Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Volkswagen Caddy (2021) : les premières images de l'essai en live + impressions de conduite

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

, mis à jour

Le ludospace allemand délaisse un peu plus le monde de l'utilitaire pour offrir un niveau de confort et de technologie digne des meilleurs monopaces. Découvrez ci-dessous en direct la cinquième génération de Volkswagen Caddy.

Volkswagen Caddy (2021) : les premières images de l'essai en live + impressions de conduite

Pour cette cinquième et nouvelle génération de Caddy, Volkswagen a mis les petits plats dans les grands offrant à la fois un design soigné et des technologies de pointe. La silhouette est certes toujours cubique, la fonction l’emportant sur la forme mais elle a été dynamisée et ce grâce à l’arrivée de la plateforme MQB. Le Caddy est plus bas, plus trapu et son regard gagne en caractère avec l’adoption d’un bouclier nid d’abeilles et de jantes 18'' au dessin inédit. C’est à l’arrière que l’on retrouve les plus grosses évolutions avec le passage à la verticale des optiques, rejoints par un jonc chromé qui passe sous le hayon.

Les premières images de l'essai du Volkswagen Caddy en live

Volkswagen Caddy (2021) : les premières images de l'essai en live + impressions de conduite

Volkswagen Caddy (2021) : les premières images de l'essai en live + impressions de conduite

 

 Vidéo tournée en direct le 9 février 2021. Replay ci-dessus.

Volkswagen Caddy (2021) : les premières images de l'essai en live + impressions de conduite

On retrouve bien sûr, les deux portes latérales coulissantes mais ces dernières sont désormais électriques, tout comme le hayon qui donne accès à une soute digne d’un airbus. Tous sièges rabattus on dépasse aisément les 3 m3. L’intérieur est entièrement modulable avec toujours la banquette escamotable et les dossiers inclinables. Le caddy est aussi décliné en version maxi, entendez par là 7 places.

L’intérieur lui, n’a plus rien d’un utilitaire. Les tissus et les plastiques de très bonne facture cohabitent avec des technologies dernier cri. L’instrumentation numérique et l’écran multimédia de 10'' sont liés et forment un univers très moderne et presque immersif. Les commandes deviennent tactiles, l'éclairage intérieur passe au LED et le démarrage s'effectue dorénavant sans clé.

Volkswagen Caddy (2021) : les premières images de l'essai en live + impressions de conduite

 

Sous le capot, aussi, il y a également du nouveau. Désormais, les moteurs diesels sont annoncés comme les plus propres du monde grâce à une double injection d’Adblue, sur le même principe que la nouvelle Golf GTD. Au lancement, la gamme se concentre sur le diesel avec deux variantes du 2.0 TDi proposé en 102 et 122 ch. Le 122 ch propose en option (2 300 €) une boîte double embrayage DSG 7 rapports. Il y aura par la suite un TDI de 75 ch en entrée de gamme. En essence, Volkswagen a prévu un TSI de 114 ch. Un hybride rechargeable est promis pour la suite.

Les prix sont dans l'ensemble élevés, mais l'équipement est généreux, avec plus de technologies que la concurrence. La série de lancement « 1st Edition » est mieux dotée que la finition de base tout en étant 800 € moins chère. Elle est facturée 28 600 €. 

Volkswagen Caddy (2021) : les premières images de l'essai en live + impressions de conduite

 

Premières impressions de conduite

Au lancement, la gamme de motorisation se concentre sur le diesel avec deux variantes du 2.0 TDi : 102 et 122 ch. Nous avons pris le volant de la plus puissante et malgré un couple maxi confortable (320 Nm), les accélérations et les reprises nous ont semblé  justes. Gageons qu'avec 5 passagers et leur baggages, c'est encore pire. En contrepartie, le 2.0 TDi offre un appétit de moineau avec une moyenne de 5,7 l/100 km relevée sur notre parcours. Il est possible de l'associer à la boîte automatique DSG7 pour 2 300 €. Un investissement justifié par l'agrément de conduite qu'elle procure. L’arrivée de nouvelle plateforme MQB améliore nettement la tenue de route et le niveau de confort du Caddy. L’amortissement est ferme mais très vivable. La précision est bien meilleure qu'auparavant au même titre que l'insonorisation. Ces progès font plus que jamais du Caddy une sérieuse alternative aux SUV.

En savoir plus sur : Volkswagen Caddy 5

SPONSORISE

Actualité Volkswagen

Toute l'actualité

Commentaires (20)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Il est moyen moyen esthétiquement ce Caddy. Les "ludospaces" ne sont déjà pas les plus belles carrosseries qui existent... Pour l'avoir vu devant le concessionnaire Volkswagen près de chez moi je le trouve spécial, pas moche mais l'ancien paraissait plus joli et plus cohérent. Le Peugeot Rifter est un peu plus jolie je trouve

Par

C'est vraiment spécial:blague:

Moche mais pas trop moche:voyons:

Sûrement la couleur qui sauve les meubles:buzz:

Par

Si il a corrigé l'aspect confort, parce que par rapport à un Touran qui n'est déjà pas du genre coussin d'air celui là il décollait les plombages.

Par

Bah, au final, la face avant est bien plus dynamique que nombreux SUV. L'habitabilité et le volume de chargement ne sont pas non plus en reste.

C'est donc sur le chapitre dynamique, (tenue de route, reprise,) et sur la consommation carburant, que cela peut vraiment se jouer, entre break; SUV et ludospace.

Par

Elle est superbe les galbes très sexy, plus belle que la Golf 8

Par

Le Caddy sur le marché de l'occasion coûte très cher c'est le plus cher de tout les ludospaces ou utilitaires

Par

En réponse à henri13enforme

C'est vraiment spécial:blague:

Moche mais pas trop moche:voyons:

Sûrement la couleur qui sauve les meubles:buzz:

En quoi c'est moche c'est un beau fourgon sans doute le plus beau de la catégorie avec le Ford Connect, les Partner , Kangoo ressemblent plus à des jouets

Par

Je trouve que le capot a l'avant est trop bas comparé au reste, ça lui donne le look d'une tique.

Quand aux tarifs, la vache un tour sur le configurateur fait peur, c'est délirant.

Par

Pas mal du tout, mais 122ch pour un engin de ce genre, c'est un peu court. Avec le 2L on peut espérer une courbe de couple bien pleine, donc du mieux par rapport à mon Grand Tourneo Connect 1.5 TDCI 120ch, mais une version 140/150ch serait vraiment un plus.

Pour reprendre le commentaire de @frank656 , le Connect fait vieillot à coté du Berlingo XL de ma femme. Ca ne va pas s'arranger avec ce nouveau venu. Mais cela ne m'empêche pas d’apprécier au quotidien ses grandes qualités.

Par

En réponse à boulboul54

Pas mal du tout, mais 122ch pour un engin de ce genre, c'est un peu court. Avec le 2L on peut espérer une courbe de couple bien pleine, donc du mieux par rapport à mon Grand Tourneo Connect 1.5 TDCI 120ch, mais une version 140/150ch serait vraiment un plus.

Pour reprendre le commentaire de @frank656 , le Connect fait vieillot à coté du Berlingo XL de ma femme. Ca ne va pas s'arranger avec ce nouveau venu. Mais cela ne m'empêche pas d’apprécier au quotidien ses grandes qualités.

Le connect fait beaucoup plus sportif

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire