le 4 avril 2020 dans l’Hexagone, consiste à remplacer le moteur thermique par une unité électrique.

Cela permet de donner une seconde vie à des voitures un peu âgées auxquelles de plus en plus de villes interdisent l’accès, voire de donner un nouveau souffle à des modèles de collection aux mécaniques parfois complexes à réparer. Et au risque d’agacer les puristes, ajoutons que le caractère très doux de la conduite en électrique se prête parfaitement à la pratique du cruising dominical en ancienne.

Malgré ces avantages indéniables, le retrofit connaît encore des difficultés d’allumage : "seulement un an après la sortie de l'arrêté retrofit en France, la situation est délicate.  Nous avons besoin de davantage de soutien à la production et d’investisseurs pour permettre plus d’homologations et répondre aux attentes", déclare à Caradisiac Arnaud Pigounides, fondateur de la société Retrofuture et co-Président de la filière AIRe (Association de l'Industrie du Rétrofit Electrique).

Objectif : 1% du parc auto rétrofité

Pourtant, "en partie grâce aux aides et primes de l'Etat et de certaines régions, mais surtout parce que les automobilistes, entreprises et artisans sont partants pour transformer leurs véhicules, le retrofit n'a jamais été aussi demandé, que ce soit en 2 roues, véhicules utilitaires ou anciens. Chez Retrofuture, nous avons plus de 150 voitures en précommande (des Combi VW, Fiat 500, Citroën HY, Porsche 914 et 912, etc). Cela représente plus de 1 000 précommandes pour la filière, 25 millions de CA et plus de 200 emplois à la clé."

L’objectif des acteurs du secteur est d’atteindre à terme les 400 000 véhicules, chiffre qui correspond à 1% du parc automobile, mais aussi à 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 65 000 emplois directs et locaux. 

Les aides octroyées par les pouvoirs publics s’élèvent à 5 000 €, à quoi s’ajoutent d’éventuelles aides régionales (voir l'illustration ci-dessous). De quoi alléger sensiblement une addition qui, aides déduites, oscille entre 5 000 et...dix fois plus, voire davantage, selon le type de véhicule à transformer.

En complément, il s’agit pour la filière de « prêcher la bonne parole » à travers des actions de sensibilisation dans les régions, les entreprises et auprès des collectivités régionales et locales. Il y a donc encore tout en écosystème à mettre en place, ainsi qu’on pourra le découvrir à l’automne lors de premières Rencontres nationales du retrofit, placées sous le parrainage du ministère de l’écologie.

Retrofit: ça démarre...en douceur

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (78)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Franchement autant acheter une electrique moderne.

Je vois pas du tout l'interet de rouler en véhicule de collection et n'avoir aucune sensations, aucun plaisir, aucune nostalie.

Rouler en ancienne avec les inconvénients d'une moderne. Bof

J'imagine mal une mustang 64 élec ou une vieille 911, maserati et autres en élec.

C'est ne pas respecter un mythe, une légende et cracher sur ce qui a fait l'histoire de l'automobile

Par

En réponse à Caraphael

Franchement autant acheter une electrique moderne.

Je vois pas du tout l'interet de rouler en véhicule de collection et n'avoir aucune sensations, aucun plaisir, aucune nostalie.

Rouler en ancienne avec les inconvénients d'une moderne. Bof

J'imagine mal une mustang 64 élec ou une vieille 911, maserati et autres en élec.

C'est ne pas respecter un mythe, une légende et cracher sur ce qui a fait l'histoire de l'automobile

Sans parler que le véhicule en question perdra une bonne partie de sa valeur en collection

Par

En réponse à Lepiredevantnous

Sans parler que le véhicule en question perdra une bonne partie de sa valeur en collection

:bien:

C'est sur que la côte en prendra un coup

Par

C'est bien que cela ait été facilité :bien:

Par

C'est curieux cette fascination bizzare pour le passé. Autant rétrofiter une voiture lambda des années 90 début années 2000 peut être une bonne idée autant rétrofiter une ancienne qui roule généralement très peu, c'est quand même étrange.

ça ne va pas dans le sens du progrès, un peu comme si on avait monter un moteur à essence sur une cariole à chevaux dans les années 30.

Dans tous les cas, c'est un acte qui sera très isolé certainement pas 1% du parc

Par

Une honte vaut vraiment être le roi des pigeons doublé d'un QI négatif pour faire ça

Par

Une fois de plus la législation met des bâtons dans les roues de tous ceux qui ne font pas partie du petit cercle extrêmement restreint des grands constructeurs automobile et ça donne ce à quoi nous assistons là, à savoir des transformations extrêmement couteuses pour des performances lamentables tant du point de vue de la vitesse que de l'autonomie.

Le rétrofit aurait pu être une solution intéressante pour des véhicules pas trop anciens si on avait laissé plus de liberté de conception et d'adaptation aux gens désireux de se lancer dans l'aventure, au lieu de ça on assiste une fois de plus au blocage de toute initiative qui pourrait porter le moindre tort à notre industrie automobile pourtant bien en peine pour anticiper l'évolution de celle ci.

Par

En réponse à Caraphael

Franchement autant acheter une electrique moderne.

Je vois pas du tout l'interet de rouler en véhicule de collection et n'avoir aucune sensations, aucun plaisir, aucune nostalie.

Rouler en ancienne avec les inconvénients d'une moderne. Bof

J'imagine mal une mustang 64 élec ou une vieille 911, maserati et autres en élec.

C'est ne pas respecter un mythe, une légende et cracher sur ce qui a fait l'histoire de l'automobile

Ok pour tes exemples mais un petit cab 4 cylindres ou une mehari au bruit atroce destinée juste a allez chercher le pain et pavaner sur la côte, cette solution reste intéressante, dans les meetings d’´anciennes les gens admirent visuellement les anciennes, rarement avec le moteur allumé.

en primo c’est l’esthétique.

Par

En réponse à Asdepic

Ok pour tes exemples mais un petit cab 4 cylindres ou une mehari au bruit atroce destinée juste a allez chercher le pain et pavaner sur la côte, cette solution reste intéressante, dans les meetings d’´anciennes les gens admirent visuellement les anciennes, rarement avec le moteur allumé.

en primo c’est l’esthétique.

Bah je ne suis pas d accord, le bruit de la mehari ou d une 2cv à son charme , sinon tu prends une autre caisse, genre cabriolet 504 ou 404 :biggrin:

Par

En réponse à Asdepic

Ok pour tes exemples mais un petit cab 4 cylindres ou une mehari au bruit atroce destinée juste a allez chercher le pain et pavaner sur la côte, cette solution reste intéressante, dans les meetings d’´anciennes les gens admirent visuellement les anciennes, rarement avec le moteur allumé.

en primo c’est l’esthétique.

Pour finir avec les meetings de voitures de collection, heureusement que les moteurs sont éteints, tu ima le bordel , l odeur et la pollution. :biggrin: d autant qu elles restent souvent la toute la journée :buzz:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire